Avril 2014
L Ma Me J V S D
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4



Choisissez les catégories :



















s'inscrire au RSS  

External links
RSSVoir tous les RSS
dans une nouvelle fenêtre

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 208]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 208]
Date d'envoi: 2010-01-25 11:46:45
Publication #: 20
Contenu:
CTA Newsletter
 
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [DATE]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.

  1. 27 janvier 2010 – Briefing sur Population et Développement
  2. Sondage Weblog/Bulletin CTA
  3. Principaux évènements ACP-UE de la semaine 25-29 janvier
  4. Notre invité vidéo: Mme Laura Sullivan, ActionAid International
  5. Les études sur la durabilité des biocarburants manquent de cohérence
  6. Le commissaire désigné au commerce rejette une taxe carbone frontalière
  7. Collaboration avec le Parlement européen: La priorité numéro1 d'Ashton
  8. Espagne: COATO en Murcie, le meilleur cultivateur de produits bio
  9. Une aide de 18 millions d'euros pour la promotion des produits laitiers
  10. Quel avenir pour la protection de la biodiversité dans l’UE?
  11. Révision de l'Accord Cotonou UE/ACP
  12. Le conseiller du gouvernement britannique soutient les OGM
  13. Rapport 2009 'Examen mutuel de l’efficacité du développement en Afrique'
  14. Le monde doit agir maintenant pour éviter une nouvelle guerre au Soudan
  15. Les APE: une preuve empirique pour l'Afrique subsaharienne
  16. L'Afrique centrale-laboratoire pour le ministre allemand du développement
  17. Ashton a présidé la réunion de l'UE sur Haïti
  18. Karel De Gucht est incertain quant à la conclusion de Doha cette année
  19. Espagne: Les fortes pluies ont ravagé les récoltes de légumes et d’olives.
  20. Les exportateurs Kenyans souffrent du froid
  21. Le marché agricole virtuel surfe sur la croissance du e-commerce
  22. 'Une catastrophe parmi les plus pénibles de l'histoire' - Louis Michel
  23. L'ADLE relance l'idée d'une coordination européenne face à des tragédies
  24. Suriname: les producteurs de bananes mécontents
  25. La biodiversité, c'est la vie. La biodiversité, c’est notre vie


  1. 27 janvier 2010 – Briefing sur Population et Développement
    2010-01-25
    Catégorie(s) : Développement rural, Environnement, Efficacité Aide, Sécurité alimentaire

    Le 16ème Briefing du Développement sur "La croissance démographique et ses implications pour le développement rural ACP" aura lieu le mercredi 9 décembre 2009 -  8h30-13h00 à la CE, Bâtiment Borschette - Rue Froissart 36, Salle 1D. Le CTA, en partenariat avec la DG développement de la Commission européenne et EuropeAid, la présidence de l'UE, le Secrétariat ACP, Euforic, IPS Europe et Concord, organise tous les deux mois à Bruxelles un Briefing sur les questions clés du développement rural dans les pays ACP. Le prochain Briefing se tiendra le mercredi 27 janvier 2010 (8h30–13h00) et abordera la croissance démographique et ses effets sur le développement en analysant les tendances démographiques actuelles et futures, plus particulièrement pour les pays ACP et les options politiques futures qui se dégagent. Consultez le programme et autres documents en ligne à :http://bruxellesbriefings.net/. Pour toute inscription, veuillez contacter: boto@cta.int ou pruna@cta.int
    Link En savoir plus sur le Briefing
    Link Formulaire d'enregistrement
    Link Briefings précédents


  2. Sondage Weblog/Bulletin CTA
    2010-01-25

    Pour ceux qui ne n’ont pas encore rempli le questionnaire et nous ont donné leur avis sur ce service d’actualités, l’équipe du Weblog de Bruxelles vous serait très reconnaissante de bien vouloir consacrer quelques minutes pour répondre au questionnaire ci-dessous concernant la qualité du Service d’actualités ACP-UE de Bruxelles (http://bruxelles.cta.int). Votre feedback nous est extrêmement utile pour garantir que ce service continue à répondre à vos besoins et attentes.

