Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Weblog du Bureau de Bruxelles
Septembre 2018
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Brussels Office Newsletter N° 254]
Sujet: [CTA - Brussels Office Newsletter N° 254]
Date d'envoi: 2011-01-07 16:48:59
Publication #: 66
Contenu:
CTA Newsletter
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [DATE]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.
  1. Briefing de Bruxelles -"la Géopolitique de l'alimentation" -2 Février 2011
  2. Principaux évènements UE-ACP pour la semaine du 1/1 au 8/1/2011
  3. L’Estonie devient le dix-septième membre de la zone euro
  4. 62 millions de BZ$ pour le développement rural à Belize
  5. Antigua-et-Barbuda :aide de plusieurs millions d’euros de l’UE
  6. Les Caraïbes à la traîne par rapport aux dates butoirs de l’APE
  7. Rencontre avec le Commissaire européen Piebalgs
  8. Commissaire Georgieva: l'UE a sauvé 140 millions de vies en 2010
  9. AFD clôture 2010 :engagements massifs pour le développement
  10. L'’UE aux services vétérinaires africains
  11. La CE approuve 13 programmes pour la coopération intra ACP
  12. L’UE :renforcement de l’intégration économique dans le Pacifique
  13. L’UE soutient des industries sucrières au Belize, au Swaziland et au Congo
  14. La Commission fournit à la Zambie des vaccins contre la fièvre aphteuse
  15. Le Cirad présent dans la programmation scientifique européenne
  16. CE et Forum des îles du Pacifique: initiative sur le changement climatique
  17. La Commission lance des consultations sur LIFE+ et Natura 2000
  18. Accord pour la protection des forêts du Bassin du Congo
  19. Budget 2011 adopté
  20. Pour-une-loi-europeenne-sur-les-mineraux-de-sang
  21. Kenya : l’UE met en garde contre la politisation de l’enquête de la CPI
  22. Non à la concurrence déloyale induite par les APE
  23. La CARICOM renforce ses relations diplomatiques avec l’Allemagne
  24. L’IMF Harbu remporte le 3ème Prix européen de la microfinance


  1. Briefing de Bruxelles -"la Géopolitique de l'alimentation" -2 Février 2011
    2011-01-07

    Le Briefing sur le développement n.21 sera sur "Géopolitique de l'alimentation» et aura lieu le 2 Février 2011 (8h30-13h00).Nourrir le monde n'est plus seulement une question d'augmentation de la production agricole et du commerce mais une question politique. Dans un monde globalisé, la complexité des questions en jeu dans le système alimentaire mondial est en augmentation, les liens entre les secteurs qui influencent et sont influencés par l'agriculture et les relations entre les acteurs deviennent très importants. La crise alimentaire,  financière et énergétique, les effets du changement climatique et les politiques globales ont et auront un impact sur la production alimentaire et le type de future agriculture. Dans ce contexte en mutation, quelles sont les conséquences pour l'agriculture ACP et quel avenir pour les agriculteurs les plus vulnérables? Quelles nouvelles politiques et quelle architecture globale de l'aide seraient nécessaires?
    Pour plus d'informations veuillez contacter: boto@cta.int ou lopes@cta.int


    Link Briefings sur le Développement Bruxelles
    Link Briefings précédents
    Link Formulaire_denregistrement_.doc

  2. Principaux évènements UE-ACP pour la semaine du 1/1 au 8/1/2011
    2011-01-07
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural

    Service européen pour l’action extérieure
    - 1 Janvier: Le Service européen pour l’action extérieure commence
    Conseil de l'Union européenne (Bruxelles):
    - 7Janvier: Réunion Coreper I
    Présidence de l'UE (Bruxelles):
    - 1Janvier: La Hongrie prend la présidence de l'UE
    Commission Européenne (Bruxelles):
    - 7 Janvier: Réunion de la présidence hongroise et de la Commission européenne
    Union Européen
    - 1 Janvier: Introduction de l'Euro en Estonie
    - 8 Janvier: Année européenne du volontariat


    Pour de plus amples informations, veuillez consulter notre calendrier à la page http://bruxelles.cta.int/
     
     
     


    Link Service européen pour l’action extérieure
    Link Conseil de l'Union européenne
    Link Commission européenne


  3. L’Estonie devient le dix-septième membre de la zone euro
    2011-01-07

    C’est sans problème que l’Estonie a effectué son passage à l’euro, le 1er janvier, balayant ainsi les inquiétudes concernant une crise au sein l’union monétaire qui pourrait bien dissuader de plus grands pays d’Europe de l’Est de la rejoindre dans les dix prochaines années.  C’est à minuit, pour la nouvelle année, que le pays balte au 1,3 million d’habitants est devenu le dix-septième État de la zone euro. Après vingt années d’intégration avec l’ouest, elle devient le premier État de l’ex-union soviétique à adopter la monnaie européenne. Pour le pays, ce changement marque la fin des difficultés apparues depuis 2009 avec une récession qui a réduit sa production de 14 %. L’Estonie espère attirer les investisseurs en dissipant les craintes de dévaluation et en rendant l’emprunt plus sûr pour ses citoyens, dont beaucoup possèdent des emprunts hypothécaires en euros dans les meilleures banques nordiques.


