Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Weblog du Bureau de Bruxelles
Novembre 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 286]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 286]
Date d'envoi: 2011-08-19 14:57:38
Publication #: 98
Contenu:
CTA Newsletter
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [DATE]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.
  1. Briefing de Bruxelles: Les leviers de la transformation rurale en Afrique
  2. Notre invitée: Rajul Pandya-Lorch, IFPRI
  3. La vie après le cycle de Doha
  4. Zone euro: Excédent de 0,9 milliard d'euros du commerce extérieur
  5. L'urbanisation au cœur de la semaine mondiale de l'eau
  6. NAMIBIE: pas d'autre alternative que de s'adapter au changement climatique
  7. Dirk Niebel visite le camp de réfugiés de Dadaab
  8. La Commission célèbre la journée mondiale de l'aide humanitaire
  9. Publication de la deuxième édition du bulletin sur l’APE
  10. L'UE investit massivement dans la santé au Burundi
  11. Rapport annuel 2010 du Fonds fiduciaire infrastructures pour l’Afrique
  12. Aidés par la FAO, les agriculteurs togolais rentabilisent l'aide européenne
  13. L’atlas des bailleurs de fonds de l’UE en 2011
  14. Une stratégie de marketing pour les industries culturelles du Pacifique
  15. La FAO convoque une réunion sur la Corne de l’Afrique le 18 août


  1. Briefing de Bruxelles: Les leviers de la transformation rurale en Afrique
    2011-08-19
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire

    Le prochain Briefing de Bruxelles sur le développement aura lieu le 14 Septembre 2011 et sera organisée en partenariat avec l’Agence de Planification et de Coordination du NEPAD. Nous aborderons les principaux défis induits dans les processus de transformation rurale en partageant des perspectives différentes sur les processus de transformation rurale dans différents continents. Nous traiterons ensuite de l'emploi rural et des marchés de travail ruraux nécessaires pour créer de la croissance et du développement économique. Parmi les intervenants, nous sommes heureux d’accueillir entre autres le PDG du NEPAD, Dr. Ibrahim Assane Mayaki, le Prof. Peter Hazell de la School of Oriental and African Studies (SOAS) à Londres, Paul Dorosh du International Food Policy Research Institute (IFPRI),  Dr Dyborn Chibonga  NASFAM, Malawi) et Paul Barera, du Rwanda Telecentre Network (RTN). Des expériences d’Asie et Amérique Latine seront aussi presentées.

    Pour savoir plus sur le Briefing, veuillez consulter le site http://bruxellesbriefings.net ou vous abonner aux alertes emails sur les Briefings de Bruxelles.

    En savoir plus : http://bruxellesbriefings.net/


    Link les Briefings de Bruxelles
    Link Programme
    Link Abonnez-vous aux alertes


  2. Notre invitée: Rajul Pandya-Lorch, IFPRI
    2011-08-19
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire

    Rajul Pandya-Lorch est leader de l’Initiative 2020 Vision pour la nourriture, l’agriculture et l’environnement au sein de l'IFPRI : une initiative globale visant à trouver des solutions qui puissent satisfaire les besoins alimentaires mondiales tout en encourageant la réduction de la pauvreté et la protection de l’environnement. Dans notre interview, elle résume les discussions du Briefing sur la sécurité nutritionnelle et suggère des voies à prendre pour l'avenir.


    Link Regarder la vidéo
    Link IFPRI
    Link Briefing sur la sécurité nutritionnelle


  3. La vie après le cycle de Doha
    2011-08-18
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    À Genève, le cycle de Doha de l'OMC tente de s'accrocher à la vie, mais ses efforts s'affaiblissent. Pascal Lamy était d'humeur sombre pendant la réunion:

    « Ce que nous voyons aujourd'hui, c'est la paralysie de la fonction de négociation de l'OMC, qu'il s'agisse de l'accès au marché ou des réglementations. Nous sommes confrontés à l'incapacité de l'OMC de s'adapter aux nouvelles priorités des échanges commerciaux internationaux qu’il est impossible de résoudre avec des accords bilatéraux ».

