Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Weblog du Bureau de Bruxelles
Décembre 2018
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 216]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 216]
Date d'envoi: 2010-03-19 16:15:28
Publication #: 28
Contenu:
CTA Newsletter
 
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [DATE]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.

  1. Notre invité vidéo: Prof. Boot
  2. 18ème Briefing de Bruxelles sur l'aide humanitaire et le développement rural
  3. Principaux évènements ACP-UE pour la semaine du 22 au 26 mars 2010
  4. PE: Etude concernant les impacts des négociations de l'OMC sur la pêche
  5. La Jamaïque reçoit une subvention de 2,2 milliards de $ de l'UE
  6. CE: Recouvrement de 346,5 millions € au titre de la PAC
  7. UE:160 millions de dollars US pour soutenir l'intégration régionale
  8. Denrées alimentaires: un étiquetage plus clair et plus informatif
  9. Politique commerciale de l'UE vis-à-vis des pays en développement
  10. Enrayer la diminution de la biodiversité
  11. UE: étude d’impact sur une réduction de 30% des émissions de CO2
  12. CE: soutenir la compétitivité des producteurs de banane ACP
  13. Éthiopie : la GTZ prévoit d’installer 15000 projets d’énergie
  14. Coopération au développement après une guerre et un conflit violent
  15. Les neuf défis de la présidence espagnole
  16. L'UE, les USA et l'ONU prévoient de reloger 1 million de Haïtiens
  17. La présidence belge de l'UE dirigera six projets majeurs
  18. La société civile dans les relations entre l'UE-Amérique latine
  19. Les îles Fidji choisies pour accueillir le CDE
  20. Produits du commerce équitable : Sainsbury prend la tête
  21. Demande d'un nouveau départ pour la politique de développement de l'UE
  22. Italie: Les pires performances en matière de réduction des GES
  23. L'UE débloque 28 millions de cédis ghanéens pour promouvoir le bambou
  24. Le marché des produits biologiques continue à progresser en France
  25. 13 millions de £ pour lutter contre les maladies animales
  26. Détecter les crises alimentaires
  27. APE : le dernier effort de l'Europe pour diviser l'Afrique
  28. La Namibie laisse l'UE dans l’expectative en ce qui concerne l'APE
  29. La Commission appelle les Etats Membres à prévenir la piraterie maritime
  30. Investir dans le développement de technologies économes en CO2


  1. Notre invité vidéo: Prof. Boot
    2010-03-18
    Catégorie(s) : Environnement

    A l'occasion de son intervention au Briefing de Bruxelles sur le Développment, qui a traité de la Biodiversité et du développment rural dans les pays ACP, au centre Borschette, mercredi 10 mars 2010, le Prof. Boot nous a présenté les trois missions de Tropenbos International. A savoir, la recherche, le renforcement des capacités ainsi que le dialogue pour améliorer la gestion des fôrets. Il nous a aussi expliqué les défis à relever pour les pays ACP en matière de préservation de la Biodiversité dans les fôrets. A ce titre le Prof. Boot a insisté sur la nécessité pour les pays ACP de considérer les fôrets comme des ressources aux fonctionalités multiples.
    Link Voir la vidéo
    Link Tropenbos International
    Link Briefing sur le Développement de Bruxelles


  2. 18ème Briefing de Bruxelles sur l'aide humanitaire et le développement rural
    2010-03-18
    Catégorie(s) : Efficacité Aide, Développement rural

    Le 18ème Briefing sur le Développement de Bruxelles portera sur les catastrophes naturelles, l'aide humanitaire et le développement rural et aura lieu le 12 Mai 2010 (8h30-13h00 au Berlaymont, salle Schuman. Les discussions porteront sur les évolutions récentes, les défis et les approches novatrices en matière d’assistance humanitaire pour répondre aux défis futurs. Le tremblement de terre en Haïti comme beaucoup d'autres catastrophes naturelles récentes ont mis en évidence la fragilité de certains Etats et la nécessité d'institutions fortes capables de renforcer les mécanismes de réduction des risques et la préparation aux catastrophes et d'accroître l'efficacité de réponse. Le besoin de coordination et d'efficacité dans les interventions des donateurs et des acteurs est un autre élément clé. Il convient de partager les leçons tirées des expériences récentes et examiner l'impact sur le développement rural et aussi le rôle de l'agriculture et du développement rural dans les efforts de reconstruction et de réhabilitation.

