Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Weblog du Bureau de Bruxelles
Novembre 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 295]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 295]
Date d'envoi: 2011-10-21 16:14:06
Publication #: 107
Contenu:
CTA Newsletter
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [DATE]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.
  1. Principaux évènements pour la semaine du 24/10 au 30/10/2011
  2. Notre invité vidéo: Michel Cramer, IDC
  3. La CE et ses partenaires humanitaires: une collaboration qui sauve des vies
  4. Réunion de haut niveau ACP-EU sur le financement des PME
  5. Le Conseil autorise la CE de renouveler l’accord avec la Guinée-Bissau
  6. PAC: Les pays ACP et les exportateurs de sucre déplorent la proposition
  7. Les perspectives 2011/2012 des produits agricoles ont été publiées
  8. Des gardes armés à bord des navires : il faut l’autoriser, disent 2 députés
  9. Les pays en développement mis de côté à l'OMC
  10. APE: un séminaire pour les Membres du Parlement zimbabwéen
  11. Caraïbes : un fonds de 10 millions de livres pour stimuler la croissance
  12. Namibie: La Chambre de Commerce demande des restrictions à l’import
  13. Les pays ACP souhaitent conserver leur accès aux marchés préférentiels
  14. La BEI salue un nouveau mandat pour les prêts hors UE
  15. La Commission lance une campagne sur l'utilisation efficace des ressources
  16. L’accord UE-Amérique centrale pourrait menacer les exports des Caraïbes
  17. Accroître et diversifier la production agricole au Malawi
  18. L'APE: menace pour l’importation kenyane des médicaments contre le VIH
  19. L’UE et l'Afrique sur la même longueur d'onde
  20. Séminaire sur la coopération entre l'UE, les Caraïbes et l'Amérique centrale
  21. Le Conseil adopte la position générale de l'UE pour Rio+20
  22. Forum mondial de l’eau à Marseille
  23. Un nouveau centre pour l’homologation des pesticides au Pacifique
  24. Visite des directeurs de l’UICN à Bruxelles
  25. Les députés sont divisés par rapport au succès du corps diplomatique
  26. Journée mondiale de l'alimentation 2011


  1. Principaux évènements pour la semaine du 24/10 au 30/10/2011
    2011-10-21
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural, Politique alimentaire, Politique ACP-UE

    Parlement européen
    -24-27 octobre: Session plénière du Parlement européen à Strasbourg
    Conseil européen

    -26 octobre: Réunion du Conseil européen
    Conseil des Ministres
    -27/28 octobre: Conseil Justice et Affaires Intérieures
    Groupe ACP

    -25 octobre: Comité des Ambassadeurs
    -26 octobre: G/T sur les Perspectives Futures du Groupe ACP
    Présidence polonaise de l’UE

    -25/26 octobre: Conférence du Réseau européen pour la Migration

    Vous pouvez également lire notre quotidien anglais « CTA Brussels Daily » (alimenté par Twitter) et nous suivre à travers notre nouveau group de Facebook CTABrussels ainsi que notre compte Twitter CTABruxelles pour recevoir les dernières informations UE-ACP.


    Link Parlement européen
    Link Conseil des Ministres
    Link Commission européenne


  2. Notre invité vidéo: Michel Cramer, IDC
    2011-10-21
    Catégorie(s) : Développement rural

    Michel Cramer est le Directeur de projet auprès d'Investissement Dévelopment Conseil, une agence de consultants basés en Belgique. Avec son collègue Charles Vuylsteke, Mr Cramer a rédigé une étude sur le financement des PME dans les pays ACP. Dans cette vidéo, il parle des principaux défis relevés par cette étude et des solutions à ces défis.

    Le CTA a également fait une interview vidéo avec Carmen Cristina Alvarez [EN], Vice Présidente Exécutive à Banco BHD, une banque basé en République dominicaine.


    Link Regarder la vidéo
    Link Des informations supplémentaires
    Link ACP Business Climate


  3. La CE et ses partenaires humanitaires: une collaboration qui sauve des vies
    2011-10-21
    Catégorie(s) : Archives

    Pour la quatorzième année consécutive s’est tenue la Conférence annuelle des Partenaires organisée par la Commission européenne à Bruxelles les 18 et 19 octobre 2011. Cet événement, le plus grand rassemblement mondial des professionnels de l’humanitaire, a réuni plus de 350 participants issus d’organisations partenaires.

    Cette année, la conférence avait pour thème : « ECHO et ses partenaires : aidons les gens ensemble ». Les participants ont discuté des priorités communes et des défis de plus en plus complexes de l’action humanitaire. Egalement sur l’agenda : Les difficultés d’acheminement de l’aide dans les zones de conflit et les attaques en nombre croissant contre les travailleurs humanitaires, les tendances caractéristiques des catastrophes et les réponses innovantes pour y faire face, la coordination de l’aide fournie par les différentes agences humanitaires et les défis futurs en matière de sécurité alimentaire. Une exposition des fournisseurs de produits humanitaires (AidEx), y compris des purificateurs d’eau, des tentes d’urgence, et de l’appui logistique s’est tenue à Bruxelles du 19 au 20 Octobre (regardez l’interview vidéo du CTA avec Rachel Lauvik, UNHCR ici (en anglais)).

