Teknoloji Haberleri Teknoloji Blogu Internet Haberleri Defterdar | Bir Bilgenin Defteri HDFilmİzle Full HD izle Türkçe Dublaj izle
Weblog du Bureau de Bruxelles
Juin 2018
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 308]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 308]
Date d'envoi: 2012-02-03 19:15:49
Publication #: 120
Contenu:
CTA Newsletter
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [DATE]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.
  1. Principaux évènements pour la semaine du 06/02 au 12/02/2012
  2. Notre invité vidéo: Laurent de Boeck, l'Observatoire ACP sur les migrations
  3. Pastoralisme: au cœur du prochain Briefing de Bruxelles
  4. La Jamaïque a des vues sur les marchés non-européens
  5. Commissions du Parlement: qui est à la tête ?
  6. Les ministres adoptent des conclusions sur l'aide agroenvironnementale
  7. Stratégie du bien-être des animaux devant le Conseil
  8. L'inefficacité de l'aide humanitaire «coûte des vies humaines»
  9. Accord de coopération signé entre Antigua-et-Barbuda et la Martinique
  10. Un coup de main donné par la Commission ENVI au SCEQE
  11. Une étude sur les impacts de l’accord en matière d’industrie du thon
  12. Plus de temps de « réflexion » pour l’UE et le Gabon
  13. Nouvel accord de partenariat avec Maurice
  14. Echange de vues sur le règlement «OCM unique»
  15. L' UE et le Mozambique: fixant les possibilités de pêche
  16. Révision de l’APE demandée par le gouvernement tanzanien
  17. Un nouveau problème bananier?
  18. La politique du Cap and trade: «plus qu’inefficace»
  19. Mettre fin au différend sur le commerce du bœuf aux hormones
  20. Une proposition qui «répond de toute évidence aux attentes des citoyens»
  21. Synergie entre les instruments du commerce et ceux du développement
  22. Au revoir mesdames et messieurs les ambassadeurs
  23. Fidji: prochaine mise en oeuvre d’une législation en matière de pêche
  24. Piebalgs assiste au sommet de l’UA


  1. Principaux évènements pour la semaine du 06/02 au 12/02/2012
    2012-02-03
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural, Politique alimentaire, Politique ACP-UE

    Parlement européen
    - 6 et 8 Février: Commission des affaires étrangères.
    - 6 Février : Commission de l’Agriculture et développement rural
    - 9 Février : Commission de développement
    Commission européenne
    - 7 Février : Conférence sur la Feuille de route Energie 2050
    Conseil des Ministres
    - 7/ 9 Février : Coreper II
    -7/ 9 Février : Coreper I
    ACP Group
    -9 Février : Comité des ambassadeurs  ACP
    Date spéciale
    -7 Février: 20ème anniversaire de la signature du Traité de Maastricht

    Vous pouvez également lire notre quotidien anglais « CTA Brussels Daily » (alimenté par Twitter) et nous suivre à travers notre nouveau group de Facebook CTABrussels ainsi que notre compte Twitter CTABruxelles pour recevoir les dernières informations UE-ACP.




  2. Notre invité vidéo: Laurent de Boeck, l'Observatoire ACP sur les migrations
    2012-02-03
    Catégorie(s) : Archives

    Nous avons récemment rencontré Laurent de Boeck, directeur de l'Observatoire ACP sur les migrations, une initiative du groupe des États ACP. En particulier, il nous explique le processus de Rabat, les principaux défis pour la stratégie 2012-2014 ainsi que les effets positifs d'une bonne gestion de la politique migratoire comme contribution à la réduction de la pauvreté.


    Link Regarder la vidéo
    Link L'Observatoire
    Link Processus de Rabat


  3. Pastoralisme: au cœur du prochain Briefing de Bruxelles
    2012-02-03
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural, Politique alimentaire, Politique ACP-UE

    Le prochain Briefing de Bruxelles sur le développement aura lieu le 22 Février 2011 et sera organisé en partenariat avec la Commission de l’Union Africaine, la Commission européenne (DG DEVCO), le Secrétariat ACP, Concord et d’autres partenaires médias.  
    Le pastoralisme sera au coeur de notre prochain Briefing de Bruxelles. Nous discuterons les principaux enjeux affectant les éleveurs pastoraux, en particulier dans les pays ACP, ainsi que des opportunités fournies par les cadres et processus politiques existant au niveau continental et régional.
    Il traitera ensuite les partages de bonnes pratiques et d’expériences de terrain entre les régions. Nous identifierons également les actions politiques urgentes et concrètes en soutien au pastoralisme.
    Le Briefing sera transmis en direct à travers un webstream. Pour consulter le programme (révisé), pour vous enregistrez et pour regarder le webstream (le 22 Février entre 08h30 et 13h00) veuillez consulter le site http://bruxellesbriefings.net.




