Mai 2017
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Mercredi, 30 mars 2005
La Commission estime que les prix pratiqués pour les lignes louées en gros, qui jouent un rôle essentiel dans les services à large bande aux entreprises, doivent refléter leur coût de fourniture. Dans une recommandation adressée aujourd'hui aux États membres, la Commission fait le point sur les meilleures pratiques actuelles en matière de tarification des lignes louées en gros et définit des prix de référence pour un marché concurrentiel dans l'ensemble de l'UE, afin d'aider les États membres à mettre en place des mesures correctrices fondées sur la réglementation pour les marchés de fourniture de lignes louées qui ne sont pas effectivement concurrentiels sur leur territoire. Le marché unique des services de communications électroniques de l'UE subit des distorsions du fait des variations considérables des prix des lignes louées (pour un débit de 2 Mbit/s et une ligne longue de 5 km, le prix pratiqué dans l'État membre le plus cher est sept fois plus élevé que dans l'État membre le moins cher), ce qui est difficilement justifiable en termes de coûts sous-jacents potentiels.
Mardi, 29 mars 2005
La Commission européenne a lancé une consultation en ligne sur la révision de la Directive sur les pesticides. Cette consultation constitute une opportunité pour l'industrie, les agriculteurs et autres parties intéressées de donner leur perspective sur la révision de la législation en matière de pesticices.
Les principaux thèmes abordés dans cette consultation sont :
- la création de “zones régionales” pour l'autorisation de pesticides
- la protection des données sur l'évaluation des pesticides au regard de la sécurité
- la protection des consommateurs, des opérateurs et de l'environnement.

Dans le contexte des pays d'Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP), le Programme Initiative Pesticides, mis en oeuvre par le COLEACP et créé par l'Union européenne, à la demande du Groupe des Etats ACP, vise deux objectifs:
- permettre aux entreprises ACP de se conformer aux exigences européennes en matière de qualité sanitaire et de traçabilité
- consolider la place des petits producteurs dans la filière d'exportation horticole ACP.
Partenaire de l'entreprise, le programme entend ainsi la soutenir à chaque étape, en l'informant sur l'évolution de la législation européenne mais aussi en l'aidant à répondre de façon concrète à des questions aussi diverses que les adaptations à réaliser, leur coût, les moyens humains et financiers à mobiliser.
Les femmes scientifiques sont plus nombreuses dans les postes à haute responsabilité, mais l'évolution reste lente
Le nombre de femmes occupant des postes à responsabilité dans le domaine scientifique augmente, mais lentement. Au niveau de l'UE, les femmes ne représentent que 14% des universitaires de haut niveau et 44% des diplômés en science et technologie. Dans un rapport sur l'égalité des sexes dans la recherche scientifique, la Commission européenne expose les actions qui ont été entreprises et qui sont en cours au niveau européen pour renforcer le rôle des femmes dans le secteur scientifique. Il est essentiel d'augmenter le nombre de femmes employées dans le domaine scientifique afin d'atteindre l'objectif de 3% du PIB en recherche et développement.

5,7 millions d'euros ont été réservés pour 2005-2006 à l'action concernant les femmes et les sciences, ce qui porte à environ 20 millions d'euros les sommes allouées au titre du sixième programme-cadre. La Commission allouera 2 millions d'euros au démarrage de la plateforme européenne des femmes scientifiques destinée à créer des réseaux de femmes scientifiques et d'organisations œuvrant en faveur de l'égalité des sexes dans la recherche scientifique. La Commission envisage également de créer un prix européen d'excellence dans la recherche axée sur les questions d'appartenance sexuée afin de faire prendre conscience de l'importance de tels travaux.
Vendredi, 25 mars 2005
La 9ème session de l'Assemblée parlementaire paritaire aura lieu à Bamako (Mali), du 16 au 21 avril 2005. L'Assemblée va examiner les rapports de ses commissions permanentes sur:
- les progrès réalisés en matière d'éducation primaire pour tous et d'égalité entre les hommes et les femmes dans les pays ACP, dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD)
- la budgétisation du Fonds européen de développement
- la réhabilitation post-conflit dans les pays ACP
Les thèmes d'urgence avec résolution porteront sur la situation au Soudan et dans la Région des Grands Lacs africains. Un débat sur les conséquences du tsunami pour les pays ACP aura également lieu. Outre les déclarations de la Commission et du Conseil, l'heure des questions et les débats avec ces deux institutions, l'Assemblée procédera également à un débat sur l'état d'avancement des négociations sur les accords de partenariat économique avec M. Peter Mandelson, membre de la Commission en charge du commerce.
Dans le cadre du débat du rapport de la commission des affaires sociales et de l'environnement et en vue de l'adoption d'une "Déclaration de Bamako sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement", l'Assemblée auditionnera Mme Evelyne Herfkens, Coordinatrice générale de la Campagne sur les Objectifs de développement du millénaire.
Voir en annexe plus en détail le travail des trois commissions permanentes :
- Commission des affaires politiques
- Commission du développement économique, des finances et du commerce
- Commission des affaires sociales et de l'environnement.

Pour en savoir plus sur l'APP voir dans le weblog rubrique institutions ACP-UE.
Jeudi, 24 mars 2005
Ce 17 mars, les 62.481 pétitions signées s’opposant aux exportations de poulets congelés vers les pays africains et réclamant le droit à la protection des marchés agricoles ont été remises au Commissaire au Commerce extérieur de l’Union européenne, Monsieur Mandelson.Ces pétitions ont été recueillies en Europe et en Afrique dans la cadre d’une campagne d’information de 6 mois menée par notamment par SOS Faim en Belgique et au Luxembourg et l'ACDIC au Cameroun.
Après que les ONG aient rappelé les objectifs de leur campagne, des parlementaires ont interpellé le Commissaire à la fois sur les questions sanitaires de ces exportations et sur les enjeux de développement qu’elles suscitent. Ils ont rappelé que les importations de poulets congelés à très bas prix en Afrique cassent les marchés locaux et ne permettent pas aux aviculteurs locaux de vendre leurs productions et de vivre de leur travail. Au nom de la cohérence des politiques européennes en matière de lutte contre la pauvreté, il est paradoxal de constater que des programmes de développement mis en œuvre au départ de financements européens soient menacés par des importations réalisées sous le couvert d’une libéralisation de plus en plus grande des marchés. Les ONG signataires de l’appel adressé au Commissaire se sont engagées à poursuivre leur travail d’interpellation de la Commission sur les positions qu’elle va être amenée à prendre tant dans le dossier des Accords de partenariat économique à établir avec les pays ACP que dans le cadre de la préparation des négociations à l’OMC relatives à la libéralisation des marchés agricoles qui se dérouleront à Hong Kong. A suivre donc...
Voir le dossier complet en annexe ainsi que des informations sur cette association camerounaire de défense des intérêts collectifs qui se mobilise sur le terrain pour le renforcement d’une agriculture familiale vitale pour les emplois et la sécurité alimentaire. Or, en Afrique, les importations de volaille augmentent depuis 1999 de près de 20 % chaque année, et mettent en péril les filières avicoles locales.
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>