    Pour plus d'informations, veuillez contacter boto@cta.int ou pruna@cta.int et consultez le matériel en ligne à : http://bruxellesbriefings.net/
     


    Link En savoir plus
    Link Briefings précédents
    Link Videos du dernier Briefing


  3. Principaux évènements ACP-UE pour la semaine du 22 au 26 mars 2010
    2010-03-18

    Parlement Européen:
    - 27 Mars au 1 Avril (Tenerife): La 19ème Session de l'Assemblée Parlementaire Paritaire ACP-UE 

    Présidence UE (Bruxelles):
    - 22 au 23 Mars: Conseil « Affaires générales » et Conseil « Affaires étrangères »
    - 25 au 26 mars: Conseil européen de printemps

    Secrétariat ACP (Espagne):
    - 24 Mars: Commission du développement économique, des finances et du commerce
    -26 mars:  20ème Session de l’Assemblée parlementaire ACP

    Pour de plus amples informations, veuillez consulter notre calendrier à la page http://bruxelles.cta.int/ 


    Link Présidence espagnole
    Link Commission du Développement
    Link Secrétariat ACP


  4. PE: Etude concernant les impacts des négociations de l'OMC sur la pêche
    2010-03-18
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Une étude du Parlement européen sur les impacts des négociations de l'OMC sur la pêche souligne l'importance du commerce des produits de la pêche pour l'UE des 27, comme étant le plus grand marché importateur du monde pour les produits de la pêche. La part de l'UE-27 dans les importations mondiales se monte à 30% en valeur. Les importations proviennent essentiellement de Norvège, de Chine, d'Islande et des USA. Près de 10% des importations de l'UE-27 proviennent des pays ACP. Commentant ceci, l'étude souligne que 'concernant la relation spéciale avec les pays ACP, il faut noter que même dans les conditions préférentielles données à ces pays, les importations en provenance des pays ACP ne représentent que dix pourcents en valeur'.  Les flux commerciaux entre l'UE-27 et les pays ACP montrent que la valeur des importations de l'UE sont 5,5 fois plus importantes que la valeur des exportations. L'origine des importations par groupes APE est prinicpalement l'APE d'Afrique de l'Ouest (principalement du poisson non transformé), l'APE d'Afrique de l'Est et du Sud (produits transformés) et l'APE afrique australe (produits transformés).
     L'étude conclut qu'une réduction tarifaire généralisée (dans le contexte de l'OMC) ou de nouveaux accords commerciaux bilatéraux/multilatéraux n'entraîneraient, en règle générale, que des réductions modérées des prix à l'intérieur de l'UE, et ce à tous les niveaux (producteurs, transformateurs et consommateurs). Des réductions tarifaires pourraient cependant nuire gravement à certains secteurs soumis à d'importants pics tarifaires ou à la progressivité des tarifs. C'est notamment le cas pour le thon, les mollusques, le saumon et les crevettes. Etude, DG des politiques internes de l'Union; département thématique B: Politiques structurelles et de cohésion, Pêche, les conséquences des négotiations à l'OMC et des autres discussions commerciales sur le secteur de la pêche, 2009.

    Source: Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link EC- DG Pêche
    Link EC - DG Commerce


  5. La Jamaïque reçoit une subvention de 2,2 milliards de $ de l'UE
    2010-03-18
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    Le gouvernement jamaïquain a reçu de l'Union européenne une subvention de 2,2 milliards de $ pour compenser un manque à gagner dû à la fermeture l'an dernier des entreprises de bauxite de l'île. Cependant, les fonds octroyés ne seront pas utilisés pour aider directement le secteur de la bauxite mais serviront à soutenir le budget du gouvernement. En marquant son accord sur l'aide européenne au ministère des finances, le chef de la délégation européenne, l'ambassadeur Marco Mazzocchi-Alemanni, a déclaré que la subvention provient d'un dispositif de soutien de 80 millions d'euros destiné à tous les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique pour compenser les pertes de leurs recettes d'exportation. «Le programme FLEX de 80 millions est disponible dans le monde entier et la Jamaïque en obtient la part la plus importante, soit 17 millions d'euros », a déclaré M. Mazzocchi-Alemanni.  Il a ajouté que la « diminution considérable » des revenus de la bauxite ont influencé la décision de l'UE à propos du niveau d'aide à la Jamaïque. Le programme FLEX, qui compense les fluctuations à court terme des recettes d'exportation, est un programme européen, constitué par la fusion d'autres systèmes de compensation européens dans le monde. Entre-temps, M. Mazzocchi-Alemanni a déclaré que la consommation d'énergie provenant de combustibles fossiles nécessaire pour produire la bauxite rendait celle-ci peu rentable et peu compétitive. «Il est vital que la Jamaïque diversifie ses sources d'énergie», a commenté M. Mazzochi-Alimanni.

