Teknoloji Haberleri Teknoloji Blogu Internet Haberleri Defterdar | Bir Bilgenin Defteri HDFilmİzle Full HD izle Türkçe Dublaj izle
Weblog du Bureau de Bruxelles
Juin 2018
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 285]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 285]
Date d'envoi: 2011-08-12 15:57:12
Publication #: 97
Contenu:
CTA Newsletter
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [DATE]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.
  1. Briefing de Bruxelles: Les leviers de la transformation rurale en Afrique
  2. Trois nouvelles catégories dans le bulletin du Blog de Bruxelles
  3. Notre invitée vidéo : Bibi Giyose, NEPAD
  4. Zimbabwe : la Grèce aidera à lutter contre les sanctions
  5. Dirk Niebel présente la stratégie du BMZ concernant la politique de développement
  6. Une date butoir clé pour la CDAA dans le cadre des négociations de l'APE
  7. Un ministre de Tonga salue les progrès de l'APE du Pacifique
  8. Des rapports du CCR soulignent la gravité de la sécheresse dans la Corne
  9. Les ACP, défenseurs des pauvres du monde, sont relégués au second plan
  10. République dominicaine: $770 millions pour des parcs éoliens
  11. L'UE soutient le service public en Sierra Leone
  12. Lancement en Afrique d’un projet d'indice météorologique financé par l'UE
  13. Nigeria : pollution pétrolière - Shell paiera 410 millions de dollars
  14. Catherine Ashton nomme 25 nouveaux chefs de délégation de l'UE
  15. Maurice revoit sa production de sucre en baisse de 7,1 % pour 2011
  16. L’UE finance un nouveau projet de recherche pour faire face aux épidémies
  17. Commerce de l'UE-27 avec les pays ACP
  18. Appel à contributions : Publication d’exposés sur l’agriculture pacifique
  19. Aider la Somalie à se relever: la CE investit 175 millions


  1. Briefing de Bruxelles: Les leviers de la transformation rurale en Afrique
    2011-08-12
    Catégorie(s) : Archives, Environnement, Développement rural

    Le prochain Briefing de Bruxelles sur le développement aura lieu le 14 Septembre 2011 et sera organisée en partenariat avec l’Agence de Planification et de Coordination du NEPAD. Nous aborderons les principaux défis induits dans les processus de transformation rurale en partageant des perspectives différentes sur les processus de transformation rurale dans différents continents. Nous traiterons ensuite de l'emploi rural et des marchés de travail ruraux nécessaires pour créer de la croissance et du développement économique. Parmi les intervenants, nous sommes heureux d’accueillir entre autres le PDG du NEPAD, Dr. Ibrahim Assane Mayaki, le Prof. Peter Hazell de la School of Oriental and African Studies (SOAS) à Londres, Paul Dorosh du International Food Policy Research Institute (IFPRI),  Dr Dyborn Chibonga  NASFAM, Malawi) et Paul Barera, du Rwanda Telecentre Network (RTN). Des expériences d’Asie et Amérique Latine seront aussi presentées.

    Pour savoir plus sur le Briefing, veuillez consulter le site http://bruxellesbriefings.net ou vous abonner aux alertes emails sur les Briefings de Bruxelles.


    Link En savoir plus
    Link Abonnez-vous aux alertes
    Link Notes politiques du CTA


  2. Trois nouvelles catégories dans le bulletin du Blog de Bruxelles
    2011-08-12
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural, Politique alimentaire, Politique ACP-UE

    A partir d’aujourd’hui, le blog du CTA à Bruxelles vous offre des news dans trois nouvelles catégories : Politique alimentaire, Politique ACP-UE et Aide humanitaire. Si vous souhaitez recevoir seulement des articles de certaines catégories, vous pouvez éditer votre abonnement électronique en cliquant sur le lien ‘Changer votre abonnement’ à la fin du bulletin envoyé par email. Vous serez alors invité à choisir les catégories de thèmes de votre préférence.  Les nouveaux inscrits sont abonnés à toutes les catégories ; ils auront la possibilité de choisir les catégories de thèmes en cliquant sur ‘Changer votre abonnement’. Vous pouvez également lire notre quotidien anglais « CTA Brussels Daily » (alimenté par Twitter) et nous suivre à travers notre group de Facebook CTABrussels ainsi que notre compte Twitter CTABruxelles pour recevoir les dernières informations UE-ACP.




