Août 2017
L Ma Me J V S D
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Jeudi, 13 juillet 2017

Conseil de l'Union européenne

juillet 17: Conseil des affaires étrangères

juillet 18: Conseil Affaires générales

juillet 19: Coreper I & II

  • Bookmark and Share
  • Email
  • Imprimer

Le gouvernement nigérian a délibéré lundi avec la délégation de l'Union européenne (UE) sur les moyens de faciliter le commerce et l'investissement au Nigeria. L'accord a été conclu lors de la réunion entre l'ambassadeur et le chef de la délégation de l'UE au Nigéria et la CEDEAO, Michell Arion et le ministre nigérian Des Affaires étrangères, Geoffrey Onyeama. Également lors de la réunion qui a eu lieu au ministère des Affaires étrangères, d'autres fonctionnaires du ministère ainsi que 20 représentants des États membres de l'UE. Le ministre a noté que la réunion était postérieure au communiqué signé l'année dernière entre le Nigeria et l'UE, qui portait sur La sécurité, la corruption, la prospérité, la migration et le développement humain.

L'aide au commerce (AfT) est explicitement abordée dans les objectifs de développement durable (SDG) dans le but 8: «Promouvoir une croissance économique inclusive et durable, un emploi plein et productif et un travail décent pour tous». Pour que l'AfT atteigne les ambitions de cette En Afrique, ainsi que les objectifs contenus dans le plan d'action et le plan de développement à long terme de l'Union africaine, Agenda 2063, il est important de veiller à ce qu'il soit bien ciblé et aligné sur la priorité stratégique du continent en matière de transformation structurelle.

La Banque africaine de développement (BAfD) a déclaré mardi qu'elle financera la construction d'une centrale solaire de 32 MW dans la capitale tchadienne de N'Djamena. Le financement de l'installation a été discuté lors d'une visite la semaine dernière par le vice-président de la BAD au pouvoir, à l'énergie, au changement climatique et à la croissance écologique Amadou Hott au président tchadien Idriss Deby Itno. La BAD a déclaré qu'elle envisageait de soutenir d'autres projets dans le pays, comme son interconnexion électrique avec le Cameroun et la réhabilitation de l'usine actuelle de l'Électricité nationale (SNE).

La Banque africaine de développement (BAD) et la Banque islamique de développement (ISDB) ont signé un accord historique pour renforcer le partenariat au niveau des pays. Les deux parties ont accepté de regrouper conjointement la somme de 2 milliards de dollars américains au cours des trois prochaines années pour financer des projets dans l'agriculture et la sécurité alimentaire, les énergies renouvelables, les petites et moyennes entreprises et le développement humain (santé et éducation). Pour réaliser l'objectif partagé de l'accord, l'IsDB et la Banque ont convenu de contribuer chaque année 1 milliard de dollars US sur trois ans à des activités conjointes axées sur ces domaines et secteurs prioritaires.

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>