    Source: Jamaica Observer


    Link En savoir plus
    Link Relations de l'UE avec la Jamaïque
    Link EU Delegation to Jamaica


  6. CE: Recouvrement de 346,5 millions € au titre de la PAC
    2010-03-18

    En vertu d’une décision adoptée par la Commission européenne au titre d’une procédure d’apurement de conformité, les États membres vont devoir rembourser un montant total de 346,5 millions € correspondant à des dépenses irrégulières effectuées dans le cadre de la politique agricole commune (PAC). Ce montant sera reversé au budget de l’UE en raison du non-respect des règles de l’UE ou de procédures de contrôle inadéquates en matière de dépenses agricoles. En effet, si les États membres sont responsables des paiements et de la vérification des dépenses effectuées au titre de la PAC, c'est à la Commission qu'il appartient de s’assurer que les États membres ont correctement utilisé les fonds mis à leur disposition.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Fiche sur le budget agricole
    Link DG Agriculture


  7. UE:160 millions de dollars US pour soutenir l'intégration régionale
    2010-03-18
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Efficacité Aide

    Lundi le 15 mars 2010, l'Union européenne (UE) a accordé à quatre organisations régionales de la zone d'Afrique orientale et australe et de l'océan Indien (ESA-IO) un financement d'une valeur de 118 millions d'euros (161 millions de dollars US) pour soutenir l'intégration économique régionale. L'accord signé à Nairobi entre l'UE et l'Autorité intergouvernementale pour le développement (Igad), le Marché commun de l'Afrique australe et orientale (COMESA), la Communauté est-africaine (EAC) et la région de l'océan Indien (OI), est destiné à soutenir un certain nombre de projets régionaux d'intégration économique et de développement. « Ces évolutions représenteront pour nous de nouveaux défis mais aussi de nouvelles opportunités de renforcer davantage notre partenariat et de l'étendre à de nouveaux domaines tels que le changement climatique, les migrations et la paix et la sécurité », a déclaré Gary Quince, directeur du groupe des pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) à la Commission européenne, pendant la signature des accords.

    Source: Centre de droit commercial pour l'Afrique australe


    Link En savoir plus
    Link COMESA
    Link Autorité intergouv. pour le développement


  8. Denrées alimentaires: un étiquetage plus clair et plus informatif
    2010-03-18

    L'étiquetage doit fournir une information facile à comprendre sur la valeur énergétique et nutritionnelle des aliments et sans induire les consommateurs en erreur afin qu'ils puissent effectuer leurs choix en connaissance de cause, a estimé la commission de l'environnement, mardi. Les députés ont toutefois voté contre l'instauration, à l'échelle de l'UE, d'un système de feux de signalisation sur les étiquettes indiquant la présence de certains éléments nutritifs en quantités importantes. La résolution  législative, élaborée par Renate Sommer (PPE, DE), a été approuvée par 52 voix pour, 2 voix contre et 5 abstentions, après que les députés se soient prononcés sur quelque 800 amendements. Les travaux de la commission se sont étalés sur 18 mois.  Le projet de législation entend actualiser, simplifier et clarifier l'étiquetage des denrées alimentaires dans l'Union européenne. Il apporterait des changements mineurs aux règles existantes sur l'information devant figurer obligatoirement sur toutes les étiquettes, telles que nom, liste des ingrédients, date de péremption, conditions spécifiques d'utilisation, et il introduirait une prescription visant à indiquer les informations nutritionnelles importantes. La commission a également recommandé que la mention du pays d'origine soit obligatoire.

