Décembre 2014
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4



Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Mercredi, 17 décembre 2014

Après quatre mois d'application, depuis le 4 août 2014, suite à sa ratification quelques jours auparavant par le président Paul Biya, le Cameroun et l' Union européenne (UE) envisagent encore d'entamer des discussions pour l'élaboration d'un nouveau calendrier de démantèlement tarifaire lié à l'accord de partenariat économique (APE) conclu en 2009. Une certaine confusion s'est installée dans les milieux d'affaires camerounais à cause de l'absence de ce calendrier, un paramètre-clé de la mise en œuvre de l'accord de libre-échange contracté par le Cameroun avec son "partenaire traditionnel" qui, de par cet acte, continue de lui garantir un accès à son marché en franchise de droits de douane et sans quotas d'exportations, justifient les deux parties.

Le régime de l’octroi de mer a été validé en procédure d’urgence ce mardi 16 décembre en plénière du Parlement européen à Strasbourg et proposé à reconduction jusqu’à 2020. Son adoption à une écrasante majorité de voix, tous groupes politiques confondus, est une bonne nouvelle dans la prise en compte des particularités des régions ultrapériphériques par l’assemblée européenne. C’est aussi et surtout une bonne nouvelle pour les économies des régions ultrapériphériques françaises par l’approbation d’un dispositif qui participe au maintien dans ces régions d’un tissu industriel et productif fragilisé. Pour autant, il est à regretter que les conditions de la saisine du Parlement européen l’ait privé de la possibilité d’exercer pleinement son rôle de législateur puisque la procédure d’urgence a empêché la commission développement régionale de produire un avis sur le fond et de proposer des amendements.

Une délégation de hautes personnalités des Nations Unies et du Gouvernement norvégien, composée notamment de Peter De Clercq, Coordonateur résident des Nations Unies en Haïti et de Trygve Bendiksby, Représentant du Ministère des affaires étrangères du gouvernement de la Norvège dans l’Amérique Latine, accueilli par le Délégué Départemental, Serge Chery, ont visité durant deux jours, plusieurs projets de l’Initiative Côte Sud dont : la réhabilitation des infrastructures routières et les installations de la Coopérative Électrique à Roche à Bateau, le marché de poisson de Port Salut, les travaux de mitigation à la rivière Millionnaire à Saint Louis du Sud et le Centre d’Interprétation de la Nature à Aquin.

En 2013/14, la filière accuse le coup de trois années de croissance exceptionnelle des exportations (+16 % en moyenne) qui ont amoindri les stocks en semences de maïs et oléagineuses, 1er et 3ème postes à l’export. Afin de les reconstituer, les opérateurs français ont fait appel à leurs partenaires hors du territoire national, en plus d’augmenter considérablement leurs productions, pour faire face à la demande française et internationale. A cela, s’ajoutent des tensions géopolitiques sur les principaux marchés de la France, qui ont impacté à la baisse les volumes exportés, notamment à l’Est de l’Europe, mais aussi sur l’Afrique et le Moyen-Orient.

« Nous avons entamé déjà un certain nombre de discussion avec certaines institutions de financement, dont des fonds privés, Proparco (branche de l’Agence française de développement en charge du secteur privé), la Banque Européenne d’Investissement. Et en Afrique on a quelques contacts avec notamment la Banque africaine de développement. Le but est de mobiliser ces fonds qui permettront de développer des technologies à l’endroit de l’Afrique et même du marché international, mais qui soit réalisé par des Africains », a expliqué M. Bordet. L’institution a été mise sur pied en 2013 avec le concours du gouvernement français et de certaines organisations de recherche comme le Centre international de recherche agronomique pour le développement (CIRAD) et l’Agence Française de développement.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>