Teknoloji Haberleri Teknoloji Blogu Internet Haberleri Defterdar | Bir Bilgenin Defteri HDFilmİzle Full HD izle Türkçe Dublaj izle
Weblog du Bureau de Bruxelles
Juin 2018
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 277]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 277]
Date d'envoi: 2011-06-17 17:24:09
Publication #: 89
Contenu:
CTA Newsletter
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [DATE]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.
  1. Sécurité nutritionnelle dans les pays ACP : le rôle central de l’agriculture
  2. Principaux évènements pour la semaine du 20/06 au 24/06/2011
  3. Renouvellement du protocole de l'accord de pêche UE-Guinée-Bissau
  4. Ashton rejette les critiques concernant le personnel à Fidji
  5. Lancement de la phase pilote du Corps volontaire européen
  6. Secteurs maritimes: les femmes de plus en plus présentes
  7. Doha : une chance de définir une solution pour les subventions au coton
  8. Pays ACP à l'UE: prolonger le Protocole Sucre jusqu'en 2020!
  9. Etiquetage des denrées alimentaires: avancée décisive
  10. Un nouveau rapport examine comment maîtriser la volatilité des prix
  11. Améliorer l'efficacité énergétique de l'UE
  12. Un sommet sur les vaccins sauve quatre millions de vies en quatre heures
  13. Journée mondiale contre le travail des enfants
  14. PE au sujet de la PAC: plus de responsabilité international !
  15. Latin Airlines : le système d'émissions de l'UE est illégal
  16. Un important comité se dit favorable à un pacte commercial avec l'Europe
  17. La Commission européenne ferme la pêche au thon rouge des grands chalutiers espagnols
  18. La politique commerciale est devenue un outil de développement


  1. Sécurité nutritionnelle dans les pays ACP : le rôle central de l’agriculture
    2011-06-17
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural

    Le Briefing sur le développement à Bruxelles au sujet de la “Sécurité nutritionnelle dans les pays ACP : le rôle central de l’agriculture”, organisé par le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA), en coopération avec l’International Food Policy Research Institute (IFPRI), la Commission européenne (DEVCO), le Secrétariat ACP et d’autres partenaires a discuté du lien entre l’agriculture et la sécurité nutritionnelle. Le Briefing a réuni 200 fonctionnaires et acteurs intéressés pour aborder le problème de la malnutrition et les actions pour la réduire. Les participants venaient des ambassades, des organisations internationales, de la société civile et de la communauté de développement de Bruxelles. Dr. José Graziano da Silva, l’ancien ministre du Brésil pour la sécurité alimentaire et le candidat actuel pour le poste du directeur général de la FAO, a présenté le programme “Zéro Faim” du gouvernement Brésilien qui a contribué à faire en sorte qu’environ 24 millions de personnes ont dépassé le seuil de pauvreté et que la malnutrition au Brésil soit réduite de 25%. Le programme est basé sur trois piliers principaux – don de nutrition pour les familles, crédits pour les petits agriculteurs et des reformes foncières et structurelles au sein du gouvernement – et montre comment la volonté politique peut avoir un impact positif sur la sécurité nutritionnelle. Dans ce contexte, les pays de l’Afrique, des Caraïbes et du  Pacifique (ACP) ont donne une haute importance à la nutrition dans les agendas politiques dans les années dernières. En outre, les participants ont abordé la question des chaînes de valeur dans le contexte de la nutrition, les incitations aux traders de se concentrer davantage sur les semences avec une valeur nutritionnelle élevée, la mobilisation des investissements dans l’agriculture en Afrique et le challenge de porter les fruits de la modernisation vers les plus pauvres. Les présentations étaient suivies d’un vif échange d’idées avec les participants du Briefing.


