Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Weblog du Bureau de Bruxelles
Décembre 2018
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 222]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 222]
Date d'envoi: 2010-04-30 09:55:11
Publication #: 34
Contenu:
CTA Newsletter
 
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [DATE]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.

  1. Lutte contre le paludisme-Notre invité vidéo: Aude Galli
  2. 18ème Briefing de Bruxelles sur l'aide humanitaire et le développement rural
  3. Principaux évènements ACP-UE pour la semaine du 5 au 7 Mai 2010
  4. 14e réunion de la Troïka ministérielle UE-Afrique
  5. Le commissaire Piebalgs assistera à la réunion du G8 à Halifax
  6. La Slovénie et l'Estonie formés pour l'aide au développement
  7. BAD: Augmentation de capital de 200 %
  8. Tests diagnostiques rapides pour le paludisme dans le milieu rural
  9. Relance du dialogue UE/États‑Unis sur le développement
  10. Les ONG de Développement: la proposition SEAE viole le droit européen
  11. Normes de travail et la politique commerciale
  12. Approbation d'un nouveau réseau à large bande pour l'Afrique
  13. Silk Invest lance un Fonds pour le secteur alimentaire en Afrique
  14. Les États de l’UE s’éloignent de leurs objectifs d’aide au développement
  15. Les agriculteurs en marge d'une politique agricole internationale ?
  16. Rapport sur la protection sociale et l'aide au développement de l'UE
  17. L'Italie soutient la France pour une taxe carbone européenne
  18. Transparence de l'aide : le point de vue du praticien
  19. Ashton installe 'l'araignée' française au centre de la ‘toile’ du SEAE
  20. L'UE est priée d'accroître l'aide sanitaire
  21. Le Danemark continue à soutenir la gouvernance en Tanzanie
  22. Des agriculteurs africains cultivent des produits biologiques pour l'UE


  1. Lutte contre le paludisme-Notre invité vidéo: Aude Galli
    2010-04-29
    Catégorie(s) : Archives, Efficacité Aide, Développement rural

    Notre invité vidéo pour la semaine est Aude Galli, elle est chargée de plaidoyer au Bureau UE de la Croix-Rouge à Bruxelles. Après avoir présenté les champs d'intervention du bureau de la Croix-Rouge auprès de l'UE, Aude Galli revient sur les évènements organisés récemment par la Croix-Rouge au Parlement européen à l'occasion de la journée mondiale de la lutte contre le paludisme. Elle met en exergue les progrès considérables qui ont été enregistrés dans les pays comme le Ruanda et la Tanzanie dans la lutte contre le paludisme. Ce qui est pour elle le signe que l'éradication du paludisme est possible, pourvu qu'il ait la volonté politique nécessaire et des financement durables. Enfin, Aude Galli explique le lien entre paludisme et développement rural.


    Link Regarder la vidéo
    Link Bureau UE de la Croix Rouge
    Link Journée mondiale contre le paludisme 2010


  2. 18ème Briefing de Bruxelles sur l'aide humanitaire et le développement rural
    2010-04-29
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    Le 18ème Briefing sur le Développement de Bruxelles portera sur les catastrophes naturelles, l'aide humanitaire et le développement rural et aura lieu le 12 Mai 2010 (8h30-13h00 au Centre Borschette, salle 1A. Les discussions porteront sur les évolutions récentes, les défis et les approches novatrices en matière d’assistance humanitaire pour répondre aux défis futurs. Le tremblement de terre en Haïti comme beaucoup d'autres catastrophes naturelles récentes ont mis en évidence la fragilité de certains Etats et la nécessité d'institutions fortes capables de renforcer les mécanismes de réduction des risques et la préparation aux catastrophes et d'accroître l'efficacité de réponse. Le besoin de coordination et d'efficacité dans les interventions des donateurs et des acteurs est un autre élément clé. Il convient de partager les leçons tirées des expériences récentes et examiner l'impact sur le développement rural et aussi le rôle de l'agriculture et du développement rural dans les efforts de reconstruction et de réhabilitation.