  3. Notre invitée vidéo : Bibi Giyose, NEPAD
    2011-08-12
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Développement rural, Politique alimentaire

    Boitshepo "Bibi" Giyose a été nommée Conseiller senior en sécurité alimentaire et nutritionnelle du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) de l’Union africaine en juillet 2005. Auparavant, elle a travaillé au PNUD/ONUSIDA au Botswana. Dans notre interview lors du Briefing sur la sécurité nutritionnelle dans les pays ACP, elle parle de la responsabilité des gouvernements régionaux pour garantir la bonne nutrition des citoyens.


    Link Regarder la vidéo
    Link NEPAD
    Link Briefing Sécurité nutritionnelle dans les pays ACP


  4. Zimbabwe : la Grèce aidera à lutter contre les sanctions
    2011-08-12
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    Le nouvel ambassadeur de Grèce au Zimbabwe, M. Christos Salamanis, a déclaré qu'il espérait contribuer à débloquer la situation entre le Zimbabwe et l'Union européenne pendant qu’il occupera ses fonctions.

    C’est ce qu’a dit l'ambassadeur Salamanis pendant une visite de courtoisie à la présidente par intérim, Joice Mujuru, dans ses bureaux de Munhumutapa. En réponse à des journalistes qui lui demandaient son point de vue sur les sanctions illégales, l'ambassadeur Salamanis a dit : « J'espère pouvoir y apporter une solution pendant mon séjour, mais comme vous le savez, c'est une question qui concerne l'ensemble de l'Union européenne. »

    La Grèce fait partie des quelques pays européens progressistes dont on dit qu'ils sont opposés aux sanctions illégales, selon des messages diplomatiques publiés par WikiLeaks. Les autres comprennent l'Espagne, l'Italie, le Portugal et l'Allemagne.

    Source: AllAfrica/The Herald


    Link En savoir plus
    Link L'agriculture du Zimbabwe: Vraiment épuisé?
    Link L'UE importera-t-elle des diamants ?


  5. Dirk Niebel présente la stratégie du BMZ concernant la politique de développement
    2011-08-12
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    À Berlin, Dirk Niebel, ministre fédéral allemand de la coopération économique et du développement, a présenté la nouvelle stratégie du BMZ concernant la politique de développement. Le document décrit les principes directeurs de la coopération au développement de l'Allemagne.

    Dirk Niebel a déclaré : « J'espère de fructueux échanges dans les deux prochains mois. Les informations que nous recevrons dans le courant de ce processus [du parlement allemand et de la société civile] guideront nos futurs efforts et nous aideront à préciser en détail les idées de la stratégie ». […]

    La stratégie s'intitule 'Idées de changement – Amélioration des opportunités’. Elle se concentre sur les populations et s'attache à lutter contre les causes de la pauvreté. L'idée est de mettre les populations des pays en développement en mesure de prendre le contrôle de leur propre avenir. C'est pourquoi les droits humains et une bonne gouvernance sont les thèmes clés de la stratégie. D'autres aspects essentiels sont l'éducation, qui est indispensable pour vaincre la pauvreté, et le développement économique. Dirk Niebel a déclaré: « L'esprit d'entreprise crée des emplois et des recettes fiscales, et une  croissance profitable à tous aboutit à un développement durable. Les efforts du gouvernement seuls ne suffisent pas pour y parvenir. »

    Source: BMZ


    Link En savoir plus
    Link Lire la stratégie [EN]
    Link Réponse allemande à la faim à la Corne


  6. Une date butoir clé pour la CDAA dans le cadre des négociations de l'APE
    2011-08-12
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Un règlement donnant aux États de la CDAA, et notamment au Botswana, un accès libre de droits et de quotas au marché de l'Union européenne, devrait prochainement expirer, ce qui pourrait faire perdre aux États concernés le plus grand marché au monde de viande bovine, de minerais, de textiles et d'autres produits, a appris BusinessWeek.

