Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Accueil
Février 2019
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 1 2 3

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Mardi, 10 octobre 2006
La Commission européenne lance une série de mesures urgentes de stabilisation pour le Timor-Leste. À la suite de la récente visite de l’envoyé spécial du président José Manuel Barroso, la Commission européenne va intensifier sa coopération avec le Timor-Leste et elle envisage actuellement l’ouverture éventuelle d’une délégation à Dili. Le 31 août, la Commission a adopté un programme de stabilisation à court terme de 4 millions d’euros dans le cadre du mécanisme de réaction rapide de la CE afin de soutenir le dialogue national au Timor-Leste et les plans à court terme de création d’emploi chez les jeunes. La Commission répond à la crise qui a secoué la jeune démocratie timoraise cette année par un soutien politique fort et la mise en œuvre rapide de divers instruments dont elle dispose. En juin, elle a adopté un programme d’aide humanitaire immédiate de 3 millions d’euros destiné aux populations déplacées du Timor-Leste et elle a approuvé un programme d'aide au développement de 18 millions d'euros pour la période 2006-2007 au titre du 9e Fonds européen de développement (FED). Une enveloppe supplémentaire de 63 millions d’euros au titre du 10e FED est actuellement programmée pour la période 2008-2013. Depuis l’indépendance, l’aide financière de la Communauté européenne au Timor-Leste s’est élevée à plus de 200 millions d’euros et englobe les opérations d’urgence et humanitaires, la sécurité alimentaire, l'environnement et le développement rural, la santé et le gouvernement et la société civile.
Lundi, 09 octobre 2006
Le programme Erasmus Mundus est un programme de coopération et de mobilité au niveau d'enseignement supérieur qui fait valoir dans le monde entier l'image de l'Union européenne en tant que centre d'excellence dans le domaine de l'enseignement. Il soutient des cours de master européens de haute qualité et accroît la visibilité et l'attrait de l'enseignement supérieur européen dans les pays tiers. Il prévoit également des bourses financées par l'UE pour les ressortissants de pays tiers participant à ces cours de master, ainsi que des bourses pour les ressortissants de l'Union européenne étudiant dans un pays tiers. Les pays du groupe ACP sont éligibles.
La Commission européenne a proposé la création d'un Fonds mondial de capital-risque destiné à développer l'investissement privé dans les projets de promotion de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables dans les pays en développement et les économies en transition. Le Fonds mondial pour la promotion de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables (Geeref) accélérera la mise au point, le transfert et le déploiement de technologies respectueuses de l'environnement et contribuera ainsi à la stabilité de l'approvisionnement en énergie des régions les plus pauvres du monde. Ces projets contribueront également à la lutte contre le changement climatique et la pollution atmosphérique. La Commission compte doter le Fonds d'une contribution de démarrage de 80 millions € pour les quatre années à venir et s'attend que d'autres sources publiques et privées portent cette dotation à au moins 100 millions €. Le Fonds permettra ainsi de financer des projets d'investissement pour près de 1 milliard €.
Vendredi, 06 octobre 2006
Avec une enveloppe annuelle de quelques 7 milliards d’euros de dons, distribués à plus de 150 pays et territoires, l’Union européenne est le premier contributeur de l’aide au développement. Il est essentiel de veiller à ce que ces dons parviennent à ceux qui en ont le plus besoin. Tel fut le thème discuté lors du séminaire organisé par la commission du développement sur la «coordination des politiques de développement nationales et de l’UE».
La Commission européenne a accepté d’offrir 2,5 millions € dans le cadre de son assistance au projet de gestion de l’environnement du lac Victoria. Le projet sera mis en œuvre par la Communauté de l’Afrique de l’Est et la Banque mondiale entre octobre de cette année et 2008. M. Juma Mwapachu, Secrétaire général de la Communauté est africaine, et M. Douglas Carpenter, Conseiller à la délégation de la Commission européenne en Tanzanie, ont signé un accord financier à Arusha. L’objectif général de ce projet est de faire du lac Victoria un bassin productif réglementé et géré de manière rentable pour les populations locales. La CE soutient les activités du lac Victoria depuis les années 80 et a soutenu l’établissement et les premières opérations de l’Organisation des Pêches du Lac Victoria (LVFO) au travers des phases I et II des projets de recherche sur la pêche du lac Victoria.
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>