    Source: Parlement européenne


    Link En savoir plus
    Link Unions de Consommateurs
    Link Confédération des industries agro-alimentaire


  9. Politique commerciale de l'UE vis-à-vis des pays en développement
    2010-03-18
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Le commissaire européen au commerce Karel De Gucht a inauguré une conférence, mardi  le 16 mars 2010, consacrée à la politique commerciale de l'Union européenne vis-à-vis des pays en développement. L'objectif est de lancer un débat public sur la façon de maintenir l'efficacité du système de préférences généralisées (SPG) mis en place par l'UE pour la promotion du développement, de tirer le meilleur parti des accords d'échanges régionaux et d'encourager le développement durable. Le commissaire De Gucht a également annoncé le lancement d'une consultation publique en vue d'étayer le réexamen du SPG qui aura lieu le mois prochain. «Dans la formulation de sa politique commerciale envers les pays en développement, l'UE doit tenir compte des récents changements dans le paysage économique mondial et notamment du rôle croissant joué par les économies émergentes. Cependant, les pays en développement les plus vulnérables doivent encore trouver les moyens d'exploiter tout le potentiel du commerce. En fin de compte, les retombées commerciales devraient profiter à tous les habitants de la planète. Nous avons cinq ans pour traduire les bonnes intentions dans de bons résultats» a déclaré le commissaire De Gucht.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Le système de préférences généralisées
    Link Documents de la conférence


  10. Enrayer la diminution de la biodiversité
    2010-03-18
    Catégorie(s) : Environnement

    Partout dans le monde, la biodiversité, c'est-à-dire la variété des écosystèmes, des espèces et des gènes, reste gravement menacée. Si l'humanité continue à agir comme si de rien n'était, la perte annuelle de services écosystémiques vitaux que la nature fournit gratuitement est estimée à 50 milliards d'euros, tandis que les pertes cumulées en termes de bien-être d'ici à 2050 pourraient représenter 7 % du PIB. Pour faire face à ce problème, le Conseil "Environnement", le 15 mars, a fixé un nouvel objectif principal consistant à enrayer la perte de biodiversité dans l'UE d'ici à 2020 et défini une vision pour la protection de la richesse de la nature jusqu'en 2050.

    Source: Conseil de l'Union européenne


    Link En savoir plus
    Link Biodiversité: l'après 2010
    Link Retransmission de la conférence de presse


  11. UE: étude d’impact sur une réduction de 30% des émissions de CO2
    2010-03-18
    Catégorie(s) : Environnement

    Alors que la clé de répartition des efforts entre les Etats membres de l’UE pour limiter les émissions de gaz à effet de serre n’a toujours pas été réglée, les 27 ont demandé à la Commission une étude d’impact sur une réduction de 30% d’ici 2020. Certains Etats membres sont réticents à s’engager à réduire de 30% leurs émissions de gaz à effet de serre. Le conseil des ministres de l’Environnement réuni à Bruxelles le 15 mars, a donc demandé à la Commission de réaliser une étude de comparabilité et une étude d’impact sur une réduction de l’UE de ce niveau des émissions de ses gaz à effet de serre d’ici 2020. Les résultats devraient être connus en juin 2010. Jusqu’à présent, les 27 ont maintenu leur objectif de réduction de 20% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020. Certains d’entre eux dont la France, refusent de s’engager plus si les partenaires internationaux de l’UE, comme la Chine et les Etats-Unis ne prennent pas des mesures comparables.

    Source: Euractiv


    Link En savoir plus
    Link Gaz à effet de serre de l'UE
    Link DG environnement


  12. CE: soutenir la compétitivité des producteurs de banane ACP
    2010-03-17
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    La Commission a adopté aujourd'hui un ensemble de mesures de soutien d'un montant de 190 millions d'EUR en faveur des exportateurs de bananes des pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). Cette proposition faisait partie de l'accord historique de Genève sur le commerce des bananes. L'accord, que l'UE a conclu avec les pays d'Amérique latine et les États-Unis en décembre 2009, met fin à un différend vieux de quinze ans et réduit les tarifs d'importation appliqués par l'UE aux bananes en provenance d'Amérique latine. Ces mesures doivent aider les exportateurs de bananes des pays ACP à s'adapter à ce nouvel environnement commercial, en tenant compte de la situation spécifique de chaque pays. Elles seront axées sur trois objectifs: renforcer la compétitivité du secteur de la banane, promouvoir la diversification économique et traiter les incidences plus générales sur le plan social, économique et environnemental.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Texte intégral de la communication
    Link Différends sur les bananes GATT/OMC


  13. Éthiopie : la GTZ prévoit d’installer 15000 projets d’énergie
    2010-03-17
    Catégorie(s) : Environnement

    La GTZ prévoit d’installer 15000 systèmes solaires par mois en Éthiopie, où seulement moins d’un pour cent de la population rurale utilise l’énergie solaire, en raison de la faiblesse des investissements dans le secteur.
    La GTZ travaille en Éthiopie sur le développement de l’énergie solaire, l’énergie hydroélectrique et l’énergie éolienne. Les installations serviront de systèmes de secours dans les zones où l’électricité est disponible et comme sources d’énergie dans les zones où l’électricité ne l’est pas. Le projet Access to Modern Energy Service Ethiopia (AMES-E) de la GTZ prévoit l’installation de systèmes photovoltaïques dans 100 zones hors réseau, en mettant l’accent sur les centres de santé publique des zones reculées.