    Cliquez sur ce lien, cela ne vous prendra pas plus de 3 minutes:
    http://www.surveymonkey.com/s/news_ACP_UE_Bruxelles

    Merci d’avance pour vos réponses,
    L’équipe du Weblog


    Link Accéder au questionnaire
    Link Le site du CTA
    Link Le Weblog en anglais


  3. Principaux évènements ACP-UE de la semaine 25-29 janvier
    2010-01-25

    Parlement Européen (Bruxelles):
    - 25 Janvier: Commission DEV: la situation humanitaire en Haïti et audition du sous-comité sur les droits de l’homme
    - 25-28 Janvier : Intervention des Ministres espagnols devant les commissions du PE
    - 26-28 Janvier : 19ème session de l’Assemblée Parlementaire Paritaire ACP-UE   

    Présidence UE (Bruxelles et Madrid):
    - 25 Janvier: Conseil des Affaires générales
    - 25-26 Janvier: Conseil des Affaires étrangèresl
    - 25-27 Janvier Conférence de haut niveau sur la biodiversité après 2010 (Madrid)
    - 27 Janvier : Comité des Représentants Permanents (COREPER I et COREPER II)
    - 27 Janvier : Réunion des directeurs généraux d’Afrique (Madrid)
     
    Secrétariat ACP (Bruxelles):
    - 25 Janvier : Bureau de l’Assemblée Parlementaire Paritaire ACP-UE (APP)
    - 26-28 Janvier: 19ème session de l’APP (au Parlement européen)
    - 29 Janvier: 1ère réunion du comité de pilotage de la Facilité intra-ACP pour les migrations ; Programme d’évaluation EDULINK; Comité de Pilotage Programme FISH II

    Briefing CTA (Bruxelles):
    - 27 Janvier (8h30-13h00): 16ème Briefing sur La croissance démographique et ses implications pour le développement rural ACP - Commission européenne, Bâtiment Borschette, - Rue Froissart, 36, Salle 1D. (boto@cta.int)

    Pour de plus amples informations, veuillez consulter notre calendrier à la page http://bruxelles.cta.int/


    Link L'Assemblée Parlamentaire Paritaire
    Link Présidence de l'UE
    Link Secrétariat ACP


  4. Notre invité vidéo: Mme Laura Sullivan, ActionAid International
    2010-01-25
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Genre & développement, Commerce ACP-UE, Efficacité Aide, Développement rural

    Laura Sullivan est notre invité de la semaine. Elle est Responsable des Campagnes et Politiques européennes à ActionAid International. A l’occasion de sa participation à Bruxelles au Briefing sur le développement portant sur la crise alimentaire dans les pays ACP, Mme Sullivan nous donne son point de vue sur le sujet, sur le rôle des femmes et des petits agriculteurs et la nécessité d'investir dans leur autonomisation. Elle aborde également les politiques commerciales et la libéralisation qui ne sont pas toujours compatibles avec le développement
    Link Regardez la vidéo
    Link Briefing sur la Sécurité alimentaire
    Link ActionAid International


  5. Les études sur la durabilité des biocarburants manquent de cohérence
    2010-01-22
    Catégorie(s) : Environnement, Sécurité alimentaire

    D'après une recherche française récente, les études actuelles sur l'impact des biocarburants sur les émissions de gaz à effet de serre ne sont pas suffisamment cohérentes pour servir de base à une élaboration des politiques. En effet, les pourcentages de l’impact négatif ou positif des biocarburants varient fortement en fonction de facteurs tels que le type de culture et la zone de production. Réalisée par le bureau d’études environnementales français BeCitizen, l'étude analyse les méthodologies existantes qui permettent de calculer l'impact du changement indirect d'affectation des terres sur les émissions de gaz à effet de serre. Elle met en évidence des divergences majeures lorsqu’elles sont appliquées à différents processus de production des biocarburants. L’étude conclut en affirmant que des études plus approfondies sont nécessaires pour élaborer une méthodologie solide qui permettra de calculer le changement indirect d'affectation des terres provoqué par la production de biocarburants dans l’UE. Elle précise qu'il serait dès lors «dangereux» d’utiliser les méthodes actuelles comme base de l'élaboration des politiques.

    Source: Green Planet


    Link En savoir plus
    Link En savoir plus sur Becitizen
    Link Biocarburants au sein de l'UE


  6. Le commissaire désigné au commerce rejette une taxe carbone frontalière
    2010-01-22
    Catégorie(s) : Environnement, Commerce ACP-UE

    L’Union européenne ne devrait pas imposer de droits de douane sur des biens en provenance de pays qui ne parviennent pas à réduire leurs émissions dommageables au climat. C’est ce qu’a affirmé le commissaire désigné au commerce, le 12 janvier. «Personnellement, je ne pense pas qu’il s’agisse de la bonne approche», a déclaré Karel de Gucht aux eurodéputés qui voteront pour approuver l'équipe de la Commission européenne le 26 janvier. «C’est une approche qui se heurtera à de nombreux problèmes pratiques». L’Europe s’est engagée, dans les dix prochaines années, à réduire ses émissions de dioxyde de carbone responsables du changement climatique, de 1/5éme au-dessous des niveaux de 1990. Mais les industriels s’inquiètent des coûts de nettoyage des usines et des groupes électrogènes qui rendront leurs produits plus chers et moins attrayants que les importations bon marché de rivaux en Inde et en Chine. Certains hommes politiques, surtout en France, ont déclaré qu’imposer une taxe carbone sur des biens provenant de régions de production intense en carbone rééquilibrerait la situation.