    Link En savoir plus
    Link Dr José Graziano da Silva
    Link Consulter les photos du Briefing


  2. Principaux évènements pour la semaine du 20/06 au 24/06/2011
    2011-06-17
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural

    Parlement européen
    -20-23 Juin : Meetings des commissions
    -22-23 Juin : Session plénière à Bruxelles
    Conseil des Ministres

    -20 Juin : Conseil des Affaires Etrangères
    -20 Juin : Conseil Affaires économiques et financières
    -21 Juin : Conseil des affaires générales
    -21 Juin : Conseil Environnement
    -22 Juin : Coreper I
    Conseil Européen

    -23-24 Juin : Réunion du Conseil Européen
    Secrétariat ACP
    -22 Juin : Comité des ambassadeurs


    Link Parlement européen
    Link Conseil des Ministres
    Link Groupe des Etats ACP


  3. Renouvellement du protocole de l'accord de pêche UE-Guinée-Bissau
    2011-06-17
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    L'Union européenne a paraphé le 15 juin un nouveau protocole d'un an annexé à l'accord de pêche avec la Guinée-Bissau. Ce protocole maintient les conditions du protocole actuel, c'est-à-dire des possibilités de pêche pour 4 400 tonneaux de jauge brute (TJB) pour les crevettiers, 4 400 TJB pour les chalutiers poissonniers et céphalopodiers, 23 thoniers senneurs et palangriers et 14 navires appâteurs. La contrepartie financière de l'UE s'élève à 4 550 000€ pour le droit de pêche et à 2 950 000€ pour le soutien au secteur de la pêche en Guinée-Bissau. Une nouvelle clause a été ajoutée pour autoriser la suspension du protocole en cas de violation des droits de l'homme et des principes démocratiques. Cet accord de pêche autorise des bateaux principalement espagnols, portugais, italiens, grecs et français à pêcher dans les eaux de la Guinée-Bissau.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Accord de pêche UE-Guinea Bissau
    Link Semaine européenne de la pêche


  4. Ashton rejette les critiques concernant le personnel à Fidji
    2011-06-17
    Catégorie(s) : Efficacité Aide, Commerce ACP-UE

    Catherine Ashton, responsable de la politique extérieure de l'Union européenne, a rejeté les critiques concernant la taille de la délégation de l'UE sur l'île Fidji, dans le Pacifique. Ashton a fait l'objet de critiques après que PublicServiceEurope.com ait révélé le 9 juin que son Service d'action extérieure et la Commission européenne emploient 33 personnes à Suva, capitale de Fidji, pour un coût total d'environ €3M. L'île a une population de 850 000 habitants et un PIB par habitant de €3 000. L'histoire, publiée par la suite dans les médias nationaux du Royaume-Uni, a été révélée suite à une question posée par l'eurodéputé italien, Lorenzo Fontana. Nigel Farage, dirigeant du parti des eurosceptiques britanniques, a déclaré à PublicServiceEurope.com : « Je me demande pourquoi il faut autant de monde sur cette île paradisiaque du Pacifique Sud. Il est impossible que Cathy Ashton ait besoin d'une présence aussi importante. Après tout, 30 personnes seulement travaillent pour la Commission à Londres, mais à Suva, il y en a 33. Et €3M pour l'administration interne de l'UE à Fidji, c’est absurde, tout simplement absurde ». Ashton a été interrogée à propos de l’importance de la délégation à Fidji par des membres d'une commission de la Chambre des Lords après qu'ils aient lu l'article publié dans le Daily Express. Elle a répondu qu'une grande partie du personnel outremer est composée de personnes travaillant dans le développement, en ajoutant : « J'ai constaté aujourd'hui qu'il est question de Fidji dans un de nos chers quotidiens. Tout le personnel à Fidji travaille pour l'ensemble de la région – il s'agit donc d'une gestion centralisée ». Un porte-parole d'Ashton a lui aussi rejeté les critiques dans une lettre adressée au Daily Express. Le porte-parole écrivait : « L'Union européenne a une délégation à Fidji, mais celle-ci s'occupe de toute la région du Pacifique Sud. Elle exécute un nombre incalculable de projets de développement pour le compte de l'UE et s'occupe également des relations extérieures et d’activités politiques. Comparer le volume du personnel avec celui de notre bureau à Londres est totalement ridicule, étant donné que l'objectif de celui-ci est tout à fait différent et qu'il travaille avec un seul pays. L'idée que nos collaborateurs mènent là-bas une vie de château est franchement insultante. Ils travaillent d'arrache-pied dans une région qui a plus que son lot de problèmes ».