    Cependant, le Botswana se rabattra sur un accord de partenariat économique intérimaire (APEI)  qu'il a signé en 2009 avec l'UE et qui limitera les conséquences potentiellement dévastatrices de la perte du marché européen. On a appris cette semaine que le règlement concernant l'accès au marché, établi et mis à la disposition des États africains par l'UE en janvier 2008, pourrait expirer dans les deux ans, abandonnant plusieurs pays à leur sort. L'expiration du règlement est liée à 'des retards excessifs' dans la finalisation d'un APE général entre l'UE et les États de la CDAA.

    La chef de section sortante de l'UE (politique, commerce, presse et information), Lena Sund, a déclaré à BusinessWeek que le règlement était une disposition transitoire mise en place en attendant qu'un accord complet soit élaboré. « Le règlement est un dispositif transitoire mis en place entre l'accord de Cotonou et l'APEI », a expliqué Mme Sund. « C'est ce qui a permis au Botswana et à d'autres pays de bénéficier d'un accès libre de droits et de quotas à l'UE. […]

    Il est entendu que les discussions de haut niveau de la Commission européenne à propos de l'expiration du règlement sur l'accès au marché sont directement influencées par les sombres perspectives concernant la finalisation rapide d'un APE complet. En ce qui concerne la situation actuelle, Mme Sund a déclaré que les négociations se concentrent sur des questions tarifaires entre l'UE et l'Afrique du Sud qui, une fois résolues, permettront aux autres membres de la CDAA de relancer et de finaliser le processus de négociation d'un APE complet.

    Source: Mmegi Online


    Link En savoir plus
    Link Coopération de l'UE avec le Botswana
    Link Le commerce de l'Afrique du Sud avec l'UE


  7. Un ministre de Tonga salue les progrès de l'APE du Pacifique
    2011-08-12
    Catégorie(s) : Pêche Régionale, Environnement, Commerce ACP-UE

    Le Pacifique progresse constamment dans la négociation d'un accord de partenariat économique général (APE) avec l'Union européenne (UE). « En tant que principal porte-parole des négociations de l’accord de partenariat économique entre les ACP du Pacifique et l’UE, j’ai le plaisir d’annoncer que nous avons très bien progressé depuis notre dernière réunion », a déclaré le ministre du commerce, du travail et des industries de Tonga, l'honorable Lisiate ‘Akolo. […]

    La rencontre des ministres de la pêche et du commerce des pays ACPP cherche à examiner les différentes questions relatives à la pêche qui découlent des négociations de l'APE entre les ACPP et l'UE. Les problèmes relatifs à la pêche comptent parmi les questions les plus controversées par la région du Pacifique dans ses négociations avec l'UE. « Ces problèmes doivent être résolus si nous voulons avancer dans les négociations », a déclaré le ministre ‘Akolo. « Les travaux des ministres permettront au Pacifique de conclure un accord de partenariat économique général constructif, qui offrira à nos communautés des avantages substantiels en termes de développement et posera les fondements solides de notre future prospérité économique. »

    En tant que principal porte-parole des négociations du partenariat économique entre les ACP du Pacifique et l'UE, le ministre ‘Akolo joue un rôle essentiel dans la défense des intérêts de la région pendant les négociations et dans les informations ultérieures données aux ministres des ACPP. L'Union européenne négocie des accords de partenariat économique avec les États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique depuis septembre 2002. Le Pacifique travaille sur ces négociations depuis plus de six ans et espère une conclusion positive des négociations d'ici la fin de l’année 2011.

    Les ministres du commerce des ACP du Pacifique se réunissent dans la foulée de la rencontre des ministres de la pêche et du commerce pour débattre de la voie à suivre pendant les négociations de l'APE avec l'UE. Les États ACP du Pacifique comprennent tous les pays insulaires du Forum : les îles Cook, les États fédérés de Micronésie, Fidji, Kiribati, Nauru, Niue, Palau, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, la République des îles Marshall, Samoa, les îles Salomon, Tonga, Tuvalu et Vanuatu.

