Teknoloji Haberleri Teknoloji Haberleri Teknoloji Blogu Internet Haberleri Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Weblog du Bureau de Bruxelles
Août 2018
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 226]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 226]
Date d'envoi: 2010-06-03 18:49:50
Publication #: 38
Contenu:
CTA Newsletter
 
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [DATE]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.

  1. 19ème Briefing de Bruxelles sur les Jeunes et le développement rural
  2. Principaux évènements ACP-UE pour la semaine du 7 au 11 Juin 2010
  3. Notre invité vidéo: Mr. Aboubacar Savadogo
  4. Consultation sur la future politique commerciale de l'UE
  5. Création de la Fondation UE-ALC
  6. Les APE menacent la diversification – CSPR
  7. Un groupe d’agriculteurs fait appel contre la politique d’agriculture
  8. Les régions ultrapériphériques demandent une place à part en Europe
  9. Commerce des produits agricoles ACP et la future PAC de l'UE
  10. Rapport sur les accords de pêche entre l'UE et les pays africains
  11. L’UE finance un projet de lutte contre la mouche tsétsé en Afrique
  12. Accord sur les grandes lignes de l’aide en matière climatique
  13. Le commissaire Piebalgs assiste au sommet Afrique France
  14. Pour une reconnaissance mondiale du modèle agroalimentaire de l'UE
  15. L’UE prête à signer à Cancún
  16. L’Afrique orientale espère que l’APE avec l’UE sera bientôt officiel
  17. Les agriculteurs opposés à la relance des négociations UE-Mercosur
  18. UE: Les journaux ne consacrent que 3,5% aux enjeux de développement
  19. Le COMESA et l’UE signent un projet de production agricole de 20 Mio €
  20. Les membres du PE opposés aux produits alimentaires d’animaux clonés
  21. L’UIT, l’UNESCO annoncent une Commission mondiale sur la large bande
  22. SOMMET UE-ALC
  23. Les entreprises allemandes se tournent vers l’Afrique
  24. Déclaration conjointe à l'occasion de la Journée de l'Afrique 2010
  25. Perspectives économiques africaines
  26. L'UE invite ses partenaires à lever les barrières protectionnistes


  1. 19ème Briefing de Bruxelles sur les Jeunes et le développement rural
    2010-06-03
    Catégorie(s) : Développement rural, Efficacité Aide, Archives

    Le 19ème Briefing de Bruxelles portera sur les jeunes et le développement rural dans les pays ACP et aura lieu le 16 Juin 2010 (8h30-13h00) au Centre Borschette. Ce Briefing discutera des défis et opportunités pour les futurs jeunes agriculteurs des pays ACP et le potentiel des jeunes ruraux en termes d'emploi, de génération de revenus, d'accès aux services financiers, d'investissement et des TIC. Nous aborderons aussi l'enseignement agricole formel et non formel et l'accès aux services sociaux. Le Briefing se penchera également sur les options politiques favorables à l'appui des jeunes agriculteurs et leur contribution à la réflexion sur le développement. Les intervenants incluent la Banque mondiale, le FIPA, la FAO, le CEJA, le MJIARC, le YPARD et des expériences de terrain.


    Veuillez vous enregistrer auprès de : boto@cta.int  ou pruna@acp.int


    Link En savoir plus
    Link Enregistrements vidéo du dernier Briefing
    Link Briefing précédents


  2. Principaux évènements ACP-UE pour la semaine du 7 au 11 Juin 2010
    2010-06-03

    Parlement Européen (Bruxelles):
    - 10 Juin: Réunion de la Commission des affaires étrangères sur les OMD
    Présidence UE:
    - 8 Juin (Luxembourg): Conseil «Affaires économiques et financières »
    - 9 au 10 Juin (Madrid) : Réunion de haut niveau sur la coopération au développement
    Secrétariat ACP (Bruxelles):
    - 7 Juin: Journée ACP
    - 8 au 9 juin : Comité des Ambassadeurs

    Pour de plus amples informations, veuillez consulter notre calendrier à la page http://bruxelles.cta.int/


    Link Parlement européen
    Link Présidence espagnole de l'UE
    Link Secrétariat ACP


