Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Weblog du Bureau de Bruxelles
Novembre 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 279]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 279]
Date d'envoi: 2011-07-01 17:33:03
Publication #: 91
Contenu:
CTA Newsletter
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [DATE]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.
  1. Principaux évènements pour la semaine du 04/07 au 08/07/2011
  2. Greenpeace met en garde l’Afrique de l’Ouest : Plus de poisson vers 2030
  3. Budget: L'ADLE se réjouit des propositions courageuses de la Commission
  4. Les financements innovants pour le développement
  5. Le Mozambique et l'UE signent un nouvel accord de pêche
  6. Barroso: un budget de mille milliards d'euros pour l’UE jusqu’en 2020
  7. La diminution du prix garanti européen ne blesse pas le Maurice
  8. Invitation du public à débattre de la gestion européenne de la pêche
  9. La Commission abolira la notion d'aliments diététiques
  10. Projets de subvention : accès à la microfinance
  11. Les Caraïbes et l'Europe examinent une nouvelle initiative de coopération
  12. L'UE autorise du matériel GM non-autorisé dans les imports
  13. Mesures financières pour la politique commune de la pêche
  14. Conclusions sur la protection des ressources en eau
  15. Les MPE reportent un vote clé sur l'atténuation du changement climatique
  16. Communication sur commerce et développement: Consultation publique
  17. L'accord final sur l'étiquetage des denrées alimentaires à venir en juillet
  18. Pêche: de nouveaux rapports confirment la nécessité d’une réforme
  19. Sécurité alimentaire: La CE et les agences de l'ONU joignent leurs forces


  1. Principaux évènements pour la semaine du 04/07 au 08/07/2011
    2011-07-01
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural

    Parlement européen
    -4-7 juin : Session plénière du Parlement européen (Strasbourg)
    -4-7 juin : Meeting des commissions du Parlement européen
    Conseil des Ministres
    -5/6 juillet : Réunion informelle des ministres de santé
    -7/8 juillet : Conseil Emploi et Affaires Sociales (Informel)
    Commission européenne
    -8 juillet : Réunion du collège avec la Présidence polonaise

    Vous pouvez également lire notre quotidien anglais « CTA Brussels Daily » (alimenté par Twitter) et nous suivre à travers notre nouveau group de Facebook CTABrussels ainsi que notre compte Twitter CTABruxelles pour recevoir les dernières informations UE-ACP.


    Link Parlement européen
    Link Conseil des Ministres
    Link Polish Presidency Website


  2. Greenpeace met en garde l’Afrique de l’Ouest : Plus de poisson vers 2030
    2011-07-01
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    « D'ici 2030, il n'y aura pas de poison en Afrique ». C'est Diop Thioune, porte-parole de la pêche artisanale qui attire ainsi l'attention des autorités sur les menaces et conséquences de surpêche dans les eaux du contient favorisée par les licences de pêche. Il s'exprimait hier, mercredi 29 juin à la Maison de la culture Douta Seck lors d'une manifestation publique à l'initiative de Greenpeace. Cette situation s'explique par le fait que chaque année, des chalutiers géants et des bateaux usines massifs vident les eaux de l'Afrique de l'Ouest des produits halieutiques. Ce pillage orgagnisé, estime-t-il, qui nourrit les consommateurs européens « entraîne la rareté et parfois la disparition de certaines espèces de poisons comme le thiof ». C'est pour cerner cette menace et aider les Etats prendre conscience du danger que constituent ces chalutiers que les bateaux de Greenpeace d'Europe et d'Afrique ont uni leurs forces dans un projet intitulé voix Africaines. Mieux, six pêcheurs Africains ont été choisis pour rencontrer les ministres, des Parlementaires de l'Union européenne et de la société civile.

