Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Weblog du Bureau de Bruxelles
Novembre 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 288]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 288]
Date d'envoi: 2011-09-02 16:14:49
Publication #: 100
Contenu:
CTA Newsletter
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [DATE]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.
  1. Briefing de Bruxelles: Les leviers de la transformation rurale en Afrique
  2. Principaux évènements pour la semaine du 5/09 au 09/09/2011
  3. Notre invité vidéo: Charles Goerens, MPE
  4. Les exportateurs de produits frais profitent d'un euro fort
  5. L'UE et l'UNICEF s'associent pour des programmes hydrauliques et d'assainissement
  6. La demande en biomasse pourrait augmenter l’accaparement de terres
  7. Les APE et l'intégration régionale africaine
  8. Informatisation des marchés agricoles
  9. Le manque de personnel qualifié ralentit la mise en œuvre de l'APE
  10. Parlement européen: Le cycle de Doha ne sera pas conclu en 2011
  11. Mise à jour du processus d’examen de la directive 91/414/CEE
  12. L’UE fera pression en faveur d’une TTF au G20
  13. Le ministre français a rencontré le Premier ministre de Madagascar
  14. Salomon s'engage à un partenariat avec l'UE
  15. L'UE donne 300 millions d'euros pour la paix et à la sécurité en Afrique
  16. Le chemin qui mène à Busan et au-delà
  17. Le Malawi risque de perdre son accès au marché de l'UE
  18. La Cssr Georgieva exprime son soutien aux gouvernements africains
  19. Les nouveaux États membres demandent une PAC plus équitable
  20. Ghana: Arguments contre l'accord de partenariat économique
  21. Identification électronique des bovins dans l'Union européenne
  22. Le Commissaire Piebalgs affirme la détermination d’atteindre les OMD
  23. L'UE pourrait proposer une extension du protocole de Kyoto
  24. Un projet de coopération transfrontalière a été finalisé au Libéria


  1. Briefing de Bruxelles: Les leviers de la transformation rurale en Afrique
    2011-09-02
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Efficacité Aide, Politique ACP-UE, Politique alimentaire, Commerce ACP-UE, Développement rural

    Le prochain Briefing de Bruxelles sur le développement aura lieu le 14 Septembre 2011 et sera organisée en partenariat avec l’Agence de Planification et de Coordination du NEPAD. Nous aborderons les principaux défis induits dans les processus de transformation rurale en partageant des perspectives différentes sur les processus de transformation rurale dans différents continents. Nous traiterons ensuite de l'emploi rural et des marchés de travail ruraux nécessaires pour créer de la croissance et du développement économique. Parmi les intervenants, nous sommes heureux d’accueillir entre autres le PDG du NEPAD, Dr. Ibrahim Assane Mayaki, le Prof. Peter Hazell de la School of Oriental and African Studies (SOAS) à Londres, Paul Dorosh du International Food Policy Research Institute (IFPRI),  Dr Dyborn Chibonga  NASFAM, Malawi) et Paul Barera, du Rwanda Telecentre Network (RTN). Des expériences d’Asie et Amérique Latine seront aussi presentées.

    Pour savoir plus sur le Briefing, veuillez consulter le site http://bruxellesbriefings.net ou vous abonner aux alertes emails sur les Briefings de Bruxelles.

     


    Link En savoir plus
    Link Programme
    Link Abonnez-vous aux alertes


  2. Principaux évènements pour la semaine du 5/09 au 09/09/2011
    2011-09-02
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural, Politique alimentaire, Politique ACP-UE

    Parlement européen
    -8 septembre : Réunion des commissions au Parlement européen
    Conseil des Ministres
    -5/6 septembre : Conseil de transport (informel)
    -11 septembre : Conseil de l’agriculture et de la pêche (informel)
    Commission européenne
    -7 septembre : Nouvelle communication sur l’énergie externe
    -8 septembre : Rencontre hebdomadaire du collège
    Présidence polonaise
    -8 septembre : Conférence : Aliments et alimentations au XXI siècle

    Vous pouvez également lire notre quotidien anglais « CTA Brussels Daily » (alimenté par Twitter) et nous suivre à travers notre nouveau group de Facebook CTABrussels ainsi que notre compte Twitter CTABruxelles pour recevoir les dernières informations UE-ACP.


