Novembre 2017
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Mercredi, 01 mars 2006
Sur base des conclusions du Conseil de Coopération Conjoint UE-Afrique du Sud de 2005, le Président Sud-Africain, Thabo Mbeki, et le Commissaire européen au Développement et à l’Aide humanitaire, Louis Michel, ont discuté mardi soir à Pretoria du passage du partenariat UE-Afrique du Sud à un niveau stratégique.
A l’issue de la rencontre, Louis Michel, en charge des relations avec l’Afrique, les Caraïbes et le Pacifique (ACP) au sein de la Commission européenne, a déclaré : « Je pense qu’il est temps de relever le niveau de notre dialogue politique et d’aller vers un partenariat stratégique. L’Union européenne a reconnu l’Afrique comme une priorité géostratégique et s’est engagée, plus que jamais, dans son développement économique et social. L’Afrique du Sud a assumé un rôle de pivot dans l’Afrique australe et à travers le continent, qui se reflète dans son profil international et son engagement pour le multilatéralisme. Dès lors, nous avons un intérêt commun clair d’entretenir un dialogue plus large et approfondi. »
Le Commissaire Michel a expliqué au Président Mbeki que la Commission européenne entend soumettre au Conseil et au Parlement européen une « Communication » sur les relations entre l’Afrique du Sud et l’UE. Ils se sont accordés pour explorer des domaines dans lesquels le partenariat actuel pourrait être renforcé, du dialogue politique à la libéralisation du commerce, l’aide au développement et un large éventail de coopérations économiques, scientifiques et culturelles.
A présent, les relations entre l’UE et l’Afrique du Sud sont règlementées par l’Accord de Commerce, Développement et Coopération, signé en 1999 et qui est entré pleinement en vigueur en mai 2004.
Au cours d’une semaine de visite officielle en Afrique australe, le Commissaire Michel s’est aussi rendu au Lesotho et au Botswana. A Gaborone, il a présidé un séminaire régional sur la programmation du 10ème Fonds européen de Développement (FED) pour la région du SADC. Le 10ème FED compte
€22,7 milliards pour la période 2008-2013.
  • Bookmark and Share
  • Email
  • Imprimer
Lundi, 27 février 2006
La Commission européenne a annoncé cette semaine qu’elle consacrait 12 millions d’euros au plan global d’aide humanitaire pour le Zimbabwe pour 2006, afin de réduire l’extrême vulnérabilité de certains groupes de population. La mise en œuvre des opérations d’aide humanitaire financées dans le cadre de cette décision débutera en mars.
La Commission indique que ses objectifs visent à renforcer les besoins immédiats de sécurité alimentaire et à les relier aux programmes de redressement à long terme, et également à améliorer l’accès aux sources d’eau potable et aux installations sanitaires de base. Elle souhaite aussi œuvrer pour répondre aux besoins urgents des PDI et d’autres groupes vulnérables. Les fonds sont tous acheminés par l’intermédiaire de la DG de la Commission pour l’aide humanitaire, ECHO, placée sous la responsabilité du Commissaire Louis Michel.
Source-Europaworld
  • Bookmark and Share
  • Email
  • Imprimer
Dimanche, 26 février 2006
La présidence autrichienne de l’UE est prête à reprendre un débat animé sur les aliments génétiquement modifiés (GM) en relançant les discussions sur le processus européen controversé, d’approbation des OGM. Dans un article paru dans le dernier numéro du magazine du Parlement, Joseph Proell, Ministre autrichien de l’agriculture et de l’environnement écrit qu’il demandera aux Ministres nationaux de l’environnement qui se réuniront le 9 Mars à Bruxelles de se pencher encore une fois sur les procédures d’approbation des OGM par l’UE.
Les capitales de l’UE n’ont jamais réussi à aboutir à un accord à majorité qualifiée sur les nouvelles autorisations pour les cultures transgéniques, ce qui amène la Commission européenne à donner des approbations en utilisant une procédure de ‘comitologie’ par défaut. « Ces pouvoirs de procédures de la Commission sont loin d’être l’idéal » a déclaré Proell.
L’autrichien dit qu’il présentera deux questions aux ministres européens de l’environnement : une sur la façon dont l’Autorité Européenne de Sécurité Alimentaire (AESA) traite les conseils contradictoires sur les OGM, et la deuxième sur la modification du processus d’approbation des OGM pour permettre une décision à la majorité simple. En avril, la présidence autrichienne de l’UE et la Commission tiendront une conférence sur la coexistence des OGM afin d’étudier ces questions.
  • Bookmark and Share
  • Email
  • Imprimer
Vendredi, 24 février 2006
M. Louis Michel, commissaire européen chargé du développement et de l’aide humanitaire, lance ce jour à Gaborone, au Botswana, le cycle de programmation de l’aide au développement accordée au titre du 10e FED (Fonds européen de développement) pour la région de la Communauté de développement de l’Afrique australe (CDAA). Ce deuxième séminaire (le premier, visant les pays et les organisations de la région du centre de l’Afrique, a eu lieu à Brazzaville, à la fin de janvier) se déroulera en présence des représentants des quatorze pays membres de cette Communauté.
La Commision accueille favorablement le Fonds catalytique pour la croissance en Afrique annoncé dans la presse hier. Les deux institutions veulent soutenir et accélérer une croissance économique partagée et aider à la réalisation des Objectifs de Développement du Millénaire qui se sont révélés difficiles à réaliser en Afrique. Le Fonds Fiduciaire (Trust fund) du Groupe de la Banque mondiale vient compléter le Trust fund européen pour le financement d’infrastructures, nouvel outil pour la mise en place du partenariat Euro-Afrique sur l’infrastructure lancé le 9 février par la CE et la BEI. Les deux institutions sont des acteurs clés de la coopération pour le développement et disposent actuellement de nouveaux moyens pour mieux répondre aux problèmes africains.
« L’année dernière, la communauté internationale a pris d’importants engagements de lever plus de fonds pour l’aide au développement et de le faire mieux et plus vite. Cette année, nous devons tenir nos promesses. L’UE conjointement avec la Banque Européenne d’Investissement a lancé le Fonds européen pour le financement d’infrastructures. Je suis heureux qu’avec ce nouveau fonds fiduciaire, la Banque joigne ses efforts à ceux de l’UE. La Banque et la CE, partenaires importants dans la coopération pour le développement, jouent un rôle important dans ce processus. » (Louis Michel, Commissaire au développement et à l’aide humanitaire). L’UE et la Banque mondiale ont toutes deux adopté des stratégies et des plans d’action pour respecter leurs engagements. En décembre dernier, l’Union européenne a adopté le Consensus européen pour le développement et la Stratégie de l’UE pour l’Afrique. Actuellement, l’UE a une stratégie commune que partagent tous ses états membres et la Commission.
La Banque mondiale en 2005 a également adopté un plan d’action pour soutenir l’Afrique. Pour créer une synergie et la complémentarité entre les deux stratégies, ces deux institutions organisent souvent des consultations : dans le processus dit de Limelette, on discute de moyens d’établir une coopération plus étroite dans des domaines clés comme l’infrastructure, l’intégration régionale, le commerce et la gestion des finances publique.
Le développement est un effort planétaire et l’UE et la Banque mondiale partagent le même objectif de croissance et d’éradication de la pauvreté en Afrique. Les deux fonds fiduciaires permettront d’acheminer rapidement des ressources supplémentaires vers l’Afrique pour accélérer la réalisation des Objectifs de Développent du Millénaire.
  • Bookmark and Share
  • Email
  • Imprimer
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>