    Source: EurActiv


    Link En savoir plus
    Link DG Affaires économiques et financières
    Link Banque centrale européenne (BCE)


  4. 62 millions de BZ$ pour le développement rural à Belize
    2011-01-06
    Catégorie(s) : Développement rural

    Le gouvernement du Belize recevra des subventions estimées à près de 24,9 millions d’euros ou 62,3 millions de BZ$ qui contribueront à la mise en œuvre de projets axés sur le développement rural, la réduction de la pauvreté et le secteur sucrier.Trois conventions de financement ont été signées par le premier ministre du Belize, Dean Barrow, et par le chef de la délégation de la Commission européenne à la Jamaïque, au Belize, aux Bahamas, aux îles Turks-et-Caicos et aux îles Cayman, l’ambassadeur Marco Mazzocchi Elemanni.Les conventions incluent le 10ème fonds de développement européen (FDE) d’un montant de 11,8 millions d’euros ou 29,5 millions de BZ$ pour la période 2010-2015, destiné à la phase II du programme de développement rural du Belize (BRDP II). L’UE contribuera à hauteur de 25 millions de BZ$, le gouvernement du Belize versera 2,5 millions de BZ$ et les bénéficiaires finaux 1,8 million de BZ$. L’objectif général du BRDP II est de promouvoir une croissance économique rurale générale et de réduire la pauvreté dans les communautés rurales du Belize. Le programme BRDP II sera mis en œuvre dans tout le pays par le biais de contrats de subvention auxquels les ONG ou les départements ministériels pourront prétendre par le jeu de la concurrence.

    Source: Caribbean News Now


    Link En savoir plus
    Link Programme de développement rural du Belize
    Link Partenariat UE – Caraïbes


  5. Antigua-et-Barbuda :aide de plusieurs millions d’euros de l’UE
    2011-01-06
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    Antigua & Barbuda recevra des fonds pour faire face aux effets de la crise économique mondiale. L’Union européenne a déboursé un montant de 9 millions d’euros (EC$33.6M; BBD $25M) qui avait été approuvé le mois dernier dans le cadre du mécanisme européen d’assistance à la vulnérabilité destiné à aider les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). « Cette subvention est la preuve que l’UE honore ses promesses et soutient ses partenaires en cas de besoin », a déclaré le ministre des finances Lovell dans une déclaration sur le budget 2011. Antigua-et-Barbuda est le troisième pays des Caraïbes orientales à bénéficier d’une aide financière dans le cadre du mécanisme – les deux autres étant la Grenade et la Dominique. Le programme d’assistance à la vulnérabilité permettra au gouvernement de réduire de 52 pour cent son déficit financier fiscal de 2010 et de faire face aux dépenses prioritaires, en particulier sociales. L’objectif du soutien budgétaire est de contribuer à la stabilité macroéconomique et de soutenir la mise en œuvre de la stratégie locale NEST (transformation nationale économique et sociale) et les politiques macroéconomiques du gouvernement. L’adoption du programme d’assistance à la vulnérabilité en faveur d’Antigua-et-Barbuda vient s’ajouter à d’autres aides de l’UE, comme le programme de réforme de la gestion des finances publiques (3 millions d’euros) et un soutien aux acteurs non-gouvernementaux dans le cadre du 10ème fonds européen de développement.

    Source: AntiguaObserver


    Link En savoir plus
    Link Stratégie locale NEST
    Link Fonds européen de développement (FED)


  6. Les Caraïbes à la traîne par rapport aux dates butoirs de l’APE
    2011-01-06
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Deux ans après la signature d’un accord de partenariat économique (APE) par l’Europe et les pays du Forum des Caraïbes, le calendrier des futures négociations suscite des inquiétudes dans la région dans un certain nombre de domaines.« Tant du côté du CARIFORUM que de l’UE, la finalisation du programme prévu représentera un défi marqué par de nombreux obstacles institutionnels, administratifs et logistiques », lit-on dans une déclaration publiée lundi par l’Office des négociations commerciales (OTN), établi en Guyane. L’OTN a remplacé le Mécanisme régional de négociation des Caraïbes établi à La Barbade, qui a mené les négociations sur l’APE. Il fait observer que le CARIFORUM, qui regroupe les 15 membres du bloc de la Communauté des Caraïbes et la République dominicaine, « est lui-même confronté à de nombreuses contraintes de capacité qui ajoutent une dimension différente à leurs défis ».