    Link Parlement européen
    Link Commission européenne
    Link Conseil des Ministres


  3. Notre invité vidéo: Charles Goerens, MPE
    2011-09-02
    Catégorie(s) : Pêche Régionale, Commerce ACP-UE, Politique ACP-UE

    Charles Goerens est un Membre du Parlement européen et membre de la commission développement. Dans notre interview il parle de l'avenir du groupe ACP et de la politique européenne de la pêche en vue du développement.


    Link Regarder la vidéo
    Link Charles Goerens
    Link La politique européenne de pêche


  4. Les exportateurs de produits frais profitent d'un euro fort
    2011-09-02
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Les exportateurs de produits frais vers les marchés de l'Union européenne (UE) enregistrent des bénéfices étant donné que l'euro plus fort a stimulé leurs recettes après avoir atteint un niveau record par rapport au shilling.

    Le shilling a perdu 30 pour cent de sa valeur par rapport à l'euro au cours des sept derniers mois - une évolution qui a permis aux exportateurs de fleurs et de fruits de gagner Sh30 supplémentaires pour chaque produit vendu à l'UE.

    Cette situation a atténué, pour les exportateurs, l'impact de l'augmentation de la facture des importations due à un dollar en hausse, étant donné que la perte de valeur du shilling par rapport à la devise américaine a été plus lente que dans le cas de la devise européenne.

    « Nous gagnons plus d'argent aujourd'hui que l'an passé, mais une partie est absorbée par la hausse du coût des intrants étant donné que nous importons des engrais et des produits agrochimiques », a déclaré le directeur général de l'Association des exportateurs de produits frais, M. Stephen Mbithi.

    Source: AllAfrica/Business Daily


    Link En savoir plus
    Link Commission: DG Commerce
    Link Coopération de l'UE avec le Kenya


  5. L'UE et l'UNICEF s'associent pour des programmes hydrauliques et d'assainissement
    2011-09-02
    Catégorie(s) : Archives, Développement rural

    L'Union européenne (UE) et le Fonds des Nations Unies pour les enfants (UNICEF) s'associeront à l'État de l'Anambra dans le but de permettre à des communautés sélectionnées de la région d'Ogbaru de bénéficier d'un accès total à des installations sanitaires et hygiéniques et à un meilleur approvisionnement en eau. Ogbaru est un des six districts de l'État à avoir été désigné pour bénéficier d'un programme de lutte contre l’extrême pauvreté et d'amélioration des infrastructures.

    Une déclaration de M. Charles Nzuki du bureau local de l'UNICEF, Enugu, précisait qu'Ogbaru a été choisi en récompense de ses excellentes performances dans l’exécution des programmes hydrauliques et d'assainissement.

    Dans la lettre, M. Nzuki rappelle que l'État de l'Anambra a signé avec l'UE un protocole d'accord visant à mettre en œuvre un programme de réforme du secteur de l'approvisionnement en eau et de l'assainissement dans cinq régions, notamment Ogbaru. De son côté, l'Unicef a apporté son soutien à un programme d'approvisionnement en eau dans les régions rurales.

    Cinq autres États du Nigeria ont bénéficié du programme qui s'est achevé le 31 juillet  2011. Ce sont les excellentes performances de l'Anambra dans l’exécution de ce programme qui lui ont valu cette récompense.

    Source: AllAfrica/Vanguard


    Link En savoir plus
    Link UNICEF
    Link Briefing sur l'eau que nous mangeons


  6. La demande en biomasse pourrait augmenter l’accaparement de terres
    2011-09-02
    Catégorie(s) : Développement rural

    La demande mondiale croissante en énergies propres générées à partir de la biomasse pourrait entraîner une augmentation de l'accaparement de terres dans les pays plus pauvres où la sécurité alimentaire et les droits fonciers sont moins stricts, selon un rapport de l'Institut international pour l'environnement et le développement publié le 30 août.

    « Si on ne la contrôle pas, la pression croissante exercée sur l'accès aux terres pourrait mettre en péril les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire dans certains des pays les plus pauvres du monde », a affirmé le groupe londonien de recherche à but non lucratif, appelant à mieux examiner les projets d'expansion de la biomasse mondiale.

    Selon ce rapport, l'énergie issue de la biomasse représente 77 % des énergies renouvelables mondiales, et les arbres et plantes ligneuses comptent pour 87 % de cette biomasse.