    Source: Réseau international d'accès aux énergies durables


    Link En savoir plus
    Link GTZ en Ethiopie
    Link Facilité ACP-UE pour l'Energie


  14. Coopération au développement après une guerre et un conflit violent
    2010-03-17

    Le rapport de l'Institut pour le développement et la paix demande des facteurs déterminants et des défis spécifiques en matière de coopération au développement après une guerre et un conflit violent. Se basant sur une étude approfondie de la littérature actuelle, le rapport identifie six domaines problématiques pertinents pour la coopération au développement. Il analyse en outre les acteurs compétents et les politiques des donateurs sélectionnés. Le rapport conclut en disant que de nombreuses relations entre les différents domaines problématiques dans les situations postérieures à une guerre et un conflit n'ont pas été analysées de manière suffisamment approfondie et recommande par conséquent de procéder à une nouvelle étude.

    Source: Institute for Development and Peace


    Link En savoir plus
    Link Institut Paix et Développement
    Link Paix et sécurité


  15. Les neuf défis de la présidence espagnole
    2010-03-16
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    Exercer un leadership mondial dans les politiques extérieures de l'UE en période de crise
    SOLIDAR demande instamment à la présidence espagnole, dans le cadre de sa responsabilité à l'égard de la stratégie 2020 de l'Europe et de la préparation de l'évaluation 2010 des objectifs de développement du millénaire, de mettre à profit ces moments clés pour lutter pour un monde plus juste et écologiquement durable.

    Source: Solidar


    Link En savoir plus
    Link Présidence espagnole de l'UE
    Link Solidar


  16. L'UE, les USA et l'ONU prévoient de reloger 1 million de Haïtiens
    2010-03-16

    L'Union européenne, les États-Unis et les Nations Unies vont se partager le travail afin d'offrir un toit à plus d'un million de Haïtiens avant que les pluies, qui ont déjà commencé dans le pays caribéen, n'empirent.

    Source: Commission européen


    Link En savoir plus
    Link Fiche d'activités UE en Haiti
    Link UE et ONU


  17. La présidence belge de l'UE dirigera six projets majeurs
    2010-03-16

    Le Traité de Lisbonne, la stratégie 2020 de l'UE, les questions climatiques, le programme de Stockholm, l'élargissement et la révision des perspectives financières sont les six grands projets européens identifiés par la future présidence belge du Conseil, qui débutera le 1er juillet et durera six mois. En ce qui concerne le dernier projet, la présidence disposera de 74.066 millions d'euros, en plus des 16 millions d'euros à allouer au ministre des affaires intérieures pour des dépenses de sécurité. Sur ces 74.066 millions d'euros, 4.066 millions seront affectés à des besoins spéciaux en personnel et 5 millions à des événements imprévus. La Belgique a également préparé un programme commun avec l'Espagne et la Hongrie dans le contexte du trio des présidences de 18 mois (obligatoire en vertu du Traité de Lisbonne). Bien que des « priorités seront identifiées » sous peu, son programme comporte déjà six grands projets : la mise en œuvre du Traité de Lisbonne qui est entré en vigueur le 1er décembre ; le lancement de la stratégie économique 2020 de l'UE qui succédera à la stratégie de Lisbonne ; la poursuite des négociations internationales sur le climat et l'énergie ; la mise en œuvre du programme de Stockholm dans les domaines de la justice, de l'asile et de l'immigration ; la poursuite des négociations sur l'élargissement ; et la préparation du budget 2011 et la révision à mi-parcours des perspectives financières.