    Bien qu'aucun gouvernement n'ait déclaré jusqu’à présent que le cycle de Doha est mort, il est clair qu'il est maintenu artificiellement en vie. Il est donc important d’examiner les options qui s'offrent à l'OMC avant la prochaine conférence ministérielle qui se tiendra à Genève entre le 15 et le 17 décembre. [...] A la base, il y a juste deux options, mais avec plusieurs permutations entre eux : soit les pays suivent l’ordre du jour du cycle de Doha et essaient de le mener à une conclusion, soit ils quittent le cycle de Doha, le déclare un échec et cherches d’autres voies, sous les auspices de l’OMC ou non, pour libéraliser davantage le commerce. Dans ce billet, j’élabore sur les feuilles de routes différentes qui ont été proposées.

    Source: capreform.eu


    Link En savoir plus
    Link Commission: La PAC après 2013
    Link Organisation mondiale du commerce (OMC)


  4. Zone euro: Excédent de 0,9 milliard d'euros du commerce extérieur
    2011-08-18
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    D’après les premières estimations pour le mois de juin 2011, la zone euro (ZE17) a enregistré un excédent du commerce extérieur de 0,9 mrd d'euros avec le reste du monde, comparé à +0,7 mrd d’euros en juin 2010. Le solde enregistré au mois de mai 20112 était de +0,2 mrd, contre -4,9 mrds en mai 2010. En juin 2011 par rapport à mai 2011, les exportations corrigées des variations saisonnières ont diminué de 4,7% et les importations de 4,1%.

    Les premières estimations du solde des échanges extra-UE271 pour le mois de juin 2011 indiquent un déficit de 12,2 mrds d’euros, contre -11,1 mrds en juin 2010. En mai 20112, le solde était de -12,3 mrds, contre -16,0 mrds en mai 2010. En juin 2011 par rapport à mai 2011, les exportations corrigées des variations saisonnières ont chuté de 4,8% et les importations de 3,8%.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link EUROSTAT
    Link Van Rompuy doit présider le nouveau gouvernement


  5. L'urbanisation au cœur de la semaine mondiale de l'eau
    2011-08-18
    Catégorie(s) : Archives, Environnement, Politique alimentaire

    Les problèmes découlant de l’urbanisation croissante sont au cœur de la semaine mondiale de l'eau qui se tiendra à Stockholm du 21 au 27 août. Dès lors, de nombreux exposés et discussions se concentreront sur la gestion de l'eau urbaine. Environ 2 500 experts devraient assister à la conférence.

    Le programme complet de la semaine mondiale de l'eau comprend plus de 100 événements. Chacun d’eux abordera sous un angle différent le défi mondial que constituent l'approvisionnement en eau et la gestion des eaux usées. La plupart des participants sont des scientifiques, des décideurs du secteur public et privé ou des experts actifs dans la politique de développement. Des maires de grandes villes, qui sont confrontés à des problèmes d'eau, disposeront de leur propre plateforme de discussion.

    La semaine mondiale de l'eau est organisée par le Stockholm International Water Institute (SIWI).

    Source: epo.de


    Link En savoir plus [DE]
    Link Semaine mondiale de l'eau
    Link Briefing sur l'eau que nous mangeons


  6. NAMIBIE: pas d'autre alternative que de s'adapter au changement climatique
    2011-08-18
    Catégorie(s) : Environnement

    Les conditions météorologiques extrêmes prévues en Namibie en raison du changement climatique devraient avoir un impact considérable sur 70 pour cent des citoyens du pays qui vivent dans des régions rurales et dépendent fortement de l'agriculture.

    D'après des experts du changement climatique, la Namibie n'a pas d'autre alternative que de s'adapter au changement climatique étant donné que des changements climatiques radicaux sont prévus dans le pays d'Afrique australe : sécheresses extrêmes et précipitations exceptionnellement violentes. […]

    On a signalé qu'au moins 21 écoliers se sont noyés depuis le début des inondations au mois de février. Des routes, des bâtiments et d'autres infrastructures de la Namibie ont subi de graves dommages et des milliers de personnes ont été déplacées.