    Pour plus d'informations, veuillez contacter boto@cta.int ou pruna@cta.int  et consultez le matériel en ligne à : http://bruxellesbriefings.net/
     


    Link En savoir plus
    Link Matériel vidéo
    Link Briefings précédents


  3. Principaux évènements ACP-UE pour la semaine du 5 au 7 Mai 2010
    2010-04-29

    Parlement Européen (Bruxelles):
    - 4 Mai: Audition sur les revenus équitables des agriculteurs
    - 5 au 6 Mai: Assemblée plénière
    -6 Mai: Discours de Joe Biden, Vice-président des Etats-Unis
    Présidence UE:
    - 4 au 5 Mai (Espagne): Réunion informelle des ministres de la pêche
    - 4 Mai (Bruxelles) : Réunion extraordinaire du Conseil des ministres des Transports
    Secrétariat ACP:
    - 10 Mai: Date limite pour les bourses dédiées aux décideurs politiques ACP dans le programme cadre UE-ACP sur la Microfinance


    Pour de plus amples informations, veuillez consulter notre calendrier à la page http://bruxelles.cta.int/


    Link Parlement européen
    Link Présidence espagnole de l'UE
    Link Secrétariat ACP


  4. 14e réunion de la Troïka ministérielle UE-Afrique
    2010-04-29

    Dans le cadre du dialogue Afrique-UE,  la  14e réunion ministérielle  Afrique-UE a eu lieu à Luxembourg le 26 avril 2010. La réunion était co-présidée par H.E. Catherine Ashton, la Haut Représentante de l'Union européenne pour la politique étrangère et de sécurité, et S.E l'honorable professeur E. Eta Banda, Ministre des affaires étrangères de la République du Malawi. La discussion a essentiellement porté sur la mise en œuvre de la stratégie commune et la préparation du 3e Sommet UE-Afrique, les questions de paix et de sécurité  (Soudan, Somalie, la démocratie et les changements anticonstitutionnels de gouvernement en Afrique, et l’architecture de la paix  et de la sécurité en Afrique), les défis pour le développement (OMD, l'énergie et les infrastructures, les changements climatiques, agriculture et sécurité alimentaire, et la crise économique et financière) ainsi que divers options pour améliorer la mise en œuvre de la stratégie commune Afrique-UE .

    Source: Conseil de l'Union européenne


    Link En savoir plus
    Link Partenariat Afrique-Europe
    Link Europafrique


  5. Le commissaire Piebalgs assistera à la réunion du G8 à Halifax
    2010-04-29

    Le commissaire européen chargé du développement, Andris Piebalgs, représentera la Commission européenne à la réunion des ministres du développement du G8 qui se tiendra à Halifax du 26 au 28 avril 2010. Il assurera la promotion du plan d'action de l'UE proposé par la Commission européenne à l'appui des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) en prélude au sommet des Nations unies de septembre consacré à ce thème. Cette réunion des ministres du développement du G8 se tient avant la réunion de juin du G8, au cours de laquelle les chefs d'État discuteront des pistes à suivre pour œuvrer à la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement. Ces réunions politiques à haut niveau prépareront le terrain en vue de la réunion des Nations unies consacrée aux OMD, qui aura lieu en septembre 2010. Le commissaire européen chargé du développement, Andris Piebalgs, a fait à ce sujet la déclaration suivante: «Je me réjouis de participer pour la première fois à la réunion des ministres du développement du G8 en cette année cruciale pour le développement. J'inviterai les partenaires de l'UE à se fixer des objectifs ambitieux: nous devrons tous unir nos forces pour lutter contre la pauvreté afin d'atteindre les objectifs du millénaire pour le développement. En prélude au sommet des Nations unies de septembre consacré à ce thème, nous devons confirmer la volonté politique, au niveau mondial, de soutenir les plus défavorisés.» La réunion des ministres du développement du G8 se tiendra à Halifax du 26 au 28 avril, avant la réunion des chefs d'État du G8 qui aura lieu à Muskoka (Canada) les 25 et 26 juin. Les ministres responsables du développement aborderont notamment les thèmes suivants:

    •les objectifs du millénaire pour le développement,

    •la santé maternelle et infantile,

    •la sécurité alimentaire,

    •la responsabilité et l'efficacité en matière d'aide.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link G8 à Halifax
    Link Andris Piebalgs