    Source: Public Service Europe


    Link En savoir plus
    Link Délégation de l'UE à Fidji
    Link Catherine Ashton


  5. Lancement de la phase pilote du Corps volontaire européen
    2011-06-17
    Catégorie(s) : Archives, Environnement, Efficacité Aide, Développement rural

    Le Corps volontaire européen d'aide humanitaire a fait un grand pas en avant et s'apprête à devenir une réalité - sa phase pilote a été lancée aujourd'hui à Budapest, lors d'une conférence organisée par la Commission européenne et la présidence hongroise de l'Union européenne. Inspirée par la vision proposée pour ce Corps par le traité de Lisbonne, se fondant sur un réexamen en profondeur des programmes de volontariat existants et tenant compte des recommandations des parties prenantes, la Commission européenne passe maintenant à la mise en œuvre concrète de cette initiative – en sélectionnant, formant et déployant la première équipe de volontaires européens d'aide humanitaire. Au cours de cette phase pilote, les premiers volontaires européens d'aide humanitaire suivront une formation approfondie qui leur permettra, ainsi qu'au Corps dans son ensemble, d'acquérir un ensemble adéquat de compétences pour aider efficacement les communautés exposées à des risques humanitaires, tout en renforçant les capacités locales des communautés bénéficiant d'aide. Plus tard en 2011, les volontaires seront déployés dans des pays tiers dans le cadre de trois projets pilotes (voir MEMO/11/413). Mme Kristalina Georgieva, membre de la commission européenne chargée de la coopération internationale, de l'aide humanitaire et de la réaction aux crises, s'est exprimée en ces termes: «Les projets pilotes nous permettront de dégager un modèle clair pour avancer. Nous avons deux objectifs – tout d'abord, donner une occasion extraordinaire aux Européens de jouer un rôle décisif dans le monde et, ensuite, conférer une valeur collective à la volonté individuelle de s'engager comme volontaire dans le domaine humanitaire. Je me réjouis que la solidarité des citoyens européens avec les populations les plus vulnérables du monde ait maintenant ses premiers ambassadeurs - nos volontaires.» Les projets pilotes visent à tester les idées et les concepts abordés au cours de consultations publiques: comment les volontaires européens pourront-ils compléter efficacement le travail des ONG et comment apporteront-ils une réelle valeur ajoutée aux populations qui dépendent de la solidarité européenne partout dans le monde? La sécurité a constitué une priorité essentielle lors de la conception des projets pilotes et du choix des conditions dans lesquelles les volontaires seraient déployés. La sécurité est également le principe qui sous-tendra l'action du futur véritable Corps volontaire européen d'aide humanitaire.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Des informations supplémentaires
    Link Volontaires de l'ONU


  6. Secteurs maritimes: les femmes de plus en plus présentes
    2011-06-17
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Dans l’imaginaire collectif, le milieu professionnel maritime a longtemps été associé à un univers masculin. Le rôle et le statut des femmes dans les activités maritimes ont pourtant considérablement évolué au cours des 20 dernières années, que ce soit en matière de statut juridique, d’accès à l’emploi, mais aussi de visibilité. Depuis 2009, le projet FEMMAR de l’Université de Nantes réunit des chercheurs de différentes disciplines pour étudier les processus sociologiques, juridiques, économiques et géographiques liés à ces évolutions. Ainsi L'Université de Nantes a réalisé une enquête avec les femmes travaillant dans le secteur maritime. Les réponses proviennent majoritairement de France (81 %), le reste venant de la façade atlantique de l’Espagne. Du point de vue des secteurs d’activité, la répartition est la suivante: 33 % des répondantes travaillent dans la filière des pêches maritimes, 18 % dans la branche conchylicole de l’aquaculture, 32 % dans la marine marchande et 17 % dans la marine nationale française. Des femmes travaillant dans d’autres secteurs maritimes ont répondu, mais en nombre trop faible pour que les réponses soient exploitables d’un point de vue statistique. Parmi les femmes interrogées, plus de la moitié ont un statut de travailleuse salariée (55 %), les autres sont chefs d’entreprises (16 %) et conjointes collaboratrices (9 %). 20 % sont non rémunérées. Plus d’un quart des femmes répondantes naviguent.