  4. La Jamaïque a des vues sur les marchés non-européens
    2012-02-03
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Vu les perspectives économiques mondiales pessimistes pour l’année 2012, Dr. Peter Phillips, le ministre des Finances jamaïcain, a récemment souligné que son pays devait trouver des solutions pour dynamiser son économie. Suite aux prévisions de croissance négative annoncées par le Fonds monétaire international (FMI), il a mis en exergue le fait que la demande d’exportations jamaïcaines pourrait diminuer et a suggéré qu’il fallait « redoubler d’efforts afin d’exporter davantage, de chercher de nouveaux marchés, en particulier dans des zones qui ne sont pas trop affectées par la récession afin d’essayer de trouver des sources de fonds d’investissement issus d’autres régions qui ne seront pas affectées par la récession comme les États-Unis et l’Union européenne. »
    Le FMI a récemment revu à la baisse ses prévisions de croissance de l’économie mondiale, passant de 4 pour cent à 3,25 pour cent en 2012. Vu les nouveaux défis fiscaux auxquels les pays européens doivent faire face et la reprise plus lente que prévue de l’économie étatsunienne et celle des autres pays développés, les exportations jamaïcaines pourraient être bientôt réduites. Dr Peter Phillips craint dès lors que cette information signifie « moins de demandes pour une série d’exportations [jamaïcaines]; […] et le versement plus lent des revenus des Jamaïcains d’Outre-Mer en fonction de leur situation personnelle.

    Source: Caribbean 360






     

     


    Link En savoir plus [EN]
    Link L'UE et la Jamaïque
    Link Commerce de la Jamaïque


  5. Commissions du Parlement: qui est à la tête ?
    2012-02-02
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    Comme mentionné dans un article la semaine dernière, les commissions du Parlement européen (PE)  ont élu leurs présidents et vice-présidents pour la deuxième moitié du mandat. Ils mèneront les travaux parlementaires pendant deux ans et demi, jusqu'aux prochaines élections européennes de 2014.
    Le travail législatif du Parlement est préparé au sein de 20 commissions parlementaires permanentes et deux sous-commissions. Le site web du PE affiche la liste des nouveaux présidents.

    Source: Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link Les Commissions
    Link Élection des présidents


  6. Les ministres adoptent des conclusions sur l'aide agroenvironnementale
    2012-02-02
    Catégorie(s) : Développement rural, Environnement

    Le Conseil a récemment adopté des conclusions sur le rapport spécial de la Cour des comptes européenne intitule "L'aide agroenvironnementale est-elle conçue et gérée de manière satisfaisante?". La Cour reconnait les progrès substantiels accomplis depuis l'instauration des paiements agroenvironnementaux. Même si le Conseil a pris note des recommandations de la Cour, le Conseil a signalé que les avantages environnementaux réels de ces mesures ne sont visibles qu'âpres un certain délai suivant leur mise en œuvre.
    Les ministres ont également fait remarquer que les mesures peuvent viser à améliorer les pratiques agricoles mais aussi à préserver des pratiques respectueuses de l'environnement.
    Il convient de rappeler qu’en octobre 2011, la Commission a adopte une proposition de règlement concernant le développement rural dans le cadre de la reforme de la PAC. Cette proposition est actuellement à l'examen au sein du Conseil et de ses instances préparatoires.
    Les conclusions ont été adoptées lors de la 3140ème session du Conseil Agriculture et Pêche  à Bruxelles.