  3. Notre invité vidéo: Mr. Aboubacar Savadogo
    2010-06-03
    Catégorie(s) : Développement rural, Efficacité Aide

    Comme pour la semaine dernière, notre invité vidéo va nous parler du rôle des régions dans la coopération au développement. Mais contrairement à la semaine dernière, il s'agit d'un représentant d'une région ACP et non d'une région des pays du Nord. Aboubacar Savadogo est le Président du Conseil régional au Burkina Faso, il est également secrétaire général de l'association des régions du Burkina Faso. Mr. Savadogo a participé au dernier Briefing sur le développement à Bruxelles concernant l'assistance humanitaire et le développement rural dans les pays ACP. C'est à cette occasion qu'il nous accordé cette interview, dans laquelle il nous parle du rôle des régions ACP dans la coopération au développement. Il nous explique la genèse de cette évolution. Mr. Savadogo nous explique aussi la mission des régions dans son pays et leurs partenaires internationaux pour le développement, en particulier dans le domaine de la sécurité alimentaire.
    Link Voir la vidéo
    Link Briefing sur l'assistance humanitaire
    Link Les régions du Burkina Faso


  4. Consultation sur la future politique commerciale de l'UE
    2010-06-03
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    À la suite de l’adoption du document «Europe 2020» par la Commission européenne le 3 Mars 2010, la Commission européenne lance aujourd'hui une vaste consultation publique sur la future orientation de la politique commerciale de l'UE. L'intention de la Commission est de définir sa politique au cours de l'automne 2010, en expliquant comment la politique commerciale peut contribuer à atteindre les objectifs de la stratégie «Europe 2020». Le but de cette consultation est de recueillir les opinions des parties intéressées sur la raison, la portée et les objectifs stratégiques d'une politique commerciale de l'UE à venir. La consultation est ouverte à toutes les parties prenantes au sein de l'UE et dans les pays tiers. Les services de la Commission prépareront un rapport sur la consultation, qui sera publié sur le site Internet de la DG TRADE.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Le questionnaire
    Link Commerce UE-ACP


  5. Création de la Fondation UE-ALC
    2010-06-02

    Le 18 mai, à Madrid, durant le VIe Sommet UE-Amérique latine et Caraïbes, les chefs d’Etat et de gouvernement annonceront la création de la Fondation Union européenne-Amérique latine et Caraïbes (UE-ALC). La Commission européenne contribue à la Fondation avec 3 millions € jusqu’en 2013. La Fondation UE-ALC contribuera au renforcement du processus de partenariat bi-régional UE-ALC impliquant la participation et les contributions de la société civile et d’autres acteurs sociaux afin d’encourager la connaissance mutuelle, la compréhension et la visibilité entre les deux régions.  Les missions de la Fondation seront essentiellement axées sur le lancement d’activités et l’encouragement des nouvelles opportunités de travail en réseau parmi les acteurs de la société civile. Cette nouvelle institution sera soutenue financièrement par les pays UE-ALC et la Commission européenne.  Durant le Ve Sommet UE-ALC à Lima, il a été décidé “d’envisager la création d’une Fondation UE-ALC afin de stimuler le débat sur les stratégies et actions communes destinées à renforcer notre partenariat bi-régional et à améliorer sa visibilité”. Dans cette optique, les dirigeants ont créé un groupe de travail ouvert bi-régional afin d’examiner et de s’entendre sur une proposition pour la Fondation.

    Source: DG Relex


    Link En savoir plus
    Link DG Relex
    Link Commission européenne


  6. Les APE menacent la diversification – CSPR
    2010-06-02
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Développement rural

    Le directeur exécutif de la Société civile pour la réduction de la pauvreté (SCRP), Patrick Mucheleka, affirme que les Accords de partenariat économiques (APE) menacent la diversification de l’économie zambienne depuis l’exploitation minière jusqu’à d’autres secteurs incluant l’agriculture, car le pays ne pourra pas concurrencer de manière égale les produits de l’Union (UE). M. Mucheleka a déclaré hier que la Zambie dépend essentiellement de l’exportation de minerais, et ses efforts de diversification, en particulier dans le secteur agricole, sont donc menacés par les APE. “L’implication des APE, en particulier sur l’agriculture qui reste l’activité principale des gens, est que nos agriculteurs ne peuvent pas concurrencer de manière égale les agriculteurs de l’UE qui sont fortement subventionnés” a-t-il déclaré.

    M. Mucheleka explique qu’en moyenne, l’UE dépense plus de 365 milliards euros par an aux subventions agricoles dans le cadre de la Politique agricole commune de l’UE. Il explique en outre que, dans le cas de la Zambie, où il n’existait aucune forme de soutien majeur permettant de les rendre plus concurrentiels, la situation créée ne permet manifestement pas aux agriculteurs zambiens d’être bénéficiaires d’une quelconque manière et contribue uniquement à perpétuer les niveaux élevés de pauvreté.