    Source: Euractiv


    Link En savoir plus
    Link Lire le rapport [PDF]
    Link Briefing Accès à la terre


  7. Les APE et l'intégration régionale africaine
    2011-09-02
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    L'Union européenne (UE) et les régions composées des pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) négocient des accords de partenariat économique (APE) depuis dix ans, avec différents niveaux de progression. Comme dans le cas du cycle des négociations multilatérales de Doha, la plupart des négociations des APE n’ont pas encore abouti et leur conclusion future n'est nullement garantie. Bien que beaucoup de choses aient été dites et écrites à propos des obstacles rencontrés dans les négociations des APE – des obstacles bien résumés dans le document de travail de l'IPC -, aucune résolution claire ne semble se profiler.

    Source: German Marshall Fund of the US


    Link Lire le rapport [PDF]
    Link German Marshall Fund
    Link Commerce ACP-UE


  8. Informatisation des marchés agricoles
    2011-09-02
    Catégorie(s) : Archives

    Avec l'aide de la CNUCED et du Centre du commerce international et dans le cadre du programme Tous ACP relatif aux produits de base agricoles de la Commission européenne  (AAACP), le secrétariat de la Communauté du Pacifique (SCP) travaille à l'amélioration de la qualité et de la cohérence des informations sur le marché,  fournies à des parties prenantes telles que les petits agriculteurs, les organisations agricoles, les grossistes et exportateurs, dans le but de faciliter une plus grande participation au marché. Le SCP travaille en particulier à la mise en place de mécanismes basés sur Internet et sur la téléphonie mobile, destinés à diffuser des informations et à toucher les agriculteurs, notamment ceux vivant dans les régions les plus reculées.

    En collaboration avec la CNUCED, le SCP a organisé un atelier sur la mise en place d'un système subrégional d'informations sur le marché agricole. L'atelier s'est tenu du 17 au 19 août 2011 et a accueilli des participants de Fidji, Samoa, de la PNG, de Vanuatu, des îles Salomon et de Tonga.

    Pendant l'atelier, on a présenté le système INFOSHARE - élaboré par la CNUCED dans le cadre du programme AAACP et adapté aux besoins de la région du Pacifique. L'utilisation du système au niveau national permettra aux parties prenantes dans le secteur agricole d'accéder, sur Internet et en temps voulu, à des informations sur les prix du marché de toute une série de cultures différentes. Trade at Hand, mis au point par le Centre du commerce international (CCI), complète INFOSHARE et permet d'effectuer des transactions commerciales directes à l’aide d’un téléphone mobile.

    Pendant l'atelier, la CNUCED a aussi officiellement lancé la nouvelle version d'INFOCOMM, un portail Internet axé sur les produits de base. Élaboré dans le cadre du programme AAACP, INFOCOMM vise à mettre à la disposition de différentes parties prenantes, des informations gratuites, structurées, concises, objectives et régulièrement actualisées sur le marché des produits de base. Ces services permettent aux intéressés de demander par texto (sms) des informations sur le prix des produits agricoles et facilitent l'interaction entre les acheteurs et les vendeurs, en particulier dans les circuits des produits de base, en soutenant les échanges commerciaux et les transactions.

    Source: Solomon Times


    Link En savoir plus
    Link EuroAfrica ICT
    Link ICT Update


  9. Le manque de personnel qualifié ralentit la mise en œuvre de l'APE
    2011-09-01
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Un haut responsable de la Banque de développement des Caraïbes, qui a été désigné pour surveiller la gestion par la banque d'un fonds visant à aider à préparer la région à la mise en œuvre totale et effective d'un accord commercial avec l'Europe, affirme que le manque de personnel qualifié représente un obstacle clé.

    Valarie Pilgrim a dit dans une récente interview que la mise en place d'unités de mise en œuvre destinées à surveiller l’application progressive de l'accord de partenariat économique avec l'Union européenne est retardée en raison des difficultés que pose dans la région le « recrutement de personnel suffisamment qualifié et expérimenté pour exécuter les programmes de travail des unités de mise en œuvre de l'APE à des taux de compensation que les États pourront maintenir au-delà de la durée de vie du projet ».