    Source: Secrétariat du Forum du Pacifique


    Link En savoir plus
    Link La pêche reste l'apect clé des négociations
    Link L'accord doit promouvoir les exportations


  8. Des rapports du CCR soulignent la gravité de la sécheresse dans la Corne
    2011-08-11
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Environnement, Commerce ACP-UE, Archives

    Deux rapports spéciaux publiés par le Centre commun pour la recherche (CCR) soulignent que la sécheresse qui sévit actuellement dans la Corne de l'Afrique est en train de créer la pire situation d'insécurité alimentaire dans le monde. Le 'Drought Bulletin for the Greater Horn of Africa' et une édition spéciale du 'Food Security Bulletin' présentent une analyse préliminaire de la forte sécheresse qui provoque la famine dans le Sud de la Somalie. L’impact considérable de la sécheresse qui touche la Corne de l'Afrique est dû à plusieurs facteurs. Le premier est un manque de précipitations ces 12 derniers mois, comparable aux sécheresses de 1992, 1994 et 2000-2001. Un second facteur concerne les maigres récoltes dues aux deux dernières saisons des pluies (octobre-décembre 2010 et mars-mai 2011) qui ont été mauvaises, dans une région où la production vivrière locale est totalement dépendante des précipitations. D'autres facteurs sont l'instabilité politique et les combats qui ont provoqué un arrêt temporaire de l'aide humanitaire dans certaines régions, et une augmentation des prix alimentaires.

    Les territoires les plus touchés sont ceux situés entre le Sud de la Somalie, le Sud de l'Éthiopie, l'Est du Kenya et le Nord-Est de la Tanzanie. Les rapports du CCR avertissent que si cette situation se prolonge, elle pourrait provoquer, dans ces régions, d'autres problèmes liés à la sécheresse. Une autre grande région menacée est la zone située entre le Sud-Soudan, les territoires situés dans le Sud du Soudan et l'Ouest de l'Éthiopie. Le CCR continuera à évaluer la situation dans les prochains mois.

    Source: Commission européenne (CCR)


    Link En savoir plus
    Link Lire le Food Security Bulletin
    Link UA: Amélioration à Mogadishu


  9. Les ACP, défenseurs des pauvres du monde, sont relégués au second plan
    2011-08-11
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE, Commerce ACP-UE

    Même si le groupe des États ACP, avec ses 79 membres, représente une grande partie des pauvres du monde, il est sous-représenté dans les institutions mondiales, dit le Dr Mirjam van Reisen, professeur à l'université de Tilburg. Alors que l’avenir du groupe des ACP après 2020 est tout sauf assuré, certains pays ACP augmentent individuellement leur coopération avec la Chine, l'Inde et le Brésil pour sortir de leur dépendance à l'égard de leurs partenaires traditionnels. La Chine, qui compte le plus grand nombre de joint-ventures avec des pays africains, n'impose ni la démocratie, ni les droits humains, alors que l'Union européenne est favorable à une politique d'aide assortie de conditions.

    Mme Van Reisen suggère que les ACP « élargissent leur influence au niveau international en exigeant de faire entendre leur voix au sein du G20 », où les BRIC ont réussi à occuper une position privilégiée. À ce jour, le groupe des ACP ne peut exprimer ses opinions que par l'intermédiaire de l'Afrique du Sud, qui est à la fois membre du groupe des ACP et du G20.

    Source: CTA/thebrokeronline.eu


    Link En savoir plus
    Link Groupe des Etats ACP
    Link L'accord de Cotonou


  10. République dominicaine: $770 millions pour des parcs éoliens
    2011-08-11
    Catégorie(s) : Archives, Environnement, Commerce ACP-UE

    La République dominicaine prévoit de déployer d'ici 2015 des parcs éoliens d'une valeur de 770 millions de dollars. Pour encourager les promoteurs de parcs éoliens à investir en République dominicaine, le gouvernement propose plus du double du prix d'électricité facturé dans d'autres pays d'Amérique latine, comme l'Argentine, le Brésil ou le Pérou. Deux entreprises européennes intéressent également la République dominicaine : Gamensa Corp Tecnologica SA, le deuxième fabricant européen d'éoliennes, et le groupe espagnol Inveravante participeront au processus de construction.