    Source: The Post Zambia

     


    Link En savoir plus
    Link CIVIL Society for Poverty Reduction (CSPR)
    Link  Aides de l'UE


  7. Un groupe d’agriculteurs fait appel contre la politique d’agriculture
    2010-06-02

    Une audition parlementaire sur la politique de l’agriculture de l’UE a entendu que "les paiements directs" aux agriculteurs "doivent continuer" après 2013. Gerd Sonnleitner a déclaré que cet aspect était d’autant plus important à un moment de volatilité des marchés et de demande alimentaire mondiale croissante. L’audition, organisée par le groupe ADLE au Parlement, intervient au moment de la consultation publique sur l’avenir de la Politique agricole commune (PAC) après la prochaine période budgétaire de l’UE en 2013. La PAC, un système de subventions et de programmes communautaires, représente quelque 48 pour cent du budget communautaire dont l’objectif est de donner aux agriculteurs un niveau de vie raisonnable, aux consommateurs des produits alimentaires de qualité à des prix équitables, et de préserver l’héritage rural. La PAC a été vivement critiquée et le système est actuellement en cours de réforme afin de réduire les contrôles à l’importation et, si possible, la taille globale du budget.

    Source: The Parliament.com


    Link En savoir plus
    Link groupe ADLE au Parlement
    Link Réforme de la PAC


  8. Les régions ultrapériphériques demandent une place à part en Europe
    2010-06-02
    Catégorie(s) : Développement rural

    Les dirigeants politiques des régions ultrapériphériques de l'UE demandent des stratégies sur mesure et des exemptions de certaines politiques européennes essentielles. Le forum des régions ultrapériphériques, organisé les 27 et 28 mai par la présidence espagnole de l’UE, est le premier du genre. Il a réuni des représentants des quatre coins du globe comme l’Amérique du sud (Guyana) ou l’Océan indien (La Réunion). Les représentants de ces régions ont particulièrement remarqué la présence du commissaire au Marché intérieur, Michel Barnier, qui a pris le temps de délivrer un discours alors qu’il devait assister à des réunions vitales sur la régulation bancaire. Sous couvert d'anonymat, certains représentants régionaux ont déclaré à EurActiv que Michel Barnier aurait été contraint d’assister à cette rencontre pour représenter l’intérêt national français, six des neuf régions ultrapériphériques étant françaises. Cependant, Michel Barnier lui-même a rétorqué qu’il avait un lien de longue date avec les régions ultrapériphériques. Non seulement en tant qu’ancien commissaire européen à la politique régionale, mais également parce qu'il soutenait vigoureusement l’article 349 du traité de Lisbonne, qui reconnaît officiellement le statut des régions ultrapériphériques.

    Source: Euractiv


    Link En savoir plus
    Link Les régions ultrapériphériques
    Link Politique régionale


  9. Commerce des produits agricoles ACP et la future PAC de l'UE
    2010-06-02
    Catégorie(s) : Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural

    A l’occasion de l’atelier d’experts sur le commerce des produits agricoles ACP dans le cadre de la future Politique Agricole Commune de l'Union européenne organisé par la Facilité TradeCom les 25-28 mai 2010, le Sous-secrétaire général du Groupe des Etats ACP, Mr Achille Bassilekin III, a rappelé quelques points clé qui ont permis de bien cadrer les débats. Il a rappelé que si la PAC est un instrument de politique interne UE, toute inflexion de la politique agricole domestique de l’Union entraîne des conséquences pour le commerce et le développement des pays ACP. Il a rappelé à cet égard  qu’en 2008, l’UE comptait pour près de 60% des exportations totales des pays ACP en produits agricoles et biens alimentaires, et 29 % de leurs importations de produits agricoles et de biens alimentaires. L’agriculture est elle aussi un secteur clé dans l’économie des pays ACP en termes de PIB, emploi, devises étrangères et reste donc un puissant levier de la sécurité alimentaire et du développement rural. Dès lors, la réforme de la PAC ne devrait pas se faire au détriment des intérêts d’exportation des pays ACP sur le marché communautaire d’où l’importance  de mitiger les conséquences négatives du processus de réforme de la PAC pour des produits clé pour les économies ACP (huile de palme, tabac, noix de coco, huile de Copra, sucre, banane, fleurs coupées, les fruits et végétaux, le coton, le riz et le bœuf). Mr Bassilekin III a rappelé les défis de la réforme de la PAC en 2013 pour les pays ACP : maintenir la cohérence entre la PAC et les APE, gérer les effets résultant des négociations multilatérales et des accords de libre échange entre la Commission et les pays tiers avec de nouveaux  instruments pour maintenir un accès rémunérateur aux exportations ACP ; la prise en compte des effets liés aux changements climatiques pour les exportateurs, notamment en ce qui concerne la généralisation de l’étiquetage de l’empreinte carbone sur les produits agricoles importés en Europe et les mesures d’accompagnement nécessaires. Mr Achille Bassilekin III encouragé les experts à adopter une approche proactive pour anticiper et évaluer l’impact des différents scénarios de réforme de la PAC que l’UE va mettre en route en essayant d'influencer le processus en faveur des pays ACP; de mettre sur pied des mesures appropriés en étroite coopération avec la CE pour mitiger l’impact négatif de la réforme sur les économies ACP; et enfin, de définir une stratégie d’adaptation pour garantir une marge de développement autonome de notre agriculture, l’objectif bien compris étant de rendre moins tributaire nos exportations agricoles des incidences de la PAC.