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link AidEx
    Link Interview du CTA avec Rachel Lauvik, UNHCR [EN]


  4. Réunion de haut niveau ACP-EU sur le financement des PME
    2011-10-21
    Catégorie(s) : Développement rural

    Le 15 juillet 2011, le Secrétariat ACP a rassemblé plusieurs acteurs clés pour un atelier sur le financement des PME. A l’issu de cette réunion, la facilité ACP Business Climate (Bizclim) a demandé au Investissement Développement Conseil (IDC) de rédiger une étude sur les défis en terme de financement auxquels les PME dans les pays ACP sont confrontés. Les 13-14 Octobre, le groupe s’est rassemblé à nouveau à la maison ACP à Bruxelles pour discuter les résultats préliminaires de l’étude des consultants.

    Le groupe a identifié la réticence des banques commerciales et des banques de développement dans les pays ACP à prêter aux PME comme premier défi pour le financement des PME. Un deuxième défi était le manque de connaissance des PME des sources de financement. Pour réduire les risques des banques, le group a discuté l’option de recourir entre autres à la facilité d’investissement, gérée par la Banque européenne d’investissement (BEI).

    En résumé, les participants se sont mis d’accord sur les recommandations principales suivantes, et ont instruit le Comité consultatif de finaliser et d’opérationnaliser ces recommandations et de rédiger une note politique pour le Secrétariat ACP jusqu’à la fin Novembre au plus tard.

    Les recommendations principales

    • Le renforcement des capacités de soutien axés sur le financement des PME, qui est primordiale pour leur croissance, nécessite un financement de subventions géré par le secteur privé lui-même.
    • Une plus grande proportion du financement des bailleurs de fonds, notamment la BEI, devrait cibler avec plus de force les besoins des PME, notamment « le maillon manquant ».
    • La BEI devrait renforcer l’utilisation des instruments de partage ou d’atténuation des risques de crédit, éventuellement avec des ressources concessionnelles, ainsi que sa capacité de mobilisation de capitaux.
    • Augmenter l’utilisation par les Institutions Financières de Développement de ressources concessionnelles et commerciales (par exemple l'Union européenne et la BEI) pour le financement des PME.
    • La BEI devrait fonctionner de manière proactive en vue d’atteindre une plus grande portée, ainsi que la couverture plus large des pays ACP.
    • Élargir le domaine d’application du mélange d’argent concessionnel avec des ressources commerciales dans le soutien financier et non financier aux PME et  développer de nouveaux instruments d’accompagnement.

    Autres recommandations pour examen par le Comité consultatif

    • Renforcer le partenariat avec les organisations du secteur privé lors des opérations de financement des PME.
    • Engager des partenariats entre les gouvernements et le secteur privé dans le financement des PME et la création d'un climat propice aux affaires.

    Link En savoir plus
    Link Interview vidéo avec Michel Cramer
    Link ACP Business Climate


  5. Le Conseil autorise la CE de renouveler l’accord avec la Guinée-Bissau
    2011-10-21
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Le 3120ème Conseil de l’Agriculture et de la Pêche, tenu à Luxembourg le 20 Octobre 2011, a adopté la décision d’autoriser la Commission d’ouvrir des négociations avec la Guinée-Bissau pour renouveler le protocole de l’accord de partenariat de pêche. Le protocole actuel a expiré le 15 juin 2011. Un nouveau protocole a été initié que doit couvrir la période d’un an jusqu’au 15 juin 2012. Les services de la Commission souhaitent donc ouvrir des nouvelles négociations en Novembre 2011.

    Source: Conseil des Ministres


    Link En savoir plus [PDF]
    Link Accord de pêche UE-Guinée Bissau
    Link Reformer les subventions de pêche


  6. PAC: Les pays ACP et les exportateurs de sucre déplorent la proposition
    2011-10-21
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Politique alimentaire, Politique ACP-UE

    Les pays ACP et les pays les moins avancés (PMA) exportateurs de sucre de canne brut expriment leurs inquiétudes et leur vive désapprobation eu égard aux propositions de la Commission européenne du 12 octobre dernier visant à supprimer les quotas de sucre dans le cadre du processus de réforme de la PAC.

    Les pays ACP et les PMA estiment que l’abolition des quotas sucriers à partir de 2015 ne tient pas compte de la réalité du marché européen, ni des objectifs de développement économique de l’UE à leur égard ou encore de l’objectif stratégique majeur de la PAC qui est d’assurer la sécurité alimentaire en Europe. Ces propositions constituent en fait une véritable menace pour l’équilibre du marché communautaire et l’avenir de la filière sucre dans les pays ACP et les PMA.