    Source: Stabroek News


    Link En savoir plus
    Link Negociations de l'APE Cariforum-UE
    Link Deuxième bulletin sur l'implémentation de l'APE


  10. Parlement européen: Le cycle de Doha ne sera pas conclu en 2011
    2011-09-01
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    La commission du commerce international du Parlement européen a voté un projet de résolution cette semaine qui admet que le cycle de Doha ne sera pas conclu en 2011. Dans le texte, les députés regrettent « qu'il ne soit pas possible de parvenir à un accord sur les questions en suspens exposées dans le programme de Doha pour le développement lors de la 8e conférence ministérielle qui se tiendra à Genève les 15 et 17 décembre 2011 ».

    Alors qu’un panel du Centre européen pour la politique économique international (ECIPE) avait encore été optimiste en février qu’il y aurait un accord, la députée Judith Sargentini était sûre en mai que le cycle de Doha a échoué. Les négociateurs se pencheront maintenant vers des options d’une implémentation partielle des aspects discutés dans le cycle de Doha. Les négociations feront aussi objet de discussion lors de la prochaine session plénière du Parlement européen du 12-15 Septembre.

    Source: CTA


    Link Le project de résolution (sans amendements) [PDF]
    Link Doha: Les positions de l'UE
    Link OMC: Cycle de Doha


  11. Mise à jour du processus d’examen de la directive 91/414/CEE
    2011-09-01

    D’après la directive 91/414/CEE, tous les produits phytopharmaceutiques existants utilisés dans l’Union européenne doivent faire l’objet d’un examen. La période d’examen a commencé en 1993 et se terminera fin 2012. Ce processus d’examen a permis d’établir une nouvelle liste des substances actives approuvées (figurant à l’annexe I de la directive 91/414/CEE). Les États membres peuvent uniquement autoriser les produits phytopharmaceutiques dont les substances actives figurent dans cette liste. L’inscription en annexe I couvre en général une période de 10 ans. Après cette période, chaque pesticide doit être à nouveau examiné. Vous trouverez des informations générales sur la directive sur le site internet du PIP.

    Source: PIP


    Link En savoir plus
    Link Consulter le sommaire du PIP [PDF]
    Link Commission: Protection des pesticides


  12. L’UE fera pression en faveur d’une TTF au G20
    2011-09-01
    Catégorie(s) : Environnement, Commerce ACP-UE

    L’Union européenne encouragera l’adoption d’une taxe sur les transactions financières (TTF) lors du G20, sommet rassemblant les 20 plus grandes économies mondiales, en novembre. C’est ce qu’a déclaré le président de la Commission, José Manuel Barroso, mercredi (31 août). Les chefs d'Etat et de gouvernement du G20 doivent se réunir à Cannes, station balnéaire du sud de la France, début novembre. « Avant le sommet de Cannes, nous présenterons une proposition pour une taxe européenne sur les transactions financières et nous nous engageons à approfondir cela également au niveau du G20 », a déclaré José Manuel Barroso lors d'un discours télévisé.

    Source: Euractiv


    Link En savoir plus
    Link Présidence française du G20/G8
    Link Les eurodéputés demandent une TTF


  13. Le ministre français a rencontré le Premier ministre de Madagascar
    2011-09-01
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    Henri de Raincourt, ministre chargé de la Coopération, a reçu Camille Vital, Premier ministre et ministre des Télécommunications, des Postes et des Nouvelles Technologies du gouvernement de la Haute Autorité de Transition de Madagascar, mardi 30 août.

    Ils se sont entretenus de la "Feuille de Route" de sortie de crise telle que proposée par la Médiation du président Chissano et amendée par la SADC. Henri de Raincourt a rappelé l’importance d’une signature rapide de ce plan de sortie de crise, préalable à l’organisation prochaine d’élections présidentielles et législatives crédibles soutenues par la communauté internationale.

    Source: Ministère français des affaires étrangères


    Link En savoir plus
    Link Des informations sur les élections à Madagascar
    Link Délégation de l'UE à Madagascar


  14. Salomon s'engage à un partenariat avec l'UE
    2011-08-31
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Le ministre des affaires étrangères et du commerce extérieur, l'honorable Peter Shanel Agovaka, déclare que les îles Salomon ont à cœur de négocier un accord de partenariat économique général (APE) avec l'Union européenne (UE). Cette déclaration fait suite à une étude visant à analyser la valeur potentielle que les dispositions d’un approvisionnement global figurant dans un APE provisoire et un APE général peuvent représenter pour l'économie des îles Salomon. […]

    « Nous finaliserons notre offre révisée sur l’accès au marché en fonction des résultats de cette étude et nous envisageons de la communiquer avant les prochaines négociations de l'APE », a déclaré M. Agovaka.