    Source: Euractiv


    Link En savoir plus
    Link Audition de Karel de Gucht
    Link DG Commerce


  7. Collaboration avec le Parlement européen: La priorité numéro1 d'Ashton
    2010-01-22
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    La nouvelle responsable de la politique extérieure européenne, Catherine Ashton, a exprimé son intention de travailler en étroite collaboration avec les eurodéputés pour faire de l'Europe une puissance internationale «plus forte, plus crédible». Interrogée par le parlement pendant trois heures à propos de son aptitude à occuper le poste influent de haut représentant de l'UE aux affaires étrangères et à la politique de sécurité, Ashton a insisté sur l'importance de la collaboration entre les institutions européennes. La vice-présidente de la commission s'est présentée devant les eurodéputés au parlement de Bruxelles alors que le coup d'envoi des auditions des commissaires désignés était lancé le 11 janvier. C'est la deuxième fois en un peu plus d'un mois qu'Ashton se présente devant les eurodéputés et entreprend de démontrer qu'elle a l'étoffe nécessaire pour jouer son rôle 'à double casquette' dans la politique extérieure. La baronne a défini ses objectifs dans son discours inaugural. Elle a déclaré aux députés qu’aujourd’hui, l'UE a «une occasion qui ne se présente qu'une fois en une génération» de mettre en place une approche cohérente de la politique étrangère et de sécurité européenne. Mais l'ancienne commissaire chargée du commerce a tenu à souligner que le recouvrement partiel de son expérience et de celle du groupe de commissaires avec qui elle travaillera en étroite collaboration - Štefan Füle (élargissement et politique européenne de voisinage), Rumiana Jeleva (coopération internationale, aide humanitaire et réponse à la crise) et Andris Piebalgs (développement) - est un «avantage» qui «enrichira» son rôle.

    Source: The Parliament


    Link En savoir plus
    Link En savoir plus sur Catherine Ashton
    Link Audition de Catherine Ashton


  8. Espagne: COATO en Murcie, le meilleur cultivateur de produits bio
    2010-01-22
    Catégorie(s) : Environnement, Sécurité alimentaire, Développement rural

    Récompensée par le 22ème prix ‘Alimentation originaire d'Espagne 2009’ décerné par le ministère de l'environnement et de l'agriculture, la coopérative COATO en Murcie est la meilleure entreprise bio espagnole en 2009, avec la plus grande surface de produits bios cultivée en Europe. Le ministère de l'environnement et de l'agriculture a souligné à quel point l'entreprise a progressé dans le secteur de l'agriculture biologique et contribué à la consolidation de cette industrie. En effet, elle est l'entreprise européenne qui consacre la plus grande superficie à ce type de production. De plus, le ministère a salué l'effort de marketing, la mise en place de techniques qui répondent aux préoccupations environnementales, la diversification des produits, l'application de protocoles de qualité exigeants, ainsi que l'augmentation constante, année après année, de la superficie dédiée à ces cultures. COATO est une coopérative agricole établie à Totana. Elle a été créée en 1979 par 65 producteurs de paprika de la région.

    Source: Green Planet


    Link En savoir plus
    Link L'agriculture biologique de l'UE
    Link DG Agriculture


  9. Une aide de 18 millions d'euros pour la promotion des produits laitiers
    2010-01-21
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Santé & développement

    La Commission européenne a approuvé 13 programmes dans 11 États membres, destinés à encourager la consommation de lait et de produits laitiers dans l'Union européenne. Les programmes sélectionnés, d'une durée de trois ans, sont dotés d'un budget total de 35,8 millions EUR, dont 17,9 millions EUR sont financés par l'UE. Ces programmes s'inscrivent dans l'ensemble de mesures proposées par la Commission en juillet 2009, au vu de la situation de marché difficile du secteur laitier. La Commission s'est engagée à adopter une série supplémentaire de programmes de promotion des produits laitiers sur le marché intérieur."Je me réjouis de constater que la situation du marché laitier s'est améliorée depuis l'été dernier, et ce en grande partie grâce aux mesures que nous avons introduites", a déclaré Mariann Fischer Boel, membre de la Commission chargé de l'agriculture et du développement rural. Et d'ajouter: "J'espère que ces programmes de promotion supplémentaires soutiendront cette amélioration. Toutefois, je pense qu'il est également important de faire tout notre possible pour promouvoir les produits laitiers en général, car ils font partie intégrante d'une alimentation saine et équilibrée."