    Source: Groupe des Etats ACP


    Link En savoir plus
    Link Les propositions brusquent le développement
    Link Des réactions mixtes à la proposition de la CE


  7. Les perspectives 2011/2012 des produits agricoles ont été publiées
    2011-10-21
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Après l'annonce du Commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural, Dacian Cioloş, à la réunion du G-20 des ministres de l’agriculture en juin 2011, la Commission a publié pour la première fois les perspectives à court terme pour les principaux marchés des produits agricoles.

    Dans l'UE, la balance des céréales devrait rester relativement serrée, avec une production 2011 de 275 millions de tonnes. La production d'oléagineux devrait diminuer de 2,2% en 2011. La production de viande, stimulée par les bonnes exportations en 2010, devrait poursuivre la tendance en 2011 puis diminuer légèrement en 2012. La production totale de lait dans l'UE devrait atteindre près de 151 millions de tonnes en 2011 et ce chiffre devrait stagner en 2012. Les perspectives à court terme pour les marchés des cultures arables, de la viande et des produits laitiers dans l'UE comprennent des informations et des données disponibles jusqu'au 15 septembre 2011. Le rapport est basé sur des analyses d'experts du marché au sein de la Direction générale de l'Agriculture et du Développement rural de la Commission européenne et il sera publié trois fois par an. Les mises à jour du bilan céréalier seront publiées chaque mois sur ​​le site Europa et pour la première fois fin octobre.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Consulter le rapport
    Link Consulter le bulletin mensuel


  8. Des gardes armés à bord des navires : il faut l’autoriser, disent 2 députés
    2011-10-21
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    L’UE doit renforcer ses moyens pour lutter la piraterie, c’est le message qu’ont voulu apporter deux membres du Parlement européen, membres de la commission des transports, à l’issue d’une audition publique sur la piraterie tenue le 12 octobre. Pour le Grec George Koumoutsakos et le Néerlandais Peter van Dalen, « l’UE doit combattre la piraterie avec tous les moyens nécessaires ». Entre 450 et 600 marins sont encore otages en Somalie selon Koumoutsakos. Et l’UE « doit essayer de libérer ces personnes aussi vite que possible ».

    « Outre l’aspect humain, il y a l’aspect économique » a ajouté Van Dalen « les pirates menacent la ligne de vie importante pour le commerce international » que représente l’approvisionnement maritime. Les deux eurodéputés veulent organiser un débat en plénière du Parlement pour amplifier les résultats obtenus lors de cette audition et faire pression sur les Etats de l’UE.

    Source: Bruxelles2


    Link En savoir plus
    Link Lire le billet de Peter van Dalen
    Link Les photos de l'audition


  9. Les pays en développement mis de côté à l'OMC
    2011-10-21
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Lors des négociations commerciales de l’OMC (le Cycle de Doha), l’Amérique du Nord et les Etats européens ont lancé une initiative pour commencer à négocier sur des questions controversées comme l'investissement, la politique de concurrence, la sécurité énergétique et le changement climatique, même si aucun accord n'a encore été conclu sur l’accès aux marchés hors taxes et libres de tout quota.

    Les pays industrialisés ont également lancé une campagne visant à modifier le cadre multilatéral des négociations à un cadre plurilatéral où plusieurs des négociateurs actuels seraient exclus. «Si les nouveaux enjeux [proposés par les pays industrialisés] ne sont pas discutés à l'OMC, les membres en discuteront à l'extérieur de ce cadre et ils (les pays africains) vont regretter (une telle démarche) », a déclaré l’envoyé commercial de la Suisse auprès de l'OMC.

    Source: IPS News


    Link En savoir plus
    Link L'UE s'inquiète d'une hausse de protectionisme
    Link OMC: Cycle de Doha


  10. APE: un séminaire pour les Membres du Parlement zimbabwéen
    2011-10-20
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Le 13-14 Octobre 2011, l’Union européenne a organisé un séminaire d’information à Harare, Zimbabwe, à la demande du Parlement Zimbabwéen. Le séminaire a abordé l’accord de partenariat économique intérimaire entre l’UE et l’Afrique de l’Est et Sud (AES) qui est maintenant sous le scrutin du Parlement Zimbabwéen. Parmi les participants, il y avait des Membres du Parlement Zimbabwéen, des représentants du ministère de commerce et du secteur privé.

    Avec une valeur estimée de 270 millions d’euros (22% des exportations du Zimbabwe en 2010), l’UE est l’importateur principal des produits du pays. Les exportations principales comprennent le sucre, le tabac, les matières premières (y compris des pierres de construction et des ferroalliages) et des produits issus de l’horticulture (des fleurs).

    Le séminaire a adressé tous les aspects de l’accord de commerce et de développement que le Zimbabwe a signé en 2009, à savoir des listes d’exclusion, la protection des industries naissantes, les règles d’origine etc. Il a permis non seulement à l’UE et le Zimbabwe, mais aussi parmi des acteurs clé zimbabwéen d’avoir un échange de vues.