    Dans un pays où certains des plus grands contributeurs de l'économie nationale – à savoir l'agriculture, la pêche et l'écotourisme – dépendent des ressources naturelles, le changement de plus en plus rapide nécessitera une adaptation considérable.

    Source: IPS


    Link En savoir plus
    Link L'UE soutien la Nambie
    Link Délégation de l'UE en Nambie


  7. Dirk Niebel visite le camp de réfugiés de Dadaab
    2011-08-18
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives

    Le ministre fédéral allemand de la coopération économique et du développement, Dirk Niebel, a visité mardi le camp de réfugiés de Dadaab pendant un voyage au Kenya.

    Outre une aide alimentaire d'urgence, le ministère allemand du développement (BMZ) s’efforcera également de stabiliser la situation des réfugiés et des populations locales à moyen et long terme. Des possibilités éducatives accrues pour les enfants sont principalement visées.

    Plus de 400 000 personnes vivent actuellement dans le camp de réfugiés de Dadaab et les conditions y sont très difficiles. Les installations qui leur sont destinées sont archaïques et surpeuplées. Le BMZ soutient le camp de réfugiés depuis plusieurs années dans le cadre d'un programme conjoint avec l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés(UNHCR). Cette année, le montant atteint 2 millions d'euros.

    Source: BMZ


    Link En savoir plus [DE]
    Link L'Allemagne donnera encore 118 million EUR [DE]
    Link BMZ


  8. La Commission célèbre la journée mondiale de l'aide humanitaire
    2011-08-18
    Catégorie(s) : Archives

    Comme tous les ans depuis 2008, la Commission européenne célébrera demain, 19 août, la Journée mondiale de l'aide humanitaire par laquelle elle rendra hommage à ceux qui consacrent leur vie à la préservation et l'amélioration de celle d'autres personnes qui ont besoin d'aide pour survivre.

    «Si les travailleurs humanitaires sont humbles, leurs réalisations ne le sont pas: chacun d'entre eux peut jouer un rôle décisif pour des centaines d'êtres humains et cela peut faire pencher la balance de la mort vers la vie, de la famine et la privation vers l'espoir et l'autosuffisance», a souligné à ce propos Mme Kristalina Georgieva, commissaire de l'Union européenne responsable de la coopération internationale, de l’aide humanitaire et de la réaction aux crises.

    Prise dans son ensemble, l'UE est le premier donateur d'aide humanitaire au monde, puisque depuis le début de cette année, elle a fourni plus de 37 % du financement de l'aide humanitaire mondiale. La Commission s'engage activement pour faire en sorte que le rôle moteur de l'Europe dans le domaine humanitaire produise des résultats concrets. Sa direction générale de l'aide humanitaire et de la protection civile (ECHO) compte plus de 400 personnes qui travaillent dans 47 antennes locales partout dans le monde où une aide humanitaire est nécessaire.

    La Commission coopère avec plus de 200 organisations caritatives. Parmi ces partenaires dans le domaine humanitaire se trouvent 14 agences des Nations unies, 191 organisations non gouvernementales et trois organisations internationales (le Comité international de la Croix Rouge et du Croissant Rouge, la Fédération internationale des Sociétés nationales de la Croix Rouge et du Croissant Rouge et l'Organisation internationale pour les migrations).

    En 2010, la Commission a financé les activités des acteurs humanitaires les plus efficaces au monde à hauteur de 1,115 milliards d'euros. Ce soutien a permis de rendre la confiance et l'espoir à 151 millions de personnes en détresse dans 80 pays.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Des informations supplémentaires
    Link Commission: Aide humanitaire


  9. Publication de la deuxième édition du bulletin sur l’APE
    2011-08-18
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    L’unité d’implémentation de l’APE entre les Caraïbes et l’Union européenne au sein du secrétariat de CARICOM a publié la deuxième édition de son bulletin sur la mise en œuvre de l’APE. Il s’agit d’une édition spéciale qui présente les unités d’implémentation dans les Etats membres du CARIFORUM qui sont appuyés par le Fonds du Royaume Uni pour l’aide au commerce et l’intégration régionale aux Caraïbes (CARTFund).