    Source: Europa


    Link En savoir plus
    Link Les mesures de la Commission
    Link Situation du marché laitier 2009


  10. Quel avenir pour la protection de la biodiversité dans l’UE?
    2010-01-21
    Catégorie(s) : Environnement

    La publication par la Commission européenne d’une communication exposant les scénarios possibles pour l’avenir de la politique en matière de biodiversité a marqué aujourd’hui l'ouverture de l'année internationale de la biodiversité. En dépit des efforts consentis par le passé, les extinctions d’espèces se poursuivent à un rythme inquiétant, et une nouvelle perspective est nécessaire si l’on veut mettre fin à ce déclin. Dans sa communication, la Commission définit cette perspective et présente quatre objectifs envisageables pour la concrétiser, chacun d’un niveau d’ambition différent. Le but est de susciter et de faciliter un débat entre les États membres en vue d'élaborer, avant la fin de l'année, un cadre stratégique de l’UE en matière de biodiversité pour l’après-2010. De nouveaux objectifs sont nécessaires, car les objectifs actuels fixés au niveau de l’Union européenne et à l’échelon international expirent à la fin de cette année.

    Stavros Dimas, membre de la Commission européenne chargé de l’environnement, a déclaré:«Nous allons redoubler d’efforts pour mettre en place une nouvelle politique et une nouvelle stratégie pour l'après-2010.Nous avons besoin, en matière de biodiversité, d'une nouvelle perspective et d'un nouvel objectif qui tiennent compte des extinctions continues d’espèces et reflète l’importance que nous attachons à cette question.Nous ne pouvons nous permettre de négliger la lutte contre la perte de biodiversité, et il est essentiel que notre politique pour la période à venir soit résolument ambitieuse.»

    Source: Europa


    Link En savoir plus
    Link Communication de la Commission
    Link Protection de la Biodiversité


  11. Révision de l'Accord Cotonou UE/ACP
    2010-01-21
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Développement rural, Commerce ACP-UE, Pêche ACP-UE, Environnement, Efficacité Aide

    L'accord de Cotonou, qui définit les relations politiques et commerciales entre l'UE et les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, est en cours de renégociation. Un rapport du Parlement européen, rédigée par Eva Joly (Verts, France), présidente de la commission pour le développement, propose une série de mesures pour aider les pays ACP à lutter contre les effets de la crise financière et du changement climatique, à moderniser leurs systèmes agricoles et à combattre l'évasion fiscale."La politique de développement de l'UE, en matière de commerce, d'agriculture et de pêche, doit aider les pays ACP à combattre la pauvreté et garantir à leurs citoyens des revenus décents", a déclaré Mme Joly lors du débat en plénière.

    Soulignant que 60% de la population des pays ACP vivent dans des zones rurales, le rapport insiste sur l'importance d'augmenter les investissements agricoles, afin de garantir aux exploitants un revenu décent et d'assurer qu'ils soient en mesure de fournir les marchés locaux en denrées alimentaires. Les infrastructures nécessaires pour faciliter le commerce des biens agricoles doivent aussi être financées, recommande le texte. Sur la question de la saisie des terres arables, (l'expropriation de petites exploitations agricoles et l'utilisation non durable du sol et de l'eau), le rapport demande aux négociateurs du nouvel accord de donner aux populations un "droit de regard sur les terres arables et les autres ressources naturelles". "Ces saisies de terres engendrent la pauvreté extrême et des émeutes de la faim", a averti Mme Joly. "Il est urgent de reconnaître le droit inaliénable pour un peuple de contrôler ses ressources naturelles".

    Source: Parlement Européen


    Link En savoir plus
    Link L'Accord de Cotonou
    Link Commission du développement


  12. Le conseiller du gouvernement britannique soutient les OGM
    2010-01-20
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Santé & développement, Environnement

    John Beddington, conseiller scientifique principal du gouvernement britannique, a affirmé récemment que la Grande-Bretagne doit augmenter la production de cultures transgéniques pour lutter contre le changement climatique et la faim dans le monde, ce qui a suscité l'émoi du lobby anti-OGM britannique. Prenant la parole lors d’une conférence sur l'agriculture à Oxford, le professeur John Beddington a déclaré qu'une 'nouvelle révolution plus verte' est nécessaire pour nourrir 3 milliards de personnes en plus d'ici 2040 tout en s'attaquant au changement climatique et à la diminution des ressources en énergie et en eau. «Des techniques et des technologies issues de nombreuses disciplines, depuis la biotechnologie et l'ingénierie jusqu'à des domaines plus novateurs comme la nanotechnologie, seront nécessaires», a-t-il déclaré. D'après un article publié dans Farmers Guardian, il a précisé que 75% de la hausse de la production mondiale des 50 dernières années s’expliquent par des augmentations de rendement mais que les technologies actuelles ne permettent plus de compter sur de telles augmentations étant donné que les taux de croissance des rendements ralentissent actuellement. Ses commentaires ont été condamnés par la Soil Association. « Pas plus aujourd'hui que demain, les OGM ne nourriront durablement la population mondiale croissante », a déclaré Emma Hockridge, responsable des politiques de l'association. «Nous avons besoin d’un changement radical de nos systèmes alimentaires et agricoles plutôt que d'une technologie transgénique qui n'a jamais réussi à apporter la sécurité alimentaire, en dépit des millions de dépenses publiques et privées allouées à la recherche.» Source: Greenplanet


