Teknoloji Haberleri Teknoloji Blogu Internet Haberleri Defterdar | Bir Bilgenin Defteri HDFilmİzle Full HD izle Türkçe Dublaj izle
Accueil
Juin 2018
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Vendredi, 04 mars 2005
Le Commissaire européen au Développement et à l’Aide humanitaire, Louis Michel, a invité hier et aujourd’hui à Paris les autorités françaises à soutenir les efforts de la Commission européenne pour fixer un objectif intermédiaire ambitieux pour l’aide publique au développement et pour améliorer la coordination et l’efficacité de l’aide dans le cadre d’une « stratégie européenne de développement ».

Au-delà des engagements souscrits par l’UE pour atteindre le 0,7% du RNB en aide publique au développement en 2015, dans le cadre du processus de Monterrey, la Commission européenne soutient la fixation d’un objectif intermédiaire de 0,51% en 2010 (0,17% pour les dix nouveaux Etats membres) pour relever ce défi.S’exprimant devant la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée Nationale, Louis Michel a souligné que « l’Union européenne ne peut fuir ses responsabilités inhérentes à son statut de premier bailleur de fonds ». Tout en rappelant que le Développement est une compétence partagée entre l’Union et les Etats membres, le Commissaire Michel s’est dit « convaincu que nous pouvons et que nous devons nous fédérer autours d’objectifs communs qui puissent guider et faire converger l’action des Etats membres et de la Commission ».
Le 1er mars, la campagne "ça passe par moi" a été lancée par SOS Faim et 5 autres ONG autour du commerce équitable et solidaire. SOS Faim s'attarde plus particulièrement sur la question de la défense des petits producteurs du Sud, et prend l'exemple de la situation des caféiers. Pour plus d'infos, voir la brochure "le café est amer pour les petits producteurs".

Créée en 1964 suite à un appel de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture), SOS FAIM est une organisation non-gouvernementale indépendante, active tant au Sud qu’au Nord de la planète. Au Sud, elle entend donner la possibilité aux populations d’assurer elles-mêmes l’amélioration de leurs conditions de vie et à prendre en main leur devenir tandis qu’elle entend sensibiliser et informer les populations du Nord en ce qui concerne les enjeux du développement, pour la planète toute entière.
Le document "Pour un Monde de Justice: Partager, Apprendre et Agir Ensemble. Cadre Stratégique de la CIDSE 2005-08" explique comment la CIDSE va travailler sur les thèmes comme la commerce, la remise de la dette et autres ressources pour le développement et la politique de développement. Nouvelles priorités sont la gouvernance mondiale et la sécurité et développement.

La CIDSE est une alliance de 15 organisations catholiques d'Europe et d'Amérique du Nord oeuvrant pour le développement
Jeudi, 03 mars 2005
D’après le dernier sondage d’opinion Eurobaromètre, deux tiers des citoyens de l’Union européenne approuvent l’évolution récente de la distribution des crédits dans le cadre de la politique agricole commune. Dans le premier sondage réalisé dans l'UE des 25 États membres, il se dégage un large soutien en faveur du passage des aides à la production aux aides directes aux agriculteurs et à une assistance accrue de l’économie rurale dans son ensemble. L’enquête a porté sur 25 000 personnes dans les 25 États membres entre le 22 novembre et le 19 décembre 2004.

Mercredi, 02 mars 2005
La 2638ème session Conseil des Affaires Economiques et financières du 17 février 2005 a adopté un règlement approuvant la conclusion d'un protocole fixant les possibilités de pêche et la contrepartie financière prévue dans l'accord entre la Communauté et le Madagascar concernant la pêche au large de Madagascar pour la période du 1er janvier 2004 au 31 décembre 2006. Les possibilités de pêche fixées par le protocole sont réparties entre l'Espagne, la France, l'Italie et le Portugal et concernent les thoniers senneurs et les palangriers de surface. Le montant de la contrepartie financière est fixé à 825000 euros par an.
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>