    Le bulletin fait parti du programme d’éducation publique de l’unité. La publication, disponible en ligne, représente un effort de fournir des actualités, des analyses rigoureuses et des points de vue d’experts sur l’APE et sa mise en œuvre.

    Source: Caricom


    Link Lire le bulletin
    Link Commission: Partenariats économiques
    Link Délégation de l'UE en Barbade & ECE


  10. L'UE investit massivement dans la santé au Burundi
    2011-08-18
    Catégorie(s) : Archives

    La Commission européenne a octroyé € 25 millions en appui à la politique sectorielle de la santé au Burundi. La Commission a approuvé le Projet d’Appui à la Politique Sectorielle de la Santé au Burundi –"Amagara Meza", qui sera mis en œuvre de 2011 à 2015.

    Le projet "Amagara Meza" (qui signifie "bonne santé" dans la langue nationale) fait suite au projet "Santé Plus", mis en œuvre entre 2008 et 2011 sur 6 provinces. "Santé Plus" a appuyé la politique de décentralisation de la santé au niveau des districts, tout en initiant à titre pilote l'utilisation du paiement basé sur la performance qui tend à augmenter le nombre et de la qualité des soins prestés.

    "Amargara Meza" couvrira 8 provinces. Les activités s'articuleront autour de:

    • L'accès aux soins de santé ;
    • La qualité des soins de santé et le renforcement des capacités des acteurs publics de la santé ;
    • Les acquis du précédent projet sur les districts de santé et le paiement basé sur la performance seront consolidés ;
    • Le projet initiera des activités novatrices en matière de financement de la santé, des mutuelles de santé, de mise en place d'une politique nationale de maintenance du matériel médical, ainsi que d'amélioration de la gestion des dépenses par le ministère de la Santé burundais.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Coopération de l'UE avec le Burundi
    Link Commission: Santé publique


  11. Rapport annuel 2010 du Fonds fiduciaire infrastructures pour l’Afrique
    2011-08-17
    Catégorie(s) : Efficacité Aide, Développement rural

    Sur la période d’avril 2007 à fin 2010, 32 projets avec 208,86M€ de subventions ont été approuvés par le Fonds fiduciaire UE-Afrique pour les infrastructures (ITF) permettant 5,6 Mds € d’investissements. L'Agence française de développement (AFD) a assuré le rôle de chef de file de 10 projets (31% des cas).  Elle est engagée dans la moitié des projets et a bénéficié de 66 M€ de subvention (1/3 des octrois) pour un engagement de 408 M€ sur un total de 1,25 Mds € mobilisés par le « groupe des Financiers ».

    Opérationnel depuis juin 2007, le Fonds fiduciaire UE-Afrique pour les infrastructures (ITF) a pour objectif de développer les investissements de l’UE dans les infrastructures régionales en Afrique, en collaborant pour ce faire avec d’autres initiatives,  acteurs et instruments, mais toujours sur la base de l’appropriation par les partenaires africains. Ce Fonds a pour objet de financer des projets d’infrastructures ayant des impacts structurants régionaux dans les domaines de l’eau, de l’énergie, des transports et des TIC. C'est un instrument qui s’inscrit dans un ensemble plus large d’initiatives, le Partenariat UE-Afrique pour les  infrastructures.

    Source: AFD


    Link En savoir plus
    Link Lire le rapport annuel
    Link Fonds fiduciaire UE-Afrique


  12. Aidés par la FAO, les agriculteurs togolais rentabilisent l'aide européenne
    2011-08-17
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Développement rural

    La rentabilité des fonds investis par l'Union européenne dans la remise en état du secteur agricole au Togo a été doublée, selon l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) qui a aidé les agriculteurs togolais à affronter la flambée des prix alimentaires et les aléas climatiques.