    Source: AllAfrica/Sud Quotidien


    Link En savoir plus
    Link Greenpeace Afrique
    Link Reforme de la politique de la pêche


  3. Budget: L'ADLE se réjouit des propositions courageuses de la Commission
    2011-07-01
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural

    Les démocrates et libéraux européens saluent les propositions courageuses et innovantes de la Commission européenne sur le prochain cadre financier pluriannuel et l'instauration d'un nouveau système de ressources propres. Guy VERHOFSTADT, président de l'ADLE, a déclaré: "Ces propositions vont faire débat en raison de leur cohérence et de leur audace. C'est pourquoi je me réjouis de la reprise de notre proposition en faveur d'une Conférence interparlementaire qui, sur le modèle de la Convention, permettra d'associer des représentants des gouvernements, des Parlements nationaux, majorité comme opposition, du Parlement européen et de la Commission. Le Parlement et la Commission vont entreprendre une démarche commune auprès de la présidence polonaise du Conseil pour qu'elle organise et lance cette conférence interparlementaire dans les prochains mois. Je m'en suis déjà entretenu avec le Premier ministre Donald Tusk et le secrétaire d'Etat Mikołaj Dowgielewicz et il y a une approche positive autour de cette idée". "Ma satisfaction va également aux propositions concernant le nouveau système de ressources propres pour lequel j'ai beaucoup personnellement plaidé. Cela changera fortement l'approche des citoyens européens envers l'UE si ce sont les contribuables eux mêmes qui aliment directement le budget européen et non plus des contributions des Etats membres, au terme de négociations opaques qui incitent chacun à calculer son juste retour. Cette nouvelle approche, fiscalement neutre, permet en outre de démanteler les 43 dérogations, exceptions, rabais et autres ristournes  qui rendent le système actuel incompréhensible et brident le financement des politiques.

    Source: ADLE


    Link En savoir plus
    Link Budget: Gel de la PAC, oui à la taxe tobin
    Link Le budget dans votre pays UE: Outil web


  4. Les financements innovants pour le développement
    2011-07-01
    Catégorie(s) : Archives, Sécurité alimentaire, Environnement, Efficacité Aide, Développement rural

    A l’occasion de la 9e session du Groupe pilote pour les financements innovants, qui s’est tenue à Bamako le 25 juin 2011 et à laquelle participait Henri de Raincourt, ministre chargé de la Coopération, huit pays pionniers du continent africain ont signé la Déclaration sur les financements innovants pour le développement. Le Mali, le Bénin, le Burkina Faso, le Congo, la Guinée, la Mauritanie, le Sénégal et le Togo ont rejoint la communauté de pays qui s’engagent dans la recherche de financements nouveaux pour la solidarité internationale et le développement des pays les plus pauvres, en complément de l’aide publique au développement. Déjà signée par la Belgique, l’Espagne, la Norvège, le Brésil, le Japon et la France en septembre 2010 à New York, cette Déclaration défend la mise en place d’une contribution sur les transactions financières en faveur du développement. En signant à leur tour cette Déclaration, les huit pays africains appellent les pays du G20 à se mobiliser pour une telle contribution en faveur du développement. La France salue également l’annonce par la Guinée, lors de cette session, de la mise en place d’une taxe sur les billets d’avion. Etablis comme l’une des priorités du G20 de Cannes, les financements innovants constituent une solution efficace pour lever de nouvelles ressources stables et prévisibles et répondre à l’urgence des besoins en matière de réduction de la pauvreté, d’accès à la santé, à l’éducation, à la nutrition, d’appui à la construction d’infrastructures et à la création d’emplois, et d’aide à la protection de l’environnement. Ils ont permis jusqu’à présent de récolter 6 milliards de dollars, de sauver 6 millions de vies et de vacciner 260 millions d’enfants.