    Link En savoir plus
    Link Soil Association
    Link L'UE et les OGM


  13. Rapport 2009 'Examen mutuel de l’efficacité du développement en Afrique'
    2010-01-20
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    Le rapport 2009 'Examen mutuel de l’efficacité du développement en Afrique' est à la fois un exercice d’évaluation de la ‘gestion mutuelle’ - qui évalue ce qui a été fait pour honorer les engagements en faveur du développement de l’Afrique -, et un examen de ‘l’efficacité du développement’, qui fait le point sur les résultats obtenus.Il se veut aussi un outil pratique que les dirigeants politiques pourront utiliser dans leur réflexion sur les grands enjeux politiques que réserve l’avenir. L'examen a été mené conjointement par des équipes opérationnelles de la CENUA et de l’OCDE, en étroite concertation avec le secrétariat du NEPAD et avec le concours d’institutions africaines et internationales et de la société civile. Il vise à répondre à quatre questions essentielles : Quels sont les principaux engagements souscrits par l'Afrique et par ses partenaires au développement ? Ces engagements ont-ils été respectés ? Quels en ont été les résultats ? Quelles sont actuellement les priorités politiques essentielles pour l’avenir ?

    Source: OCDE


    Link En savoir plus
    Link NEPAD
    Link L'OCDE et l'Afrique


  14. Le monde doit agir maintenant pour éviter une nouvelle guerre au Soudan
    2010-01-20
    Catégorie(s) : Efficacité Aide, Santé & développement

    Un conflit majeur pourrait à nouveau frapper le Sud-Soudan si une action internationale n’est pas entreprise d’urgence dans le but de sauver l'accord de paix qui a mis un terme à l'une des guerres les plus longues et les plus meurtrières d'Afrique. Telle est la mise en garde lancée aujourd'hui par dix organisations humanitaires. Dans un nouveau rapport intitulé ‘Sauver la paix au Sud-Soudan’ –publié à l’approche du cinquième anniversaire de la signature de l'accord de paix entre le gouvernement soudanais et le Mouvement populaire de libération du Soudan – les organisations humanitaires affirment qu'un cocktail mortel de violence croissante, de pauvreté chronique et de tensions politiques a laissé le pays au bord du gouffre. En 2009, quelque 2 500 personnes ont été tuées et 350 000 ont fui leur domicile, un bilan humain plus élevé que celui enregistré l'an dernier au Darfour. D’après les organisations humanitaires, le reste du monde a presque totalement fermé les yeux sur cette souffrance. Les communautés affirment que les femmes et les enfants sont de plus en plus pris pour cibles au cours d’attaques sur les villages et que le gouvernement sud-soudanais et les forces internationales de maintien de la paix sont incapables de les protéger.

    Source: Oxfam


    Link En savoir plus
    Link Sauver la paix au Sud Soudan
    Link L'UE et le Soudan


  15. Les APE: une preuve empirique pour l'Afrique subsaharienne
    2010-01-20
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Efficacité Aide

    Des accords commerciaux provisoires entre l'UE et six régions des pays ACP (respectivement des sous-groupes au sein de la région) sont en vigueur depuis le début de l'année 2008. Ces accords pourraient servir de tremplin à des accords de partenariat économique à part entière entre l'UE et l'ensemble des pays ACP. Rédigé pour servir de document de référence du Rapport 2009 sur le développement dans le monde, cet article évalue les effets des accords provisoires sur le bien-être dans neuf pays africains : le Botswana, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, le Ghana, le Kenya, le Mozambique, la Namibie, la Tanzanie et l'Ouganda. L'analyse se fonde sur des données extrêmement désagrégées sur le commerce et les droits de douane (niveau à six chiffres du SH) et utilise un modèle analytique simple de Milner et al. (2006) pour quantifier les effets de la libéralisation du commerce sur le bien-être. Les résultats montrent que le Botswana, le Cameroun, le Mozambique et la Namibie tireront des avantages substantiels des accords provisoires alors que les effets commerciaux seront proches de zéro pour la Côte d'Ivoire, le Ghana, le Kenya, la Tanzanie et l'Ouganda.