     Source:IPSNEWS


    Link En savoir plus
    Link OMC
    Link CARIFORUM


  7. Rencontre avec le Commissaire européen Piebalgs
    2011-01-06

    Le 20 décembre 2010, le directeur général de BUSINESSEUROPE, Philippe de Buck, a rencontré Andris Piebalgs, commissaire européen chargé du développement. Ils ont discuté du récent Livre vert sur la politique de développement de l’UE, qui affirme à juste titre que l’aide aux pays en développement doit être un catalyseur et aider ces pays à développer leurs capacités à générer la croissance. Philippe de Buck a également insisté sur l’importance des accords de partenariat économique et sur la nécessité d’encourager la coopération avec les pays en développement dans le domaine des matières premières.

    Source: BusinessEurope


    Link En savoir plus
    Link politique de développement de l’UE
    Link EuropeAid


  8. Commissaire Georgieva: l'UE a sauvé 140 millions de vies en 2010
    2011-01-06
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    Malgré la crise financière, la plupart des Européens soutiennent les dépenses humanitaires extérieures. C’est ce qu’affirme Kristalina Georgieva, la Commissaire européenne chargée de l'aide humanitaire et de la réaction aux crises. Dans une interview exclusive accordée au WAZ. EUobserver, elle explique comment l’UE a aidé 140 millions d’êtres humains à survivre aux catastrophes naturelles et aux conflits en 2010.Les crises, dont le tremblement de terre à Haïti, ont fait 280 000 victimes dans le monde en 2010, contre un bilan moyen annuel de 70 000 décès, et les pertes économiques ont grimpé à 180 milliards d’euros, contre 80 milliards les années précédentes.

    Source: Euobserver


    Link En savoir plus
    Link DGAide humanitaire & Protection civile
    Link Blog du Commissaire Georgieva


  9. AFD clôture 2010 :engagements massifs pour le développement
    2011-01-06
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    Le conseil d’administration de l’Agence française de développement, ou AFD, a clôturé sa dernière réunion de l’année 2010 en approuvant des projets de développement d’une valeur de près de 1,7 milliard d’euros. Parmi les principales initiatives approuvées, il y a un prêt de 300 millions d’euros destiné à soutenir les efforts du Mexique pour lutter contre le changement climatique, un prêt de 150 millions d’euros pour l’extension du réseau de gaz naturel de la Tunisie, et un crédit de 200 millions d’euros accordé à une institution multilatérale d’Amérique latine. Ce prêt servira au refinancement de crédits destinés à soutenir une croissance verte et solidaire dans la région. Parmi les autres financements approuvés par les administrateurs de l’AFD pendant leur réunion du 16 décembre à Paris, il y a un prêt de 70 millions d’euros et une subvention de 700 000 euros pour la construction d’un nouvel aéroport international au Sénégal ; un prêt de 53,14 millions d’euros pour la réhabilitation du tronçon zambien du corridor routier de Nacala ; un prêt de 20 millions d’euros pour soutenir les réformes du secteur de l’électricité en Mauritanie ; et 15 millions d’euros destinés au développement agricole dans la zone de l’Office du Niger au Mali.

    Source: DEVEX


    Link En savooir plus
    Link Agence Française de Développement


  10. L'’UE aux services vétérinaires africains
    2011-01-05
    Catégorie(s) : Développement rural, Archives

    Près de 50 ans de collaboration ininterrompue entre l’UE et le Bureau interafricain pour les ressources animales de l’Union africaine (AU-IBAR) en vue d’éradiquer la peste bovine devraient bientôt atteindre leur objectif ultime avec la déclaration officielle de la fin de la peste bovine prévue en 2011. Forte de cette réussite, la Commission a accordé aune subvention de 30 millions d’euros qui permettra de continuer à renforcer les services vétérinaires africains. Le programme adopté aujourd’hui dans le cadre du programme d’action annuel de coopération intra ACP vise à encore renforcer la gouvernance vétérinaire en Afrique. Il améliorera l’environnement institutionnel au niveau national et régional, ce qui permettra de fournir de meilleurs services de santé services animale. L’éradication de la peste bovine, l’une des principales maladies transfrontalières touchant les animaux en Afrique, a été menée à bien grâce à une campagne qui avait débuté dans les années 60. L’Union européenne a fortement contribué à l’éradication de la peste bovine dans le monde, avec plus de 203 millions d’euros alloués à l’Afrique depuis le début de la campagne. Elle continuera à soutenir les services vétérinaires sur le continent grâce au programme adopté . En effet, de nouvelles améliorations de la santé animale en Afrique restent nécessaires pour favoriser le développement du bétail. Ce qui à son tour permettra d’accroître la sécurité alimentaire et d’offrir de nouvelles opportunités commerciales qui aideront les éleveurs de bétail africains à sortir de la pauvreté.