    Source: Conseil de l'UE


    Link En savoir plus
    Link Lire le rapport
    Link Conseil Agriculture et et Pêche


  7. Stratégie du bien-être des animaux devant le Conseil
    2012-02-02
    Catégorie(s) : Développement rural

    Comme mentionné dans un article la semaine dernière, la Commission européenne a adopté une nouvelle stratégie de quatre ans (2012-2015) qui vise à améliorer encore le bien-être des animaux dans l’Union européenne. Le Conseil, qui a reçu des informations de la Commission concernant cette stratégie,  s’est  félicité  des principaux éléments proposés.
    Plusieurs Etats membres se sont félicités de certains éléments clés dans cette stratégie, tels que la mise en œuvre harmonisée du cadre législatif en vigueur dans ce domaine, une meilleure information des consommateurs ou encore l'optimisation des synergies avec la PAC. Toutefois, certaines délégations ont souligne la nécessité de mettre en place des mesures visant à assurer la compétitivité internationale des exploitants de l'UE vis-à-vis des pays tiers qui n'appliquent pas les mêmes normes en matière de bien-être animal.

    Source: Conseil de l'UE


    Link En savoir plus
    Link CE adopte une nouvelle stratégie
    Link La stratégie


  8. L'inefficacité de l'aide humanitaire «coûte des vies humaines»
    2012-02-02
    Catégorie(s) : Archives, Efficacité Aide

    Les députés ont récemment approuvé  une résolution critiquant la gestion de l'aide humanitaire de l'UE. Notamment,  ils ont critiqué  la manière dont les fonds européens sont acheminés par les Nations unies. Comme  le député Martin Ehrenhauser, qui a préparé la résolution, a souligné « [l]'aide humanitaire cible ceux qui en ont le plus besoin. Son inefficacité coûte des vies humaines».
    Le Parlement demande que le département de l'aide humanitaire et de la protection civile de la Commission européenne (ECHO) gère l'aide de manière plus efficace et moins bureaucratique, tout en assurant un degré élevé de responsabilité et de transparence. En outre, les députés  souhaitent que la Commission européenne évalue mieux la fiabilité des organisations partenaires potentielles, afin de garantir que leurs systèmes de gestion soient réglementaires.

    Source: Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link Regarder la video du débat
    Link ECHO


  9. Accord de coopération signé entre Antigua-et-Barbuda et la Martinique
    2012-02-02
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    Baldwin Spencer, le Premier ministre d’Antigua-et-Barbuda a signé un accord de coopération bilatérale avec la Martinique après plusieurs semaines de négociation sur la « Déclaration d’intention de coopération » et ce moins d’un an après avoir obtenu un accord avec la Guadeloupe, un autre département français d’Outre-Mer.
    D’après le site d’informations caribéen Caribbean 360, le Premier ministre antiguayen et Serge Letchimy, le Président du Conseil régional de Martinique, ont signé cet accord suite aux réunions avec Michel Prom, Ambassadeur de France auprès des États membres de l’OECS (Organisation des États de la Caraïbe orientale) et avec un représentant de l’Agence française du Développement (AFD).
    L’accord fait un point sur la coordination des projets et activités visant à créer plus facilement des liens plus serrés dans le cadre du Programme INTERREG, IV « Caraïbes » et dans le cadre du programme indicatif régional (PIR) Caraïbes du 10e Fonds européen du Développement.

    Source: Caribbean 360


    Link En savoir plus
    Link Agence Française de Développement
    Link Programme INTERREG IVC


  10. Un coup de main donné par la Commission ENVI au SCEQE
    2012-02-02
    Catégorie(s) : Environnement

    Le Parlement européen a, sur base de la feuille de route « bas carbone », publiée par la Commission européenne, récemment adopté un rapport sur la politique européenne en matière de changements climatiques. La feuille de route demande une réduction des émissions des gaz à effet de serre. Si l’objectif premier est de réduire celles-ci de 40% d’ici 2030, le but ultime est d’atteindre une réduction de 80% d’ici 2050. Les Verts ont donné leur approbation quant à l’appel lancé par certains parlementaires européens d’ « abandonner » les permis européens donnant le droit de polluer afin de pouvoir résoudre les problèmes liés au système communautaire d’échange de quotas d’émissions (SCEQE).
    Bas Eickhout, porte-parole en charge du climat chez les Verts a exprimé son inquiétude, mettant en lumière l’importance d’actions à court et à long terme afin de combattre les changements climatiques vu qu’il n’y a eu aucune demande de la part de l’UE de hausser sa cible de réduction de 30% des gaz à effet de serre. « La politique climatique européenne n’a pas de ligne directrice, il faut répondre d’urgence au problème dans le cadre de l’approche à court terme des objectifs climatiques 2020 de l’UE. Surtout si nous avons la moindre chance d’obtenir les résultats, nécessaires à long terme pour éviter des changements climatiques dangereux... », a-t-il souligné.