    Source: ACP-EU-Trade


    Link En savoir plus
    Link DG Commerce
    Link Secrétariat ACP


  16. L'Afrique centrale-laboratoire pour le ministre allemand du développement
    2010-01-20
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Efficacité Aide

    Le nouveau ministre allemand du développement, Dirk Niebel, a entrepris un voyage d'une semaine en Afrique centrale. Deutsche Welle a interrogé des experts pour savoir dans quelle mesure l'aide dans la région avait été efficace jusqu'à présent et si des changements s’imposent. La visite de Dirk Niebel au Rwanda, en République démocratique du Congo et au Mozambique est son premier voyage officiel à l'étranger depuis son entrée en fonction. Beaucoup le considèrent comme un test décisif des intentions du libéral démocrate, qui s'est engagé à enclencher un changement fondamental dans la politique allemande. Quelques jours à peine avant son départ, le ministre du développement avait suscité une controverse en déclarant qu'il ne considère pas son ministère comme une «caisse d'allocations pour le monde». Ce commentaire et d'autres indiquent clairement qu'il estime que la représentation des intérêts économiques allemands à l'étranger fait aussi partie de ses attributions. Le fait que les libéraux aient été chargés de ce portefeuille en a déjà fait sourciller plus d'un. Pendant les pourparlers de la coalition, le parti avait demandé la suppression totale du poste et son intégration au sein du ministère des affaires étrangères.

    Source: Deutsche Welle


    Link En savoir plus
    Link Ministère Allemand du Développement
    Link L'interview polémique


  17. Ashton a présidé la réunion de l'UE sur Haïti
    2010-01-20
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    Lady Ashton, haut représentant de l'Union européenne aux affaires étrangères, a présidé une réunion d'urgence des ministres européen consacrée à l'aide humanitaire en Haïti, dévasté par un tremblement de terre qui a fait des dizaines de milliers de morts. Cela fût la première séance présidée par Lady Ashton depuis que les gouvernements de l'UE l'ont choisie, en novembre, pour occuper le poste de haut représentant de la politique extérieure et succéder à l'Espagnol Javier Solana. Sa nomination, qui doit encore être approuvée par le Parlement européen, s’inscrit dans le cadre d'une réorganisation des structures de politique extérieure de l'UE. En vertu du traité de Lisbonne de l'UE, qui est entré en vigueur en décembre et doit renforcer la voix de l'UE dans le monde, le domaine de compétences des conseils des affaires étrangères, qui seront présidés par Lady Ashton, a été élargi pour inclure non seulement les questions traditionnelles de diplomatie et de sécurité mais aussi le commerce et le développement. Par conséquent, la séance du conseil de lundi sur Haïti a rassemblé les ministres du développement du bloc des 27 nations et non les ministres des affaires étrangères. La Commission européenne a déjà approuvé €3m de fonds destinés à l’effort de secours international à Haïti. De plus, des pays comme la France, l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas, la Suède et le Royaume-Uni ont envoyé de l’aide sous forme d'équipes de recherche et de secours, d'hôpitaux de campagne, de systèmes d'épuration de l'eau, de tentes et de médicaments. Lady Ashton a déclaré aux journalistes qu'elle avait été en contact avec Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations Unies, et Hillary Clinton, secrétaire d'État américaine, à propos de la manière de gérer la crise. Mais elle a ajouté qu'elle n'avait pas de projets de voyage immédiats en Haïti. Nicolas Sarkozy, président de la France, a demandé la convocation d’une conférence internationale des donateurs afin d’accélérer la reconstruction d'Haïti après le tremblement de terre de mardi.

    Source: Financial Times


    Link En savoir plus
    Link Solidarité avec Haïti
    Link Conclusions du Conseil


  18. Karel De Gucht est incertain quant à la conclusion de Doha cette année
    2010-01-19
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Le commissaire européen désigné pour le commerce a dit mardi ne pas être certain que les dirigeants du monde parviendraient à tenir leur promesse de conclure les négociations du Cycle de Doha cette année. Le groupe G20 des économies riches et émergeantes s’est engagé l’année dernière à conclure en 2010 les négociations de Doha en vue de la libéralisation du commerce mondial, dans l’optique de relancer les économies qui ont souffert de la pire crise économique en près de 80 ans. « Je suis intimement persuadé que nous parviendrons à conclure ces négociations – mais quant à dire si ce sera en 2010 ou en 2011... je suis assez confiant à ce propos », a fait part Karel de Gucht au Parlement européen.« Nous sommes parvenus à un accord concernant 90% des thèmes abordés durant le Cycle de Doha… il n’y a pas d’alternative » a-t-il déclaré à l’assemblée, qui votera sur l’approbation de la nouvelle de la Commission pour les cinq prochaines années le 26 janvier. Les négociations ont avancé péniblement depuis leur lancement en 2001. Toutefois les leaders du G20, stimulés par la nouvelle administration Obama et sous la menace de la crise économique mondiale, ont rallumé les espoirs d’accord l’an dernier. Les estimations divergent quant à la valeur d’un accord à Doha, étalé sur plusieurs années. Toutefois les principales parties prenantes considèrent l’aboutissement des négociations comme une étape importante pour redynamiser le commerce mondial et l’économie mondiale.