    En accord avec la loi zimbabwéenne, l’APE doit être ratifié par les deux chambres du parlement, suivi par la signature du Président de l’acte de ratification. Le Zimbabwe a indiqué que cette procédure devrait être terminée avant la fin de 2011.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Le Parlement zimbabwéen
    Link Délégation de l'UE au Zimbabwe


  11. Caraïbes : un fonds de 10 millions de livres pour stimuler la croissance
    2011-10-19
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Malgré un contexte économique difficile, le Royaume-Uni a clairement précisé qu’il souhaitait poursuivre son engagement actuel en vue d’aider les pays du CARIFORUM à stimuler la croissance par le biais des échanges commerciaux et de l’intégration régional, à travers la mise en place par la Banque de développement des Caraïbes (BDC) d’un fonds fiduciaire d’aide au commerce et à l’intégration régionale des Caraïbes de 10 millions de livres.

    C’est ce qui ressort notamment d’une conférence de presse de haut niveau sur le fonctionnement de ce fonds d’affectation spécial, tenue au siège de la BDC le 12 octobre dernier, et à laquelle ont pris part le Dr Warren Smith, président de la BDC, M. Alan Duncan, ministre britannique du développement international, Percival Marie et Pamela Coke-Hamilton, représentant le Secrétariat de la CARICOM et l’Agence caribéenne de développement des exportations respectivement.

    Le CARTFund, fonds fiduciaire doté de 10 millions de livres, a été créé par le Département du développement international du Royaume-Uni (DFID). Le Fonds est administré par la BDC et un comité de pilotage comprenant des représentants du DFID, de la CARICOM et du CARIFORUM a été mis en place. Le CARTFund apporte son soutien à la mise en œuvre du CSME et de l’accord de partenariat économique (APE) entre le CARIFORUM et l’UE, dans le but d’améliorer les échanges commerciaux dans la région et avec l’UE, mais aussi de créer de l’emploi et d’accroître les revenus des Caribéens.

    Source: Caribbeanpressreleases.com


    Link En savoir plus
    Link Banque de développement des Caraïbes
    Link CARICOM


  12. Namibie: La Chambre de Commerce demande des restrictions à l’import
    2011-10-19
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    La Chambre namibienne de Commerce et d’Industrie (NCCI) se dit préoccupée par le contexte actuel des négociations APE entre le Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) et l’Union européenne (UE).

    Le président de la NCCI, Tarah Shaanika, a déclaré lundi à Windhoek que la chambre regrettait la décision unilatérale obligeant les pays ACP, dont la Namibie, à signer les accords APE avant la date limite fixée par l’UE, sous peine de perdre leur accès au marché européen.

    « Bien qu’elle proclame son désir de forger des partenariats économique avec ses anciennes colonies, nous pensons fortement que l’UE se considère encore comme supérieure aux autres. Ses interventions et son comportement dans le processus de négociations ont donné l’impression d’une indifférence condescendante. Les autres pays n’ont qu’à bien se tenir », a déclaré Shaanika. […]

    Tarah Shaanika a en outre déploré le manque de soutien des Namibiens aux entreprises nationales, citant l’exemple des producteurs locaux, comme Ohorongo Cement, alors que la Namibie souhaite continuer d’autoriser simultanément les importations de ciment. Il a instamment encouragé les Namibiens à promouvoir et acheter les produits locaux. « Nous déplorons la non-intervention du gouvernement. Si nous envisageons sérieusement la création de nouvelles entreprises, nous devons par ailleurs favoriser leur croissance et les protéger de menaces éventuelles. Nous devons adopter une politique restrictive visant à réduire le volume d’importations en provenance de pays tiers ».

    Source: informante.web.na


    Link En savoir plus
    Link L’UE irrite le gouvernement namibien
    Link Analyse des relations UE-Namibie


  13. Les pays ACP souhaitent conserver leur accès aux marchés préférentiels
    2011-10-19
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Les pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) se réuniront au Togo le mois prochain pour tenter de préserver leur accès aux marchés préférentiels à l’échéance de 2020, selon un communiqué récemment publié.

    Au Swaziland, le sucre est l’un des nombreux produits qui bénéficient d’un accès aux marchés préférentiels en franchise de droit et sans contingents. Patrick Gamedze, député de Mtfongwaneni, a déclaré avoir participé du 3 au 6 octobre 2011 à une réunion UE-ACP à Bruxelles (Belgique) au cours de laquelle des questions de politique commerciale ont été débattues en profondeur.

    Les trois comités présents lors de cette réunion ont entre autres abordé conjointement un certain nombre de questions sociales. Cette réunion préfigurait celle qui se déroulera au Togo le mois prochain. […]

    Lawrence Edwards, économiste auprès du bureau de consultants DNA Economics, a par ailleurs indiqué que la dépendance à l’égard des marchés préférentiels était risquée dans la mesure où l’accès à ces marchés sera bientôt suspendu.  Il a recommandé au Swaziland d’envisager d’exporter vers le marché chinois à un taux tarifaire inférieur. Selon lui, les exportations du pays ciblaient principalement des pays industrialisés, et notamment le marché européen, en dépit de la volatilité des prix. Il a suggéré que le pays augmente le potentiel des marchés existants pour pénétrer de nouveaux marchés.