    Source: Union Européen


    Link En savoir plus
    Link interafricain pour les ressources animales


  11. La CE approuve 13 programmes pour la coopération intra ACP
    2011-01-05
    Catégorie(s) : Archives, Environnement, Développement rural, Efficacité Aide

    La Commission européenne a formellement approuvé 13 programmes dans les domaines de la santé, du changement climatique (environnement et réduction des risques de catastrophes), de l’éducation et de la culture, du développement du commerce et du secteur privé, du développement agricole et rural et des services sanitaires. L’UE met à disposition un montant total de €445.3 millions provenant du 10ème fonds de développement européen dans le but de financer ces programmes en faveur de tous les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. Dans le domaine de la santé, le package inclut notamment une contribution de 150 millions d’euros au Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et la malaria, ainsi que 20 millions d’euros destinés à améliorer l’accès à des vaccins nouveaux et insuffisamment utilisés dans les pays ACP moins développés. En ce qui concerne l’éducation, le programme de coopération ACP-UE dans le domaine de l’enseignement supérieur bénéficiera de 20 millions d’euros, et 40 millions d’euros seront affectés à des programmes intra ACP de mobilité académique. Dans le domaine du changement climatique, l’UE contribue à hauteur de 60 millions d’euros au programme ACP-UE visant à réduire les risques de catastrophes naturelles. Vingt millions d’euros iront au programme BIOPAMA (gestion de la biodiversité et des régions protégées) et 10 millions d’euros seront affectés à une gestion intelligente des sols et de l’eau sur le plan climatique. Le programme UE-ACP d’appui au secteur culturel est également inclus dans le package adopté aujourd’hui (30 millions d’euros), ainsi que le programme de renforcement de la gouvernance vétérinaire en Afrique (30 millions d’euros).

    Source: Union Européen


    Link En savoir plus
    Link Secrétariat ACP
    Link EuropeAid


  12. L’UE :renforcement de l’intégration économique dans le Pacifique
    2011-01-05
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    La Commission européenne a approuvé une aide d’un montant total de 30 millions d’euros en faveur des pays ACP du Pacifique qui doit améliorer leurs capacités commerciales et accroître les bénéfices qu’ils retirent de l’économie mondiale. Ce programme est financé par le 10ème fonds de développement européen. Il contribuera à accroître la capacité commerciale des pays du Pacifique grâce à une amélioration des capacités techniques facilitant les négociations commerciales, une plus grande intégration de la politique commerciale dans les cadres de développement nationaux, une meilleure gestion douanière et une amélioration de la productivité des capacités d’exportation dans des secteurs économiques clés tels que l’agriculture, la sylviculture et le tourisme. Quatre agences régionales, à savoir le Secrétariat du forum des îles du Pacifique (PIFS), le Secrétariat de la Communauté du Pacifique (SPC), l’Organisation des douanes de l’Océanie (OCO) et l’Organisation du tourisme du Pacifique Sud (SPTO) mettront en œuvre les différents éléments du programme. L’UE a alloué 95 millions d’euros à la région du Pacifique dans le cadre du 10ème programme indicatif régional (PIR) du FED sur la période 2008-2013. Les fonds se répartissent de la manière suivante : intégration économique régionale - 45 millions d’euros (y compris le programme adopté aujourd’hui), gestion durable des ressources naturelles et de l’environnement - 40 millions d’euros, acteurs non-gouvernementaux, coopération technique, etc. - 10 millions d’euros.

    Source: Union Européen


    Link En savoir plus
    Link Fonds européen de développement (FED)
    Link Page web du Commissaire Piebalgs


  13. L’UE soutient des industries sucrières au Belize, au Swaziland et au Congo
    2011-01-05

    La Commission européenne a approuvé le 22 Décembre 2010 trois décisions de financement en faveur du Belize (18 791 000 euros), du Swaziland (12 057 000 euros) et du Congo (1 059 000 euros) dans le but de soutenir leur secteur sucrier dans le cadre des mesures d’accompagnement des changements intervenus dans le régime commercial de l’Union avec les pays du protocole sur le sucre. La réforme du régime sucrier de l’Union a obligé des pays tributaires du sucre, comme le Belize, le Swaziland et le Congo, à se lancer dans des adaptations et des transformations importantes afin d’améliorer la compétitivité de l’industrie et de prendre des initiatives de diversification économique complémentaire. L’UE soutient ces ajustements grâce à des projets financés par son budget et prête une attention particulière à la population rurale qui dépend du secteur sucrier.