    Source: Discours de Mr Achille Bassilekin III, Sous-secrétaire général du Groupe des Etats ACP


    Link Lire le discours
    Link Secrétariat ACP
    Link Tradecom Facility


  10. Rapport sur les accords de pêche entre l'UE et les pays africains
    2010-06-02
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Le 6 avril, le Conseil économique, social et environnemental français  (CESE) a publié un rapport sur les accords de partenariat dans le secteur de  la pêche (APP) entre l'Union européenne et les pays africains. En vue de la réforme de la PCP de l’après 2013, la Commission, dans le Livre vert qu’elle a produit sur ce sujet et qui vient de donner lieu à une vaste consultation publique ouverte à tous les citoyens européens, pose d’ailleurs la question du devenir de ces accords. Nombre d’entre eux sont précisément en renégociation ou le seront au cours des années 2010, 2011, 2012. De plus, l’année 2010 marque le début d’un long processus de discussions au sein du Conseil et du Parlement européen qui sera suivi d’âpres négociations pour aboutir à leur terme, sur le mode de la codécision, à l’adoption de la prochaine réforme de la PCP. Le Conseil économique social et environnemental (CESE) estime le moment opportun pour apporter, avec cet avis, sa contribution sur les voies et moyens de tirer le meilleur profit du cadre partenarial dessiné par les APP. À cette fin et partant des atouts et des insuffisances de ces accords, il entend toutefois replacer son analyse dans un contexte plus large, à l’aune des grands enjeux mondiaux auxquels les activités de pêche elles-mêmes sont directement confrontées : appauvrissement des écosystèmes et des stocks, exacerbation de la concurrence entre flottes, développement de la pêche illicite, menace sur la sécurité alimentaire, lutte contre la pauvreté.

    Source: Conseil économique, social et environnemental français 


    Link Lire le rapport
    Link Economic and Social Council
    Link DG Pêche


  11. L’UE finance un projet de lutte contre la mouche tsétsé en Afrique
    2010-06-01
    Catégorie(s) : Archives

    L’Union européenne et le Centre international de physiologie et d’écologie des insectes (ICIPE) ont signé un accord financier d’un montant de 1,5 million d’euros pour soutenir un nouveau projet qui devrait permettre aux propriétaires de bétail en Afrique, notamment les pasteurs et agropasteurs, d’avoir accès aux importantes innovations mises au point par le centre de recherche en matière de lutte contre la mouche tsétsé. Cette technologie implique l’utilisation de colliers insectifuges contenant soit des équivalents synthétiques des odeurs des animaux que les mouches tsétsé ont tendance à éviter, soit des produits chimiques mis au point, grâce à une optimisation moléculaire de substances insectifuges naturelles trouvées dans l’urine des vaches. Placés au cou des animaux, ces colliers distillent lentement les substances chimiques qu’ils contiennent, protégeant ainsi les animaux contre les mouches. Ce projet de trois ans qui sera dirigé par le Dr. Rajinder K. Saini, un des experts de l’ICIPE, est financé dans le cadre de la Stratégie prioritaire du Programme thématique de sécurité alimentaire de l’UE. Le Dr. Peter Sturesson, conseiller en développement rural à la Délégation européenne au Kenya, a indiqué mercredi à Nairobi qu’en finançant ce projet, la mission de l’Union reconnaissait l’importance du secteur de l’élevage dans l’amélioration des conditions de vie des communautés africaines, notamment celles des éleveurs qui vont le plus profiter de la nouvelle technologie.

