Teknoloji Haberleri Teknoloji Haberleri Teknoloji Blogu Internet Haberleri Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Weblog du Bureau de Bruxelles
Août 2018
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 223]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 223]
Date d'envoi: 2010-05-07 14:27:23
Publication #: 35
Contenu:
CTA Newsletter
 
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [DATE]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.

  1. 18ème Briefing de Bruxelles sur l'aide humanitaire et le développement rural
  2. Principaux évènements ACP-UE pour la semaine du 10 au 14 Mai 2010
  3. Notre invité pour la semaine: Mr. Grodent, SOS Faim
  4. Délivrer l'aide au développment au 21ème siècle
  5. La 93ème édition de Défis Sud sur la Biodiversité
  6. Le Commissaire au développement de l'UE visite l'Union africaine
  7. L’UE plus souple sur les APE
  8. Les agriculteurs du commerce équitable et les cendres volcaniques
  9. Le Mozambique va exporter des produits non-traditionnels vers l'UE
  10. L’Afrique sub-saharienne en récupération de la crise économique
  11. Restructuration politique en vue pour combattre la surpêche
  12. Le FIDA exhorte les dirigeants africains à investir dans l’agriculture
  13. Le Commissaire Ciolos se félicite de la transparence de la PAC
  14. L'indice de performance environnementale 2010
  15. La nouvelle équipe dirigeante du Secrétariat ACP est mise en place
  16. Les Etats bloquant le commerce dans la région pourront être sanctionnés
  17. L'UE appellée à une réforme urgente de la politique agricole commune
  18. Le problème des réfugiés climatiques soulève des questions juridiques
  19. La crise de cendres du volcan islandais et les pays ACP
  20. L'aide du XXIe siècle: Reconnaître les réussites et corriger les failles
  21. Une variété de maïs transgénique jugée acceptable en France


  1. 18ème Briefing de Bruxelles sur l'aide humanitaire et le développement rural
    2010-05-07
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    Le 18ème Briefing sur le Développement de Bruxelles portera sur les catastrophes naturelles, l'aide humanitaire et le développement rural et aura lieu le 12 Mai 2010 (8h30-13h00 au Centre Borschette, salle 1A. Les discussions porteront sur les évolutions récentes, les défis et les approches novatrices en matière d’assistance humanitaire pour répondre aux défis futurs. Le tremblement de terre en Haïti comme beaucoup d'autres catastrophes naturelles récentes ont mis en évidence la fragilité de certains Etats et la nécessité d'institutions fortes capables de renforcer les mécanismes de réduction des risques et la préparation aux catastrophes et d'accroître l'efficacité de réponse. Le besoin de coordination et d'efficacité dans les interventions des donateurs et des acteurs est un autre élément clé. Il convient de partager les leçons tirées des expériences récentes et examiner l'impact sur le développement rural et aussi le rôle de l'agriculture et du développement rural dans les efforts de reconstruction et de réhabilitation. Vous pourrez aussi suivre les débats en direct en ligne (audio et vidéo).

    Pour plus d'informations, veuillez contacter boto@cta.int ou pruna@cta.int  et consultez le matériel en ligne à : http://bruxellesbriefings.net/
     


    Link En savoir plus
    Link Matériel vidéo
    Link Briefings précédents


  2. Principaux évènements ACP-UE pour la semaine du 10 au 14 Mai 2010
    2010-05-07

    Parlement Européen (Bruxelles):
    - 10 Mai: Séance de travail avec le Ministre espagnole de l’agriculture à la Commission de l’ agriculture
    - 10 Mai: Réunion de la Commission du développement
    Présidence UE:
    - 10 Mai (Bruxelles): Conseil  Affaires générales , Conseil Affaires étrangères » et  développement
    - 16 Mai (Espagne) : Conférence ministérielle sur la Coopération au développement
    Secrétariat ACP (Bruxelles):
    - 11 Mai: Bureau du Comité des ambassadeurs

    Pour de plus amples informations, veuillez consulter notre calendrier à la page http://bruxelles.cta.int/


    Link Parlement européen
    Link Présidence espagnole
    Link Secrétariat ACP


  3. Notre invité pour la semaine: Mr. Grodent, SOS Faim
    2010-05-07
    Catégorie(s) : Efficacité Aide, Développement rural

