Août 2017
L Ma Me J V S D
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Lundi, 14 février 2005
Il s'agit d'un document synthétisant les principaux points de la réglementation des OGM dans l'Union européenne. Il s'agit d'une version mise à jour le 14/02/2005.
Timor Leste est le 79ème Etat ACP comme approuvé par le 80ème Conseil des Ministres ACP qui s'est tenu du 29 novembre au 2 décembre 2004 à Bruxelles.
S.E. M. Antonio AMORIM DIAS est l'ambassadeur en poste à Bruxelles auprès de l’Union européenne et des autorités belges.
Pour plus d'informations sur ce pays, veuillez consulter le site officiel du gouvernement.

Une Séance d'information sur la Formulation, négociation et mise en œuvre des politiques commerciales ("Hubs & Spokes"), qui est une composante du programme "Trade.com",– Facilité «tous ACP» de renforcement des capacités institutionnelles dans le domaine du commerce s’est tenue à la Maison ACP, le vendredi 11 février 2005.

Le projet « Renforcement des capacités en formulation, négociation et mise en ouvre de politiques commerciales » vise une meilleure intégration des pays ACP (pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique) dans l’économie mondiale afin que leur développement et leurs efforts en faveur de la réduction de la pauvreté puissent bénéficier pleinement du commerce international. Conçu et financé par l’Agence intergouvernementale de la Francophonie (AIF), le Secrétariat du Commonwealth (ComSec) et l’Union Européenne (UE), ce projet a été élaboré en concertation avec le Secrétariat général du Groupe ACP et les organisations économiques régionales de ces pays. Le projet comporte essentiellement trois volets : assistance technique (mise à la disposition des pays et des organisations économiques régionales qui en feront la demande, des experts en négociations commerciales); formation (visant tous les opérateurs et agents concernés par les négociations commerciales); information (diffusion d’informations portant sur le développement économique en général, le commerce international, les négociations commerciales, etc.)
L’Union européenne appui les efforts internationaux en matière de recherche pour combattre les maladies liées à la pauvreté et transmissibles, en particulier la malaria, la tuberculose et le SIDA. L’EDCTP (European and Developing Countries Clinical Trials Platform) a été créé comme plateforme pour appuyer le développement d’essais cliniques dans les pays en développement, en particulier en Afrique Subsaharienne et améliorer la qualité de la recherche dans ces domaines.
Le CTA a travaillé, avec la FAO et d’autres partenaires, sur l’impact de la pandémie du SIDA sur le secteur agricole et rural. Voir le site web du CTA.
Mercredi, 09 février 2005
La Banque européenne d’investissement (BEI) va ouvrir prochainement trois représentations régionales en Afrique subsaharienne pour soutenir ses activités de financement en faveur du développement sur le continent, en particulier au titre de la Facilité d’investissement créée dans le cadre de l’Accord de partenariat de Cotonou conclu entre l’Union européenne et les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). Les trois nouveaux bureaux vont être établis à Dakar (Sénégal), pour desservir l’Afrique de l’Ouest;Nairobi (Kenya), pour desservir l’Afrique orientale et centrale; Pretoria (Afrique du Sud), pour desservir l’Afrique australe et l’océan Indien.
Rien qu’au cours des cinq dernières années, la Banque a financé des investissements en Afrique subsaharienne, au moyen de prêts et d’instruments de capital-risque, pour un total de 2,4 milliards d’EUR. Aux termes de l’Accord de partenariat de Cotonou, elle est chargée d’affecter des ressources à long terme (sous forme de prêts et d’instruments de capital-risque) à concurrence de 3,9 milliards d’EUR, soit en faveur de projets réalisés dans les pays ACP en application d’une stratégie destinée à stimuler le développement des investissements du secteur privé, soit en faveur de projets relevant du secteur public qui contribuent à instaurer un environnement porteur pour l’activité du secteur privé, en complément de l’aide non remboursable fournie par l’UE. Cette stratégie vise à permettre le développement durable et l'insertion des pays ACP dans l'économie mondiale. En vertu d’un mandat distinct, la BEI soutient aussi depuis 1994 des investissements en République d’Afrique du Sud (850 millions d’EUR sur les cinq dernières années), dans le but d’induire dans ce pays un développement plus équilibré.
Les bureaux de représentation permettront à la BEI d’accroître l’efficacité de ses activités et de renforcer sa visibilité dans les pays de la zone ACP. Comme l’a déclaré le Président de la Banque, Philippe Maystadt, lors du lancement de la Facilité d’investissement, la BEI a pris la mesure du fait que, pour s’acquitter pleinement de son mandat de « banque de développement » de l’UE, il lui faut une présence permanente dans les principales régions d’Afrique.
  • Bookmark and Share
  • Email
  • Imprimer
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>