Février 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Lundi, 20 mars 2006
Alors que les décideurs du monde entier sont réunis au Forum mondial de l'eau à Mexico (du 16 au 22 mars) pour débattre de l'importance que revêt l'adoption de politiques efficaces dans le domaine de l'eau, la Commission européenne annonce qu'un appel de propositions en vue de la mobilisation d'une seconde dotation de 178 millions d'euros au titre de sa Facilité pour l'eau sera lancé le 31 mars. Ces fonds, qui viendront s'ajouter aux 230 millions d'euros affectés à la première série de projets, amélioreront l'accès des populations défavorisées de la planète à un approvisionnement en eau salubre. Chaque année, 1,44 million d'enfants âgés de moins de cinq ans meurent de maladies causées par la consommation d'eau de boisson insalubre et les mauvaises conditions d'hygiène. La Facilité pour l'eau de l'UE dispose d'une enveloppe budgétaire de 500 millions destinée à financer les propositions de projets soumises dans le cadre des appels, ainsi que d'autres projets (comme la Facilité africaine pour l'eau) qui mettent en œuvre les objectifs de développement pour le millénaire concernant l'accès à un approvisionnement en eau de boisson propre et salubre, en plus des 475 millions d'euros affectés au titre du Fonds européen de développement.
Vendredi, 17 mars 2006
Le CTA, en collaboration avec le CARDI (Caribbean Agricultural Research and Development Institute), a organisé la présentation d’un cas d’étude de la part d’une délégation de la Jamaïque sur les expérimentations et les innovations de l’agriculture, le 27 février dernier au Jamaica Pegasus Hôtel. Plus de 60 représentants du secteur, parmi lesquels des responsables politiques, des agriculteurs et des chercheurs, ont participé à la présentation.

Le CTA s’est lancé dans un exercice interne de renforcement de capacités à travers lequel des membres volontaires du staff partagent leurs capacités dans différents secteurs (gestion du bureau, applications d’informations technologiques, etc.) à travers des séminaires et des petits groupes de travail.

Le CTA a participé à un séminaire sur les problèmes de la gestion des sols et du développement durable dans le monde, organisé par le ISRIC (International Soil Reference and Information Centre), à Wageningen, au Pays-Bas. Les deux centres examinent en outre la possibilité d’établir une collaboration formelle.

Le CTA a établi des contacts avec la Task Force du Projet de lutte contre la faim des Nations Unies et a été invite à augmenter les efforts de la Task Force en introduisant une composante de gestion de l’information et de la communication dans le projet, destiné à augmenter la productivité des petits agriculteurs en Afrique.
Le CTA, le Secrétariat ACP, ROPPA, FAO, DG Développement de la Commission européenne et le Collectif Stratégies Alimentaires veulent sensibiliser les décideurs ACP-UE et internatioanux sur le rôle des organisations de producteurs dans les défis posés aux agricultures familiales des pays ACP,en orgnaisant un atelier sur le sujet à Bruxelles, du 2 au 5 mai 2006.
Ce séminaire s’inscrit pour les organisateurs dans le cadre de l’appui aux organisations de producteurs (OP) dans les pays ACP. Il vise, avec les partenaires UE/ACP basés à Bruxelles à compléter les activités dans les régions et à rapprocher les OP des décideurs en vue d’un appui durable aux exploitations familiales.
Le séminaire vise à sensibiliser les décideurs sur le rôle que les organisations de producteurs (OP) des pays ACP peuvent jouer pour aider à relever les défis posés aux agricultures familiales de ces pays.
L'objectif Spécifique de la Facilité ACP-UE pour l'eau est de stimuler la mise en oeuvre d’infrastructures pour l’eau et l’assainissement, et améliorer la gouvernance de l’eau et les pratiques de gestion intégrée des ressources en eau dans les pays ACP, en les aidant à combler les besoins de financement. Les résultats finaux du premier appel à propositions sont disponibles.
Sur les 251 propositions détaillées reçues, 136 pour un montant total de 307,5 Millions d’euros (contribution européenne) ont obtenus des scores égaux ou supérieurs aux minimum pour chaque critères de sélection. Il a été décidé d’utiliser un montant supplémentaire de 50 Millions d’euros provenant de la seconde tranche, en plus des 180 Millions d’euros déjà disponible de la première tranche, pour un montant total de 230 Millions d’euros de contribution européenne pour le 1er Appel.
Dans la liste approuvée, 97 propositions, qui peuvent être cofinancées avec les 230 Millions d’euros, sont classées par ordre alphabétique par pays.
Dans la liste de réserve figurent les 39 propositions, qui ont été acceptées au niveau technique mais pour lesquelles la Facilité n'a pas de ressources financières.
Dans les statistiques figurent la distribution géographique et l'évolution pendant le processus et la distribution par pays et par composante dans le cadre des 230 M€.
Jeudi, 16 mars 2006
L`Union européenne proposera aux pays d`Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), de débloquer 30 millions d`euros dans le cadre du 9ème FED (Fonds européen de développement), pour financer une campagne de prévention contre la grippe aviaire dans les pays en développement.
Le FED est l`instrument financier de l`Accord de Cotonou, liant pour 20 ans les 25 pays de l`Union européenne aux 78 pays d`Afrique, des Caraïbes et du Pacifique.
La proposition sera soumise aux pays ACP lors du Conseil ministériel conjoint ACP-UE au mois d`avril prochain.
Au total, l`Union européenne entend consacrer 80 millions d`euros à la lutte contre la grippe aviaire dans les pays en développement, 50 millions d`euros devant être prélevés sur le budget 2006 de l`Union.
Après l`apparition de la grippe aviaire au Cameroun, au Nigeria, au Niger et en Egypte, l`épidémie risque de s`étendre dans toute l`Afrique.
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>