    Source: Europolitics


    Link En savoir plus
    Link Préseidence espagnole de l'UE
    Link Conseil de l'UE


  18. La société civile dans les relations entre l'UE-Amérique latine
    2010-03-16

    La société civile doit jouer un rôle essentiel dans le renforcement du partenariat stratégique birégional entre l'UE et l'Amérique latine afin d’intensifier un dialogue politique sur des intérêts internationaux communs, qu’il s’agisse de l'environnement et de l'énergie ou d’une gouvernance mondiale, des migrations, de la paix, de la sécurité et d’une meilleure réglementation internationale. Tel est le message clé d'un avis adopté par le Comité économique et social européen au cours de sa séance plénière de février. L'avis servira de base au travail de la sixième réunion des organisations de la société civile de l'Union européenne, d'Amérique latine et des Caraïbes, qui doit se tenir à Madrid du 5 au 7 mai 2010. Le CESE organise cette réunion dans le cadre de la participation de la société civile au prochain sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union européenne, d'Amérique latine et des Caraïbes (sommet UE-ALC).

    Source: Comité économique et social européen


    Link En savoir plus
    Link UE et l'Amérique latine
    Link Observatoire UE-Amérique latine


  19. Les îles Fidji choisies pour accueillir le CDE
    2010-03-16

    Les îles Fidji ont été choisies pour accueillir un bureau de l'Union européenne pour le développement des îles du Pacifique. De hauts fonctionnaires du ministère des affaires étrangères ont confirmé à Fijivillage que la nouvelle leur avait été communiquée par le représentant permanent des îles Fidji auprès de l'ONU, Peceli Vocea. Le Centre européen pour le développement des entreprises sera installé à Suva. Ce centre régional répondra aux besoins des pays insulaires du Pacifique.

    Source: Fiji Village


    Link En savoir plus
    Link CDE
    Link Délégation UE au Pacifique


  20. Produits du commerce équitable : Sainsbury prend la tête
    2010-03-16
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Alors que la campagne de marketing annuelle de la Fondation Fairtrade de Sainsbury - la quinzaine du commerce équitable  – est prête à démarrer le 22 février, le distributeur britannique affirme qu’il est le plus grand distributeur de produits du commerce équitable au monde. D'après le supermarché, une livre sur quatre consacrées à l’achat de produits du commerce équitable au Royaume-Uni est dépensée chez Sainsbury, et ses ventes annuelles de produits du commerce équitable ont augmenté de 10% par rapport à la même période l'an passé pour atteindre 218 millions de livres. Sainsbury commercialise plus de 800 produits du commerce équitable et ne vend plus que des bananes issues du commerce équitable. C'est aussi vrai pour la totalité de son café et de son sucre de marque propre et pour 85% de son thé de marque propre.

    Source: Planète verte


    Link En savoir plus
    Link Sainsbury’s commerce équitable
    Link Commerce équitable


  21. Demande d'un nouveau départ pour la politique de développement de l'UE
    2010-03-16
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    Des cellules de réflexion européennes de premier plan proposent de nouvelles approches de la politique de développement pour faire face aux défis futurs. Alors que la nouvelle Commission européenne est en train de se constituer, le Groupe des cellules de réflexion européennes a présenté une note intitulée 'Nouveaux défis, nouveaux départs – prochaines étapes de la coopération européenne au développement'. Le groupe comprend les cellules de réflexion DIE (Allemagne), ODI (Royaume-Uni), FRIDE (Espagne) et le Centre européen de gestion des politiques de développement (ECDPM). La note analyse tant la politique européenne actuelle et les nouveaux défis en termes de changement climatique, de migration et de politique commerciale que la cohérence et la division du travail dans la politique de développement.

    Source: Deutsche Welle


    Link En savoir plus
    Link ECDPM
    Link DIE


  22. Italie: Les pires performances en matière de réduction des GES
    2010-03-15
    Catégorie(s) : Environnement

    L'Italie produit quelque 550 millions de tonnes de gaz à effet de serre, ce qui en fait le troisième plus grand pollueur européen, affirme le rapport ‘Ambiente Italia 2010’ (Environnement Italie 2010). Elle arrivait en cinquième position en 1990 et en quatrième position en 2000. Les problèmes les plus graves auxquels le pays est confronté sont la mobilité, le respect des lois, les déchets et les bonnes pratiques qui sont dispersées dans tout le pays et ne suffisent pas à «créer un système ou à définir un effort commun dans l'ensemble de la communauté». Le rapport souligne plus particulièrement le fait que depuis 1990 - année de référence de l'objectif de réduction de 6,5 pour cent des émissions d'ici 2010 fixé dans le Protocole de Kyoto - les émissions brutes de l'Italie ont augmenté de 7,1%, principalement en raison d'une consommation plus forte dans les transports (+24%), la production d'électricité (+14%) et le chauffage à usage civil (+5%). Les émissions nettes ont augmenté de 5% si l’on tient compte des changements dans l'utilisation des terres et de l'augmentation de la superficie forestière. Ces chiffres contrastent avec le niveau européen qui a enregistré une diminution de 4,3% (dans l'UE des 15) par rapport à 1990, l'Allemagne, le Royaume-Uni et la France ayant déjà dépassé les objectifs du Protocole Kyoto, suivis par les Pays-Bas.    