  6. La Slovénie et l'Estonie formés pour l'aide au développement
    2010-04-29
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    L'exercice de l'UE 12 de renforcement des capacités dans le domaine de l'aide au développement continue à travers l'Europe. Les sessions de formation les plus récentes ont eu lieu aux Ministères des Affaires Etrangères à Ljubljana (Slovénie) les 8-9 avril 2010 et à Tallinn (Estonie) les 12-13 avril 2010.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Nouveaux donateurs de l'UE
    Link Renforcer l'efficacité de l'aide


  7. BAD: Augmentation de capital de 200 %
    2010-04-28

    Un comité des gouverneurs représentant les actionnaires de la Banque africaine de développement (BAD) a, lors d’une réunion tenue le 23 avril 2010 à Washington, entériné un triplement du capital de la Banque, qui serait ainsi porté à 100 milliards de dollars USD. Le comité a également appelé l’ensemble de l’actionnariat de la Banque à accepter cette recommandation. Cette augmentation de capital significative permettra à la BAD de soutenir un niveau de prêt plus élevé, y compris en direction du secteur privé. Elle répond ainsi aux demandes massives émanant de tous les pays. En réponse à la crise financière, la BAD avait accéléré ses engagements, mis en place de nouveaux instruments pour faciliter le commerce et restructuré son portefeuille. La Banque avait ainsi utilisé ses ressources plus rapidement qu’elle ne l’avait initialement prévu. Les gouverneurs ont estimé que leurs conclusions représentaient un vote de confiance dans la Banque et une reconnaissance des efforts exceptionnels qu’elle avait entrepris pour faire face à la crise économique et financière. Ils ont salué le train de réformes en cours de mise en œuvre destinées à renforcer les résultats de la Banque sur le terrain. Le président de la Banque africaine de développement, Donald Kaberuka, a salué en ces termes les conclusions des gouverneurs : « Je suis ravi par cette décision. Il s’agit d’un moment historique pour nous, et c’est un signe de grande confiance dans la Banque. » connaissaient auparavant. »

    Source: Banque africaine de développement


    Link En savoir plus
    Link Banques multilatérales de développement


  8. Tests diagnostiques rapides pour le paludisme dans le milieu rural
    2010-04-28
    Catégorie(s) : Développement rural

    Une nouvelle évaluation des tests diagnostiques rapides pour le paludisme aidera les agents de santé à identifier sans délai les patients atteints par cette maladie et nécessitant un traitement immédiat, en application des recommandations récentes de l'Organisation mondiale de la Santé qui préconisent la confirmation du diagnostic de paludisme avant d'entamer un traitement. Le paludisme tue chaque année près de 860 000 personnes dans le monde, principalement des enfants africains. On recense aussi des cas en Asie, en Amérique latine, au Moyen-Orient et dans certaines parties de l'Europe. Le Programme d'évaluation des produits diagnostiques pour le paludisme vient d'achever une nouvelle évaluation des performances de 29 tests diagnostiques rapides et a trouvé que 16 d'entre eux remplissaient les critères de performances minimum fixés par l'OMS. "Ces tests rapides représentent une percée majeure dans la lutte contre le paludisme" a déclaré le Dr Robert Newman, Directeur du Programme mondial de lutte antipaludique de l'OMS. "Ils nous permettent de tester des personnes qui ne peuvent bénéficier du diagnostic par examen microscopique dans les zones rurales et reculées, où se déclarent pourtant la majorité des cas de paludisme."

    Source: Organisation Mondiale de la Santé


    Link En savoir plus
    Link Partenariat mondial contre le paludisme
    Link Le Fonds mondial


  9. Relance du dialogue UE/États‑Unis sur le développement
    2010-04-28
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    Relancé ce jour (25 Avril) à Washington, le dialogue UE/États-Unis sur le développement sert de cadre à la coopération entre les deux principaux donateurs internationaux, dont il appuie les efforts en vue de combattre la pauvreté dans le monde. Cette initiative était une priorité pour M. Andris Piebalgs, commissaire européen responsable du développement, et le Dr Rajiv Shah, administrateur de l'Agence des États-Unis pour le développement international, au cours des tout premiers mois ayant suivi leur entrée en fonction. Alors qu'il ne reste que cinq ans pour réaliser les objectifs du millénaire pour le développement, cette relance du dialogue témoigne d'une nouvelle volonté politique d'œuvrer ensemble à la lutte contre la pauvreté. Le commissaire européen chargé du développement, M. Andris Piebalgs, a fait la déclaration suivante: «L'engagement pris aujourd'hui par les deux plus grands donateurs que sont l'UE et les États-Unis d'unir leurs forces dans la lutte contre la pauvreté est une bonne nouvelle pour les pays les plus démunis. Je suis convaincu que les trois feuilles de route adoptées dans l'optique d'une action commune axée sur les objectifs du millénaire pour le développement, la sécurité alimentaire et le changement climatique sont la garantie de progrès concrets sur le terrain».