    Source: Pêche et aquaculture en Europe


    Link En savoir plus
    Link Des informations supplémentaires
    Link Reforme de la politique de la pêche


  7. Doha : une chance de définir une solution pour les subventions au coton
    2011-06-17
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Développement rural

    Lors du Comité des Négociations Commerciales du 31 mai dernier, le Directeur général de l’OMC a proposé une démarche en trois temps pour sortir les négociations de l’impasse : une récolte précoce pour les Pays les Moins Avancés, un paquet englobant des thématiques en lien direct avec le développement et le report des discussions sur les noeuds de la négociation au-delà de la ministérielle de décembre 2011. La proposition de Pascal Lamy a trois mérites : reconnaitre publiquement qu’on ne conclura pas Doha avant la fin de l’année, remettre le développement des plus pauvres au coeur du Cycle de Doha et ressusciter des négociations jugées mortes il y a deux mois, mais dont on n’avait, fort opportunément, pas osé célébrer les funérailles.

    Source: ideasCENTRE


    Link Lire la newslettre
    Link Coton ACP
    Link Commission: Doha


  8. Pays ACP à l'UE: prolonger le Protocole Sucre jusqu'en 2020!
    2011-06-17
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Le groupe des pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) a décidé de demander à la Commission européenne (CE) de prolonger son régime relatif au marché du sucre sous sa forme actuelle jusqu'en 2020. À l'issue d'une réunion ministérielle commune d’une journée qui se tenait mardi à Bruxelles, la CE a pris note de la demande des ACP mais n'a pris aucun engagement formel concernant la prorogation du Protocole Sucre. S'adressant aux journalistes, l'actuel président de l'Union européenne, le ministre hongrois des Affaires étrangères, Janos Martony, a laissé entendre que tous les mécanismes financiers au sein de l'accord de Cotonou seront prolongés jusqu'en 2020. Ce point fait actuellement l’objet de discussions avec la CE sur l'avenir de l'accord de Cotonou, qui expire en 2020. Le Protocole Sucre, qui finance des mesures d'accompagnement pour aider les producteurs de sucre des ACP à adapter leurs économies à la suppression des prix préférentiels pour le sucre en vigueur depuis 2006, expire en 2013.

    Source: Pacific Islands News Association


    Link En savoir plus
    Link ACP-UE: Sucre
    Link Informations supplémentaires


  9. Etiquetage des denrées alimentaires: avancée décisive
    2011-06-16
    Catégorie(s) : Archives, Sécurité alimentaire, Commerce ACP-UE, Développement rural

    Après plusieurs heures de négociations difficiles, le groupe de négociateurs du Parlement et les représentants du Conseil et de la Commission ont pu dégager un accord, mardi soir, sur les questions en suspens dans la conclusion d'un accord de politique générale sur une nouvelle législation de l'UE en matière d'étiquetage des denrées alimentaires. "C'est une réelle avancée" a indiqué la rapporteure du Parlement Renate Sommer (PPE, DE) lors de la clôture des négociations avec le Conseil, mardi soir. "Après dix semaines de négociations intenses, nous sommes parvenus à un accord" a-t-elle ajouté. "Comme toujours, ce sont les détails qui posent problème. Mais si nous pouvons faire passer ces accords auprès des États membres et des groupes politiques du Parlement, nous aurons une solution équitable pour toutes les parties prenantes. Le consommateur disposera d'informations lisibles et compréhensibles sur les denrées alimentaires, tandis que les entreprises ne seront pas écrasées sous les obligations. Nos citoyens accéderont à une information plus complète et plus transparente qu'avant: ils pourront identifier les produits d'imitation et déceler sans difficulté la présence d'allergènes" a expliqué Renate Sommer. Le projet législatif entend actualiser, simplifier et clarifier l'étiquetage des denrées alimentaires dans l'UE. Il modifiera les règles existantes sur l'information obligatoire à reprendre sur toutes les étiquettes, telles que nom, liste des ingrédients, date de péremption, conditions spécifiques d'utilisation, et introduira une prescription visant à indiquer les informations nutritionnelles importantes. Ces nouvelles prescriptions permettront d'éviter d'induire les consommateurs en erreur et de fournir à ces derniers les informations dont ils ont besoin pour effectuer leurs choix sans entraîner des contraintes excessives pour les entreprises.