    Source: Solomon Times


    Link En savoir plus
    Link Les îles Salomon précisent les conditions de pêche
    Link Coopération de l'UE avec les îles Salomon


  15. L'UE donne 300 millions d'euros pour la paix et à la sécurité en Afrique
    2011-08-31
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    La Commission européenne a décidé d'allouer 300 millions d'euros supplémentaires à la facilité de soutien à la paix pour l'Afrique (APF) afin de soutenir des actions africaines en faveur de la paix et de la sécurité à l'échelle tant régionale que continentale. Ces fonds seront mis à la disposition de l'Union africaine (UA) et d'organisations régionales africaines pendant la période 2011‑2013 et serviront à soutenir des initiatives continentales et régionales utiles et ciblées dans le domaine de la prévention, de la gestion et de la résolution des conflits, ainsi que dans celui de la consolidation de la paix.

    La facilité de soutien à la paix assure un financement substantiel et prévisible des opérations de soutien à la paix conduites par l'Afrique et de certaines activités de renforcement des capacités en faveur d'organisations africaines. Elle constitue le principal instrument de financement du partenariat stratégique Afrique-UE concernant la paix et la sécurité.

    Mme Ashton, haute représentante de l'UE et vice-présidente de la Commission européenne, a déclaré: «L'Union européenne ne ménage pas ses efforts pour aider l'Union africaine à rétablir la paix sur le continent, comme en témoigne cette nouvelle contribution. Nous saluons les pays qui ont mobilisé des troupes pour des missions de soutien de la paix telles que l'AMISOM en Somalie. Néanmoins, des efforts supplémentaires s'imposent. Nous encourageons d'autres pays africains à faire un pas en avant et à soutenir l'UA dans cette entreprise. Et je lance un appel à l'ensemble de la communauté internationale pour qu'elle renforce sa contribution à la consolidation de la paix et de la stabilité en Afrique.»

    «On estime qu'en Afrique, plus de 200 millions de personnes continuent à vivre dans des zones de conflit, ce qui empêche les efforts de réduction de la pauvreté», a déclaré Andris Piebalgs, commissaire européen au développement. Et d'ajouter: «Il y a lieu de garantir la sécurité et la stabilité, afin de jeter les bases d'un développement durable en Afrique. Au cours de ces dernières années, la facilité de soutien à la paix a bénéficié à plusieurs opérations africaines en faveur de la paix. La décision prise aujourd'hui confirme le soutien indéfectible apporté par l'UE aux organisations africaines dans leurs actions visant à prévenir les conflits et à maintenir la paix dans les zones critiques».

    Outre les opérations de paix, l'APF soutient l'architecture africaine de paix et de sécurité, qui est axée sur la prévention, la gestion et la résolution des conflits. Dans ce domaine, environ 100 millions d'euros ont été consacrés, depuis 2004, à des activités ayant pour but de renforcer les capacités des institutions africaines aux niveaux continental et régional.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link L'agenda africaine pour la paix et la sécurité
    Link SEAE


  16. Le chemin qui mène à Busan et au-delà
    2011-08-31
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    Le document final qui donnera un cadre aux discussions du quatrième Forum de haut niveau sur l'efficacité de l'aide qui se tiendra à Busan, en Corée du Sud, à la fin de cette année, est déjà rédigé.  Son contenu est le produit de nombreux débats entre les co-présidents du groupe de travail sur l'efficacité de l'aide et de leur équipe de techniciens du CAD.  Pendant les prochaines semaines, les chercheurs de l'ODI écriront à propos du ‘chemin qui mène à Busan et au-delà’ et réfléchiront entre autres à : certains des éléments connus –  en particulier l'ordre du jour non-terminé de Paris et les besoins spécifiques des pays dépendants de l'aide ; certaines des nouvelles dimensions du débat sur l'efficacité, en particulier, le rôle croissant du financement du développement autre que l’aide ; et, enfin, quel avenir pour l'agenda de l'efficacité lorsque le grand rassemblement de Busan aura pris fin.