    Notre invite de la semaine est Mr. Grodent, responsable de l’information au près de SOS Faim, une ONG belge basée à Bruxelles. Dans cette interview, Mr. Grodent explique le travail de SOS Faim ici à Bruxelles et dans les pays ACP. Il cite trois mesures urgentes que l’UE doit entreprendre pour freiner la faim dans les pays ACP. Il fait également référence au manque de cohérence  entre les politiques européennes de commerce et de développement. Enfin, Mr. Grodent parle des succès récents dans la promotion de l’agriculture paysanne dans les pays ACP.
    Link Regarder la vidéo
    Link SOS Faim


  4. Délivrer l'aide au développment au 21ème siècle
    2010-05-07
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    Le 6 mai le CTA a participé à la conférence intitulée «Fournir l'aide du 21e siècle au travers le Service européen pour l’action extérieure?", organisée par Oxfam-Solidarité avec le soutien du Centre à Bruxelles. L'événement a été l'occasion pour discuter le nouveau rapport, intitulé "L’aide du 21e siècle" publié par Oxfam International en avril 2010. Ce rapport examine l'opportunité de l’aide au développement ainsi que sa vocation - en particulier l'argument selon lequel l'aide doit être accordée avec l'objectif unique de lutte contre la pauvreté. A cet événement ont participé Mme. Penny Lawrence, directrice d'Oxfam International UK, SE Brave Ndisale, ambassadrice du Malawi auprès de l'Union européenne et M. Christian Leffler, directeur général adjoint à la DG Développement, Commission européenne et plusieurs décideurs politiques des entités et ONG basées à Bruxelles. Les différentes perspectives sur l'avenir de l'aide au développement de l'UE ont été débattues dans le contexte de la négociation en vue d'une position commune des États membres lors du sommet des Nations Unies sur les OMD, en septembre prochain.

     


    Link En savoir plus sur le Centre :
    Link Sommet des OMD


  5. La 93ème édition de Défis Sud sur la Biodiversité
    2010-05-07
    Catégorie(s) : Développement rural, Environnement

    Alors que l’humanité commence seulement à tenter de résoudre les dégâts provoqués par le réchauffement climatique, la perte de la biodiversité engendrée par les activités humaines est encore plus destructrice pour la planète ! En cette année internationale qui lui est consacrée, la biodiversité doit être perçue dans ses multiples approches. Pour les populations rurales du Sud, la préservation de la biodiversité est vitale car elle autorise une pérennisation de leurs activités. Les paysans du Sud sont résolument au service et tributaires de la biodiversité.

    Source: SOS Faim


    Link En savoir plus
    Link SOS Faim
    Link Briefing sur la Biodiversité


  6. Le Commissaire au développement de l'UE visite l'Union africaine
    2010-05-07
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Environnement

    Andris Piebalgs, le Commissaire de l'UE pour le développement, effectue sa première visite officielle en Ethiopie du 6 au 8 mai 2010. Il rendra visite aux quartiers généraux de l'Union africaine où il sera accueilli par M. Jean Ping, Président de la Commission de l'Union africaine mais également par d'autres Commissaires de l'Union africaine. Il rencontrera le Premier Ministre éthiopien Meles Zenawi et d'autres membres du gouvernement, ainsi que des représentants de la société civile éthiopienne.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Le partenariat stratégique Afrique-UE
    Link Union Africaine


  7. L’UE plus souple sur les APE
    2010-05-06
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    L’Accord de partenariat économique (APE) négocié actuellement entre l’Union européenne (UE) et la Communauté de l’Afrique de l'Est (CAE) a progressé à la suite de la conclusion de l’accord destiné à inclure la coopération dans le marché, a déclaré un expert du commerce.Le marché, qui est destiné à assouplir les termes des échanges entre les deux blocs économiques, avait été bloqué en raison du refus de l’UE d’augmenter son financement régional au-delà de ce qui est prévu par le Fonds européen de développement (FED).Les négociations étaient supposées prendre fin en décembre 2007 mais elles n’ont pas abouti à une conclusion comme prévu parce que la CAE a cherché à inclure la matrice du développement conjointement avec la matrice du commerce avant qu’elle soit signée. Cependant, la dimension du développement, qui présente un intérêt majeur pour les Etats membres de la CAE, a été lente en termes d’accord et l’UE devait encore prendre des engagements tangibles en termes de recours à des ressources supplémentaires.“La CAE a identifié des objectifs aux critères très larges dans le cadre de la matrice de développement, tels que l’énergie, l’amélioration des infrastructures et de l’agriculture que l’UE financera lorsque l’APE aura été signé” affirme la source. Un accord intérimaire a été signé afin d’éviter une perturbation des échanges et de permettre aux négociateurs de disposer de davantage de temps pour finaliser l’APE global. “Il reste à présent à inclure la matrice du développement dans l’APE global, ce qui sera chose faire lorsque la CAE et l’UE se rencontreront afin de signer l’accord, en décembre de cette année” a-t-il ajouté.