    Source: Planète verte


    Link En savoir plus
    Link Le Protocole de Kyoto
    Link Pollution atmosphérique dans l'UE


  23. L'UE débloque 28 millions de cédis ghanéens pour promouvoir le bambou
    2010-03-15
    Catégorie(s) : Environnement

    L'Union européenne (UE) a débloqué 28 millions de cédis ghanéens pour soutenir un projet qui cherche à promouvoir le bambou au Ghana et en Éthiopie en tant que nouvelle source d'énergie. Le projet intitulé 'Le bambou comme énergie de biomasse durable : une alternative appropriée à la production de charbon de bois et de bois de chauffage en Afrique'. Il vise à accroître l'utilisation du bambou comme source d'énergie tout en offrant une alternative plus durable, plus écologique et plus économique au bois de chauffage et au charbon de bois. Lancé en mars 2009, le projet durera 48 mois et prendra fin en 2013. Sa coordination est assurée par le Réseau international pour le bambou et le rotin (INBAR) en collaboration avec les gouvernements du Ghana et de l'Éthiopie.

    Source: Agence de presse du Ghana


    Link En savoir plus
    Link Énergie rurale renouvelable
    Link Biocarburants


  24. Le marché des produits biologiques continue à progresser en France
    2010-03-15
    Catégorie(s) : Environnement

    Le marché français des produits biologiques, dont la valeur s'élevait à 2 600 millions d'euros en 2008, a augmenté de 10 à 20% l'an passé d'après des chiffres publiés récemment par l'Agence Bio. «Tous les grands distributeurs français ont mis les produits biologiques en évidence dans les magasins, et cela dans tous les rayons des supermarchés et hypermarchés», explique Guy Pascal, président de l'Agence Bio dont les derniers chiffres ont été publiés le 4 février. Des études montrent que 46% des consommateurs français consomment des produits biologiques au moins une fois par mois. Ce pourcentage augmente chaque année (42% en 2007, 44% en 2008) en dépit du fait que le nombre d'acheteurs continue à fluctuer autour de 39%.  Les excellents chiffres de 2009 indiquent une sorte d'équilibre entre l'offre et la demande. Les matières premières de plus en plus disponibles entraînent des baisses de prix sur les produits tels que la farine et les pâtes biologiques. Ce qui est certainement une bonne nouvelle pour le secteur, étant donné la controverse concernant le niveau des prix et les marges appliquées par les distributeurs.

    Source: Planète Verte


    Link En savoir plus
    Link L'UE et l’agriculture biologique
    Link Pays en voie de développement et le Bio


  25. 13 millions de £ pour lutter contre les maladies animales
    2010-03-15
    Catégorie(s) : Développement rural

    Des scientifiques britanniques ont annoncé un programme de 13 millions de livres pour lutter contre les maladies du bétail dans le monde en développement et notamment contre la fièvre aphteuse, la maladie de la langue bleue et la peste porcine africaine. Le BBSRC (Conseil de recherche en biotechnologie et en sciences biologiques), le Département pour le développement international (DFID) et le gouvernement écossais financeront 16 nouveaux projets en Afrique et en Asie. Plus de 900 millions de personnes dans les régions rurales du monde en développement vivent sous le  seuil de pauvreté. Un seul animal peut satisfaire aux besoins de toute une famille en lui offrant le moyen d'échapper à la pauvreté. Mais les maladies mortelles et débilitantes du cheptel mettent en péril cette possibilité et entraînent une augmentation des prix alimentaires.