    En cas de réussite, la République dominicaine « surpassera certains petits pays de l'UE », a déclaré Fraser Johnston, analyste au département New Energy Finance de Bloomberg. Le fait de raccorder au réseau des parcs éoliens de 350 mégawatts en quatre ans, fera paraître dérisoires les efforts de la Pologne (270 mégawatts en six ans) et de la Bulgarie (343 mégawatts en sept ans). D'ici 2020, le gouvernement dominicain veut que 25 pour cent de son énergie provienne de sources renouvelables, le pourcentage actuel étant de 12 pour cent. De son côté, l'UE s'est engagée à ce que d'ici 2020, sa consommation d'énergie soit assurée à 20 pour cent par des sources d'énergie renouvelable.

    Source: CTA/Bloomberg


    Link En savoir plus
    Link Les premiers parcs éoliens ouvriront en 2011
    Link Coopération de l'UE avec la République dominicaine


  11. L'UE soutient le service public en Sierra Leone
    2011-08-11
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE, Environnement

    Des décennies de prestations médiocres du service public en Sierra Leone, voire de dégradation de ses performances, ont ralenti le développement économique, déclare l'Union européenne. La Commission européenne prévoit aujourd'hui d'aider le pays d'Afrique de l'Ouest : pendant la période 2008-2013, 254 millions d'euros ($A345 millions) serviront à rendre le service public plus transparent, plus responsable et plus orienté vers les performances. Elle veut aussi faire de la gouvernance environnementale une priorité et veiller à ce que la mise en œuvre des fonctions gouvernementales clés soit cohérente au niveau national et local. L'objectif à long terme de l'UE est de rendre les services publics de Sierra Leone plus professionnels et financièrement viables.

    Source: CTA/PSnews.com.au


    Link En savoir plus
    Link Le ministère d'Etat du Sierra Leone
    Link Une formation concernant l'accord économique


  12. Lancement en Afrique d’un projet d'indice météorologique financé par l'UE
    2011-08-10
    Catégorie(s) : Environnement

    Cette semaine, le Kenya College of Insurance, en collaboration avec la Banque mondiale et le programme européen Tous ACP relatif aux produits de base agricoles (AAACP) a lancé un programme de renforcement des capacités en matière d’indices météorologiques. L'objectif est de donner aux assureurs les connaissances et les compétences nécessaires pour élaborer des produits d'assurance-récolte fondés sur des indices météorologiques. Les formations auront lieu au Burundi, au Malawi, en Ouganda, au Rwanda, en Zambie, en Éthiopie, en Tanzanie, au Zimbabwe et au Mozambique.

    Une assurance fondée sur des indices météorologiques désigne un type d'assurance associé à un indice, comme les précipitations, la température, l'humidité ou les rendements agricoles, plutôt qu’à des pertes effectives. Cette méthode résout certains des problèmes qui limitent l’utilisation des assurances-récolte traditionnelles dans les régions rurales des pays en développement. Un exemple d'assurance basée sur un indice et l'application la plus courante à ce jour dans les pays en développement, est l'utilisation d'un indice des précipitations pour assurer les pertes de récoltes dues à la sécheresse. Les paiements interviennent si, au cours d'une période convenue, les précipitations sont inférieures à un seuil convenu en dessous duquel il faut s'attendre à des pertes de récoltes. […]

    Alors que le manque de précipitations ravage la région de la Corne de l'Afrique, avec un effet dévastateur sur la situation de la sécurité alimentaire, le secteur de l'assurance s'efforce de trouver une solution à long terme qui permettra à la région de disposer d'une quantité de nourriture suffisante, même en l'absence de précipitations. La solution consiste en une assurance agricole. L'objectif est d'encourager l'innovation dans le domaine des assurances agricoles liées aux conditions météorologiques, le but étant d’aider les agriculteurs confrontés à un risque de précipitations insuffisantes, qui affectent les rendements et entraînent des pertes de revenus et une pénurie alimentaire.