    Source: The New Tiimes


    Link En savior plus
    Link APE entre l'UE et la CAE
    Link CAE


  8. Les agriculteurs du commerce équitable et les cendres volcaniques
    2010-05-06
    Catégorie(s) : Développement rural, Commerce ACP-UE

    Les agriculteurs africains sont en train d’évaluer l’impact financier des nuages de cendres volcaniques islandaises qui ont conduit à la fermeture de l’espace aérien européen, contraignant les floriculteurs  africains du commerce équitable à jeter 20 millions de roses qui étaient destinées au marché européen.
    Le 15 avril, d’énormes nuages de cendres crachés par le volcan en éruption Eyjafjoell situé sous un glacier du sud de l’Islande, ont atteint le continent européen. Les cendres volcaniques réduisent la visibilité tandis que les particules de verre qu’elles contiennent sont nuisibles pour les moteurs des avions à réaction, ce qui conduit les pays européens à fermer leurs aéroports l’un après l’autre. "A eux seuls, les rosiéristes kenyans du commerce équitable ont perdu près d’un million de fleurs par jour" affirme Benjamin Gatland, coordinateur régional du Southern African Fairtrade Network (SAFN). SAFN est un réseau de fermes certifiées commerce équitable situées en Afrique du Sud, qui aide les producteurs à obtenir des informations sur le marché et concernant les normes du commerce équitable.Le mouvement du commerce équitable vise à améliorer les conditions des échanges pour les entreprises de petite taille et les conditions de travail par le commerce éthique et durable. "Bien qu’il faille encore évaluer les préjudices causés par ces événements, il est clair que les implications financières pour le Kenya sont considérables. Certains agriculteurs du commerce équitable ont perdu toute leur récolte de fleurs" a déclaré Gatland à l’IPS lors d’une réunion du réseau du commerce équitable. Au total, l’industrie horticole kenyane aurait perdu près de 15 millions de dollars. Les producteurs de fruits et de légumes au Kenya ont aussi été frappés. "Heureusement, la plupart des produits ont pu être vendus localement. Avec les fleurs, ce n’est pas la même chose. Elles doivent être transportées lorsqu’elles fleurissent, sinon elles n’ont plus de valeur pour les acheteurs," affirme Gatland.

    Source: Inter Press News Service Agency


    Link En savoir plus
    Link Fair Trade
    Link Conseil horticole du Kenya


  9. Le Mozambique va exporter des produits non-traditionnels vers l'UE
    2010-05-06
    Catégorie(s) : Développement rural, Commerce ACP-UE

    L’Institute for Export Promotion (Ipex) du Mozambique a lancé sept projets pilotes destinés à tester le potentiel d’exportation des produits non-traditionnels vers le marché européen, rapporte Radio Moçambique. Le financement du projet, estimé à 1,2 millions d’euros, sera couvert à 63 pour cent par l’ambassade néerlandaise au Mozambique, et les 33 pour cent restants seront à charge de l’IPEX. Selon le directeur de l’IPEX, Cecília Candrinho, le Mozambique envisage d’introduire les produits suivants dans l’éventail de ses exportations : la mangue, les cacahouètes, les ananas, les articles d’artisanat, les piments et les haricots, et de sécuriser l’entrée indirecte sur le marché européen des noix de cajou.