    Source: Swasi Observer


    Link En savoir plus
    Link APE: Fin de la lune de miel
    Link Commerce UE-Swaziland


  14. La BEI salue un nouveau mandat pour les prêts hors UE
    2011-10-19
    Catégorie(s) : Environnement

    La Banque européenne d'investissement et la Commission européenne se félicitent de l'adoption définitive, aujourd'hui, de la nouvelle législation relative aux opérations de prêt de la BEI à l'extérieur de l'Union européenne couvertes par une garantie budgétaire de l’UE. Le nouveau mandat restructure les objectifs des prêts de la BEI et prévoit des ressources supplémentaires pour la lutte contre le changement climatique et le soutien de l’Union européenne aux pays voisins du sud et de l'est. Le nouveau mandat doit entrer en vigueur le 1er novembre 2011.

    Selon Philippe Maystadt, président de la BEI, «ce nouveau mandat renforcera la capacité de la BEI à répondre aux défis mondiaux tels que le changement climatique et stimulera le partenariat de l'UE avec ses pays voisins. Nous collaborerons encore plus étroitement avec le service européen pour l'action extérieure (SEAE) et la Commission européenne à la réalisation des objectifs des politiques de l'UE.» [...]

    En plus de l'enveloppe existante de 25,8 milliards d'euros, le nouveau mandat prévoit un montant supplémentaire de 2 milliards d’euros au titre de prêts pour la lutte contre le changement climatique. [...]

    Parmi les nouveautés de ce mandat figure l'établissement d'objectifs de haut niveau pour l'octroi d'un financement dans tous les pays éligibles:

    • développement du secteur privé local, y compris l'appui aux petites et moyennes entreprises (PME);
    • infrastructures économiques et sociales;
    • atténuation du changement climatique et adaptation à ses effets;

    Source: BEI


    Link En savoir plus
    Link Commission: DG Climat
    Link ACP: Réunion de haut niveau pour le financement des PME


  15. La Commission lance une campagne sur l'utilisation efficace des ressources
    2011-10-19
    Catégorie(s) : Environnement, Commerce ACP-UE

    Le 17 Octobre, la campagne de l'UE «Generation Awake. Your choices make a world of difference!» a demarré. Cette campagne vise à encourager les consommateurs à adopter des habitudes économes en ressources. Elle a été inaugurée en Pologne par le commissaire européen chargé de l'environnement, Janez Potočnik, et par le ministre polonais de l'environnement, Andrzej Kraszewski. Son objectif est de sensibiliser les citoyens à la nécessité d'une utilisation responsable des ressources naturelles qui se raréfient et de les encourager à prendre leurs décisions d'achat en tenant compte de leur impact sur la planète.

    Le commissaire chargé de l'environnement Janez Potočnik a déclaré à ce propos: «Dans le contexte actuel de difficultés économiques et de raréfaction des ressources, il est temps de commencer à reconsidérer certaines de nos habitudes. Une utilisation plus rationnelle des ressources contribue non seulement à protéger l'environnement, mais permet également de faire des économies et de réduire les coûts des entreprises. Il s'agit de faire plus avec moins. Chacun d'entre nous peut apporter sa contribution. Nous devons juste nous réveiller!»

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Des informations supplémentaires
    Link PNUE: L’UE gaspille 99% de ses métaux


  16. L’accord UE-Amérique centrale pourrait menacer les exports des Caraïbes
    2011-10-18
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Pendant les premiers mois de l’année prochaine, l’accord d’association entre l’Amérique centrale et l’Europe entrera en vigueur. Il ouvrera rapidement le marché de l’UE aux produits agricoles et industriels de Panama, Honduras, Guatemala, El Salvador, Nicaragua et Costa Rica. Dans beaucoup de cas, cet accès concerne des produits pour lesquels les Caraïbes ont un accès préférentiel depuis longtemps. […] Quand on parle à des gouvernements de l’Amérique centrale et des intérêts du secteur privé, il est évident qu’ils sont préparés à tirer rapidement les avantages maximaux des opportunités que ce nouveau accord leur donne en terme de commerce, investissement et de développement ; en Europe, nombreux sont ceux qui voudront accueillir ces intérêts. […]

    Cet arrangement contraste avec la mise en œuvre ralenti de l’accord de partenariat économique (APE) que les Etats du Cariforum ont conclu avec l’Union européenne en 2007. A cela s’ajoute le manque d’intérêt de quelques parties de la région dans cet accord juridiquement contraignant et l’échec de la plupart de la région de montrer à l’Europe ce que les Caraïbes peuvent offrir.

