Octobre 2014
L Ma Me J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2



Choisissez les catégories :
















s'inscrire au RSS  

External links
RSSVoir tous les RSS
dans une nouvelle fenêtre

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Mardi, 21 octobre 2014

L'accord de partenariat économique (APE), que préparent l’Afrique de l’Ouest et l'Union européenne (UE), va nuire aux agricultures familiales ouest-africaines, a prévenu, lundi à Dakar, le Conseil national de concertation et de coopération des ruraux (CNCR), une organisation paysanne sénégalaise. "C'est un risque de signer l'APE. La CEDEAO (Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest) ne doit pas signer l'APE parce que l'Europe est plus préparée que nous. (…) L'APE va à l'encontre du développement des agricultures familiales ouest-africaines", a averti le secrétaire général adjoint du CNCR, Nadjirou Sall, lors d'une conférence de presse.

L’ancien commissaire en charge des politiques économiques et de la fiscalité intérieure de l’UEMOA, le Sénégalais El Hadj Abdou Sakho, a jugé "brusque et brutale", l’entrée en vigueur, en janvier 2015, du Tarif extérieur commun (TEC) de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Cette perspective n’est pas sans lien avec des "pressions" extérieures résultant de la conclusion des Accords de partenariat économique (APE) devant lier les pays ACP à l’Union européenne (UE), a laissé entendre M. Sakho, qui fut également commissaire de l’UEMOA en charge des politiques fiscales, douanières et commerciales.

Avec l'augmentation du volume des échanges entre l'UE et le Nigéria et la 3e édition du Forum bilatéral des affaires qui s'est tenu avec succès le mois dernier, l'Union européenne paraît résolue à se positionner comme un acteur essentiel de l'économie nigériane qui déborde d'opportunités. Désormais, plusieurs régions du monde développé semblent prendre le Nigéria plus au sérieux. Cela n'a pas toujours été le cas. Fut un temps où des nations africaines plus petites, comme l'Afrique du Sud, le Ghana, le Kenya parmi d'autres, semblaient davantage attirer l'attention des États-Unis d'Amérique (USA) et de l'Union européenne (UE) que le Nigéria.

La politique espagnole de coopération internationale pour le développement montre des signes d'épuisement, selon Plataforma 2015, la branche espagnole de Social Watch. La crise que traverse la politique de coopération espagnole affecte les plus vulnérables et met en évidence l'échec collectif en matière de respect et de protection des droits de l'homme. Ces problèmes sont de nature éthique et politique, et la coopération espagnole nécessite une réforme qui réponde aux besoins d'une gouvernance mondiale ayant pour priorité la garantie des droits de toutes les personnes dans le monde. Ces problèmes ont des conséquences néfastes, en particulier sur les populations et les groupes les plus vulnérables, et la situation actuelle souligne l'échec collectif eu égard au respect des droits de l'homme.

La réunion du Conseil européen Agriculture et pêche, qui s'est tenu le 13 octobre au Luxembourg, sous la présidence de Maurizio Martina, le Ministre italien des politiques agricoles, alimentaires et forestières, a porté sur la stratégie Europe 2020, les questions de commerce international, la peste porcine africaine et l'embargo russe sur les produits agricoles. Concernant les questions de commerce agricole, la Commission a informé les ministres de l'état d'avancement des questions internationales. Selon le calendrier de l'OMC, l'objectif est d'achever le programme de travail de l'après-Bali d'ici la fin de l'année. Cependant, du fait du refus de l'Inde d'approuver le protocole sur la facilitation des échanges, les travaux sont maintenant retardés. La discussion sur la manière de sortir de l'impasse se poursuivra lors de la prochaine réunion du Conseil général de l'OMC le 21 octobre.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>