    Source: Union Européen


    Link En savoir plus
    Link DG Agriculture et développement rural


  14. La Commission fournit à la Zambie des vaccins contre la fièvre aphteuse
    2011-01-05
    Catégorie(s) : Développement rural

    La Commission européenne a envoyé des vaccins contre la fièvre aphteuse (FA) à la Zambie pour soutenir le pays africain dans ses efforts pour lutter contre une flambée de la maladie dans la partie nord du pays. L’envoi comprend 80 000 doses de vaccins contre la FA formulés par Merial S.A.S à partir des stocks conservés dans les locaux de la banque d’antigènes de l’Union européenne. Les vaccins devraient arriver en Zambie à la fin du mois. La FA est une maladie qui touche les ruminants et d’autres animaux biongulés. La maladie, qui est provoquée par certains sérotypes, est endémique dans certaines régions de Zambie, et une vaccination contre les sérotypes endémiques est une mesure de contrôle visant à protéger les animaux contre une infection provoquée par les sérotypes du virus de la FA. À la fin de l’année 2010, une vague épidémique dans le nord du pays a été provoquée par un nouveau sérotype O du virus de la FA. La décision de la Commission répond à une demande zambienne, transmise par l’intermédiaire de l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), de soutenir une campagne de vaccination d’urgence contre le nouveau virus de la FA. La campagne de vaccination sera supervisée par les centres vétérinaires régionaux de la FAO. La Commission continuera à soutenir la Zambie dans ses efforts pour éradiquer cette maladie étant donné qu’elle pourrait aussi représenter une menace pour l’Union européenne et ses partenaires commerciaux en Afrique australe. Pour plus d’informations, surfez sur : http://ec.europa.eu/food/animal/diseases/controlmeasures/fmd_en.htm

    Source: Union Européen


    Link En savoir plus
    Link FAO
    Link Directorate General for Health and Consumers


  15. Le Cirad présent dans la programmation scientifique européenne
    2011-01-04
    Catégorie(s) : Développement rural

    Le Cirad vient d’évaluer sa participation aux programmes de la Commission européenne entre 2006 et 2009. En plus de conforter la stratégie de l’institution, ce bilan positif favorise la présence des partenaires du Sud et des régions ultra-périphériques dans les projets européens.
    La stratégie européenne du Cirad vient d’être confortée par un bilan très positif. La participation de l’institution aux programmes de la Commission européenne a globalement progressé entre 2006 et 2009. En tant qu’opérateur de recherche, le Cirad est bien représenté dans le 7ème Programme-cadre pour la recherche et le développement technologique (PCRDT) et d’autres nouveaux programmes européens pour lesquels il facilite la contribution des partenaires du Sud. Le premier objectif de la stratégie européenne du Cirad est une action de communication et de lobbying auprès de Bruxelles afin que les recherches agronomiques pour le Sud et au Sud soient mieux prises en compte par les programmes de l’Union européenne. Le Cirad est, à ce titre, fortement impliqué dans l’initiative européenne pour la recherche agricole pour le développement (European Initiative for Agricultural Research for Development, EIARD), dans le Forum européen de la recherche agricole pour le développement (EFARD), dans le Consortium européen pour la recherche agricole tropicale,dans le réseau NATURA et bien sûr dans Agreenium.L’établissement s’est également positionné sur de grandes initiatives mises en œuvre pour faire face au défi mondial de la sécurité alimentaire et pour répondre à des enjeux globaux en lien avec la recherche agronomique. Il a ainsi joué un rôle moteur, aux côtés de l’Inra, de 2008 à 2009, dans la construction de la Programmation conjointe FACCE (Food Security in the Face of Climate Change). Cette initiative va définir et mettre en œuvre les agendas de recherche européenne dans ces domaines. Enfin, le Cirad a organisé 6 grands événements internationaux, en présence de membres de la Commission européenne, pour communiquer les résultats des recherches entreprises avec le Sud et alerter sur des problèmes majeurs à prendre en considération dans les programmes européens.