    Source: ODI


    Link En savoir plus
    Link Conférence à Busan sur l'efficacité de l'aide
    Link Le Parlement européen et Busan


  17. Le Malawi risque de perdre son accès au marché de l'UE
    2011-08-31
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    L'Union européenne a averti que le règlement sur l'accès au marché, qui donne aux États membres de la Communauté de développement de l'Afrique australe (CDAA) et notamment au Malawi un accès libre de droits et de quotas à ses marchés, prendra fin prochainement. L'expiration prévue est liée au retard dans la finalisation d'un accord de partenariat économique (APE) général entre l'UE et les États de la CDAA. L'avertissement est donné alors que le Malawi, qui est en train de négocier un APE dans le cadre du groupe de l'Afrique orientale et australe (ESA), n'a signé, ni paraphé aucun APE provisoire.

    Source: The Nation


    Link En savoir plus
    Link APE UE-CDAA
    Link Délégation de l'UE au Malawi


  18. La Cssr Georgieva exprime son soutien aux gouvernements africains
    2011-08-31
    Catégorie(s) : Archives, Sécurité alimentaire

    Agir rapidement, donner généreusement et collaborer sont les conditions essentielles pour maîtriser les crises qu’entraînent la famine, les réfugiés et la sécheresse dans la Corne de l'Afrique. Mais les pays africains doivent aussi prendre des mesures à long terme, avec le soutien de la communauté internationale, pour éviter que la sécheresse ne provoque à nouveau la famine.

    Tels sont les principaux messages lancés par  Kristalina Georgieva, commissaire européenne pour la coopération internationale, l'aide humanitaire et la réaction aux crises, pendant la ‘Conférence internationale des donateurs consacrée à la sécheresse et à la situation de famine dans la Corne de l'Afrique’, convoquée à Addis Abeba par l'Union africaine. La commissaire Georgieva représentait l'Union européenne, le plus grand pourvoyeur d'aide humanitaire dans cette situation d'urgence.

    « Je salue les efforts de l'Union africaine pour résoudre cette crise. On ne peut éviter la sécheresse, mais on peut éviter la faim - c'est pourquoi il est essentiel de combiner des mesures immédiates avec un soutien à long terme pour garantir des moyens de subsistance », a déclaré la commissaire Georgieva.

    La conférence de l'UA rassemblait des gouvernements africains et des donateurs internationaux dans le but « d'apporter une réponse africaine à un problème africain ». La commissaire Georgieva était un des principaux orateurs durant l'événement et a participé à des réunions bilatérales avec Jean Ping, le président de l'UA, Meles Zenawi, le premier ministre de l'Éthiopie, et Mohamed Abdulahi Mohamed, le premier ministre de la Somalie.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link L'UE s'inquiète du Kordofan du Sud
    Link Géorgieva: Garder l'ensemble en tête


  19. Les nouveaux États membres demandent une PAC plus équitable
    2011-08-30
    Catégorie(s) : Politique alimentaire

    Un groupe de pays de l'ex-bloc soviétique a demandé à la Commission européenne d'agir sans discrimination à l'égard des nouveaux États membres lorsqu’elle réexaminera prochainement la politique agricole commune (PAC).

    Dans une déclaration conjointe, les ministres de l'agriculture des quatre pays de Visegrad (République tchèque, Hongrie, Pologne et Slovaquie), ainsi que la Bulgarie, la Roumanie et la Slovénie, ont demandé à la Commission européenne une mise en œuvre équitable de la prochaine réforme de la PAC, sans discrimination à l'égard des nouveaux États membres.