    Source: Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link Consulter le processus législatif
    Link Commission: Etiquetage des denrées


  10. Un nouveau rapport examine comment maîtriser la volatilité des prix
    2011-06-16
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Commerce ACP-UE, Développement rural

    Un rapport interorganisations publié aujourd’hui soumet à l’examen du G20 “des options pour mieux atténuer et gérer les risques associés à la volatilité des prix des produits alimentaires et d’autres produits agricoles de base, sans fausser le comportement des marchés, le but final étant de protéger les plus vulnérables”. Ce rapport demandé par les dirigeants du G20 à leur sommet de novembre 2010 a été présenté à la Présidence française du G20 le 2 juin 2011. Établi par la FAO, le FIDA, le FMI, l’OCDE, la CNUCED, le PAM, la Banque mondiale, l’OMC, l’IFPRI et l’Équipe spéciale de haut niveau de l’ONU, il affirme que “le commerce est une composante essentielle de toute stratégie de sécurité alimentaire”.

    Source: OMC


    Link En savoir plus
    Link Lire le rapport [EN]
    Link Géopolitique de l'Alimentation


  11. Améliorer l'efficacité énergétique de l'UE
    2011-06-16
    Catégorie(s) : Archives, Environnement

    L'efficacité énergétique est, parmi les moyens permettant d'assurer l'approvisionnement énergétique, l'un de ceux qui présentent le meilleur rapport coût/efficacité. Elle constitue également un outil essentiel pour lutter contre le changement climatique. Aussi le Conseil "Énergie" a-t-il appelé, le 10 juin, à agir pour exploiter le potentiel qu'offrent les bâtiments, les transports et les produits en termes d'augmentation des économies d'énergie. Les pouvoirs publics devraient montrer l'exemple en améliorant les niveaux de performance. Lorsqu'ils achètent des biens (par exemple du matériel informatique et de communication), les États membres sont invités à appliquer des normes élevées en matière d'efficacité. Dans la mesure du possible, cette approche devrait être étendue aux services, par exemple pour la rénovation, l'exploitation et l'entretien des bâtiments. Lorsqu'ils procèdent à l'acquisition de bâtiments neufs, les établissements publics sont encouragés à opter pour des immeubles dont la consommation d'énergie est quasi nulle. Le parc de véhicules publics pourrait quant à lui comprendre des véhicules électriques et hybrides. Il convient de fournir aux consommateurs des informations claires, objectives et transparentes sur l'efficacité énergétique des produits, y compris en ce qui concerne l'écoconception et l'étiquetage. Des campagnes pourraient être organisées en vue de les sensibiliser davantage à la consommation énergétique des produits pendant toute leur durée de vie. L'amélioration de l'efficacité énergétique de l'UE présente plusieurs avantages: elle permettra de protéger l'environnement par des économies d'énergie et contribuera à réaliser l'objectif d'une réduction de 20% des gaz à effets de serre d'ici 2020; elle profitera aux consommateurs en les aidant à économiser de l'argent; elle créera des emplois grâce à une économie compétitive à faible intensité de carbone. Les estimations réalisées par la Commission indiquent que si les tendances actuelles devaient se maintenir, l'UE n'atteindra pas l'objectif de 20% d'économies d'énergie d'ici 2020. Il est donc indispensable de passer à une utilisation de l'énergie qui soit économe en ressources.

    Source: Conseil des Ministres


    Link En savoir plus
    Link Lire les conclusions du Conseil
    Link Commission: Energie


  12. Un sommet sur les vaccins sauve quatre millions de vies en quatre heures
    2011-06-16
    Catégorie(s) : Archives

    L'aide britannique permettra de vacciner un enfant dans le monde en développement toutes les deux secondes, a annoncé aujourd'hui le Premier ministre. Plus de 80 millions d'enfants de moins de cinq ans vivant dans les pays les plus pauvres au monde seront vaccinés contre des maladies mortelles telles que la pneumonie et la diarrhée grâce à une aide britannique s’inscrivant dans le cadre d'un effort collectif plus large. À l’ouverture d’une réunion de quatre heures destinée à sauver des vies et organisée par David Cameron, Ellen Johnson-Sirleaf (présidente du Libéria) et Bill Gates (Bill et Melinda Gates Foundation), le Premier ministre a demandé à d’autres donateurs de mettre la main à la poche pour atteindre l'objectif visant à vacciner au moins deux cent cinquante millions d'enfants dans les cinq prochaines années, afin de sauver la vie de quatre millions d'enfants.