    Source:CIRAD


    Link En savoir plus
    Link CIRAD


  16. CE et Forum des îles du Pacifique: initiative sur le changement climatique
    2011-01-04
    Catégorie(s) : Environnement

    Au lendemain de la conférence de Cancun sur le changement climatique, M. Andris Piebalgs, membre de la Commission chargé du développement, et M. Tuiloma Neroni Slade, secrétaire général du Secrétariat du Forum des îles du Pacifique, lancent aujourd'hui une «initiative commune UE-Pacifique sur le changement climatique», dont l'objectif est de mobiliser les États membres de l'UE et les partenaires internationaux dans un effort commun pour renforcer la capacité des pays du Pacifique à réagir de manière plus efficace aux conséquences du changement climatique. Ces pays sont probablement les plus vulnérables à l'impact du changement climatique et l'initiative vise à faire en sorte qu'une part équitable des fonds affectés à la lutte contre les changements climatiques leur soit destinée. La Commission est à la pointe des efforts déployés par l'Union européenne pour aider les îles du Pacifique à lutter contre les effets du changement climatique; sur la période 2008 2013, elle y consacre une enveloppe globale de 90 millions €.

    Source: Union Européen


    Link En savoir plus
    Link  CCNUCC
    Link Secrétariat des îles du Pacifique


  17. La Commission lance des consultations sur LIFE+ et Natura 2000
    2011-01-04
    Catégorie(s) : Environnement

    La Commission européenne a lancé deux consultations en ligne dans le domaine de l'environnement. La première porte sur le prochain instrument financier pour l'environnement, qui succédera à l'instrument LIFE+ une fois que celui ci aura expiré fin 2013. La seconde concerne le financement de Natura 2000, le réseau de zones protégées de l'Union européenne. Les deux consultations se dérouleront jusqu'à la mi février 2011.En ce qui concerne LIFE+, les avis sollicités portent sur les objectifs, les priorités et les modes de soutien. Cette consultation en ligne s'inscrit dans le cadre d'une consultation publique plus large, dont les résultats seront utilisés par la Commission pour formuler une proposition de nouvel instrument. Celle ci souhaite notamment recevoir des contributions de la part des administrations nationales, régionales et locales, des acteurs de la protection del'environnement, du secteur privé et du grand public. La consultation comprend 19 questions, disponibles dans six langues de l'UE. Elle est ouverte jusqu'au 15 février et est disponible en six langues (anglais, français, espagnol, italien, allemand et polonais). Depuis 1992, LIFE a consacré plus de 2 milliards € à la protection de l'environnement. La consultation se trouve à l'adresse suivante: http://ec.europa.eu/environment/consultations/life.htm#_en.htm
    Source: Union Européen


    Link En savoir plus
    Link Programme LIFE+
    Link DG Environnement


  18. Accord pour la protection des forêts du Bassin du Congo
    2011-01-04

    Concrétisant l’engagement pris il y a un an lors du sommet de Copenhague de mettre des images satellite françaises au service de la gestion durable des forêts du Bassin du Congo, la France va, à travers l’Agence Française de Développement (AFD), financer la fourniture par Astrium d’images satellite SPOT dans les pays d’Afrique centrale afin de les aider à préparer le futur mécanisme REDD+. L’accord entre l’AFD et la division GEO-Information d'Astrium Services marque le début d’une large initiative destinée à cartographier l’ensemble du Bassin du Congo, deuxième plus grand bassin forestier du monde. Financé par l’AFD, le projet sera mis en place par un consortium constitué du Centre National d’Etudes Spatiales (CNES), de l’Institut Géographique National (IGN) et de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD).Cette initiative permettra de mettre des images SPOT à disposition des administrations, institutions publiques, et ONG qui travaillent dans la gestion durable des forêts dans le Bassin du Congo. Des images d’archive  de 1990 à 2010serviront de référence de base pour la zone. L’acquisition de nouvelles données permettra d’actualiser les informations au fil du temps afin de suivre l’évolution du couvert forestier et d’évaluer les futurs engagements liés à REDD+.

    Source: Agence Française de Développement


    Link En savoir plus
    Link Agence Française de Développement


  19. Budget 2011 adopté
    2011-01-04

    Le Parlement européen a voté l'adoption du Budget 2011 de l'UE, le premier budget adopté depuis l'entrée en vigueur du Traité de Lisbonne. Le budget 2011 prévoit des paiements à hauteur de €126.5 milliards (+ 2,9% par rapport à 2010).Les dossiers tels l'énergie, l'environnement, le climat, le commerce, la croissance et la stabilité financière étant mieux gérés au niveau européen que national, ce budget est essentiel pour entamer l'année avec les moyens adéquats. Il permettra de continuer à investir dans l'avenir de l'Europe via des mesures encourageant la croissance et l'emploi.