    Source: MacauHub


    Link En savoir plus
    Link ACP-UE commerce
    Link Delegation de l'UE au Mozambique


  10. L’Afrique sub-saharienne en récupération de la crise économique
    2010-05-06

    L’Afrique sub-saharienne aura une croissance jusqu'à 4,2% en 2010 après l'expansion de 1,7% cent l'an dernier, aidé par les télécommunications en plein essor et les secteurs des produits de base, a déclaré un haut fonctionnaire de la Banque mondiale. Au début,  la Banque mondiale avait prévu une croissance de 3,8%  cette année avant d'atteindre 4,6 pour cent en 2011. «Le continent est désormais axée sur la reprise de la croissance et a devrait être entre 3,8 à 4,2% en 2010», a déclaré  Obiageli Ezekwesili, vice-président de la Banque pour l'Afrique,  à Reuters. Mais elle a mis en garde que la réforme des principaux secteurs économiques serait un élément essentiel pour accroître la compétitivité mondiale et de maintenir des taux de croissance plus élevés. «Essentiellement, l'amélioration de la réforme des politiques liées sera la condition sine qua non pour soutenir la croissance, de sorte que chaque pays a besoin de réformer tous les secteurs importants de l'économie», a déclaré Mme Ezekwesili dans une interview dans la capitale ougandaise Kampala. Elle a dit que de nombreuses économies de la région gagneraient à renforcer la participation du secteur privé dans des secteurs clés."Réformer votre secteur de l'agriculture, votre de l'énergie,  vos services financiers, votre secteur des transports et déréglementer certains aspects de l'économie où il ya le manque d'activité du secteur privé et puis vous voulez vraiment augmenter les possibilités de croissance."

    Source: Africa The Good News

     


    Link En savoir plus
    Link Banque Mondiale Afrique
    Link Perspectives économiques Afrique


  11. Restructuration politique en vue pour combattre la surpêche
    2010-05-06
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Les ministres de l'UE ont promis mercredi de moderniser leur politique de subventions aux pêcheurs, qui s'élèvent à 840 millions d'euros par an, afin d'éviter la surpêche et de rendre l'industrie plus durable.
    Dans les eaux britanniques seules, les scientifiques estiment que les  stocks de poissons ont diminué de 94% dans les 118 dernières années et que la pêche commerciale a profondément modifié les écosystèmes des fonds marins, entraînant ainsi un effondrement  de nombreuses espèces. Les groupes environnementaux disent que  la Politique commune des pêches (PCP), qui doit être réformé à partir de 2012, a épuisé les stocks de poissons par un gonflement de la flotte de pêche européenne, la troisième au  monde. Greenpeace a demandé à l'UE de réduire sa flotte et mettre de côté 40% des eaux de l'UE en tant que réserves marines protégées."Nous avons besoin d'un revirement dans notre politique," a déclaré le Commissaire de l'UE des Affaires maritimes et de la pêche Maria Damanaki  aux journalistes après une réunion des ministres de la pêche du Bloc à Vigo, la plaque tournante du secteur de la pêche de l'Espagne.«Nous avons de grands problèmes de la surpêche et la surcapacité dans toute l'Europe et nous devons faire face à ces problèmes."

    Source: Euractiv


    Link En savoir plus
    Link ACP Fish II
    Link DG pêche


  12. Le FIDA exhorte les dirigeants africains à investir dans l’agriculture
    2010-05-06
    Catégorie(s) : Développement rural

    Les gouvernements africains, les donateurs et les acteurs du secteur privé doivent agir sans attendre pour transformer les 500 millions de petites exploitations que compte notre planète en entreprises rentables, a déclaré le Président du Fonds international de développement agricole (FIDA) Kanayo F. Nwanze. Avant de partir pour Dar es Salam où il participera au Forum économique mondial sur l’Afrique, qui se tient cette année en République-Unie de Tanzanie, le Président Nwanze a déclaré qu’il fallait "repenser la concrétisation d’une volonté politique en gains pour le secteur agricole africain, composé à 95% de petites exploitations". Il faudra pour ce faire que les gouvernements africains investissent davantage dans l'agriculture et nouent des partenariats avec le secteur privé, dans un esprit d'ouverture et de transparence, a expliqué le Président. "S’employer à doubler les revenus du paysan pratiquant une agriculture de subsistance, c’est simplement gérer la pauvreté. Mais l’aider à faire de son exploitation une vraie entreprise, c’est cela éradiquer la pauvreté", a-t-il ajouté. Le thème du Forum économique mondial sur l’Afrique pour cette année est "Repenser la stratégie de croissance de l’Afrique". M. Nwanze devrait s’exprimer dans les principaux débats. "Les gouvernements africains doivent créer des conditions propices au développement et à la croissance des entreprises agricoles, qui peuvent devenir le gisement d'emplois dont a tant besoin la jeunesse africaine", a déclaré le Président. "Mais la communauté internationale et les gouvernements des pays en développement doivent faire des investissements intelligents axés sur la recherche et le développement de nouvelles technologies capables d’augmenter et améliorer la production."