    Source: Ministère français des affaires étrangères


    Link En savoir plus
    Link Le group de pilotage
    Link Commission: Les financements innovants


  5. Le Mozambique et l'UE signent un nouvel accord de pêche
    2011-06-30
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Le Mozambique et l'Union européenne ont signé mardi une reconduction de trois ans de l'actuel accord de partenariat pour la pêche, qui expire à la fin de l'année. En vertu de l'accord, 75 bateaux européens seront autorisés à pêcher au large de la côte du Mozambique. Le thon est le principal poisson recherché par les bateaux. L'accord fixe à 8 000 tonnes le quota des prises par les bateaux de l'Union européenne (contre 10 000 tonnes précédemment). Ce recul est dû à une diminution du nombre de bateaux qui pêchent dans ces eaux, en raison du risque accru de piraterie. L'Union européenne paie le gouvernement du Mozambique pour avoir le droit de pêcher dans ses eaux territoriales. En raison de la diminution du quota, le montant payé en vertu de cet accord passera de 650 000 euros (917 000 US$) par an à 520 000 euros par an. Toutefois, l'Union européenne fait observer que cette diminution sera largement compensée par une augmentation du soutien financier au secteur de la pêche. Durant la nouvelle période, le soutien au secteur passera de 250 000 euros à 460 000 euros par an. D'après l'Union européenne, cela portera la participation financière en faveur du secteur de la pêche à 980 000 euros par an et « démontre les bonnes relations de partenariat entre l'UE et le Mozambique ».

    Source: AllAfrica/Mozambique News Agency


    Link En savoir plus
    Link Délégation de l'UE en Mozambique
    Link Autorisation de pêche dans les eaux étrangères


  6. Barroso: un budget de mille milliards d'euros pour l’UE jusqu’en 2020
    2011-06-30
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural

    Le 29 juin, la Commission européenne a présenté des propositions très attendues sur le budget septennal de l’UE (2014-2020). En vue de réduire les contributions nationales, la Commission a suggéré de mettre en place de nouvelles taxes européennes, une proposition vivement rejetée par le Royaume-Uni, qui l’a qualifiée d’« irréalisable ». José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne, a proposé d'augmenter le budget de l'UE des 976 milliards d'euros actuels à 1 025 milliards pour la prochaine période septennale qui débutera en 2014. Il s'agit là d'une augmentation de 4,8 %, ce qui dépasse l'inflation moyenne de 2 % enregistrée ces dix dernières années.

    Source: Euractiv


    Link En savoir plus
    Link Commission: Le budget 2014-2020
    Link Impacte sur l'agriculture européenne


  7. La diminution du prix garanti européen ne blesse pas le Maurice
    2011-06-30
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Le Syndicat du sucre de Maurice a déclaré lundi que les producteurs seraient payés cette année 15 000 roupies par tonne de sucre, alors que l'île de l'océan Indien passe à l'exportation de sucre raffiné. Quand l'Union européenne a diminué de 36% - par étapes - son prix garanti pour le sucre des pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), la dernière phase datant d’octobre 2009, l’île Maurice est passée à l’exportation de sucres à valeur ajoutée en remplacement du sucre brut. Les producteurs de sucre recevaient 13 535 roupies par tonne en 2010. « Cette augmentation des prix par rapport à la campagne agricole précédente résulte de la focalisation de l'industrie sur le développement et la commercialisation de sucres à valeur ajoutée, tant raffinés que spéciaux, combinée aux meilleures conditions qui prévalent sur nos marchés d'exportation, » précise le Syndicat du sucre dans une déclaration. La production sucrière de Maurice diminuera encore cette année. Elle est passée de 452 473 tonnes en 2010 à 420 000 tonnes cette année,  surtout en raison d'une diminution de la zone cultivée et de mauvaises conditions météorologiques. Le Syndicat du sucre s’attend toutefois à une augmentation des recettes étant donné la production de sucre raffiné. L'an dernier, Maurice a produit 256 267 tonnes de sucre raffiné et 110 000 tonnes de sucre spécial. Le sucre, qui depuis des siècles est le pilier de l'économie de l'île de l'océan Indien et génère près de 10 milliards de $, représente grosso modo 1,2 pour cent du produit intérieur brut, selon le Premier ministre, Navinchandra Ramgoolam. La Chambre de l'agriculture déclare que le pays perd chaque année environ 2 200 hectares de champs de canne à sucre. Maurice, qui a une population de 1,3 million d'habitants, est le premier exportateur de sucre du bloc ACP vers l'UE.