     Le budget 2011 en détail
    http://ec.europa.eu/budget/budget_detail/next_year_fr.htm

    Source: Parlement Européen


    Link En savoir plus
    Link Le traité de Lisbonne
    Link Direction générale du Budget


  20. Pour-une-loi-europeenne-sur-les-mineraux-de-sang
    2011-01-04

    Le Parlement européen a soutenu l'initiative d'une loi destinée à garantir la traçabilité des minerais importés pour lutter contre l'exploitation illégale des minerais en Afrique, qui nourrit les guerres civiles et les conflits, dans une résolution évaluant les résultats du troisième sommet UE-Afrique tenu par les chefs d'Etats africains et européens à Tripoli (30 novembre). Les députés regrettent la participation de Robert Mugabe, président du Zimbabwe au  sommet et l'absence de plusieurs chefs d'État européens.Parmi les principaux points positifs du sommet de Tripoli, le Parlement a souligné ce mercredi l'adoption aux Etats-Unis de la nouvelle loi sur "les minerais qui alimentent les conflits" et qui constitue un énorme pas en avant dans la lutte contre l'exploitation illégale des minerais en Afrique et a appelé à une proposition de l'UE similaires pour assurer la traçabilité des minéraux importés dans le marché de l'UE. Il a également exhorté l'Union européenne et l'Union africaine (UA) à coopérer en vue d'une exploitation durable des matières premières ainsi qu'une plus grande transparence des contrats d'exploitation minière.Le même appel à une législation de l'UE pour lutter contre l'exploitation illégale des minéraux a été lancé par l'Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE (Afrique, Caraïbes et Pacifique) lors de sa 20ème session à Kinshasa (République Démocratique du Congo) le 2 décembre.

    Source: Parlement Européen


    Link En savoir plus
    Link 3ème Sommet UE-Afrique


  21. Kenya : l’UE met en garde contre la politisation de l’enquête de la CPI
    2011-01-03

    L’Union européenne a mis en garde les dirigeants kenyans contre la politisation de l’enquête menée par la Cour pénale internationale (CPI) sur les violences post-électorales survenues au Kenya en 2007.Les 13 ambassadeurs de l’UE ont souligné que les investisseurs de leur pays d’origine suivent de près comment le pays va réagir à l’annonce par le Procureur général de la CPI, M. Luis Moreno-Ocampo, des noms des cerveaux présumés des violences qui ont suivi l’élection présidentielle de 2007.M. Moreno-Ocampo, présent dans le pays la semaine dernière, a promis de révéler les noms des six personnes qui portent la plus grande part de responsabilité dans ce chaos.Lors d’une conférence de presse, le Haut-commissaire britannique au Kenya, Rob Macaire, a déclaré que l’engagement du Kenya à coopérer avec la CPI dans son enquête contribuerait à maintenir une politique de porte ouverte aux investissements dans le pays.« Les investisseurs sont toujours sensibles au risque politique dans le pays … l’engagement du Kenya à coopérer avec la CPI constitue la base d’investissements accrus dans le pays », a-t-il ajouté.Les ambassadeurs, menés par le chef de la délégation de l’UE au Kenya, M. Eric Van Der Linden, ont indiqué que les Kenyans devaient éviter l’incitation à la violence et maintenir la paix.
    « M. Moreno-Ocampo a affirmé catégoriquement qu’aucune tribu n’a été ciblée par la CPI … seuls des individus sont suspectés », a déclaré M. Van Der Linden à Nairobi, peu après avoir présidé une réunion des ambassadeurs.« Les Kenyans ne doivent pas se laisser entraîner dans la violence … ils doivent par ailleurs dénoncer la politisation et l’éthnisation de l’enquête ».Il réagit suite aux allégations du week-end, selon lesquelles l’enquête de la CPI était menée dans le but d’empêcher certains hommes politiques de briguer la présidence en 2012.

    Source: Daily Nation

     


    Link En savoir plus
    Link La Cour pénale internationale (CPI)