    Les populations rurales ont été les premières victimes des inondations et des fortes hausses des prix alimentaires qui ont frappé le pays en 2007 et 2008. Ces chocs n'ont fait qu'exacerber la malnutrition dans les zones rurales, déjà élevée à cause de la pression démographique et de l'effondrement du coton, une des principales cultures de rente. En 2006, près de 50% de la population était sous-alimentée, selon les chiffres émanant du Programme alimentaire mondial (PAM).

    En 2009, dans le cadre de sa Facilité alimentaire - le mécanisme d'intervention mondiale institué face à la crise des prix alimentaires de 2007-2008 - l'Union européenne a alloué 2,5 millions d'euros à la FAO pour aider plus de 20.000 agriculteurs togolais à redémarrer la production. Deux ans plus tard, on assiste à une inversion de tendance radicale, annonce Evariste Douti, Directeur de l'agriculture, de l'élevage et des pêches de la région des Savanes, au nord du Togo, qui a été particulièrement touchée. "Les habitants ont produit suffisamment pour pourvoir à leurs besoins", affirme-t-il. Quelque 15.000 agriculteurs ont reçu des semences et des engrais pour cultiver des denrées de base comme le maïs, le riz et le sorgho, tandis que 5.500 autres ont bénéficié d'intrants pour les cultures maraîchères. La FAO estime la valeur totale de leur production - 9.634 tonnes de maïs, 675 tonnes de riz, 85 tonnes de sorgho, 3.522 tonnes de tomates, 350 tonnes d'oignons et 85 tonnes de piments verts - à 4,7 millions d'euros, soit près du double du montant investi par l'UE. […]

    Par ailleurs, les activités de la FAO financées par l'UE ont également apporté un soutien structurel à l'agriculture du pays, en particulier à son secteur semencier et au système d'information sur le marché. La plus grande ferme semencière du Togo, qui a un potentiel de production de semences de qualité pour tout le pays, a été remise en état et équipée. Son personnel, ainsi que ses près de 300 producteurs, ont reçu une formation en production et certification des semences de qualité.

    En outre, un système d'information couvrant chacune des cinq provinces du Togo, ainsi que la capitale, a été mis en place, permettant aux acheteurs et aux vendeurs de mieux suivre les prix des produits agricoles. "Nous avons donné une bouffée d'oxygène aux agriculteurs", explique Marc Casterán, chargé du développement rural auprès de la Délégation de l'UE au Togo. Il perçoit la Facilité alimentaire de l'Union comme un mécanisme d'impulsion servant à aider le pays à atteindre une sécurité alimentaire à long terme. "Le soutien structurel est essentiel car il contribuera à soutenir le travail effectué", ajoute-t-il.

    Source: Nations unies


    Link En savoir plus
    Link Coopération de l'UE avec le Togo
    Link Facilité alimentaire de l'UE


  13. L’atlas des bailleurs de fonds de l’UE en 2011
    2011-08-17
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    La Commission européenne a mis en ligne l’atlas des bailleurs de fonds européens pour 2011. L’atlas est un logiciel interactif qui offre une collection d’information par rapport aux actions de développement de l’UE et de ses Etats membres. Sont inclus l’aide officielle de la plupart des Etats membres pour 2009 (dans quelques cas, toutes les informations ne sont pas disponibles) ainsi que celle de la Commission européenne. L’atlas contient également des informations par rapport aux indicateurs clé de développement des pays en voie de développement. Vous pouvez chercher à part des pays donateurs, des champs d’activités (par exemple des développements mondiaux, les comptes, les objectifs mondiaux pour le millénaire), des régions et aussi des pays en voie de développement.

    Source: CTA/Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Commission: DG DEVCO
    Link DEVCO: Rapport annuel 2011


  14. Une stratégie de marketing pour les industries culturelles du Pacifique
    2011-08-16
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Le programme de développement humain (PDH) du secrétariat de la Communauté du Pacifique (SCP)  a demandé à la consultante en tourisme et en artisanat, Jessie McComb, d’élaborer une stratégie de marketing pour les industries culturelles du Pacifique dans l'Union européenne (UE) et dans d'autres régions.