    Source: Coastweek


    Link En savoir plus
    Link Kenya College of Insurance
    Link Programme tous ACP (AAACP)


  13. Nigeria : pollution pétrolière - Shell paiera 410 millions de dollars
    2011-08-10
    Catégorie(s) : Environnement, Commerce ACP-UE

    Dans la première affaire de ce type, une Haute cour de justice britannique siégeant à Londres a ordonné à une grande compagnie pétrolière, Royal Dutch Shell, de payer une indemnité de plus de 250 millions de £ (410 millions de dollars) à la communauté Bodo de Rivers State, après que le groupe pétrolier anglo-néerlandais ait admis sa responsabilité pour deux déversements à proximité de la communauté. Et ce, suite à un recours collectif intenté en Angleterre par la communauté Bodo, dans le delta du Niger.

    C'est Martyn Day du cabinet d'avocats Leigh Day & Co, établi à Londres, qui représentait la communauté Bodo et qui a intenté une action en justice contre Royal Dutch Shell plc (RDS) et sa filiale, Shell Petroleum Development Company (Nigeria) ltd. (SPDC).

    C'est la première fois que les entreprises étaient confrontées, en Angleterre, à des demandes d’indemnités pour des dommages résultant de leurs activités au Nigeria. Les poursuites ont été intentées en Angleterre en avril de cette année parce que deux déversements de pétrole en 2008 et 2009 avaient dévasté l'environnement et les voies navigables, en touchant plus particulièrement la communauté de pêcheurs de Bodo.

    Source: AllAfrica/Leadership Nigeria


    Link En savoir plus
    Link e directeur local de Shell déplore les fuites
    Link L'UE donne €40m pour l'eau et la sanitation


  14. Catherine Ashton nomme 25 nouveaux chefs de délégation de l'UE
    2011-08-09
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    Catherine Ashton, Haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission, a annoncé aujourd'hui son intention de nommer 25 nouveaux chefs de délégation de l'Union européenne dans le monde. Ces nominations s'inscrivent dans le cadre de l'exercice de rotation 2011 des chefs de délégation et concernent 16  candidats des services diplomatiques des États membres, 7 candidats du SEAE et 2 candidats de la Commission européenne. Entre autre, Gary Quince, le directeur actuel du département Croissance et Développement Durable de la DG Devco (Commission européenne) a été proposé pour devenir chef de la mission de l'UE auprès de l'Ethiopie et de l'Union africaine.

    « Pour la seconde année consécutive, je suis impressionnée par la qualité des candidats à ces postes importants du Service d'action extérieure. La possibilité de représenter l'UE dans le monde continue  d'attirer les diplomates les meilleurs et les plus brillants, ce qui est une bonne nouvelle pour un service dont le succès dépend de la qualité de son personnel. » […]

    Avec ces nominations, 45 des 149 postes de direction dans les délégations de l'UE seront occupés par des diplomates détachés des ministères nationaux des affaires étrangères.  Ce qui signifie que dans la deuxième année de recrutement à partir des trois sources prévues par le Traité, 30 % des postes de direction seront occupés par des diplomates nationaux, ce qui est très proche de l'objectif d'un tiers.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Ashton nomme trois nouveau directeurs du SEAE
    Link Délégation de l'UE en Ethiopie


  15. Maurice revoit sa production de sucre en baisse de 7,1 % pour 2011
    2011-08-09
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Vendredi, Maurice a revu sa production de sucre en baisse de 7,1 %, soit 390 000 tonnes, et attribue la faible récolte à de mauvaises conditions météorologiques. Le sucre, qui depuis des siècles est le pilier de l'économie de l'île de l'océan Indien, d’une valeur de 10 milliards de dollars, représente grosso modo 1,2 pour cent du produit intérieur brut, selon le premier ministre, Navinchandra Ramgoolam. La Chambre de l'agriculture dit s’attendre à une production de sucre de 390 000 tonnes cette année, alors que les prévisions précédentes étaient de 420 000 tonnes. « Nous espérions que les plants de canne à sucre se remettraient totalement de la période de sécheresse qui a duré jusqu'à la fin du mois de décembre, mais cela n'a pas été le cas », explique la Chambre dans une déclaration. […]

    Maurice est passé à l'exportation de sucres à valeur ajoutée en remplacement du sucre brut quand l'Union européenne a diminué progressivement de 36 % son prix garanti pour le sucre des pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). La dernière phase est entrée en vigueur en octobre 2009.

