Février 2017
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Mercredi, 09 février 2005
La Banque européenne d’investissement (BEI) va ouvrir prochainement trois représentations régionales en Afrique subsaharienne pour soutenir ses activités de financement en faveur du développement sur le continent, en particulier au titre de la Facilité d’investissement créée dans le cadre de l’Accord de partenariat de Cotonou conclu entre l’Union européenne et les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). Les trois nouveaux bureaux vont être établis à Dakar (Sénégal), pour desservir l’Afrique de l’Ouest;Nairobi (Kenya), pour desservir l’Afrique orientale et centrale; Pretoria (Afrique du Sud), pour desservir l’Afrique australe et l’océan Indien.
Rien qu’au cours des cinq dernières années, la Banque a financé des investissements en Afrique subsaharienne, au moyen de prêts et d’instruments de capital-risque, pour un total de 2,4 milliards d’EUR. Aux termes de l’Accord de partenariat de Cotonou, elle est chargée d’affecter des ressources à long terme (sous forme de prêts et d’instruments de capital-risque) à concurrence de 3,9 milliards d’EUR, soit en faveur de projets réalisés dans les pays ACP en application d’une stratégie destinée à stimuler le développement des investissements du secteur privé, soit en faveur de projets relevant du secteur public qui contribuent à instaurer un environnement porteur pour l’activité du secteur privé, en complément de l’aide non remboursable fournie par l’UE. Cette stratégie vise à permettre le développement durable et l'insertion des pays ACP dans l'économie mondiale. En vertu d’un mandat distinct, la BEI soutient aussi depuis 1994 des investissements en République d’Afrique du Sud (850 millions d’EUR sur les cinq dernières années), dans le but d’induire dans ce pays un développement plus équilibré.
Les bureaux de représentation permettront à la BEI d’accroître l’efficacité de ses activités et de renforcer sa visibilité dans les pays de la zone ACP. Comme l’a déclaré le Président de la Banque, Philippe Maystadt, lors du lancement de la Facilité d’investissement, la BEI a pris la mesure du fait que, pour s’acquitter pleinement de son mandat de « banque de développement » de l’UE, il lui faut une présence permanente dans les principales régions d’Afrique.
  • Bookmark and Share
  • Email
  • Imprimer
Mardi, 08 février 2005
L’UE a lancé aujourd’hui une version améliorée et multilingue de son service de promotion des exportations (Expanding Exports Helpdesk) en ligne, destiné à aider les producteurs des pays en développement cherchant à exporter vers les marchés de l’UE. Ce nouveau service contient de nouvelles fonctions en ligne et les services de base sont à présent disponibles en anglais, en français, en espagnol et en portugais. Un nouveau service intitulé « marché » permet de faciliter la consultation, par les opérateurs, d'une base de données élargie de statistiques commerciales. Les travaux de la seconde phase du système, qui a pour objectif d’étendre la gamme d'informations aux prescriptions à l'importation par catégorie de produits et à la fiscalité interne des États membres, se poursuivent et devraient être clôturés pendant la première moitié de 2005.
http://export-help.cec.eu.int/index_fr.html
Aujourd’hui, la journée de l’internet plus sûr sera célébrée par 65 organisations dans 30 pays à travers le monde, de l’Australie à l’Islande et de la Russie à Singapour. Parrainée par Mme Reding, membre de la Commission chargé de la société de l’information et des médias, la journée 2005 de l’internet plus sûr est marquée par le lancement, dans 19 pays et 16 langues, d’un concours de contes pour enfants ayant l’internet pour thème (les résultats seront proclamés en juin 2005). Cette journée s’inscrit dans le cadre d’une campagne mondiale de sensibilisation visant à promouvoir une utilisation plus sûre d’internet, en particulier auprès des jeunes. Elle est organisée par le réseau européen INSAFE, lequel est coordonné par le Réseau scolaire européen et cofinancé par la Commission européenne. D’autres activités sont attendues comme des conférences, le lancement de programmes scolaires de formation à l’utilisation d’internet, des communiqués de presse à la radio et la télévision et le lancement de plusieurs sites web consacrés à ce sujet.

Les autorités "antispam" de 13 Etat membres ont convenu de partager les informations et d'instruire les plaintes au-delà des frontières afin de combattre au niveau européen l'envoi non sollicité de courriels. Elles coopéreront dans l'instruction des plaintes déposées en n'importe quel point du territoire de l'UE afin de repérer et de poursuivre plus facilement les "spammeurs".

Saluant cet accord, Viviane Reding, commissaire responsable de la société de l'information et des médias, a instamment invité tous les États membres de l'UE à en devenir partie : "Les autorités des États membres chargées de faire appliquer la loi doivent être en mesure de réagir efficacement aux spams venus d'autres pays de l'UE, même si la plupart proviennent pour l'instant de pays tiers. Parallèlement à cet accord, nous travaillons en coopération avec les pays tiers sur une base bilatérale et dans des forums internationaux comme l'OCDE et l'Union internationale des télécommunications”.

Plus de la moitié des citoyens européens interrogés dans le cadre d'un sondage Eurobaromètre sur "Lisbonne" ont déclaré qu'ils prévoyaient une amélioration de la situation de l'économie dans l'Union au cours des cinq prochaines années. Le sondage révèle que plus de la moitié (55% exactement) des personnes interrogées au sein de l'UE-25 s'attendent à ce que la situation économique de l'Europe s'améliore au cours des cinq prochaines années - c'est-à-dire à l'horizon 2010, date fixée comme échéance pour la réalisation des objectifs dits "de Lisbonne".
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>