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Plan d'action de l'UE pour les OMD
    Link Suivi par l'UE des OMD


  10. Les ONG de Développement: la proposition SEAE viole le droit européen
    2010-04-28

    Une coalition de groupes de développement a dit que l’actuelle proposition de Service européen pour l’action extérieure (SEAE) viole les dispositions du traité de Lisbonne. Selon un avis juridique publié par un groupe de militants du développement le 26 avril,  l'inclusion du développement des politiques dans le SEAE mission va à l'encontre des dispositions des traités. Selon le groupe, le traité de Lisbonne donne de la compétence SEAE seulement pour la conduite de la politique étrangère et de sécurité commune de l’Union européenne (PESC). Un mémorandum préparé par White & Case LLP, Un cabinet d'avocats, indique que la proposition rédigée par Catherine Ashton, Chef de l'UE en matière de politique étrangère, et soutenu par les ministres européens des Affaires étrangères à Luxembourg récemment  "ne peut pas modifier les domaines de compétence tels que définis en vertu des traités, tels que la «compétence exclusive » de la Commission dans les activités de coopération au développement". La coalition des organisations de développement se compose de la CIDSE, Oxfam International, APRODEV, CONCORD, EUROSTEP et international.

    Source: European Voice


    Link En savoir plus
    Link La déclaration de Concord
    Link Service européen pour l’action extérieure


  11. Normes de travail et la politique commerciale
    2010-04-28
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Le commissaire européen au commerce, Karel De Gucht, et le secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats, John Monks, se sont rencontrés pour discuter de la manière dont la politique commerciale de l'UE peut contribuer à encourager un travail décent. Ils ont abordé les aspects relatifs au développement durable dans les négociations commerciales multilatérales et les négociations commerciales bilatérales en cours avec la Corée, l'Inde et la Colombie

    Source Commmission Européenne


    Link En savoir plus
    Link Politique commerciale et normes de travail
    Link CES


  12. Approbation d'un nouveau réseau à large bande pour l'Afrique
    2010-04-28
    Catégorie(s) : Archives

    La Commission européenne a donné son feu vert au financement de la première phase d'une initiative visant à connecter des centres de recherche africains et à les relier à un réseau européen existant. Le feu vert fait suite à un rapport selon lequel l'infrastructure IT en Afrique est suffisante pour soutenir l'initiative AfricaConnect, qui vise à améliorer la collaboration en matière de recherche et l'accès à l'information. Publié le mois dernier (le 22 mars), le rapport se fonde sur une étude de faisabilité d'un an de FEAST (Interconnexion des réseaux de recherche et d'éducation africains et européens), financée par la Commission européenne et menée par l'Institut royal de technologie, Suède. La plupart des réseaux nationaux de recherche et d'éducation en Afrique sont actuellement proches ou seront bientôt proches d'un câble sous-marin à fibres optiques qui a été récemment installé, précise le rapport. Ce qui pourrait leur permettre de se connecter à GÉANT, un réseau paneuropéen existant pour la recherche et l'éducation.Arthur Goldstuck, administrateur délégué de World Wide Worx, une entreprise de recherche technologique en Afrique du Sud, a déclaré que les nouveaux câbles sous-marins offrent des opportunités sans précédent et représentent également un défi pour la communauté scientifique du continent.