    Source: Afriqueavenir.org


    Link En savoir plus
    Link ICIPE


  12. Accord sur les grandes lignes de l’aide en matière climatique
    2010-06-01
    Catégorie(s) : Environnement

    Les ministres des Finances ont adopté un rapport exposant les priorités de l’Europe en matière d’aide au climat pour les pays en développement mais ils n’ont pas précisé comment ils partageraient les coûts. Avant  la conférence de Copenhague sur le climat en décembre, l’UE a promis d’offrir aux pays pauvres 2,4 milliards € par an en "financement à mise en œuvre rapide" entre 2010 et 2012. Mais bien que le rapport confirme les sommes convenues, il manque de détails, notamment concernant la manière dont les Etats membres de l’UE partageront les coûts entre eux. L’UE semble veiller à ne pas créer de précédent en vue de futures négociations internationales sur le financement climatique avec ses promesses de financement à mise en oeuvre rapide. Les ministres soulignent que les contributions à mise en oeuvre rapide sont des engagements volontaires et ne doivent donc être basés sur aucune clé de répartition. La nature volontaire des fonds était une concession à un bloc d’Etats membres d’Europe de l’Est qui craignaient de faire peser une charge financière supplémentaire sur leur économie.

    Source: Euractiv


    Link En savoir plus
    Link Conclusions du Conseil: le financement du climat


  13. Le commissaire Piebalgs assiste au sommet Afrique France
    2010-06-01

    Aujourd'hui et demain, M. Andris Piebalgs, membre de la Commission européenne chargé du développement, assistera, en compagnie de chefs d'État et de gouvernement du continent africain et de représentants d'institutions internationales, au XXVe sommet Afrique-France qui se tiendra à Nice. Représentant la Commission européenne, M. Piebalgs participera à des débats sur le rôle de l'Afrique dans les domaines de la gouvernance mondiale, de la paix et de la sécurité, ainsi que du climat et de la politique de développement. M. Piebalgs prendra également part à une série de rencontres bilatérales. Pour M. Andris Piebalgs, membre de la Commission européenne chargé du développement, «le sommet Afrique France constitue une occasion précieuse de discuter avec nos partenaires africains de nos défis communs et d'y trouver des solutions communes, dans le cadre plus large du partenariat stratégique Afrique UE. Je rappellerai que la Commission préconise un renforcement du rôle et de la représentation de l'Afrique sur la scène mondiale, ce qui nous permettrait d'être tous mieux armés pour relever les défis que représentent la gouvernance, la paix, la sécurité et le changement climatique. Par ailleurs, nous devons veiller à une meilleure intégration du secteur privé, dont la contribution est essentielle». M. Piebalgs prendra également part à des rencontres bilatérales avec certains chefs d'État africains, ainsi qu'avec le président de l'Union africaine en prévision du prochain sommet UE-Afrique, prévu en novembre 2010.
    Link En savoir plus
    Link La stratégie de l’UE pour l’Afrique
    Link Stratégie UE-Afrique


  14. Pour une reconnaissance mondiale du modèle agroalimentaire de l'UE
    2010-06-01
    Catégorie(s) : Développement rural

    Les ministres de l’Agriculture de l’UE ont déclaré que l’UE devrait bénéficier des normes élevées de politique agricole durable du bloc en termes de commerce international. Lors de l’examen de la compétitivité internationale du modèle agro-alimentaire européen, le 17 mai 2010, la majorité des ministres de l’Agriculture de l’UE-27 ont reconnu que le modèle de l’UE "n’est pas suffisamment reconnu à l’échelle internationale". Les ministres ont reconnu les coûts que les normes communautaires imposent aux agriculteurs européens, mais insisté sur le fait que la nature durable du modèle peut être un facteur positif en termes d’échanges. Ils ont examiné les options afin de bénéficier de ce modèle dans les échanges internationaux. Les options examinées incluaient l’application de toutes les normes communautaires aux importations (réciprocité), l’exportation du modèle communautaire aux pays tiers bilatéralement ou par le biais d’organisations internationales, et l’explication de la valeur ajoutée de normes européennes strictes par des campagnes de promotion ou par l’étiquetage.

    Source: Euractiv


    Link En savoir plus
    Link Communiqué de Copa-Cogeca
    Link Agriculture et Développement Rural


  15. L’UE prête à signer à Cancún
    2010-06-01
    Catégorie(s) : Environnement

    L’UE sera prête à signer cette année un accord international sur le changement climatique post-2012, a déclaré hier Connie Hedegaard, la Commissaire européenne en charge de l’action pour le climat. Prenant la parole lors d’un événement organisé à Londres par l’Institut international pour l'environnement et le développement, elle a déclaré : “Copenhague n’a pas abouti à l’accord que nous espérions”. “Nous avons encore besoin d’un accord contraignant et l’UE sera prête à souscrire à un nouveau traité dès Mexico.” “Le marché du carbone est essentiel” à un nouvel accord, a déclaré Hedegaard, ajoutant que dans ce domaine, des progrès doivent être accomplis “d’urgence” dans les négociations – en particulier parce qu’il peut générer 38 milliards $ de financements par an, a-t-elle déclaré, citant un rapport de la Commission  de l’an passé. Et bien que le Mécanisme pour un développement propre (MDP) ait été un succès, il doit se conformer à des lignes sectorielles, dit-elle, répétant les appels précédents de l’UE selon lesquels le MDP devrait être renforcé et appliqué à des secteurs industriels entiers, plutôt qu’à des projets individuels.