    Source: Dominican Today (Opinion)


    Link En savoir plus
    Link Relations commerciales UE-Amérique latine
    Link Forum sur l'investissement dans la croissance verte


  17. Accroître et diversifier la production agricole au Malawi
    2011-10-18
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Développement rural, Politique ACP-UE

    Au Malawi, l'agriculture représente 36% du produit intérieur brut (PIB) et 90% des recettes d'exportation, et emploie 87% de la population. Cependant, pour atteindre l'objectif de la croissance du Malawi et de la stratégie de développement de la transformation du Malawi d'un pays majoritairement importateur et consommateur à un pays producteur et exportateur, certains défis importants doivent être abordés. La Commission européenne a donc mis en œuvre le Programme de diversification des revenus des agriculteurs.

    Ses objectifs sont entre autres de fournir une formation et de soutenir les 46 000 petits agriculteurs, de réduire les pertes post-récolte et de diversifier et d'accroître la production agricole. Dans sa première phase allant de 2005 à 2010, le programme a contribué à augmenter le revenu moyen du ménage de 126 euros à 190 euros et de sauver environ 1 530 000 kg de céréales de la perte post-récolte. La deuxième phase du programme, à laquelle la Commission européenne contribue à  16,2 millions d'euros (88% du volume total), a débuté en 2010.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus [PDF]
    Link Coopération de l'UE avec le Malawi
    Link Délégation de l'UE au Malawi


  18. L'APE: menace pour l’importation kenyane des médicaments contre le VIH
    2011-10-18
    Catégorie(s) : Archives, Commerce ACP-UE

    L’absence de signature du Kenya d'un accord commercial avec l'Union européenne (UE) pourrait bloquer l'importation de médicaments génériques de l'Inde, menaçant la vie d'un tiers d’un million de personnes prenant des médicaments contre le VIH/SIDA.

    Un panel d'experts de la santé et du genre nommé par l'Union africaine (UA), qui s’est rendu au Kenya cette semaine pour enquêter sur la situation des personnes atteintes du VIH, a déclaré que l'importation parallèle des médicaments antirétroviraux (ARV) pourrait être menacée au Kenya.

    La Commission africaine des droits de l'homme et des peuples a nommé le comité d'experts pour procéder à la visite d'examen au Kenya pour engager le gouvernement et la société civile dans les négociations sur le statut des personnes atteintes du VIH.

    Les experts affirment qu’en dehors de l’absence de signature du Kenya pour l'Accord de Partenariat Economique (APE) avec la Commission européenne, le passage d'une loi anti-contrefaçon au Kenya était susceptible de bloquer l'importation des médicaments génériques au Kenya. [...]

    Les militants anti-VIH affirment que la loi anti-contrefaçon pourrait interdire l'importation de médicaments génériques, principalement de l'Inde, dont la firme pharmaceutique, Cipla, a été contre la définition de la législation anti-contrefaçon, qui selon de puissantes firmes occidentales est un ordre du jour.

    Source: Coastweek


    Link En savoir plus
    Link Réfexion sur l'importation ARV
    Link Groupes pharmaceutiques en Afrique du sud


  19. L’UE et l'Afrique sur la même longueur d'onde
    2011-10-18
    Catégorie(s) : Environnement, Politique ACP-UE

    Globalement, l'UE et l'Afrique tombent d’accord: il est essentiel de trouver un moyen de donner assez d’impulsion à la prochaine conférence de Durban pour garder en cours le processus de négociation sur le changement climatique. Les deux parties conviennent également de promouvoir une coopération étroite entre l'UE et l'Afrique dans des domaines tels que le développement de la paix, de la sécurité et de l’économie, qui sont tous liés, d'une façon ou d'une autre, au changement climatique. La réunion de haut niveau organisée à Bruxelles, le 14 octobre, par la Commission européenne a réuni les représentants et les experts de l'UE (27 Etats membres) et de l'Union africaine (24 Etats membres).

    L'objectif était de trouver, à travers un dialogue approfondi, des bases communes avant la conférence mondiale sur le changement climatique à Durban, en Afrique du Sud (du 28 novembre au 9 décembre). L'UE a reçu la confirmation qu'il a le soutien des pays africains dans sa croisade pour maintenir en cours le processus de négociation sur le changement climatique.

    Source: Europolitics


    Link En savoir plus
    Link Les Etats doivent préparer Durban 2011
    Link La course verte vers Durban...Et ensuite?


  20. Séminaire sur la coopération entre l'UE, les Caraïbes et l'Amérique centrale
    2011-10-18
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    Le Séminaire international « la coopération entre l'UE, les Caraïbes et l'Amérique centrale dans la recherche et l'innovation » a eu lieu à l'Hôtel Silken à Bruxelles, en Belgique ce 5 octobre 2011.

    Le séminaire, organisé conjointement par les projets ENLACE et EUCARINET avec le soutien de la Commission européenne (Direction générale de la Recherche et de l’Innovation), vise à favoriser la coopération dans la recherche et l'innovation entre l'Europe, l'Amérique centrale et les Caraïbes à travers des discussions et un consensus entre les responsables de la recherche de ces régions, les agents de la Commission européenne et d'autres acteurs de la recherche et de l'innovation.