    Source: The Guardian


    Link En savoir plus
    Link Programme de Doha pour le développement
    Link UE & OMC


  19. Espagne: Les fortes pluies ont ravagé les récoltes de légumes et d’olives.
    2010-01-19
    Catégorie(s) : Développement rural, Environnement, Sécurité alimentaire

    Les pluies et les chutes de neige qui se sont abattues sur la province de Grenade ces derniers jours ont détruit 20% des récoltes de légumes et 15% des cultures d’olives, selon COAG Granada. Le Secrétaire du secteur agricole de la province, Miguel Monferrer Montoro, s’est félicité des dernières pluies car les réservoirs ont été récupérés. Il explique qu’elles sont bénéfiques pour les céréales et le bétail, mais que toutefois « elles ont causé d'importants dégâts au niveau des récoltes de fruits, de légumes et d’olives. ». Il rajoute que la partie côtière de la province a perdu quelque 2,5 millions de kg de tomates et de concombres en raison des dégâts qu’ont subi les fleurs de ces plantes et du botrytis (20% de la récolte) alors que les producteurs d’olives n’ont pas pu tout récolter en raison des fortes pluies. Ces chiffres, provisoires tant que la pluie persiste, viennent s’ajouter à d’importants dégâts à des infrastructures agricoles telles que serres, brise-lames et digues ainsi qu’aux routes rurales de la province. Aussi COAG demande-t-elle entre autres que le gouvernement déclare la zone sinistrée et qu’il lui offre une aide extraordinaire afin de réparer l'infrastructure agricole et les dégâts couverts par les assurances.

    Source: Fresh Plaza


    Link En savoir plus
    Link Aides d'Etat et Agriculture
    Link Agriculture et Environnement


  20. Les exportateurs Kenyans souffrent du froid
    2010-01-19
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Environnement

    L'industrie kenyane des produits frais souffre des mauvaises conditions météorologiques que connaît l'Europe, causant des retards dans le transport de biens périssables. Des vols vers l’Europe continentale ont été retardés ou supprimés, mettant à mal l'industrie kenyane des produits frais, tributaire du transport aérien pour la majeure partie de ses exportations. Le transport intérieur a aussi connu des soucis : les trains et les camions ont également enregistré des retards, empêchant les produits d’être livrés à temps. La vente de fleurs, de fruits et de légumes a également été frappée en raison du mauvais temps qui a dissuadé les consommateurs européens de sortir de chez eux pour faire leurs courses. L’hiver est en général la meilleure période pour les exportateurs kenyans : leurs stocks sont relativement protégés de la concurrence. Ils craignent à présent que leurs contrats à long terme ne soient attribués à d’autres offrants pendant la vague de froid.

    Source: International Supermarket News


    Link En savoir plus
    Link Ass. des Exportateurs de Produits Frais du Kenya
    Link Coleacp


  21. Le marché agricole virtuel surfe sur la croissance du e-commerce
    2010-01-19
    Catégorie(s) : Nouvelles technologies, Développement rural

    Le premier marché interactif des producteurs a été créé en vue d’exploiter la croissance du marché virtuel. Virtual Farmers Market associe une espace 3D à un site web classique pour une meilleure convivialité. Le site a été développé par l’agence Digital Presence. Ce marché virtuel donne aux consommateurs un aperçu du marché des producteurs tout en les mettant en contact avec des producteurs d’aliments et de boissons dans un environnement 3D, sans devoir se déplacer. Le marché en ligne était estimé à 4,4 milliards de livres en 2009 et devrait peser 6,9 millions en 2014, selon Mintel. Les analystes de l’IGD prévoient même une valorisation encore plus importante à cet horizon. Marcus Carter, fondateur de VFM et managing director de Carter Food House déclare: «VFM permet aux consommateurs d’acheter directement au producteur. Connaître l’origine des produits que l’on achète n’a jamais été aussi important qu’à l’heure actuelle. Le fait de pouvoir être en contact grâce à l'Internet avec les producteurs des aliments que nous consommons permet de mettre en confiance les consommateurs avant leur achat».