    Source: carbon-financeonline.com


    Link En savoir plus
    Link DG Environnement
    Link Projet de rapport sur le changement climatique


  16. L’Afrique orientale espère que l’APE avec l’UE sera bientôt officiel
    2010-06-01
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Pendant des mois, la CAE et l’Union européenne ont entretenu des rapports tendus concernant la signature de l’Accord de partenariat économique (APE), qui était destiné à remplacer les accords commerciaux préférentiels réduits à néant par l’Organisation mondiale du Commerce. Les membres de la CAE, à savoir le Burundi, le Kenya, le Rwanda, la Tanzanie et l’Ouganda, ont paraphé l’APE en 2007 et garanti l’accès au marché de l’UE. Mais les pays ont refusé de signer l’accord, ce qui signifie qu’il ne s’agit pas d’engagements juridiquement contraignants. L’accord devait être signé en juillet dernier, mais le délai a été dépassé en raison de marchandages sur les questions de commerce et de développement. Le Secrétaire général de la CAE Juma Mwapachu a déclaré à Reuters : "Je crois savoir qu’ils sont sur le point de se rallier à nous concernant les questions de développement, de sorte que nous pensons que la conclusion de l’accord cadre évoluera dans un sens très positif". L’UE a dit en février qu’elle voulait un calendrier clair pour la signature de l’accord, mais le ministre du commerce de Tanzanie a déclaré que la CAE ne bougerait pas à moins que Bruxelles ne prenne des engagements fermes sur l’aide au développement, en particulier pour l’infrastructure. La CAE a un produit intérieur brut de 73,3 milliards $ et une population de près de 127 millions d’habitants. Elle a une union douanière, et un marché commun qui devrait voir le jour en juillet.

    Source: Reuters


    Link En savoir plus
    Link Communauté est-africaine
    Link DG Commerce


  17. Les agriculteurs opposés à la relance des négociations UE-Mercosur
    2010-05-31
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    L’Union européenne et le groupe Mercosur des quatre pays sud-américains ont relancé lundi (17 mai) les négociations visant à créer le plus grand bloc commercial au monde en dépit des mises en garde selon lesquelles un accord pourrait porter préjudice aux agriculteurs de l’UE. L’intérêt de créer une zone de libre-échange représentant 750 millions de personnes pour des échanges annuels de près de 100 milliards € (123 milliards $) a augmenté depuis le début de la crise financière et les retards enregistrés dans le round de Doha des négociations commerciales mondiales. Le Mercosur - Brésil, Argentine, Paraguay et Uruguay – et l’UE des 27 organiseront un premier round de négociations en juillet. La relance a été fortement critiquée par les agriculteurs européens. Lundi, à Bruxelles, les ministres de l’agriculture de l’UE avaient mis en garde contre une relance des négociations, en affirmant qu’un accord mettrait des milliers d’agriculteurs européens au chômage.

    Source: EUractiv


    Link En savoir plus
    Link Communiqué du Sommet UE-Mercosur
    Link Communiqué de presse de Copa-Cogeca


  18. UE: Les journaux ne consacrent que 3,5% aux enjeux de développement
    2010-05-31

    L’étude de neuf grands journaux espagnols, français et britanniques publiés le 6 mai révèle que 3,5 % à peine de leur contenu est consacré aux nouvelles concernant la coopération au développement. Les recherches ont été menées par le département de journalisme de l’Universitat Autonoma de Barcelona en partenariat avec IPS et l’Agence espagnole pour la coopération internationale au développement, AECID.
    Les thèmes les plus populaires en matière de couverture de l’actualité concernant la coopération au développement sont la gouvernance et la démocratie (31%), la protection de l’environnement (21.9%) et la gouvernance mondiale (18.2%), qui représentent plus de 70 % du total. En termes de genre journalistique, les recherches ont révélé que 80 % étaient des articles d’information et 20 % des éditoriaux. Cependant, la couverture en première page est proportionnellement plus grande dans les journaux analysés (jusqu’à 4,8%) par rapport à la moyenne du contenu général (3,5 %). La couverture en première page est consacrée à l’aide humanitaire durant les catastrophes, la protection de l’environnement et la gouvernance mondiale. En termes géographiques, les informations publiées dans les grands journaux du pays n’ont pas toujours été liées, proportionnellement, aux régions qui reçoivent la plus grande part de l’aide officielle au développement du gouvernement. Il convient également de souligner que les articles ayant une vision critique de la coopération ou de l’aide au développement représentent à peine 3,2% du total des articles de journaux sur la coopération.

