Octobre 2014
L Ma Me J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2



Choisissez les catégories :
















s'inscrire au RSS  

External links
RSSVoir tous les RSS
dans une nouvelle fenêtre

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Lundi, 20 octobre 2014

L'ambassadeur de l'UE pour le Nigéria et l'Afrique de l'Ouest, M. Michel Arrion, a conseillé au Nigéria de considérer le marché de l'Afrique de l'Ouest comme une extension de son économie nationale, précisant qu'en tant que plus importante économie d'Afrique et plus grand centre industriel d'Afrique de l'Ouest, le Nigéria serait sans aucun doute le plus grand bénéficiaire d'un marché ouest-africain intégré, notamment en ce qui concerne les produits agricoles. M. Arrion a fait cette recommandation lors de la troisième édition de l’EU-Nigéria Business Forum (EUNBF) qui s'est tenu récemment à Lagos au Nigéria et qui avait comme thème principal le rôle du secteur privé dans la conduite du programme économique commun de l'UE et du Nigéria.

En juin, l'Union européenne et le Gouvernement du Sierra Leone ont signé le Programme Indicatif National grâce auquel le Sierra Leone recevra 376 millions d'euros (plus de 2 200 milliards de SLL) qu'il devra consacrer à la bonne gouvernance, l'éducation, l'agriculture durable et la sécurité alimentaire et les infrastructures pour la période 2014 - 2020. L’Ambassadeur Peter Versteeg a déclaré que l'UE croit que les programmes de développement devront se poursuivre dans le Sierra Leone de l'après Ébola. Cependant, parce que cette crise aura ébranlé l'économie du pays, le gouvernement aura besoin d'un financement urgent pour donner un coup de fouet au développement. 

Vendredi, 17 octobre 2014

Le gouvernement autrichien annonce une contribution de 200 000 euros (242 600 francs suisses) au Fonds global d’affectation spéciale pour le Programme de Doha pour le développement (FGASPDD) pour 2014 en vue de financer diverses activités d’assistance technique liée au commerce destinées à aider les pays en développement et les pays les moins avancés à participer effectivement aux négociations du Cycle de Doha. Les activités et programmes d’assistance technique liée au commerce de l’OMC visent à renforcer durablement les capacités commerciales des pays bénéficiaires. “Les contributions régulières de l’Autriche sont importantes pour aider les pays en développement et les pays les moins avancés à renforcer leurs capacités commerciales et à mieux s’intégrer dans l’économie mondiale. Je salue ce nouveau don”, a dit le Directeur général de l’OMC, M. Roberto Azevêdo.

Des hommes en bleu de travail déchargent des légumes des camions, pendant que leurs collègues féminines enveloppent et emballent les produits frais avant de les entreposer dans une chambre froide. Lorsqu'un autre camion arrive, les produits emballés sont chargés et expédiés de nouveau. Telles sont les activités quotidiennes de la ferme Sidemane, située à quelques kilomètres de la capitale du Swaziland, Mbabane. « J'ai un contrat avec les agriculteurs pour qu'ils me fournissent des mini-légumes tout au long de l'année » a déclaré Themba Dlamini à IPS. À son tour, il fournit en légumes les magasins Woolworths en Afrique du Sud, un marché très « délicat » dit-il. Non-seulement son client exige des légumes de grande qualité, mais également un respect strict des délais.

Les pays riches continuent de verser des subventions à leurs agriculteurs aux dépens des pays en développement, empêchant certains producteurs parmi les plus pauvres au monde, d’accéder au marché, ont affirmé, ce lundi, deux ministres de l'agriculture lors d'une réunion de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture. « Nos producteurs de coton sont la cible constante de subventions injustes du nord » a déclaré Mahama Zoungrana, le Ministre de l'agriculture du Burkina Faso, aux délégués présents lors d'une réunion de l'Organisation des Nations Unies à Rome.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>