    Source: DFID


    Link En savoir plus
    Link La France donne 100 millions d’euros pour les vaccins
    Link Fondation Gates


  13. Journée mondiale contre le travail des enfants
    2011-06-16
    Catégorie(s) : Archives, Développement rural

    Catherine Ashton, la Haute représentante de l'Union pour les affaires extérieures et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission, Vivian Reding, commissaire en charge de la justice, des droits fondamentaux et de la citoyenneté et vice-présidente de la Commission, Andris Piebalgs, commissaire au développement, et Karel De Gucht, commissaire chargé du commerce, ont fait aujourd'hui une déclaration en commémoration de la Journée mondiale contre le travail des enfants. Bien que l'UE ait annoncé un certain nombre d'initiatives concrètes l'an dernier, nous devons intensifier nos efforts pour combattre le travail des enfants, « en particulier ses pires formes, et consolider les droits des enfants par une approche globale qui s'attaque aux causes profondes de ce phénomène. La politique de développement de l'UE lutte contre les causes profondes du travail des enfants grâce à des programmes ciblés d'éducation et de réduction de la pauvreté tels que la campagne ‘Stop au travail des enfants’, des ‘initiatives d'accélération de l'éducation pour tous’ et des programmes d'éducation spécifiques à un pays.

    Source: Haute représentante de l'UE


    Link En savoir plus
    Link SEAE
    Link UNICEF


  14. PE au sujet de la PAC: plus de responsabilité international !
    2011-06-16
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Environnement, Commerce ACP-UE, Développement rural

    Le Parlement européen demande que l'on se concentre davantage sur le développement dans le cadre de la réforme actuelle de la politique agricole commune. Dans un avis, le comité ‘agriculture’ exige que toute future décision de la Commission tienne compte du développement. Des agences de développement protestantes et leur organisation de coordination APRODEV avaient déjà préconisé ce point dans le passé. « Nous voulons une réforme de la PAC qui ne se concentre pas seulement sur les intérêts de l'agriculture au sein de l’Union mais qui garde aussi à l'esprit la dimension externe d'une politique agricole européenne mondialisée. L'objectif est et doit rester la sécurité alimentaire à long terme dans le monde », a déclaré Francisco Mari, expert en commerce agricole mondial auprès du EED (Service protestant allemand pour le développement). L'avis critique du comité 'agriculture’ du PE est une première étape dans la bonne direction. « Jusqu'à présent, les propositions de réforme de la PAC formulées par l'UE faisaient preuve d'un manque de responsabilité internationale », a ajouté Bernard Walter, expert en sécurité alimentaire auprès de l'ONG allemande ‘Brot für die Welt’.

    Source: EED


    Link En savoir plus [DE]
    Link L'avis doit être publié ici
    Link Impacte sur les pays en voie de développement


  15. Latin Airlines : le système d'émissions de l'UE est illégal
    2011-06-16
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    L'association de transport aérien d'Amérique latine et des Caraïbes a demandé aux gouvernements et aux compagnies aériennes de la région de refuser que l'aviation internationale soit incluse dans le système communautaire d'échange de droits d'émission (EU-ETS). L'association a qualifié le système de « tentative illégale, mal conçue et injuste d'obliger l'industrie aérienne à accepter des mesures unilatérales et partiales au bénéfice des transporteurs européens. Le système imminent d'échange de droits d'émission risque de porter atteinte aux transporteurs de la région et de leur coûter des centaines de millions de dollars dans les quelques premières années de sa mise en œuvre ».