    Source: The Greens|European Free Alliance


    Link En savoir plus
    Link Feuille de route 2050
    Link L’étude de la Commissione


  11. Une étude sur les impacts de l’accord en matière d’industrie du thon
    2012-02-02
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Le Parlement européen a demandé à la Commission européenne de réaliser une étude sur les futurs impacts de l’accord de pêche sur l’industrie communautaire, en particulier en ce qui concerne le thon, accord conclu avec la Papouasie-Nouvelle Guinée suite à l’augmentation, au cours de ces derniers mois, des plaintes et avertissements déposés sur le pacte conclu entre l’Union européenne et les pays du Pacifique.
    Le site d’informations FIS relatif à la pêche rapporte que la Papouasie est considérée comme étant un « danger » pour l’industrie communautaire de la conserve. L’industrie européenne de la conserve de produits de la mer est principalement installée en Espagne, en particulier en Galice. Les consultants sont déjà à Vigo afin de collecter des données sur la situation de l’industrie du thon européenne et espagnole. L’étape suivante est le voyage jusqu’en Papouasie pour des recherches approfondies sur la situation du pays en matière de durabilité des ressources marines ainsi qu’en matière de conditions économiques, environnementales, sanitaires et hygiéniques dans lesquelles la production de thon est réalisée.

    Source: FIS


    Link En savoir plus
    Link L'UE et la Papouasie-Nouvelle-Guinée
    Link Une nouvelle stratégie pour stimuler l’industrie


  12. Plus de temps de « réflexion » pour l’UE et le Gabon
    2012-02-02
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    La flotte communautaire pourrait devoir se retirer des eaux gabonaises en raison de l’expiration en décembre 2011 du dernier accord de pêche et vu les négociations hésitantes pour l’obtention d’un nouvel accord. La clause traditionnelle de l’Union européenne sur le respect des droits de l’homme ainsi que le payement de compensations financières pour les prises de poissons, semblent être les raisons principales motivant Bruxelles et le gouvernement gabonais à se battre pour atteindre un accord.
    Maria Damanaki, Commissaire européenne de la Pêche, souligne « qu’il est impossible de délivrer des permis de pêche à des navires européens en dehors d’un accord, même sans protocole. » Plusieurs parlementaires européens ont dès lors demandé à la Commissaire de chercher des solutions rapides afin de renouveler le protocole bilatéral puisque cette zone représente l’une des zones de pêche principales de la flotte atlantique basque. M. Damanaki a admis que les négociations n’avaient pas beaucoup avancé. « Les deux parties sentent bien que chacune a besoin de plus de temps de réflexion », a-t-elle ajouté.
    Le précédent accord de pêche offrait une compensation de 860 000 euros au Gabon en échange des permis octroyés à 24 thoniers senneurs et 16 palangriers de surface. Sur ce total, l’Espagne a reçu 12 permis pour ses thoniers et 13 pour ses palangriers, la France, quant à elle, a obtenu 12 permis pour sa flotte de thoniers et le Portugal 3 permis pour ses navires palangriers.

    Source: FIS


    Link En savoir plus
    Link L'UE et le Gabon
    Link Aucune entente


  13. Nouvel accord de partenariat avec Maurice
    2012-02-02
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Suite aux discussions tenues lors la dernière session du Conseil Agriculture et Pêche,  les ministres  ont adopté une décision autorisant la Commission à ouvrir des négociations en vue de la conclusion d'un accord de partenariat dans le domaine de la pêche et de son protocole avec la République de Maurice.
    Ce nouvel accord de partenariat dans le domaine de la pêche et son protocole seront conclus conformément  aux conclusions adoptées par le Conseil le 15 juillet 2004 à propos de ce type d'accords. Le protocole définira les possibilités de pêche à  accorder aux navires de l'UE, la compensation  financière, le cadre de la mise en œuvre du soutien sectoriel et les clauses relatives à la durée et a la révision du protocole.