    Source: Reuters


    Link En savoir plus
    Link Commission: DG Commerce
    Link Sucre ACP-UE


  8. Invitation du public à débattre de la gestion européenne de la pêche
    2011-06-30
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Les citoyens européens, les entreprises et autres parties intéressées sont invités à donner leur avis et leurs commentaires sur le projet de la Commission visant à améliorer en 2012 le système actuel d'attribution des quotas de pêche et des 'totaux autorisés de capture (TAC)' – les outils conçus pour gérer les stocks de poisson tout en assurant la subsistance des pêcheurs. L'objectif premier de ce projet pour 2012 est d'accélérer l’abandon progressif de la surpêche dans les eaux européennes. La surpêche est principalement due à des flottes de trop grande taille pêchant des stocks trop limités. Le système actuel de gestion de la pêche a contribué à réduire de 94 % à 63 % la proportion des stocks surexploités dans l'Atlantique, mais le problème persiste en Méditerranée où 82 % des stocks connus demeurent surexploités. La surpêche est non seulement nuisible pour les différentes espèces de poissons, elle l'est tout autant pour les entreprises de pêche qui souvent consomment de coûteux combustibles et déploient des efforts qui ne servent à rien. C’est pourquoi il est proposé de simplifier les méthodes utilisées pour rattacher l'allocation des quotas à des avis scientifiques et de réduire de 25% les captures autorisées quand aucun avis scientifique n'existe pour un stock particulier.

    Source: Conseil des Ministres


    Link En savoir plus
    Link OCEAN2012
    Link Reforme de la politique de la pêche


  9. La Commission abolira la notion d'aliments diététiques
    2011-06-30
    Catégorie(s) : Archives, Sécurité alimentaire, Commerce ACP-UE

    Les entreprises agroalimentaires pourraient ne plus pouvoir enregistrer des produits alimentaires classiques en les qualifiant de 'diététiques’ étant donné que la Commission européenne se propose de retirer ce concept de la législation européenne. Le concept d’aliments diététiques doit être aboli pour combler les lacunes de la législation européenne actuelle et « limiter la possibilité pour les entreprises de faire du ‘shopping législatif’ », préconise la Commission dans de nouvelles propositions présentées le 20 juin. Une analyse d'impact menée par la Commission a en effet montré que certaines entreprises utilisent l’actuelle législation européenne sur les aliments diététiques pour contourner une législation européenne plus stricte en matière d’allégations nutritionnelles et de santé.

    Source: Euractiv


    Link En savoir plus
    Link Des choix plus sûrs pour les consommateurs
    Link Commission: La nouvelle proposition législative


  10. Projets de subvention : accès à la microfinance
    2011-06-29
    Catégorie(s) : Efficacité Aide, Développement rural

    Le programme de microfinance ACP/UE annonce le lancement d'un appel à propositions pour des projets de subvention visant à permettre aux populations pauvres et vulnérables des pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique d’accéder au microcrédit. Grâce à ces subventions, le programme de microfinance ACP/UE entend :

    • faciliter l'accès au microcrédit des communautés exclues du système financier formel, d’une manière durable et en utilisant des modèles de distribution innovants ;
    • améliorer la capacité des IMF sur le plan de la gestion financière et de la gestion des risques, ainsi que la transparence des performances financières et sociales ;
    • renforcer les compétences financières des clients de la microfinance afin d’améliorer leur capacité à devenir des acteurs économiques autonomes.