    Source: americanshipper.com


    Link En savoir plus
    Link Compagnies aériens asiatiques opposent le système
    Link Système d'échange de quota


  16. Un important comité se dit favorable à un pacte commercial avec l'Europe
    2011-06-16
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    La séance inaugurale du comité Commerce et Développement (TDC) consacrée à un pacte commercial de grande envergure entre les pays des Caraïbes et l'Union européenne est qualifiée de réussite par les diplomates régionaux. La convocation du TDC avait pris du retard. Il s'agit d'un élément clé de la mise en œuvre de l'accord de partenariat économique (APE) que l'Union européenne a signé en 2008 avec le Forum des Caraïbes (CARIFORUM), qui comprend les 15 membres de la Communauté caraïbe, plus Cuba et la République dominicaine. « Des progrès notables » ont été réalisés, « bien que le succès soit mitigé », a déclaré Alexis Rosado, chef de direction auprès du ministère des Affaires étrangères et du Commerce extérieur du Belize, qui présidait la séance inaugurale les 9 et 10 juin. Il a évoqué le CARTFund, le Fonds fiduciaire d'aide au commerce et à l'intégration régionale, qui a donné l'impulsion financière et technique nécessaire à la mise en place d'unités de mise en œuvre de l'APE dans un certain nombre d'États du CARIFORUM. « Ces unités devraient avoir un impact direct et positif sur la mise en œuvre de l'APE dans ces États », a-t-il déclaré. « Ces compléments institutionnels au paysage de mise en œuvre de l'APE dans la région sont une expression très tangible de l'engagement des États de l'UE à aider leurs partenaires de l'APE grâce à une aide au commerce. Depuis la séance inaugurale du Conseil conjoint, ces avancées institutionnelles sont apparues comme des éléments vitaux du mécanisme de mise en œuvre de l'APE dans la région », a-t-il précisé. Une déclaration publiée à la fin de la réunion à huis clos précisait que tant l'Europe que le CARIFORUM ont convenu « d'œuvrer ensemble à un événement de mobilisation des ressources et de coordination de type 'aide au commerce' en faveur du CARIFORUM. Cet événement aura lieu en 2012 en reconnaissance de l'importance des besoins financiers nécessaires pour mettre en œuvre l'APE, tant au niveau régional que national ».

    Source: caribbean360.com


    Link En savoir plus
    Link Relations de l'UE avec les Caraïbes
    Link CARIFORUM


  17. La Commission européenne ferme la pêche au thon rouge des grands chalutiers espagnols
    2011-06-16
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Maria Damanaki, commissaire européenne aux affaires maritimes et à la pêche, a annoncé la fermeture de la pêche au thon rouge  par les chalutiers-senneurs (chalutiers de grande taille) espagnols dans l'Atlantique de l'Est et en Méditerranée, leur quota étant épuisé. La fermeture imposée à l'Espagne est entrée en vigueur le 10 juin 2011. La campagne de pêche au thon rouge des grands chalutiers a commencé le 15 mai et se terminera le 15 juin. D'après la Commission européenne, l'Espagne a été informée de la décision, a confirmé la cessation des autorisations de pêche et a demandé à ses chalutiers-senneurs de rentrer au port le 9 juin 2011. Les bateaux de six États membres de l'UE (France, Italie, Grèce, Portugal, Malte, Chypre), en plus de l'Espagne, sont actifs dans ce type de pêche. Le quota global de l'UE s'élève à 5 756 tonnes pour la saison 2011, contre 7 087 tonnes l'an dernier, plus de la moitié des prises étant capturée par des chalutiers-senneurs.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Thon rouge: L'Espagne lutte contre le PNG
    Link Oceana: Reforme de pêche durable


  18. La politique commerciale est devenue un outil de développement
    2011-06-14
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Développement rural

    Dans un discours prononcé devant la CNUCED le 6 juin 2011, le Directeur général adjoint Harsha V. Singh a dit ce qui suit: “Le commerce et la politique commerciale sont devenus aujourd’hui des outils d’une importance fondamentale pour atteindre les objectifs de développement national et sont aussi considérés comme des éléments cruciaux sur la voie des objectifs du Millénaire pour le développement.”

    Source: OMC


    Link En savoir plus
    Link Doha: Les positions de l'UE
    Link Ideascentre: La récolte précoce de Doha



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Isolina BOTO
CTA
39 rue Montoyer
1000 Brussels
Belgium
Tel 02 513 74 36
Fax 02 511 38 68
http://www.cta.int/
http://bruxelles.cta.int/

 

Webmaster: André Feldhof (feldhof@cta.int)

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2009 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

1