    Le Pacifique est riche en industries culturelles. Cependant, le secteur souffre d'un manque de coordination et d'information entre les acteurs, les institutions et les marchés. La stratégie regroupera et contribuera à organiser le secteur des industries culturelles pour que les producteurs de spectacles, de biens et de services culturels puissent définir et toucher leurs marchés actuels et potentiels et bénéficier de revenus réguliers.

    La consultance se concentrera sur l'élaboration d'une stratégie de marketing pour les arts visuels, l'artisanat, la danse, la mode et la musique. La conseillère culturelle du SCP, Élise Huffer, a expliqué que l'idée est d'évaluer les marchés potentiels dans certains domaines des industries culturelles qui sont prêts à pénétrer sur le marché européen et à y maintenir une présence. Le mois prochain, Mme McComb rencontrera toute une série de parties prenantes, notamment des ministères des échanges commerciaux et du commerce et des ministères de la culture ; des organisations du secteur privé national ; des praticiens, des producteurs et des entrepreneurs du secteur culturel ; et des organismes nationaux et internationaux qui encouragent les biens et services culturels du Pacifique. Son travail consistera aussi à effectuer des évaluations internes à Fidji, Tonga, Vanuatu et en Papouasie-Nouvelle-Guinée. […]

    L'étude est réalisée grâce à un financement de la Commission européenne. Cette activité s’inscrit dans le cadre du projet 'Structuration du secteur culturel dans le Pacifique pour une amélioration du développement humain'. Le projet est mis en œuvre par le programme de développement humain du SCP.

    Source: Secrétariat de la Communauté du Pacifique


    Link En savoir plus
    Link Commerce: Le discours du secrétaire générale
    Link Une étude sur les APE et les maladies


  15. La FAO convoque une réunion sur la Corne de l’Afrique le 18 août
    2011-08-16
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Politique alimentaire

    Face à l'urgence de la situation, les agences humanitaires des Nations Unies continuaient la semaine dernière d'accélérer l'acheminement de l'aide humanitaire destinée aux 13 millions de personnes affectées par la faim et la sécheresse dans la Corne de l'Afrique.

    Mardi, le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé une série de neuf vols à destination de Mombasa, au Kenya, afin de transporter un total de 800 tonnes de biscuits à haute teneur énergétique, assez pour nourrir 1,6 million de personnes pendant une journée. Les biscuits sont en train d'être pré-positionnés pour être ensuite acheminés vers les populations vulnérables dans toute la Corne de l'Afrique. Lundi soir, un avion cargo a atterri à Nairobi avec, à son bord, 47 tonnes de Plumpy Sup, un complément alimentaire hautement nutritif à base de pâte d'arachide. Cela permettra de nourrir près de 16.500 enfants malnutris de moins de cinq ans pendant un mois.

    De son côté, afin de coordonner l'aide internationale, l'Organisation des Nations Unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO) a convoqué une réunion opérationnelle de haut niveau qui se tiendra le 18 août à Rome afin de définir les actions d'urgence face à l'aggravation de la crise dans la Corne de l'Afrique.

    La réunion, à laquelle ont été conviés les ministres de l'agriculture des 191 Etats membres de la FAO, doit servir à faire le point sur la situation en constante évolution concernant les besoins et les financements de l'aide. Cette réunion fait suite à la réunion ministérielle d'urgence qui s'est tenue à Rome le 25 juillet et prépare le terrain à la Conférence des donateurs sollicitée par l'Union africaine à Addis-Abeba le 25 août.

    Source: Nations unies


    Link En savoir plus
    Link Pays Bas: L'aide est fondamentale [NL]
    Link Réponse allemande à la faim à la Corne



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Isolina BOTO
CTA
39 rue Montoyer
1000 Brussels
Belgium
Tel 02 513 74 36
Fax 02 511 38 68
http://www.cta.int/
http://bruxelles.cta.int/

 

Rédacteur : André Feldhof (feldhof@cta.int)

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2011 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

1