    « L’UE utilise des méthodes différentes pour les nouveaux et les anciens États membres. En tant que délégué de la République slovaque, je déclare que l'attitude de la Commission est en contradiction avec le traité d’adhésion à l'UE », a déclaré le ministre slovaque de l'agriculture et du développement rural, Zsolt Simon. « La déclaration est un message adressé à la Commission européenne et déclare notre respect de l'accord. Cependant, nous espérons que la PAC sera une véritable réforme et non une procédure superficielle. »

    Source: New Europe


    Link En savoir plus
    Link Commission: La PAC après 2013
    Link Ministère polonais de l'agriculture


  20. Ghana: Arguments contre l'accord de partenariat économique
    2011-08-30
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Le Ghana accueillera le Comité de suivi ministériel (CSM) de la CEDEAO sur les APE, qui se tiendra à Accra en septembre 2011. Le CSM est la plus haute autorité de la CEDEAO et de ses États membres en ce qui concerne l'APE. […] Le Ghana a paraphé il y a quatre ans un APE intérimaire (APEI) séparé avec l'Union européenne (UE), soi-disant pour mettre fin aux incertitudes et protéger un très petit groupe d'exportateurs qui dépendent presque exclusivement du marché de l'UE, étant donné que leurs produits auraient été frappés de droits supplémentaires à l'expiration, en décembre 2007, du régime préférentiel en faveur de certaines exportations du Ghana et des pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP).

    Bien des choses ont changé depuis, avec notamment l’éclatement d'une crise économique et financière mondiale. L'autre changement est le fait que le centre de gravité de l'économie mondiale s’est déplacé de régions telles que l'Europe vers l'Asie orientale. C’est pourquoi la National CSO Platform exige que l'on abandonne l'APEI. D'après la plateforme, il menace le repositionnement de l'économie nationale et l'intégration régionale au sein de la CEDEAO. Le groupe demande instamment au gouvernement d'abandonner l'APEI d'ici la réunion du CSM qu'il accueillera en septembre.

    Source: National CSO Platform


    Link En savoir plus
    Link APE UE-CEDEAO
    Link Les APEs et l'intégration régionale en Afrique


  21. Identification électronique des bovins dans l'Union européenne
    2011-08-30
    Catégorie(s) : Archives, Politique alimentaire

    La Commission européenne a adopté aujourd’hui une proposition qui, une fois appliquée, renforcera encore la sécurité alimentaire et permettra de mieux préserver la santé animale dans l’Union européenne.

    La proposition de la Commission établit notamment le cadre juridique qui autorisera pour la première fois l’introduction, sur une base non obligatoire, de l’identification électronique des bovins. Celle-ci est déjà utilisée dans plusieurs États membres par des opérateurs privés, essentiellement pour la gestion de leur exploitation. Son application à une plus vaste échelle renforcera le système actuel de traçabilité des bovins et des denrées alimentaires (la viande bovine, par exemple), en rendant ce système plus rapide et plus précis. Les exploitantes et autres parties prenantes pourraient aussi en retirer des avantages, car, en simplifiant les procédures en vigueur, l’identification électronique réduira les charges administratives qui leur sont imposées. Bien que prévoyant l’introduction facultative de l’identification électronique des bovins à l’échelle de l’Union, la proposition de la Commission autorise les États membres à rendre celle-ci obligatoire sur leur territoire.

    En plus de l’identification électronique, la proposition introduit des changements en matière d’étiquetage puisqu’elle supprime les dispositions en vigueur sur l’étiquetage facultatif de la viande bovine, le principal objectif étant là de réduire les contraintes administratives inutiles. Selon les termes de M. John Dalli, commissaire à la santé et à la politique des consommateurs, «il s’agit d’un nouveau pas en avant vers une chaîne de production alimentaire plus sûre dans l’Union. Une fois appliquée, la proposition facilitera la notification des mouvements d’animaux en vue de leur saisie dans la base de données centrale. Nous pourrons ainsi remonter plus facilement et plus rapidement jusqu’aux animaux ou aux aliments infectés, ce qui nous permettra de réagir promptement et d’écarter toute menace pour la chaîne de production alimentaire.»

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Des informations supplémentaires
    Link Consulter la législation


  22. Le Commissaire Piebalgs affirme la détermination d’atteindre les OMD
    2011-08-30
    Catégorie(s) : Archives, Sécurité alimentaire, Environnement, Développement rural, Politique alimentaire

    À l'occasion de la semaine mondiale de l'eau (21-29 août), le commissaire chargé du développement, M. Andris Piebalgs, a réaffirmé l'engagement de l'UE à atteindre l'objectif du millénaire pour le développement qui consiste à réduire de moitié, d'ici 2015, la proportion de population privée d'un accès durable à un approvisionnement en eau potable et à des services d'assainissement de base:

    «Un proverbe dit: "ce n'est que lorsque le puits est tari que nous comprenons la valeur de l'eau". Je pense que nous avons pris conscience de la valeur de l'eau bien avant que notre puits ne tarisse. Nous savons déjà combien elle est précieuse. La plupart des Européens la tiennent pour acquise, mais il est grand temps d'inverser la tendance et d'en faire un droit fondamental pour tous. Aujourd'hui dans le monde, environ 1,2 milliard de personnes – près d'un cinquième de la population mondiale - luttent toujours pour avoir accès à un approvisionnement en eau potable.