    Source: FIDA


    Link En savoir plus
    Link Forum économique mondial
    Link Voir la vidéo


  13. Le Commissaire Ciolos se félicite de la transparence de la PAC
    2010-05-06
    Catégorie(s) : Développement rural

    Selon les règles européennes sur la transparence, les ministères de l’agriculture des Etats membres de l'UE doivent publier des chiffres détaillés sur les bénéficiaires de financement de la politique agricole commune en 2009, avant le 30 avril. «Bien que la politique agricole commune offre de nombreux avantages pour la société tels que l’approvisionnement en vivres sûr et suffisant et le soutien pour l'environnement et l'emploi rural, il est important que les contribuables sachent comment leur argent est dépensé dans la PAC», a déclaré le Commissaire Dacian Ciolos de l'Union européenne pour l’Agriculture et développement rural. «Je salue l'initiative de transparence, et nous espérons que notre travail avec les Ministères de l'agriculture des Etats membres au cours des 12 derniers mois fera en sorte que la qualité des données disponibles, sera encore mieux que l'an dernier - la première fois que ces chiffres ont été publiés."Le Commissaire Ciolos a souligné  l'année difficile que les agriculteurs ont rencontrés l'année dernière, et le rôle particulièrement important que les paiements directs de la PAC et autres mesures de soutien ont joué dans le soutien des revenus agricoles en 2009. Le Commissaire Ciolos a également rappelé les débats publics sur l'avenir de la PAC qui il a lancé ce mois-ci, et a encouragé les citoyens européens de tous les horizons de la vie à y participer.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Participez au débat


  14. L'indice de performance environnementale 2010
    2010-05-05
    Catégorie(s) : Environnement

    Les chercheurs ont classé les pays en fonction de 25 indicateurs, y compris la qualité de l'eau et de l'air, les émissions de gaz à effet de serre et l'impact de l'environnement sur la santé de la population. Un score de 100 est excellent. Sierra Leone arrive en dernier sur la liste, avec un score de 32. Les États-Unis sont dans le peloton avec un score de 63,5. L’Islande est en tête avec un score de 93,5 grâce à son eau propre et abondante, ses nombreuses réserves naturelles, son excellent système de soins médicaux et une grande quantité d’énergie géothermique extrêmement peu polluante.

    Source: Forbes


    Link En savoir plus
    Link Indicateur IPE
    Link Performance de pays


  15. La nouvelle équipe dirigeante du Secrétariat ACP est mise en place
    2010-05-04

    Le Secrétaire général du Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (Groupe ACP), le Dr Mohamed Ibn Chambas, a annoncé la nomination des nouveaux Sous-secrétaires généraux au sein de l’Organisation. Ces nominations interviennent à l’issue d’un processus de sélection compétitif parmi de nombreux candidats provenant de quatre des six régions du Groupe ACP. Ont été nommés: Mme Nthisana Phillips du Botswana (Afrique australe), Sous-secrétaire général chargé du Département de l’Administration, des Finances et des Ressources humaines; M. Achille Bassilekin III, du Cameroun (Afrique centrale), Sous-secrétaire général chargé du Département du Développement économique durable et du Commerce ; Mme Michèle Dominique Raymond d’Haïti (Caraïbes), Sous-secrétaire général chargé du Département des Questions politiques et du Développement humain ; et M. Paulo S. Kautoke de Tonga (Pacifique), Sous-secrétaire général chargé du Département de la Macroéconomie, du Financement du développement et de la Programmation Intra-ACP. En annonçant ces nominations, le Secrétaire général a mis en exergue les qualités de sa nouvelle équipe, citant notamment la compétence, le parcours professionnel, l’âge et la diversité de genre.  Pour la première fois dans l’histoire du Groupe ACP, deux femmes sont nommées simultanément au poste de Sous-secrétaire général. Originaire du Ghana, le Dr Chambas a été Président de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pendant huit ans, avant  de prendre ses fonctions de Secrétaire général ACP le 1er mars 2010, succédant à Sir John Kaputin, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, qui a occupé ce poste pendant ces cinq dernières années.