    Les lignes directrices et les annexes de cet appel à propositions sont disponibles sur le site Internet d'EuropeAid. Le délai de soumission des notes conceptuelles est le 1er août 2011. Toutes les questions et demandes d'explication doivent être envoyées avant le 8 juillet 2011.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Des informations supplémentaires
    Link Microfinance ACP-UE


  11. Les Caraïbes et l'Europe examinent une nouvelle initiative de coopération
    2011-06-29
    Catégorie(s) : Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural

    L'Union européenne poursuit une nouvelle stratégie avec les Caraïbes en vue d'explorer de nouvelles pistes de développement, lit-on dans une déclaration publiée par le ministère des Affaires étrangères à Trinité et Tobago. La déclaration précise que John Caloghirou, Chef de la division de la région des Caraïbes auprès du Service européen d'administration externe, s'est récemment entretenu avec le ministre des Affaires étrangères, le Dr Surujrattan Rambachan, pour discuter de la nouvelle « stratégie commune entre l'Union européenne et les Caraïbes. » Selon la déclaration, M. Caloghirou a précisé que la nouvelle stratégie « ne remplacera pas l'accord de Cotonou ou les accords de partenariat externe ». D’après la déclaration, Rambachan a laissé entendre que l'UE envisage de se concentrer sur d'autres problèmes de droits humains que la lutte contre la pauvreté des enfants. Quant à Caloghirou, il a expliqué « qu’à l'exception de Cuba, les Caraïbes sont relativement stables sur le plan des droits humains et qu’il y a peu de fonds alloués dans ce domaine ». La déclaration ne donne pas d’autre détail sur la nouvelle stratégie UE/Caraïbes mais précise qu’il a aussi été question pendant la réunion de la nécessité de diversifier les économies régionales. Caloghirou affirme qu'il « est urgent que les Caraïbes adoptent une approche plus moderne qui s'avérera plus profitable ».

    Source: caricomnewsnetwork.com


    Link En savoir plus
    Link Aperçu de la stratégie commune (2010)
    Link Commission: Commerce ACP-UE


  12. L'UE autorise du matériel GM non-autorisé dans les imports
    2011-06-29
    Catégorie(s) : Archives, Environnement, Développement rural, Commerce ACP-UE

    L'Union européenne a adopté de nouvelles règles autorisant des traces de matériel génétiquement modifié (GM) non-autorisé dans les importations d'aliments pour animaux, en vue de garantir l'approvisionnement du bloc, fortement dépendant des importations, en aliments pour animaux. « Le règlement... répond à l'incertitude actuelle à laquelle les opérateurs de l'UE sont confrontés quand ils commercialisent des produits pour animaux, importés de pays tiers », précise la Commission dans une déclaration. L'UE et ses partenaires commerciaux - soutenus par l'industrie - affirment que le seuil de 0,1 pour cent est nécessaire pour éviter les ruptures d'approvisionnement que l’on a connues en 2009, lorsque des livraisons de soya américain destinées à l'Europe avaient été bloquées à la suite de la découverte de matériel GM non-approuvé dans certaines cargaisons. Mais les militants écologistes et les associations de consommateurs accusent l'UE de céder aux pressions de l'industrie des produits GM en revenant sur sa politique de 'tolérance zéro' à l'égard des cultures GM non-autorisées. Certains écologistes affirment que l'on ignore les effets d’une consommation de cultures GM et ajoutent que le processus européen d'évaluation de l'innocuité de ces variétés n’est pas totalement achevé. Les cultures GM en question doivent avoir été approuvées dans un pays producteur non-européen et une demande d'autorisation européenne doit avoir été déposée auprès de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) depuis au moins trois mois.