    Source: Eucarinet


    Link En savoir plus
    Link DG Recherche et Innovation
    Link EUCARINET


  21. Le Conseil adopte la position générale de l'UE pour Rio+20
    2011-10-17
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Environnement, Efficacité Aide, Développement rural

    Le Conseil a adopté des conclusions établissant la position générale de l'UE en vue de la Conférence des Nations unies sur le développement durable qui se tiendra du 4 au 6 juin 2012 à Rio de Janeiro (doc. 15388/11).

    Les ministres ont procédé à un échange de vue sur les deux thèmes de la conférence:

    – l'économie verte dans le cadre du développement durable et de l'éradication de la pauvreté;

    – le cadre institutionnel du développement durable

    et ils ont également fait part de leurs attentes vis-à-vis de cette réunion. Un consensus s'est dégagé sur le fait que la transition vers une économie verte représente un formidable potentiel pour promouvoir une croissance durable à long terme, la création d'emplois et, par conséquent, l'éradication de la pauvreté. Plusieurs ministres ont également insisté sur le fait que pour contribuer efficacement à l'éradication de la pauvreté, les actions et les mesures relevant d'une économie verte doivent tenir compte des besoins des pauvres.

    Les ministres s'attendent donc à ce que les principaux résultats opérationnels de Rio+20 incluent une feuille de route pour l'économie verte, proposant des actions et des objectifs précis au niveau international, ainsi qu'un ensemble de réformes permettant d'aboutir à une gouvernance environnementale internationale renforcée. Un certain nombre d'États membres ont souligné que l'UE devait être ambitieuse et continuer à jouer un rôle de premier plan dans le cadre de ce processus.

    Les ministres ont reconnu, d'une manière générale, que la faiblesse du cadre institutionnel du développement durable, sous sa forme actuelle, freine la mise en oeuvre effective des objectifs fixés lors des conférences internationales précédentes. Dans ce contexte, plusieurs ministres ont souligné la nécessité d'un renforcement du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) pour créer une agence des Nations unies spécialisée dans l'environnement, afin de rationnaliser les activités des Nations unies dans ce domaine.

    Un certain nombre d'États membres ainsi que la Commission ont également rappelé le rôle que peut jouer l'utilisation efficace des ressources en faveur d'une participation renforcée du secteur privé aux efforts communs et plusieurs États membres ont insisté sur l'importance de la mobilisation de la société civile dans le cadre du processus menant à la conférence Rio+20 et à la mise en oeuvre de ses résultats.

    Source: Conseil des Ministres


    Link En savoir plus [PDF]
    Link Conférence Rio+20
    Link Objectifs du millénaire pour le développement


  22. Forum mondial de l’eau à Marseille
    2011-10-17
    Catégorie(s) : Archives, Sécurité alimentaire, Environnement, Développement rural, Politique alimentaire

    En 2012, année européenne de l’eau, la France accueille le 6ème Forum mondial de l’eau à Marseille (du 12 au 17 mars 2012). Le Forum est la plus importante manifestation internationale consacrée à l’eau et à l’assainissement. Il est organisé conjointement par un pays et une ville hôtes, ainsi que par le Conseil mondial de l’eau. Lors de sa dernière édition, en mars 2009 à Istanbul, il a rassemblé 30 000 personnes représentant les gouvernements, les parlements, les organisations internationales, les organismes publics en charge de la gestion de l’eau, les entreprises, les collectivités territoriales, les organisations non gouvernementales, les scientifiques du monde entier.

    Compte tenu de l’ampleur et de la gravité des enjeux – près de deux milliards d’être humains vivent sans accès à l’eau potable et à des installations sanitaires décentes – et de la reconnaissance par les Nations unies du droit à l’eau potable et à l’assainissement comme un droit de l’homme, compte tenu aussi de la croissance démographique et urbaine et des impacts du changement climatique qui affectent les ressources en eau, ce Forum devra marquer un tournant.

    Source: Conseil des Ministres


    Link En savoir plus [PDF]
    Link Forum mondial de l'eau
    Link Briefing sur l'eau que nous mangeons


  23. Un nouveau centre pour l’homologation des pesticides au Pacifique
    2011-10-17
    Catégorie(s) : Environnement

    Une réunion organisée par l’Autorité australienne en matière de pesticides et de médecine vétérinaire (APVMA) à Kingston (Canberra) a rassemblé des représentants des organismes sous-régionaux chargés de l’homologation des pesticides basés aux Fidji, aux Samoa, aux Tonga et à Vanuatu, ainsi que des responsables de recherche et directeurs d’instituts de recherche. Les îles Salomon n’ont envoyé aucun représentant.

    Les cinq pays participant aux activités de la FAO, dans le cadre du projet financé par le Secrétariat ACP et l’UE sur le renforcement des capacités liées aux accords multilatéraux sur l’environnement (AME) dans les Etats ACP – composante Pacifique.