    Source: Secrétariat ACP


    Link En savoir plus
    Link Coopération intra ACP
    Link Commerce UE ACP


  16. Les Etats bloquant le commerce dans la région pourront être sanctionnés
    2010-05-04
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Le  Conseil des Ministres  de la Communauté est-africaine  s’est mis d’accord  sur le principe de l'application de sanctions contre les États membres,  qui ne font pas assez pour éliminer les obstacles non tarifaires. Des évaluations régulières des pays partenaires seront menées et des sanctions seront imposées sur ceux qui omettent ou refusent de réduire la taille des obstacles non tarifaires, aussitôt que le sommet aura donné son feu vert à la proposition. La semaine dernière, lors de la 3e Conférence EAC sur l’investissement à Kampala, il y avait un intense lobbying par le Conseil est africain du commerce  et les hauts fonctionnaires de l'Ouganda, la Tanzanie et le Burundi d'avoir approuvé la proposition."Nous voulons créer quelque chose comme une matrice en vertu de laquelle les obstacles non tarifaires de chaque pays seront identifiés et enregistrés. Et après, l’évaluation  d'autres obstacles non tarifaires et ceux n'ont pas été éliminés, des mesures doivent être prises ", a déclaré Aston Kajara, le ministre chargé des Investissements ougandais.

    Source: The East African


    Link En savoir plus
    Link EAC
    Link East African Business Council


  17. L'UE appellée à une réforme urgente de la politique agricole commune
    2010-05-04
    Catégorie(s) : Efficacité Aide, Développement rural, Commerce ACP-UE

    Lors d'une conférence sur l'impact de la Politique de agricole commune (PAC) de l'Union européenne (UE) sur le développement, la Campagne du Millénaire des Nations Unies a appelé aujourd'hui l'Union européenne à réformer de toute urgence sa politique agricole, qui nuit aux pauvres et déjoue les efforts mondiaux pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). «Une politique de l'agriculture européenne non réformé continuera d'entraver les efforts de l'UE et autres donateurs, pour éradiquer la pauvreté et perpétuent la souffrance humaine», a déclaré Eveline Herfkens, Fondateur de la Campagne du Millénaire des Nations Unies. "Il est maintenant temps pour l'UE de tenir ses promesses de développement, a rappelé la semaine dernière Plan d'action des OMD. Et s'assurer que ses politiques agricoles et les subventions bénéficient  le développement rural et l'environnement  en Europe  sans pour autant nuire aux pays en développement ».

    Source: endpoverty2015.org


    Link En savoir plus
    Link Réforme de la PAC
    Link Participez au débat sur la réforme de la PAC


  18. Le problème des réfugiés climatiques soulève des questions juridiques
    2010-05-04
    Catégorie(s) : Archives, Environnement

    Le changement climatique, qui s'intensifie, va conduire au déplacement d'un plus grand nombre de personnes dans les zones les plus pauvres du monde. Face à ce constat, de nouvelles réponses sont nécessaires en matière d'immigration, a prévenu un groupe de chercheurs. Une équipe d'étude transatlantique mis en place par le Fonds Marshall allemand des États-Unis (GMF) a publié les premiers résultats de ses recherches sur la migration induite par le climat à Bruxelles la semaine passée (30 avril), en soulignant que le changement climatique va créer un nombre croissant de nouveaux groupes d'immigrants. Les pires effets se feront sentir dans les régions les plus pauvres du monde où les gens sont déjà vulnérables, ils prévenu. La séparation de l'impact du changement climatique à d'autres facteurs de conduite d'immigration est difficile, selon les chercheurs. Ils ont identifié la sécheresse et la désertification, l'élévation du niveau de la mer, la concurrence pour les ressources naturelles et l'intensification aiguë des catastrophes naturelles comme les cyclones comme principaux scénarios climatiques susceptibles d'affecter l'immigration à l'avenir. «Notre projection est que la plupart de la migration [...] est susceptible d'être des mouvements internes, et non pas internationaux», a déclaré Susan Martin, directrice de l'Institut pour l'étude des migrations internationales de l'Université de Georgetown et coordinatrice de l'équipe de GMF. Mais elle a souligné que bien que la plupart des mouvements seront Sud-Sud, cela ne signifie pas que le monde occidental puisse ignorer  que le flux croissant de personnes va créer des conflits et de besoin d'aide humanitaire. Alors que la sécheresse et le changement du niveau des mers sont susceptibles de conduire à la migration progressive, qui ressemblera beaucoup plus comme la migration économique, sauf que la population affectée n'aura pas de retourner à la maison. Les pays riches ne sont pas équipés pour faire face à la nouvelle vague d'immigration, ont souligné les chercheurs, en montrant d'importantes lacunes dans le droit international et national portant sur l'immigration internationale.