    Source Africagoodnews


    Link En savoir plus
    Link SciDevNet
    Link Partenariat Afrique-UE


  13. Silk Invest lance un Fonds pour le secteur alimentaire en Afrique
    2010-04-27
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Les taux de croissance en recul dans le monde développé ont amené Silk Invest, gestionnaire d'actifs sur les marchés émergents, à lancer un fonds de 100 millions d'euros pour investir dans la transformation et la vente de produits alimentaires en Afrique, a déclaré l'entreprise. Implantée à Londres, l’entreprise, qui tire son nom des voies commerciales historiques de la Route de la soie qui reliaient l’Europe et l’Asie, a annoncé pendant le week-end qu'elle projetait de lancer le Fonds pour le secteur alimentaire en Afrique en juin. Contrairement à de nombreux investissements en Afrique, ce n’est pas un pari sur les matières premières, mais plutôt sur leur transformation locale et leur distribution aux consommateurs africains.

    Source: Africa The Good News


    Link En savoir plus
    Link Silk Invest
    Link L’investissement en Afrique


  14. Les États de l’UE s’éloignent de leurs objectifs d’aide au développement
    2010-04-27

    Les derniers chiffres de l'OCDE sur l'aide au développement des États membres de l'Union européenne semblent indiquer que le bloc se désintéresse des engagements à consacrer 0,7 pour cent de son revenu national brut à l'aide au développement d'ici 2015. En raison surtout de la crise financière, certaines des plus grandes économies de l'UE, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne, ont réduit leurs flux d'aide en 2009. Au total, l'aide européenne n'atteindra pas son objectif de 0,56 pour cent du RNB consacrés à l'aide au développement en 2010, 0,44% ayant été alloués en 2009, soit un pour cent de plus par rapport aux 0,43 pour cent de 2008. L'UE n'est pas la seule grande absente en la matière. Le financement du Japon a reculé de 10,2 pour cent ; le Canada de 9,5 pour cent ; et l'Australie de 1,2 pour cent. Les USA affichent toutefois une légère augmentation de 0,19 à 0,2 pour cent. L'engagement des pays développés de consacrer 0,7 pour cent du RNB à l'aide aux pays en développement a été pris pour la première fois dès 1970 par l'Assemblée générale des Nations Unies.

    Source: EU Observer


    Link En savoir plus
    Link Le Rapport de l'OCDE
    Link Financement pour le développement


  15. Les agriculteurs en marge d'une politique agricole internationale ?
    2010-04-27
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire

    C'est ce que l'on appelle un manque de vision : un milliard de personnes souffrent chaque jour de la faim, les prix alimentaires ont grimpé de 30 à 40 pour cent, le changement climatique réduit la production agricole - et au cours des deux dernières décennies, le monde a réduit radicalement les investissements dans une agriculture financée par les pouvoirs publics jusqu'à ce qu'ils se réduisent à une somme dérisoire dans la plupart des pays. «Nous devons nous en indigner. Nous devons y mettre un terme... Et nous pouvons le faire. Nous devons le faire ». C’est ce qu’a déclaré le mois dernier Ismail Serageldin, directeur de la bibliothèque d'Alexandrie, Égypte, et ancien économiste auprès de la Banque mondiale, à près de 700 lauréats du World Food Prize, à des ministres, des scientifiques et à quelques représentants d'organisations de développement et d'associations agricoles pendant la première conférence internationale sur la recherche agricole pour le développement qui s’est tenue ici, dans le Sud de la France. «C'est la rampe de lancement pour transformer la faim à notre époque », a conclu Serageldin. La 'fusée' sur la rampe de lancement est une transformation majeure des 500 millions de dollars de fonds publics destinés à une recherche agricole internationale menée par le CGIAR (Groupe consultatif sur la recherche agricole internationale), une alliance composée de quelque 8 000 chercheurs dans 100 pays.

    Source: Inter Press News Service Agency


    Link En savoir plus
    Link Recherche Agricole Internationale
    Link World Food Prize