    Source: Checkbiotech


    Link En savoir plus
    Link Impact économique des OGM non approuvés
    Link Commission: OGM


  13. Mesures financières pour la politique commune de la pêche
    2011-06-29
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Le Conseil a adopté un règlement modifiant le règlement (CE) n° 861/2006 du Conseil portant mesures financières communautaires relatives à la mise en oeuvre de la politique commune de la pêche et au droit de la mer, suite à un accord en première lecture avec le Parlement européen (doc. 17/11). Le règlement (CE) nº 861/2006 prévoit un financement dans les domaines suivants: relations internationales, gouvernance, collecte des données et avis scientifiques, et contrôle et exécution de la politique commune de la pêche. Dans chaque domaine d'action, ce règlement est complété par d'autres règlements ou décisions. Plusieurs éléments de la législation connexe ont évolué depuis l'adoption du règlement initial, qu'il convient de modifier afin de garantir la cohérence entre tous les éléments du cadre législatif.

    Source: Conseil des Ministres


    Link En savoir plus
    Link Consulter le processus législatif
    Link Reforme de la politique de la pêche


  14. Conclusions sur la protection des ressources en eau
    2011-06-29
    Catégorie(s) : Environnement, Développement rural

    Le Conseil a adopté la semaine dernière des conclusions sur la protection des ressources en eau et la gestion durable intégrée de l'eau dans l'Union européenne et au-delà (doc. 11308/11) et a procédé à un échange de vues sur ce sujet. La protection des ressources en eau est une priorité de la présidence hongroise. Dans ces conclusions, le Conseil se déclare conscient des nombreuses menaces qui pèsent sur les ressources en eau et fait part de ses préoccupations concernant les phénomènes hydrologiques extrêmes survenus au cours des dernières années et susceptibles d'être aggravés par le changement climatique. Le texte souligne que les phénomènes météorologiques extrêmes devraient être gérés de manière intégrée par des politiques traitant de l'aménagement du territoire, de l'agriculture, de la préservation de la nature et des infrastructures. En outre, selon ces conclusions, les préoccupations concernant l'eau et les objectifs de la politique de l'eau doivent être mieux intégrés dans d'autres politiques de l'UE, notamment dans la prochaine réforme de la politique agricole commune. En particulier, la future politique de cohésion de l'UE devrait prendre en compte comme il convient les futurs besoins en infrastructures dans le domaine de l'eau. Le texte souligne également la valeur économique des services fournis par les masses d'eau et les écosystèmes qui y sont liés et met en avant la nécessité de protéger les écosystèmes aquatiques. Les conclusions et l'échange de vues entre les ministres apporteront une contribution au programme destiné à sauvegarder les ressources en eau de l'Europe, que la Commission devrait publier à la mi-2012.

    Source: Conseil des Ministres


    Link En savoir plus
    Link L'eau dans la présidence hongroise
    Link Briefing sur l'eau que nous mangeons


  15. Les MPE reportent un vote clé sur l'atténuation du changement climatique
    2011-06-28
    Catégorie(s) : Environnement

    Les députés européens ont reporté un vote visant à déterminer si l'Europe doit durcir ou non ses objectifs climatiques et passer à un objectif de réduction de 30 pour cent des émissions d'ici 2020. Pendant leur séance mini-plénière à Bruxelles, ils ont décidé de reporter le vote à juillet, en déclarant que leur ordre du jour était trop long. Après que les votes se soient prolongés pendant près de deux heures jeudi au parlement, les MPE du groupe PPE ont demandé une suspension de la séance de votes, ce qui reporte le vote crucial sur les émissions de gaz carbonique – tout comme celui relatif à un autre rapport non-législatif sur la politique de cohésion. Le vote pour l'ajournement n'a pas été enregistré ; il est donc impossible de savoir quels MPE l'ont soutenu. Mais d'une manière générale, il y avait un clivage droite-gauche, les MPE du groupe PPE soutenant l’ajournement et les socialistes s'y opposant.