    Source: Euractiv


    Link En savoir plus
    Link Fonds Marshall allemand
    Link Briefing sur démographie


  19. La crise de cendres du volcan islandais et les pays ACP
    2010-05-03
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Au cours de la semaine dernière, la crise du nuage de cendres provenant du  volcan islandais a causé de graves perturbations dans le trafic aérien, non seulement pour le transport de passagers mais aussi pour les transporteurs de fret.  19% des importations de l'UE sont transportés par air. Dans une économie mondialisée, qui s'appuie fortement sur des livraisons  «juste à temps», les perturbations des échanges peuvent nuire à l'économie des pays en développement. L es denrées périssables sont les plus touchés. En effet, en tête de liste des secteurs  à l'importation les plus fortement touchés  figurent les fleurs coupées des pays ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) dans des pays comme le Kenya et l'Ethiopie, ainsi que les produits frais de l'agro-alimentaire de l'Afrique du Sud. Tous ses produits bénéficient d'un accès préférentiel dans l'UE. La perturbation a  indirectement mis en évidence le degré d'interdépendance des marchés, pour lesquels l'UE s'est engagée à négocier et conclure des APE, qui améliorent ces régimes préférentiels en faveur du développement.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Le Kenya envisage un fonds de catastrophe


  20. L'aide du XXIe siècle: Reconnaître les réussites et corriger les failles
    2010-05-03
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    L’aide au développement permet de sauver des millions de vies humaines. Cependant, malgré les nombreux succès incontestables, près de 1,4 millions de gens vivent encore dans des conditions de pauvreté extrême. Ce constat a mis en doute l’efficacité de l’aide au développement et, dernièrement, a alimenté une quantité de critiques. Les sceptiques ont ressorti des exemples concrets de l’échec de l’aide au développement pour affirmer que toute forme d’aide est mauvaise et devrait être réduite ou supprimée. Cette affirmation est à la fois incorrecte et irresponsable. L’aide qui ne sert pas à réduire la pauvreté et l’inégalité – une aide définies par des intérêts géopolitiques, une aide qui est trop souvent gaspillée pour rémunérer des consultants trop chers, une aide qui incite les différentes structures étatiques à rendre des comptes aux donateurs plutôt qu’aux citoyens – a très peu de chance de réussir. Ce rapport examine les faits et conclut qu’il reste énormément de progrès à faire mais que non seulement l’aide de qualité du 21e siècle permet de sauver des vies, mais elle est également indispensable pour développer la capacité des pays pauvres et de leurs populations à trouver eux-mêmes les solutions pour sortir de la pauvreté. L’aide seule – même au 21e siècle – ne suffit pas pour assurer, à tous ceux qui vivent dans la pauvreté, une vie belle et digne. Mais, intégrée à de bonnes réformes systémiques, l’aide peut et va permettre à des millions de gens de sortir de la pauvreté et de la dépravation.

    Source: Oxfam


    Link En savoir plus
    Link Le rapport d'Oxfam
    Link EuropeAid


  21. Une variété de maïs transgénique jugée acceptable en France
    2010-05-03
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire

    Le Haut conseil pour les biotechnologies (HCB) a rendu public, vendredi 23 avril, un rapport sur le Bt11, une variété de maïs transgénique commercialisée par le suisse Syngenta. Le Conseil scientifique du HCB, dont l’avis est consultatif, considère que «la mise en culture du maïs Bt11 est acceptable». L’avis concerne uniquement la culture de cette variété de céréales, dont l'utilisation est déjà autorisée dans l’alimentation animale.Toutefois, les experts notent qu’une telle mise en culture devrait s’accompagner de mesures spécifiques comme la mise en place de zones refuges ou la permission de la coexistence entre les cultures de maïs transgénique et de maïs non-OGM.Toutefois, les experts notent qu’une telle mise en culture devrait s’accompagner de mesures spécifiques comme la mise en place de zones refuges ou la permission de la coexistence entre les cultures de maïs transgénique et de maïs non-OGM.

    Source: Euractiv


    Link En savoir plus
    Link Le Rapport
    Link La Proposition de la Commission



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Isolina BOTO
CTA
39 rue Montoyer
1000 Brussels
Belgium
Tel 02 513 74 36
Fax 02 511 38 68
http://www.cta.int/
http://bruxelles.cta.int/

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2009 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

1