  16. Rapport sur la protection sociale et l'aide au développement de l'UE
    2010-04-27
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    Les organismes internationaux, les donateurs, les gouvernements et les organisations de la société civile reconnaissent de plus en plus qu’une protection sociale peut jouer un rôle central dans la prévention et la réduction de la pauvreté, et dans la promotion d’un développement social et économique. Cependant, 20 % seulement de la population mondiale disposent d'une couverture de sécurité sociale adéquate et plus de 50 % n'en ont aucune. En outre, l'UE n'a pas de politique ou de stratégie cohérente pour encourager la protection sociale par le biais de sa coopération au développement. Il est temps de remédier à cette incohérence politique. Ce briefing du Groupe de travail européen sur la protection sociale et le travail décent et de la Coalition 'Grandir à l'abri de la pauvreté' explique ce qu'est la protection sociale et pourquoi elle devrait être un élément essentiel de la coopération au développement de l'UE. Il décrit les principaux mécanismes de protection sociale qui peuvent contribuer à réduire la pauvreté et la vulnérabilité et à promouvoir un développement social et économique (transferts sociaux, accès aux soins de santé et mesures législatives), ainsi que le rôle de la microfinance et du travail décent pour promouvoir l’accès à une assurance sociale. Des études de cas illustrent comment la protection sociale peut changer la vie des gens. Le briefing se termine par des recommandations qui devraient permettre à l'UE de mettre en œuvre une stratégie visant à soutenir des systèmes de protection sociale durables dans les pays en développement.

    Source: European Working Group on Social Protection and Decent Work and the Grow Up Free from Poverty Coalition


    Link En savoir plus
    Link Protection sociale
    Link Emploi et cohésion social


  17. L'Italie soutient la France pour une taxe carbone européenne
    2010-04-27
    Catégorie(s) : Environnement

    La France et l'Italie ont insisté jeudi (15 avril) pour que l’Union européenne applique des droits de douane carbone aux pays qui n’ont pas souscrit à un accord international visant à réduire les gaz à effet de serre, une idée à laquelle la Commission européenne et d'autres États membres de l’UE s'opposent. Le président français Nicolas Sarkozy et le premier ministre italien Silvio Berlusconi ont déclaré dans une lettre  adressée au président de la Commission européenne José Manuel Barroso que la Commission devrait inclure les mesures dans un rapport consacré aux secteurs émetteurs de carbone, qui est prévu pour le mois de juin. Certains membres de l'UE craignent que leurs industries, qui paient pour des permis d’émissions de dioxyde de carbone, ne soient pénalisées en raison d’importations moins chères provenant de pays qui n'imposent pas de tels coûts.

    Source: Euractiv


    Link En savoir plus
    Link Changement Climatique
    Link Action Carbone


  18. Transparence de l'aide : le point de vue du praticien
    2010-04-26
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    M. Christiansen est directeur de Publish What You Fund, une campagne internationale pour la transparence de l'aide. La question de savoir si l'aide est efficace ou non est un sujet de controverse : certains la défendent, comme Jeffrey Sachs et Bono, d'autres sont sceptiques à son égard, comme Bill Easterly et Dambisa Moyo. Publish What You Fund est une campagne internationale pour la transparence de l'aide, et cet article présentera notre point de vue de 'praticien' à propos de qui a besoin d'une transparence de l'aide, le pourquoi et le comment, et les types d'informations qu'il faut divulguer. En dépit de la distance qui sépare les positions politiques, la transparence de l'aide est désormais un terrain d’entente pour les sceptiques et les partisans de l’aide. Pour les sceptiques, cette transparence est susceptible de réduire les distorsions. Pour les partisans, c'est un moyen d'améliorer tant la qualité que l’impact de l'aide. Certains groupes ne retireront aucun avantage d'une plus grande transparence de l'aide : certaines personnes et institutions pourraient payer cher un changement dans le statu quo. Cependant, il y a certains groupes d’acteurs pour qui un meilleur accès à l'information aurait une valeur appréciable.

    Source: Yale Journal of International Affairs


    Link Read more
    Link Aide Transparence
    Link Publish What You Fund


  19. Ashton installe 'l'araignée' française au centre de la ‘toile’ du SEAE
    2010-04-26

    Malgré l'opposition du Parlement européen, le Haut représentant aux affaires étrangères de l'UE Catherine Ashton a révélé le 25 mars une proposition qui place un secrétaire général à la française et deux adjoints au centre du futur service diplomatique de l'UE. La proposition de 12 pages de Mme Ashton relative à l’établissement du Service européen pour l'action extérieure (SEAE) ne tient pas compte de l'avis du Parlement, qui avait rejeté une structure 'à la française' dans laquelle le secrétaire général disposerait d’un pouvoir énorme. En cas d'approbation, le secrétaire général dirigera la ‘toile’ du Service européen pour l'action extérieure ‘comme une araignée’, ont mis en garde les MPE. « Le SEAE sera administré par un secrétaire général qui opérera sous l'autorité du Haut représentant [Catherine Ashton] », lit-on dans la proposition. Le texte poursuit : « Le secrétaire général prendra toutes les mesures nécessaires pour garantir le bon fonctionnement du SEAE, y compris sa gestion administrative et budgétaire ».