    Source: Fresh Plaza


    Link En savoir plus
    Link Virtual Farmers Market RU
    Link  DG Agriculture et Développement Rural


  22. 'Une catastrophe parmi les plus pénibles de l'histoire' - Louis Michel
    2010-01-19
    Catégorie(s) : Efficacité Aide, Environnement

    Le tremblement de terre en Haïti aurait touché plus de trois millions de personnes et les organisations d'aide estiment à plus de 500 millions de dollars les besoins d'urgence. Le Belge Louis Michel, député européen et ancien commissaire européen à l'aide humanitaire, avait géré l'aide suite au tsunami dans l'océan Indien. Il livre son analyse de la situation en Haïti et explique le fonctionnement de l'aide humanitaire européenne.

    Source: Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link Conclusions du Conseil sur Haiti
    Link Louis Michel


  23. L'ADLE relance l'idée d'une coordination européenne face à des tragédies
    2010-01-19
    Catégorie(s) : Efficacité Aide, Environnement, Santé & développement

    Le tremblement de terre qui a frappé Haïti représente un test pour la capacité de l'Europe d'agir hors ses frontières. Or la catastrophe a donné lieu avant tout à des réponses humanitaires nationales. Chaque Etat membre envoie son propre personnel, ses propres chiens pisteurs, ses propres avions, etc. Cette tragédie nous confronte une fois de plus avec le manque de coordination européenne face aux crises humanitaires. Pour l'ADLE, il est temps de relancer l’idée d’un EU-FAST, permettant à l’Union européenne d’associer des moyens civils et militaires pour dépêcher dans les 24 heures une première aide humanitaire d’urgence. Comment ? En créant un centre permanent de coordination qui pourrait être activé dans les deux heures après une catastrophe humanitaire. En organisant des stocks permanents de matériel d’aide humanitaire à l’échelle européenne. Et en ressemblant des capacités de transport mises à disposition par des Etats membres.

    Source: Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe


    Link Read more
    Link Service d'Aide Humanitaire de la Commision européenne
    Link Délégation UE en Haiti


  24. Suriname: les producteurs de bananes mécontents
    2010-01-18
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Développement rural, Efficacité Aide

    L’organisation pour la conservation du secteur de la banane au Suriname (SBBS) a le sentiment de voir se répéter le même scénario pour la deuxième année de suite. Univeg, société d'importation, achète des bananes à un prix drastiquement bas. Ceci va à l’encontre de tous les accords. La dernière barrière à l’application de tarifs plus corrects vient de tomber. Les deux plantations de SBBS adhèrent désormais aux normes de sécurité alimentaire les plus strictes en Europe. Univeg devait donc payer plus. Puisque cela ne sera pas le cas, le plan a changé. Le partenariat conclu avec Univeg sera maintenu mais en vue de garantir un certain équilibre, un nouveau partenaire entrera en jeu. SBBS fera enfin des bénéfices après dix années de pertes successives. Initialement société publique, elle doit à présent faire la transition vers un statut privé. Le gouvernement du Suriname et l’UE ont investi trente millions d’euros dans la privatisation ces cinq dernières années.

    Source: Fresh Plaza News


    Link En savoir plus
    Link Délégation UE au Suriname
    Link DG Commerce


  25. La biodiversité, c'est la vie. La biodiversité, c’est notre vie
    2010-01-18
    Catégorie(s) : Environnement, Développement rural

    A l’occasion du lancement de l’Année Internationale de la Biodiversité le 11 janvier, l’Agence Européenne pour l’Environnement (AEE) a publié une série de brèves évaluations thématiques relatives à la biodiversité. La première, «10 messages pour 2010» analyse l’interaction entre le changement climatique et la biodiversité. La biodiversité englobe la variété des gènes, des espèces et des écosystèmes qui forment la vie sur terre. Malgré la promesse mondiale de réduire de façon significative le taux de perte de biodiversité en 2010 et un engagement européen à y mettre fin, aucune amélioration n’est en vue. Les conséquences pour la nature et le bien-être humain sont de taille. C’est pourquoi, ces prochain mois, L’UE ainsi que le reste de la communauté internationale s’efforceront d’identifier un cadre politique post-2010 devant être arrêté à Nagoya (Japon) au mois d’octobre. Les 10 messages pour 2010 de l’AEE mettront chaque mois en exergue un thème déterminé jusqu’à la dixième assemblée de la Conférence des Parties (COP) à la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique (CBD) qui se tiendra en octobre. Le premier message relatif au changement climatique et à la biodiversité sera le premier d’une série consacrée à des thèmes comme les zones protégées et l’environnement marin.

    Source: Agence Européenne pour l’Environnement


    Link En savoir plus
    Link 10 Messages pour 2010
    Link Protection de la nature et de la biodiversité



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Isolina BOTO
CTA
39 rue Montoyer
1000 Brussels
Belgium
Tel 02 513 74 36
Fax 02 511 38 68
http://www.cta.int/
http://bruxelles.cta.int/

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2009 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

1