    La création du centre régional et la mise en place d’un système de gestion des stocks de pesticides répondent à la nécessité d’instaurer un système harmonisé d’homologation des pesticides au niveau régional, de créer une plate-forme de coordination et de centralisation de l’assistance financière et technique des différents partenaires – la FAO, le ministère néozélandais de l’Agriculture et l’APVMA – mais aussi de mutualisation des ressources. Le centre sera hébergé au sein de la Division des ressources terrestres du Secrétariat général de la Communauté du Pacifique (CPS). Une demande d’officialisation de l’ouverture du centre sera présentée à l’occasion de la réunion des ministres de l’Agriculture en septembre 2012.

    Source: Solomon Times


    Link En savoir plus
    Link UE: Usage durable des pesticides
    Link Secrétariat de la Communauté du Pacifique


  24. Visite des directeurs de l’UICN à Bruxelles
    2011-10-17
    Catégorie(s) : Environnement

    «Les gouvernements d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique reconnaissent que la gestion et la restauration des écosystèmes est un moyen efficace de fournir des solutions naturelles aux pressions du développement de notre temps", a déclaré Mohamed Ibn Chambas, Secrétaire général du groupe des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), lors d'une récente visite des Directeurs régionaux de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) à Bruxelles.

    Des collègues principaux de l’Afrique de l'Ouest et des Caraïbes et le personnel du siège de l'UICN se sont joints aux Directeurs régionaux de l’UICN de l’Afrique orientale et australe, du Pacifique et de l'Europe lors d'une visite de trois jours à Bruxelles pour des réunions avec la Commission européenne, le dialogue UE-ACP au Parlement européen et le Secrétariat du Groupe des Etats ACP. La visite a été organisée par le Bureau UICN de liaison avec l'Union européenne à Bruxelles. [...]

    Les discussions ont porté sur des initiatives spécifiques de l’UICN telle que le programme BIOPAMA sur la gestion de la biodiversité et des régions protégées financé par la CE qui devrait démarrer avant la fin de l'année.

    Source: UICN


    Link En savoir plus
    Link UICN
    Link Groupe ACP


  25. Les députés sont divisés par rapport au succès du corps diplomatique
    2011-10-17
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    Les députés européens sont divisés par rapport à la performance du Service européen pour l’action extérieure (SEAE) dans la première année de son existence. Ils sont également divisés sur la question de savoir comment la chef du SEAE, Catherine Ashton, a rempli son rôle en tant que chef du SEAE. Le service a été mis en place par le traité de Lisbonne pour donner à l’UE une voix dans le monde ; il comprend 130 délégations et 7000 diplomates.

    Le député italien Gabriel Albertini, Membre du PPE et Président de la Commission des affaires étrangères croit que le SEAE a répondu aux attentes: «Cette année était une très bonne année pour le SEAE. Catherine Ashton et son cabinet sont toujours en étroite collaboration avec l'Union européenne pour désigner les places vacantes. La coopération avec le Parlement jusqu'à présent a très bien fonctionné, avec notamment des échanges réguliers avec Ashton et le chef nouvellement nommé des délégations et des représentants spéciaux de l'UE.

    Presque chacun d'entre eux a fait son apparition devant la Commission des affaires étrangères avant de prendre ses fonctions officiellement. La semaine dernière, j'ai rencontré le nouveau chef de la délégation de l'UE à l'ONU, un poste crucial pour un très bon candidat. L'UE doit encore trouver une vraie voix européenne unique en ce qui concerne les relations extérieures, mais je suis sûr que la première année du SEAE a déjà contribué efficacement et positivement dans ce domaine. »

    Source: theparliament.com


    Link En savoir plus
    Link SEAE
    Link PE: Commission des affaires étrangères


  26. Journée mondiale de l'alimentation 2011
    2011-10-17
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Politique alimentaire

    La FAO, le Fonds international de développement agricole (FIDA) et le Programme alimentaire mondial (PAM) célèbrent le 17 Octobre la Journée mondiale de l'alimentation 2011 au siège de la FAO, à Rome. Au programme plusieurs allocutions sur la problématique de la lutte contre la faim dans le monde qui seront prononcées par des invités de marque. Des Ambassadeurs de bonne volonté de la FAO interviendront également au cours de cette Journée. Au cours de la cérémonie, la FAO nommera le célèbre acteur de cinéma anglais Jeremy Irons Ambassadeur de bonne volonté. Thème de la Journée mondiale de l'alimentation 2011: Prix des denrées alimentaires - de la crise à la stabilité.

    Source: FAO


    Link En savoir plus
    Link Regardez en direct
    Link Le communiqué du Président du PE



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Isolina BOTO
CTA
39 rue Montoyer
1000 Brussels
Belgium
Tel 02 513 74 36
Fax 02 511 38 68
http://www.cta.int/
http://bruxelles.cta.int/

 

Rédacteur : André Feldhof (feldhof@cta.int)

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2011 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

1