  22. Non à la concurrence déloyale induite par les APE
    2011-01-03
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    La Commission nationale des droits de l’homme du Kenya (KHRC) a appelé le gouvernement à abandonner les négociations sur l’accord de partenariat économique (APE) avec l’UE, soutenant que l’introduction de cet accord accentuera la dépendance vis-à-vis de l’Union européenne. La Commission estime en outre qu’une transition vers la réciprocité rendrait difficiles les relations commerciales avec les pays ACP, y compris le Kenya. Le Kenya, en partenariat avec d’autres pays d’Afrique de l’Est, mène actuellement des négociations pour un APE complet avec l’UE. L’accord vise à promouvoir une croissance durable, à accroître les capacités de production et d’approvisionnement, à faciliter l’intégration régionale et à soutenir les efforts de diversification économique des pays en développement. Selon la Commission, le Kenya et les autres pays membres de la Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE) devraient accorder la priorité à l’intégration économique régionale avec des pays qui répondent à des aspirations communes en matière de développement économique sur le continent. Intervenant suite à la publication d’un rapport de synthèse sur les APE, Muthoni Wanyeki, directrice exécutive de la KHRC, a appelé les Etats membres de la CAE à conduire une évaluation d’impact approfondie des APE sur les droits de l’homme avant de conclure de tels engagements. Selon elle, cet accord pourrait poser un certain nombre de problèmes liés aux échanges de produits manufacturés et semi-manufacturés pour lesquels le pays dispose d’un avantage comparatif dans la région. De son côté, la Commission estime que l’accord peut susciter une concurrence avec les agriculteurs locaux, entraînant ainsi une série de problèmes pour la sécurité alimentaire. Cela étant, le ministère du commerce a justifié l’action du gouvernement en affirmant que les produits agricoles et manufacturés étaient exclus de la libéralisation. Le gouvernement a déclaré qu’il négociait actuellement des subventions destinées aux agriculteurs pour leur permettre d’améliorer davantage la compétitivité à l’échelon national.

    Source:bilaterals.org


    Link En savoir plus
    Link Accord de partenariat économique (APE)
    Link Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE)


  23. La CARICOM renforce ses relations diplomatiques avec l’Allemagne
    2011-01-03

    Le 7 décembre dernier, la Communauté des Caraïbes (CARICOM) a consolidé ses relations diplomatiques avec l’Allemagne à l’occasion de l’accréditation d’un nouvel ambassadeur, son Excellence Stefan Schlüter, au Secrétariat de la CARICOM basé à Georgetown, en Guyana. Son Excellence Sir Edwin Carrington, Secrétaire général de la CARICOM, a déclaré dans son discours que cette nomination était de bon augure dans le cadre de l’organisation du Forum sur la coordination des donateurs et l’efficacité de l’aide qui s’est tenu au Secrétariat de la CARICOM les 6 et 7 décembre 2010. Décrivant l’Allemagne comme « un partenaire indéfectible et digne de confiance de la CARICOM », Sir Edwin a en outre indiqué que le pays avait soutenu les efforts déployés dans un certain nombre de domaines, notamment en matière d’environnement et de lutte contre le fléau du VIH/SIDA. Il a par ailleurs évoqué l’accord récemment signé entre le Secrétariat de la CARICOM et l’Agence allemande de coopération technique (GTZ) pour un nouveau projet CARICOM-GTZ, intitulé « Améliorer la gestion des ressources côtières et la conservation de la biodiversité marine dans la région des Caraïbes », qui tentera d’explorer certaines des menaces que le changement climatique fait peser sur l’environnement côtier et marin, ainsi que sur les communautés côtières. Le Secrétaire général a ajouté que la Communauté attendait avec impatience la finalisation du projet.

     Source: CARICOM


    Link En savoir plus
    Link CARICOM


  24. L’IMF Harbu remporte le 3ème Prix européen de la microfinance
    2011-01-03

    Le 3ème Prix européen de la microfinance a été décerné à Harbu, une institution de microfinance éthiopienne. La cérémonie de remise du Prix s’est déroulée le 30 novembre à la Banque européenne d’investissement (BEI), à Luxembourg. Le Grand-Duché du Luxembourg, connu pour son ardent soutien au secteur de la microfinance, a présenté ce Prix doté d’une bourse de 100 000 euros.Celui-ci vise à récompenser les efforts de Harbu sur le financement de la chaîne de valeur du soja, en réponse à une demande de marché générée par une faible offre de lait de vache dans la ville de Jimma, située dans la région Oromo. L'initiative a démarré avec 240 paysans et repose sur le renforcement des liens entre les organisations paysannes d'une part et les détaillants et organisations de femmes en charge de la transformation et de la production de lait de soja d'autre part. Cette initiative a créé des opportunités de marché pour les producteurs et d'emploi pour les femmes urbaines et les jeunes. Parallèlement, elle a contribué à l'amélioration de l'alimentation des familles, en particulier les femmes et les enfants.

    Source: Banque européenne d’investissement


    Link En savoir plus
    Link Banque européenne d’investissement



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Isolina BOTO
CTA
39 rue Montoyer
1000 Brussels
Belgium
Tel 02 513 74 36
Fax 02 511 38 68
http://www.cta.int/
http://bruxelles.cta.int/

Wemaster: Serge Kamuhinda (kamuhinda@cta.int)

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2009 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

1