    Source: theparliament.com


    Link En savoir plus
    Link Commission: Actions en faveur du climat
    Link PE: La session plénière de juin


  16. Communication sur commerce et développement: Consultation publique
    2011-06-28
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    La consultation publique sur la (future) communication sur le commerce et le développement a été lancée le 21 juin 2011. Pour participer à la consultation publique, pour plus d'informations et pour accéder au document thématique, veuillez cliquer ici. Comme vous le savez, la Commission attache beaucoup d'importance à la consultation des partenaires sociaux dans l'UE et à l'étranger pour ce qui concerne les nouvelles initiatives politiques. Cette consultation en ligne donnera l’occasion à de nombreuses parties prenantes de soumettre leurs points de vue et de participer à l'élaboration de l'agenda des activités européennes en matière de commerce et de développement dans les prochaines années. La consultation publique s'appuiera sur les résultats de plusieurs autres consultations récentes, comme celles concernant le système de préférences généralisées (juin 2010), la future politique commerciale (août 2010), l'initiative 'matières premières' (septembre 2010) et le Livre vert intitulé 'La politique de développement de l'UE en faveur de la croissance inclusive et du développement durable' (novembre 2010). D'autres consultations publiques sur la stratégie de protection et d'application des droits de propriété intellectuelle dans les pays tiers et sur la responsabilité sociale des entreprises sont organisées en même temps. Nous comptons sur votre collaboration pour diffuser les informations sur la consultation publique, notamment auprès de contacts établis dans des pays en développement. Notre objectif est que la moitié des réponses reçues émanent de pays situés en dehors de l'Europe, comme ce fut le cas pour la consultation sur la révision du SPG en 2010. La consultation publique durera 2 mois. Le questionnaire n'est actuellement disponible qu'en anglais, mais les versions en français et en espagnol (les langues européennes les plus utilisées dans les pays en développement) suivront au début du mois de juillet. N'hésitez pas à envoyer tout commentaire ou remarque pertinente à cette adresse : TRADE-and-DEV-Communication@ec.europa.eu

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Des informations supplémentaires
    Link Commerce ACP-UE


  17. L'accord final sur l'étiquetage des denrées alimentaires à venir en juillet
    2011-06-28
    Catégorie(s) : Archives, Sécurité alimentaire, Pêche Régionale, Environnement, Commerce ACP-UE

    Les négociateurs du Parlement ont obtenu le feu vert du Conseil sur le projet d'accord atteint la semaine dernière, qui porte sur la nouvelle législation de l'UE sur l'étiquetage des denrées alimentaires. L'accord, qui vise à parvenir à un étiquetage plus clair des denrées alimentaires, doit maintenant être approuvé par le Parlement en session plénière en juillet. "Cet accord constitue une avancée importante dans la réglementation de l'UE sur les denrées alimentaires et il sera bénéfique tant pour le consommateur, que pour les entreprises du secteur" a indiqué la rapporteure du Parlement, Renate Sommer (PPE, DE), et d'ajouter qu'à l'avenir, les citoyens européens trouveront beaucoup plus d'informations qu'auparavant sur les emballages. Le projet législatif entend actualiser, simplifier et clarifier l'étiquetage des denrées alimentaires dans l'UE. Il harmonisera les règles existantes sur l'information obligatoire à reprendre sur toutes les étiquettes, telles que liste des ingrédients, date de péremption, conditions spécifiques d'utilisation, et introduira une prescription qui exige d'indiquer les informations nutritionnelles importantes. Pour les producteurs et les entreprises du secteur alimentaire, il réduira la bureaucratie et renforcera le marché unique.