    Source: Euractiv


    Link Read more
    Link La Proposition de la Commission
    Link Service européen pour l’action extérieure


  20. L'UE est priée d'accroître l'aide sanitaire
    2010-04-26
    Catégorie(s) : Archives

    Dans la période préparatoire au sommet d'évaluation des objectifs de développement du millénaire qui se tiendra en septembre, les dirigeants européens ont été instamment priés d’augmenter les fonds qu’ils consacrent aux soins de santé. Action for Global Health, un réseau paneuropéen d'ONG de santé et de développement, demande aux responsables politiques de compenser des années de carence en consacrant 0,1 pour cent du revenu national brut (RNB) pour garantir l’accès universel aux soins de santé dans les pays en développement. Ce pourcentage, auquel il faut ajouter 15 pour cent des dépenses nationales des pays bénéficiaires de l'aide, permettrait aux pays développés de financer les coûts des soins de santé de base dont les pays en développement ont besoin, lit-on dans un rapport publié. À l'occasion de la Journée mondiale de la santé, Action for Global Health demande aux dirigeants européens d’agir concrètement et d’honorer enfin les promesses faites il y a dix ans, au moment où ils s’étaient engagés à soutenir une série de huit objectifs de développement universels (OMD). Trois des huit OMD concernent plus particulièrement la santé : réduire la mortalité infantile ; améliorer la santé maternelle ; et lutter contre le HIV/sida, la malaria et d’autres maladies. Mais cinq ans avant l'échéance, les progrès en termes de réalisations laissent à désirer.

    Source: The Parliament


    Link En savoir plus
    Link L'UE et la santé dans le monde
    Link Relever les défis de la mondialisation


  21. Le Danemark continue à soutenir la gouvernance en Tanzanie
    2010-04-26

    Le Danemark s'emploie à préparer sa prochaine phase d'assistance pour améliorer le programme de gouvernance de la Tanzanie. Dans ce contexte, le programme de soutien à la gouvernance de la Tanzanie 2011-2015, dont le budget total s'élève à 250 millions de DKK, comportera trois éléments : démocratisation et responsabilité de rendre des comptes ; accès à la justice et réforme du secteur judiciaire ; et gestion des finances publiques. Une évaluation récente du programme danois, réalisée par les corps des conseillers techniques, a montré que le soutien proposé est extrêmement pertinent et bien équilibré en ce qui concerne les facteurs favorisant l'offre et la demande d'une bonne gouvernance.

    Source: Ministère des affaires étrangères du Danemark


    Link En savoir plus
    Link Relations de l'UE avec la Tanzanie
    Link Délégation UE en Tanzanie


  22. Des agriculteurs africains cultivent des produits biologiques pour l'UE
    2010-04-26
    Catégorie(s) : Développement rural, Commerce ACP-UE

    Des agriculteurs africains gagnent plus d'argent en produisant des cultures biologiques pour les marchés européens, où la demande pour des aliments plus sains est en progression. Près de 5 000 agriculteurs au Burkina Faso, Cameroun, Ghana, Sénégal et en Sierra Leone exportent des fruits et légumes biologiques vers l'Europe, après avoir obtenu une certification bio et équitable avec l'aide de l’Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO). Le programme se concentre sur toutes les étapes de la production, depuis la plantation et la récolte jusqu'à l'emballage et la promotion. Il accroît la rentabilité des agriculteurs qui, dans le passé, pouvaient difficilement se permettre de coûteux engrais chimiques.

    Source: Voice of America News


    Link En savoir plus
    Link FAO et l'agriculture biologique
    Link UE:Les produits bio importés



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Isolina BOTO
CTA
39 rue Montoyer
1000 Brussels
Belgium
Tel 02 513 74 36
Fax 02 511 38 68
http://www.cta.int/
http://bruxelles.cta.int/

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2009 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

1