    Source: Reuters


    Link En savoir plus
    Link Le gouvernement de Maurice
    Link Relations de l'UE avec Maurice


  16. L’UE finance un nouveau projet de recherche pour faire face aux épidémies
    2011-08-09
    Catégorie(s) : Archives, Politique alimentaire

    La Commission européenne a décidé de consacrer 12 millions d’euros supplémentaires provenant du programme-cadre de recherche de l’UE au renforcement de la capacité de l’Europe à combattre des agents pathogènes comme la virulente bactérie Escherichia coli (E.coli), qui a récemment intoxiqué près de 4 000 personnes en Europe et en a tué 46. Cet automne, un consortium international baptisé ANTIGONE entamera des travaux de recherche afin d’obtenir une description scientifique aussi complète que possible de la nouvelle souche E. coli – à laquelle près de 2,1 millions d’euros seront spécialement consacrés – et d’une série d’autres agents pathogènes virulents qui pourraient menacer la santé humaine. Grâce à une meilleure compréhension du fonctionnement de ces agents pathogènes, les scientifiques pourront élaborer des méthodes pour leur faire face. La recherche s’articulera autour des moyens pour prévenir de futures épidémies et réagir à de nouvelles intoxications. Le consortium travaillera en étroite collaboration avec PREDEMICS, un autre projet qui a déjà bénéficié d’un financement. [...]

    ANTIGONE (ANTIcipating the Global Onset of Novel Epidemics, anticiper le début de nouvelles épidémies au niveau mondial), devrait compter 14 partenaires provenant de 7 pays. Ce projet rassemblera des experts spécialisés dans un large éventail de virus et de bactéries, notamment l’Escherichia coli productrice de shiga-toxines (STEC). ANTIGONE créera une base de connaissances et regroupera les ressources permettant de détecter et d’étudier les nouvelles menaces d’épidémies imprévues et d’y réagir. Le projet a notamment pour objectif de définir les facteurs qui prédisposent les agents pathogènes viraux et bactériens présents chez les animaux à franchir la barrière des espèces et à se transmettre à l’être humain. Lors de l’apparition de nouvelles maladies inconnues, ANTIGONE pourra réaliser et coordonner des analyses des bactéries ou des virus concernés, ainsi que de l’épidémiologie de la maladie en question et de son mode de transmission. Le projet tentera également de définir les moyens éventuels d’éradiquer la maladie et en tirera les leçons pour la prévention de nouvelles menaces.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Commission: Sécurité nutritionnelle
    Link Autorité européenne de sécurité des aliments


  17. Commerce de l'UE-27 avec les pays ACP
    2011-08-09
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    En 2010, le commerce des biens (c’est-à-dire la somme d’imports et exports) entre l’UE et les pays ACP était estimé à 133 milliards d’euros.Cela représente une hausse de 20% par rapport aux niveaux de 2009, mais n’atteignait pas le niveau de 2008. La croissance se repartait des parts égales sur les imports et les exports. Le déficit commercial, qui a persisté pour presque une décennie, s’est transformé en surplus en 2009 et a continué sur cette voie en 2010 (3,8 milliard d’euros). L’Afrique du Sud reste le partenaire commercial le plus important parmi les pays ACP avec plus qu’un quart de tous les imports et exports de l’UE-27. Le Nigéria et l’Angola prennent la deuxième et troisième place, même si la valeur de commerce des deux ensemble reste inférieur de celui avec l’Afrique du Sud. L’UE a maintenant publié les statistiques compréhensives dans un document.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Le commerce de l'Afrique du Sud avec l'UE
    Link Commerce ACP-UE