    Source: Inter Press News Agency


    Link En savoir plus
    Link Agence espagnole de développement


  19. Le COMESA et l’UE signent un projet de production agricole de 20 Mio €
    2010-05-31
    Catégorie(s) : Développement rural

    Le Marché commun d'Afrique orientale et australe (COMESA) et l’Union européenne ont signé un accord de contribution de 20 millions d’euros afin de soutenir le projet de production agricole COMESA connu sous le nom de COMRAP. Il contribuera à améliorer la sécurité alimentaire des ménages ruraux et les moyens de subsistance dans la région COMESA. Au cours des deux années à venir, le projet améliorera plus particulièrement l’accès des petits exploitants aux moyens de production agricoles et les cadres juridiques régionaux afin d’augmenter la productivité agricole. Le projet allègera les contraintes auxquelles sont confrontées les petits exploitants qui veulent accéder aux semences, aux engrais et au financement afin d’accroître le volume de leur production agricole de produits de base.

    Source: COMESA


    Link En savoir plus
    Link UE et COMESA
    Link Aide à l'intégration régionale


  20. Les membres du PE opposés aux produits alimentaires d’animaux clonés
    2010-05-31
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire

    La Commission « Environnement » du Parlement européen a voté afin de ne pas autoriser l’entrée de produits alimentaires provenant d’animaux clonés sur les marchés de l’UE, conduisant ainsi les parlementaires à un affrontement avec la Commission européenne et le Conseil des ministres de l’UE. La Commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire du Parlement a réaffirmé (4 mai) la décision en première lecture de la Chambre d’exclure entièrement de la règlementation de l’UE sur les nouveaux aliments  les produits alimentaires provenant d’animaux clonés et de leur progéniture. Par contre, les parlementaires ont demandé à la Commission de présenter une proposition législative séparée sur la question. Le nouveau rapport fait suite à une résolution du Parlement en 2008 appelant à une interdiction du clonage à des fins d’approvisionnement alimentaire et à un embargo sur les importations d’animaux clonés, de leurs produits et progéniture.

    Source: Euractiv


    Link En savoir plus
    Link Clonage animal
    Link DG Santé et Consommateurs


  21. L’UIT, l’UNESCO annoncent une Commission mondiale sur la large bande
    2010-05-31
    Catégorie(s) : Archives

    L’UIT et l’UNESCO ont annoncé aujourd’hui la création d’une Commission Large bande de haut niveau pour le Développement numérique qui définira les stratégies visant à accélérer la mise en place de la large bande dans le monde et examinera les applications permettant aux réseaux à large bande d’améliorer la prestation d’un grand nombre de services sociaux, allant des soins de santé à l’éducation, la gestion environnementale, la sécurité, etc. La nouvelle Commission comprendra jusqu’à 30 grands noms en provenance du monde entier, représentant non seulement de grands acteurs des technologies, mais aussi des personnalités venant d’un grand nombre de secteurs d’activité et de secteurs sociaux. Elle est co-présidée par le Président Paul Kagame du Rwanda et M. Carlos Slim Hélu, Président honoraire permanent du Grupo Carso. Le Secrétaire général de l’UIT, le Dr Hamadoun Touré, et le Directeur général de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, feront office de co-présidents. La Commission a le soutien du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, qui recevra les conclusions de la Commission lors du Sommet ONU-OMD, à New York en septembre.

    Source: itnewsafrica.com


    Link En savoir plus
    Link TIC et l'UNESCO
    Link Communication pour le Développement


  22. SOMMET UE-ALC
    2010-05-31

    “Vers une nouvelle étape dans le partenariat bi-régional: innovation et technologie pour le développement durable et intégration sociale”. Le plan d’action de Madrid 2010-2012 inclut un certain nombre d’initiatives compatibles avec les priorités définies lors du VIe Sommet UE-ALC, telles qu’elles figurent dans la déclaration finale. Le plan d’action identifie les instruments et activités qui, s’ils sont mis en œuvre correctement, devraient conduire à des résultats concrets garantissant la propriété et la création de capacités dans les domaines clés suivants, qui sont directement ou indirectement liés au thème central du Sommet:
    1. science, recherches, innovation et technologie;
    2. développement durable; environnement; changement climatique; biodiversité; énergie;
    3. intégration régionale et interconnexion afin de promouvoir l’intégration sociale et la cohésion;
    4. migration

    Source: Conseil de l'Union européenne


    Link En savoir plus
    Link Déclaration de Madrid
    Link Sommet UE-ALC


  23. Les entreprises allemandes se tournent vers l’Afrique
    2010-05-31
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    L’Afrika-Verein de la deutsche Wirtschaft - German-African Business Association - représente plus de 650 entreprises allemandes ayant des intérêts commerciaux en Afrique. Ces dernières incluent des multinationales de premier plan et un grand nombre de petites et moyennes entreprises. L’Afrika-Verein accueille également chaque année en Allemagne plus de 50 événements liés à l’Afrique.  Elle organise des conférences sectorielles (ex : le Forum germano-africain sur l'énergie), des conférences bilatérales (ex : le Forum commercial Allemagne-Afrique du Sud) et se rend dans des états africains.