    Les négociateurs ont estimé que les informations nutritionnelles importantes, telles que la valeur énergétique et les quantités de lipides, d'acides gras saturés, de glucides, avec une référence spécifique aux sucres, de protéines et de sel, doivent figurer dans un tableau lisible placé sur l'emballage. Ces informations devront normalement être exprimées par 100 g ou par 100 ml. Ces valeurs pourront également être exprimées par portion et accompagnées de repères nutritionnels journaliers, après que la Commission aura défini la valeur des portions. Concernant l'étiquetage des acides gras trans, les députés ont estimé qu'avant l'introduction de toute obligation d'étiquetage de denrées alimentaires contenant des acides gras trans, la Commission devra présenter, dans les trois ans, un rapport sur la présence de ces substances dans les denrées alimentaires de l'UE, qui évalue les solutions envisageables. Le cas échéant, le rapport sera complété par une proposition législative.

    Source: Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link Consulter le processus législatif
    Link Sécurité alimentaire et les pays ACP


  18. Pêche: de nouveaux rapports confirment la nécessité d’une réforme
    2011-06-28
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Deux rapports récents de la Commission européenne viennent conforter les appels à une réorganisation structurelle importante du secteur de pêche dans l’UE et à une réforme en profondeur de la politique commune de la pêche (PCP). Le rapport économique annuel 2010 sur la flotte de pêche de l'UE met en lumière une baisse de la performance économique du secteur de la pêche de l'UE ces dernières années. Le rapport présente les tendances économiques dans le secteur durant la période 2002-2008 au niveau de l'UE. Il en ressort notamment que, pour la deuxième année consécutive, la rentabilité de la flotte de l'UE a diminué en 2008. Un deuxième rapport sur la capacité de pêche des États membres fait apparaître que la taille de flotte de pêche de l’UE continue à diminuer très lentement, ce qui maintient une situation de surcapacité dans la majeure partie de la flotte. Afin de remédier à ces problèmes, la Commission met actuellement la dernière main à des propositions de réforme de grande ampleur de la PCP, qui soumettront des solutions durables visant à redresser la situation et à assurer un avenir économique viable au secteur de la pêche de l'UE.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Lire le rapport économique annuel
    Link Lire le rapport sur la capacité de pêche


  19. Sécurité alimentaire: La CE et les agences de l'ONU joignent leurs forces
    2011-06-28
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire

    Lundi 27 juin, la Commission européenne, en collaboration avec l'Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Programme Alimentaire Mondial (PAM), et le Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA), a lancé un nouveau Cadre Stratégique de Coopération visant à combattre l'insécurité alimentaire et la malnutrition dans le monde. Cet accord a été signé durant la Réunion Annuelle de la FAO à Rome, et s'appuie sur des accords existants avec le PAM et la FAO. Aujourd'hui, près de 925 millions de personnes dans le monde restent sous-alimentées. Les populations pauvres sont particulièrement vulnérables aux crises, aux conséquences du changement climatique, et aux prix élevés des denrées alimentaires. Au cours de la dernière année, plus de 40 millions de personnes se sont retrouvées en situation d'extrême pauvreté en raison de la hausse des prix alimentaire. Les trois organisations, basées à Rome, sont les acteurs clefs en matière de sécurité alimentaire et de nutrition. La Commission européenne est l'un des plus importants donateurs mondiaux dans le domaine de la sécurité alimentaire. L'aide alimentaire humanitaire est le secteur le plus important du budget humanitaire de l'UE, représentant plus de 1,1 milliard d'euros entre 2007 et 2010. De plus, environ 850 millions d'euros sont alloués chaque année à la lutte contre l'insécurité alimentaire à travers l'aide alimentaire. A travers une meilleure coordination des actions de la Commission européenne et des agences onusiennes, la communauté internationale sera mieux armée pour assurer une meilleure sécurité alimentaire sur le terrain, à la fois sur le court et sur le long terme.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Des informations supplémentaires
    Link Briefing Géopolitique de l'Alimentation



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Isolina BOTO
CTA
39 rue Montoyer
1000 Brussels
Belgium
Tel 02 513 74 36
Fax 02 511 38 68
http://www.cta.int/
http://bruxelles.cta.int/

 

Webmaster: André Feldhof (feldhof@cta.int)

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2009 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

1