  18. Appel à contributions : Publication d’exposés sur l’agriculture pacifique
    2011-08-09
    Catégorie(s) : Développement rural

    Le journal de l’agriculture du Pacifique du Sud (JOSPA) invite des auteurs intéressés de déposer leur travail de recherche ou d’autres thèses qui pourraient être publiés dans le volume 15, 2011. Les soumissions dans les dossiers suivants seront considérées :

    • Des exposés de recherche originaux de haute qualité dans la région Pacifique du Sud en lien avec l’agriculture
    • Des révisions de thèses dans des dossiers qui portent sur l’agriculture
    • Des exposés généraux dont le contenu se base sur la recherche agricole dans le Pacifique du Sud et qui sont dirigé vers un public de travailleurs d’extension et de professeurs/animateurs agricoles dans la région
    • Des brèves communications qui portent sur le sujet de l’agriculture dans le Pacifique du Sud.

    Des exposés qui portent sur la transformation agricole, la floriculture et d’autres sujets liés à l’agriculture et qui contribuent à une vie durable dans la Pacifique du Sud seront également considérés. Des auteurs intéressés sont priés d’envoyer leurs exposés à ebenebe_ad@samoa.usp.ac.fj ou uspireta@samoa.usp.ac.fj par la voie électronique. Des soumissions seront uniquement accepté en langue anglaise. Les auteurs sont priés de se référer au guide d’auteur pour l’édition la plus récente (Volume 14, 2010) qui peut être consulté à l’adresse www.usp.ac.fj/ireta. Le guide est également disponible par email ; envoyé votre demande au rédacteur en chef (ebenebe_ad@samoa.usp.ac.fj). La date finale d’envoi est le 31 août 2011.

    Source: IRETA


    Link En savoir plus
    Link Délégation de l'UE au Pacifique


  19. Aider la Somalie à se relever: la CE investit 175 millions
    2011-08-08
    Catégorie(s) : Archives, Sécurité alimentaire, Efficacité Aide, Développement rural

    M. Andris Piebalgs, commissaire européen responsable du développement, a annoncé la décision de renforcer l'engagement à long terme de l'Europe en faveur de la Somalie en lui octroyant 175 millions d'euros supplémentaires d'aide au développement. Les fonds iront au Somaliland, au Puntland et à d'autres régions bénéficiant déjà de conditions de sécurité viables et de niveaux de gouvernance minimums, ainsi qu'à la Somalie centrale, où la situation se stabilise et permet à l'aide au développement de faire la différence.

    M. Piebalgs, qui s'est rendu dans le Somaliland il y a moins d'un mois, a réaffirmé sa conviction que l'aide au développement pouvait apporter des solutions durables en s'attaquant aux causes profondes d'une crise qui se prolonge. Il a déclaré: «La Somalie traverse une grave crise humanitaire. Si la sécheresse en est la raison immédiate, ses causes profondes tiennent aux problèmes structurels de cet État fragile. Ce nouveau financement nous permettra de contribuer au renforcement des institutions et d'investir pour améliorer les infrastructures, la sécurité alimentaire et l'éducation. Nous sommes persuadés que notre engagement à long terme aidera la Somalie sur le chemin du développement économique inclusif et durable et de la stabilité. Sa population, qui souffre depuis si longtemps, l'a bien mérité.»

    L'enveloppe d'aide adoptée vient s'ajouter à celle de 212 millions d'euros octroyée à la Somalie sur cinq ans (2008-2013), ce qui porte à 387 millions d'euros la dotation totale pour ce pays au titre du 10e Fonds européen de développement.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Corne de l'Afrique - Le travail de l'UE
    Link 48h d'action contre la crise de la faim



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Isolina BOTO
CTA
39 rue Montoyer
1000 Brussels
Belgium
Tel 02 513 74 36
Fax 02 511 38 68
http://www.cta.int/
http://bruxelles.cta.int/

 

Rédacteur : André Feldhof (feldhof@cta.int)

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2011 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

1