    Des progrès ont été réalisés dans ce domaine. De tous les objectifs du millénaire pour le développement (OMD), l'accès à l'eau est l'un de ceux qui ont le plus de chances d'être atteints, même si l'assainissement laisse encore à désirer. L'aide de l'UE y contribue grandement – depuis 2004, plus de 32 millions de personnes ont pu obtenir un meilleur approvisionnement en eau et 9,5 millions ont pu accéder à des installations d'assainissement grâce à l'aide fournie par la Commission européenne.

    De 2002 à 2008, l'aide accordée par l'UE au secteur de l'eau et de l'assainissement a presque triplé et grâce à la Commission européenne, plus de 30 pays bénéficient maintenant de grands projets que nous réalisons dans ce domaine.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Semaine mondiale de l'eau
    Link Briefing sur l'eau que nous mangeons


  23. L'UE pourrait proposer une extension du protocole de Kyoto
    2011-08-29
    Catégorie(s) : Environnement

    L'UE pourrait proposer de sauver le protocole de Kyoto et assurer l'avenir du mécanisme pour un développement propre (MDP) au-delà de 2012, affirment des négociateurs gouvernementaux et des observateurs. Les représentants de l'UE décideront ces prochaines semaines  s’ils soutiendront ou non une extension de ce traité sur le climat, à la condition qu'il expire en 2018 et soit remplacé par un accord établissant des plafonds pour les émissions des principaux pays.

    Si les 27 Etats donnent leur accord, l'UE pourrait annoncer ce projet lors de la réunion de l'ONU sur le climat en Afrique du Sud en novembre, afin de mettre un terme à une situation dans l'impasse depuis quatre ans s'agissant de l'avenir du protocole. Un tel accord pourrait renforcer la confiance dans le MDP, pour lequel les nouveaux investissements ont été divisés par cinq par rapport au niveau record de l'an dernier, étant donné que les négociateurs de l'ONU ont assorti le futur du système de compensations de nouveaux objectifs dans le cadre de Kyoto.

    Source: Euractiv


    Link En savoir plus
    Link Protocole de Kyoto
    Link L'UE et le MDP


  24. Un projet de coopération transfrontalière a été finalisé au Libéria
    2011-08-29
    Catégorie(s) : Archives, Commerce ACP-UE, Développement rural

    Un projet de six mois visant à sensibiliser les femmes commerçantes interétatiques et transfrontalières et les agents des forces de l'ordre s'est achevé au Libéria. Le projet n'était pas seulement axé sur la participation des acteurs non-étatiques au processus d'intégration régionale, mais il cherchait aussi à créer une union douanière et un marché commun en Afrique occidentale.

    Mis en œuvre par la Better Future Fondation (BFF), une organisation non-gouvernementale (ONG) locale, le projet avait été déclaré pouvoir adjudicateur par la Commission de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Commission CEDEAO) en 2010. La BFF assurait sa mise en œuvre grâce à des subventions du 9e Fonds de développement européen (FDE) de l'Union européenne pour la coopération avec les États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP).

    Au moins 869 personnes, à savoir 597 femmes commerçantes transfrontalières et 272 agents des forces de l'ordre, ont bénéficié de la campagne de sensibilisation. Celle-ci avait été officiellement lancée à la Chambre de commerce du Libéria à Capitol Hill par le vice-président Joseph Boakai, le 25 février 2011.

    Source: AllAfrica/The Analyst


    Link En savoir plus
    Link Coopération de l'UE avec le Libéria
    Link Fond européen de développement



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Isolina BOTO
CTA
39 rue Montoyer
1000 Brussels
Belgium
Tel 02 513 74 36
Fax 02 511 38 68
http://www.cta.int/
http://bruxelles.cta.int/

 

Rédacteur : André Feldhof (feldhof@cta.int)

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2011 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

1