    Source: Recherche pour le Développement


    Link En savoir plus
    Link UE-ACP: Bétail et pêche
    Link BBSRC


  26. Détecter les crises alimentaires
    2010-03-15
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire

    L’observation par satellite est le principal instrument qui permettra en 2010 de doubler le nombre de pays suivis en temps réel pour détecter les premiers signes de mauvaises récoltes. Le nouveau système IPC (classification intégrée de la phase) facilite et accélère le temps de réaction aux crises de sécurité alimentaire en fournissant une classification de leur gravité, commune et reconnue au plan international. Le CCR, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le réseau américain des systèmes d'alerte rapide aux risques de famine (FEWS NET) travaillent au renforcement et à l’innovation de leurs systèmes de suivi de la sécurité alimentaire et à l’élaboration d’outils d'alerte précoce plus efficaces. Ces efforts sont une réponse aux crises alimentaires mondiales de 2007-2008 qui ont considérablement augmenté le nombre de pays menacés par la famine. 

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link FEWSNET
    Link Information et sécurité alimentaire


  27. APE : le dernier effort de l'Europe pour diviser l'Afrique
    2010-03-15
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Alors qu'il est clair qu'une désintégration apparaît au sein du groupe des pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), il semble que les accords de partenariat économique (APE) n'atteindront pas les objectifs prévus en ce qui concerne l’accroissement du commerce, l’accès complet au marché et un système de réciprocité du marché de libre-échange. De récents événements indiquent que les APE de libre-échange n'apporteront pas le développement aux 77 ex-colonies européennes qui ont été divisées en six groupes dans le but de négocier l'accord. Au cours des quelques derniers mois, la pression sur les négociations de l’APE avec l'Union européenne (UE) a conduit trois groupes économiques régionaux en Afrique au bord de la désintégration au lieu de favoriser l'intégration et l'unité.

    Source: Centre de droit commercial pour l'Afrique australe


    Link En savoir plus
    Link Eclairage sur les Négociations
    Link Commerce UE-ACP


  28. La Namibie laisse l'UE dans l’expectative en ce qui concerne l'APE
    2010-03-15
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    La délégation de la Commission européenne (CE) en Namibie déclare « ne pas être certaine » que le pays signera l'accord de partenariat économique (APE) complet avec l'Union européenne, dans le contexte de l'imminence de la date butoir et la possibilité d'une perte de 3 milliards de $ namibiens en recettes d'exportation. Après une brève interruption, la reprise des négociations sur la signature de l'APE complet est prévue pour une date ultérieure au 26 mars lorsque ses exigences relatives à la signature de l'accord auront été satisfaites.
    Link En savoir plus
    Link Coopération UE-Namibie
    Link Délégation UE en Namibie


  29. La Commission appelle les Etats Membres à prévenir la piraterie maritime
    2010-03-15

    La Commission européenne a adopté aujourd'hui une recommandation adressée aux Etats membres pour assurer l'application effective des mesures de prévention et d'autoprotection contre des actes de piraterie et des attaques à main armée contre les navires. Ces mesures sont connues sous le nom de "Best Management Practices" (BMP), adoptées par l'Organisation maritime internationale (OMI) . M. Siim Kalla s, Vice-président de la Commission chargé des transports, a déclaré: «La piraterie est une menace terrible pour les hommes et femmes à bord des navires et un réel danger pour le secteur maritime et le commerce mondial.. Les équipages méritent une protection pleine et entière contre les actes de piraterie et leurs employeurs doivent assurer leur travail dans des conditions optimales de sûreté lorsqu'ils naviguent dans des zones à haut risque de piraterie. La mise en pratique des mesures de prévention et d'autoprotection développées par le secteur et l'OMI sont des outils efficaces pour éviter ou aider à contrer des attaques de pirates.».

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link EUNAVFOR
    Link L'Organisation maritime internationale


  30. Investir dans le développement de technologies économes en CO2
    2010-03-15
    Catégorie(s) : Environnement

    Le PE dans une résolution se félicite du plan qui renforce le financement des technologies destinées à réaliser les objectifs de 2020 de réduction de 20% des émissions de gaz de serre. Les députés veulent que le plan accorde des fonds suffisants pour accélérer le développement et l'application des technologies à faible émissions de CO2 au cours des 10 prochaines années. Toutefois, ils reconnaissent que des ressources publiques et privées supplémentaires seront nécessaires pour son application.

    Source: Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link Commission environnement
    Link DG environnement




===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Isolina BOTO
CTA
39 rue Montoyer
1000 Brussels
Belgium
Tel 02 513 74 36
Fax 02 511 38 68
http://www.cta.int/
http://bruxelles.cta.int/

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2009 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

 

1