    Source: Tradeinvestafrica.com


    Link En savoir plus
    Link Forum germano-africain sur l'énergie
    Link Forum commercial Allemagne-Afrique du Sud


  24. Déclaration conjointe à l'occasion de la Journée de l'Afrique 2010
    2010-05-31

    Pour de nombreux pays en Afrique, 2010 représente une date importance. Il y a 50 ans, de nombreux mouvements d'indépendance ont en effet marqué le continent. Et aujourd'hui, par la "Journée de l'Afrique", nous célébrons la fondation de l'Organisation de l'Unité Africaine créée en 1963. C'était le premier pas vers l'Union Africaine telle que nous la connaissons aujourd'hui – 53 Etats liés dans une Union, regroupant la diversité et le dynamisme de l'Afrique moderne. Pour  la Commission européenne, la Journée de l'Afrique est également l'occasion de regarder vers l'avenir  En particulier, il est important de continuer à travailler ensembles pour confirmer le succès de la première Stratégie conjointe entre l'Union européenne et l'Afrique adoptée il y a deux ans. Cette stratégie amène les relations entre les deux continents au-delà des relations traditionnelles basées sur le développement pour forger un véritable partenariat entre égaux. Ce partenariat dépasse aussi les institutions pour mettre l'accent sur les liens entre les peuples. Il a permis à l'Europe et l'Afrique de regarder au-delà de leurs propres frontières pour travailler ensemble à relever les défis mondiaux, comme par exemple le changement climatique.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Union Africaine
    Link DG Développement


  25. Perspectives économiques africaines
    2010-05-31
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Développement rural

    L'édition 2010 des perspectives économiques africaines a été lancée le 24/05/2010 à Abidjan, à la réunion annuelle des gouverneurs du groupe des banques du développement africain. Le point central cette année est : "Mobilisation de l'économie intérieure, la gouvernance fiscale et l'aide en Afrique".

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link L'OCDE et l'Afrique
    Link La crise et la croissance économique africaine


  26. L'UE invite ses partenaires à lever les barrières protectionnistes
    2010-05-31
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Selon un nouveau rapport publié aujourd’hui par la Commission européenne, près de 280 mesures visant à restreindre les échanges ont été instituées par les principaux partenaires commerciaux de l’Union européenne durant la crise économique des 18 derniers mois. Contrairement aux engagements du G20, pratiquement aucune mesure n’a été supprimée, bien que des signes de reprise aient été observés dans la plupart des pays. La Commission européenne invite les partenaires commerciaux à lever ces restrictions afin de donner une impulsion salutaire à la reprise économique. Karel De Gucht, commissaire européen au commerce, a déclaré: «Les mesures de restriction des échanges instituées par nos partenaires pendant la crise risquent de devenir inhérentes au régime commercial et ce, même lorsque l’économie aura retrouvé de la vigueur. Nous avons à présent besoin d’une stratégie pour sortir du protectionnisme». La Commission européenne élabore des rapports sur les mesures de restriction des échanges adoptées par ses principaux partenaires commerciaux depuis le début de la crise économique. Ce mécanisme de suivi a été une arme précieuse dans la lutte contre l’aggravation du protectionnisme commercial durant la récession. Le récent rapport porte sur les trente premiers partenaires commerciaux de l’UE et couvre la période comprise entre octobre 2008 et avril 2010. Les mesures protectionnistes vont des barrières commerciales classiques, telles que les interdictions d’importation ou l’augmentation des droits de douane, aux politiques incitant à acheter les produits nationaux et autres politiques appliquées derrière les frontières. Le rapport indique que nombre de nouveaux obstacles deviennent rapidement des caractéristiques pérennes du système commercial mondial.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link DG Commerce
    Link Examens des politiques commerciales



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Isolina BOTO
CTA
39 rue Montoyer
1000 Brussels
Belgium
Tel 02 513 74 36
Fax 02 511 38 68
http://www.cta.int/
http://bruxelles.cta.int/

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2009 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

1