    Source: Conseil de l'UE


    Link En savoir plus
    Link Relations UE-Île Maurice
    Link Des négociations à l'île Maurice


  14. Echange de vues sur le règlement «OCM unique»
    2012-02-01
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Les ministres ont procédé à un échange de vues sur la proposition de règlement portant organisation commune des marchés des produits agricoles dans le cadre de la politique agricole commune.Le débat, tenu lors de la 3140ème session du Conseil Agriculture et Pêche à Bruxelles, s'est articulé autour des mesures exceptionnelles à prendre en cas de perturbations des marchés, ainsi que des mesures proposées en vue de rendre la chaîne d'approvisionnement alimentaire plus compétitive et plus performante, en particulier via le renforcement des organisations de producteurs.
    En ce qui concerne les mesures devant permettre de réagir rapidement en cas de crise agricole, la plupart des États membres ont estimé que la proposition allait dans la bonne direction. Si certaines délégations ont salué la création d'un fonds de crise spécifique en cas de graves perturbations affectant toutes les productions agricoles, d'autres délégations ont souligné la nécessité de limiter l'utilisation de ce fonds à des circonstances exceptionnelles à définir précisément. De plus, certains États membres se sont interrogés sur le financement de ce fonds de crise.
    En ce qui concerne le renforcement des organisations de producteurs et le rôle à confier aux organisations interprofessionnelles, de nombreux pays se sont déclarés en faveur des propositions de la Commission, estimant que cela devrait contribuer à mieux contrebalancer le pouvoir de négociation des producteurs dans la chaîne alimentaire. Toutefois, un certain nombre de délégations ont souligné que les nouvelles règles concernant les organisations de producteurs devraient être facultatives, afin de pouvoir s'adapter aux différentes situations nationales. Certains États membres ont insisté sur le fait que cela ne devait pas fausser le jeu de la concurrence.

    Source: Conseil de l'UE


    Link En savoir plus
    Link OCM unique
    Link PAC: plus sage mais controversée


  15. L' UE et le Mozambique: fixant les possibilités de pêche
    2012-02-01
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Lors de la 3140ème session du Conseil Agriculture et Pêche qui s’est tenue récemment à Bruxelles, les ministres ont adopté une décision concernant la signature, au nom de l'UE, et l'application provisoire du protocole fixant les possibilités de pêche et la contrepartie financière prévues par l'accord de partenariat dans le secteur de la pêche entre l'UE et la République du Mozambique.
    Il convient de rappeler que l'accord de partenariat dans le secteur de la pêche entre l'UE et le Mozambique a été conclu en 2007. L'objectif principal du protocole joint à cet accord est de définir les possibilités de pêche offertes aux navires de l'UE ainsi que la contrepartie financière due, de manière distincte, au titre des droits d'accès et de l'appui sectoriel. À l'issue des négociations, un nouveau protocole a été paraphé le 2 juin 2011, le protocole précédent devant expirer le 31 décembre 2011. Afin que les navires de l'UE puissent poursuivre les activités de pêche, le nouveau protocole devrait être signé et appliqué à titre provisoire, dans l'attente de l'achèvement des procédures nécessaires à sa conclusion formelle.
    Le Conseil a également adopté un règlement relatif à la répartition des possibilités de pêche entre les États members.

    Source: Conseil de l'UE


    Link En savoir plus
    Link L'UE et le Mozambique
    Link Mission: renforcer des capacités maritimes


  16. Révision de l’APE demandée par le gouvernement tanzanien
    2012-02-01
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Les négociations concernant l’accord de partenariat économique (APE) semblent défavorables à la croissance économique des pays membres de la Communauté d’Afrique de l’Est (ou EAC). C’est pourquoi le gouvernement tanzanien a demandé à la Commission européenne une révision de l’APE. Lors d’une récente réunion conjointe avec la délégation suédoise à Dar es Salaam, Cyril Chami, ministre de l’Industrie, du Commerce et du Marketing, a déclaré que « la coopération au développement devait faire partie intégrante de l’APE afin d’assurer aux pays partenaires de la Communauté d’Afrique de l’Est la possibilité de réagir adéquatement aux nouveaux défis et d’exploiter au maximum les bénéfices octroyés par l’accord. »
    Il a ajouté que, même si les deux parties ont affirmé leur reconnaissance des besoins en développement de la communauté EAC, certains points de l’ordre du jour semblent décevants pour les membres de cette communauté.
    Enfin, le ministre tanzanien pense que la libre circulation, dans la région, des biens européens de haute qualité chassera définitivement de la compétition les produits bruts ou semi-transformés des États membres de l’EAC, élargissant par là-même le fossé de développement entre ces deux blocs économiques.

    Source: Tanzania Daily News


    Link En savoir plus
    Link L'UE et la Tanzanie
    Link Implications de l'EPA en Tanzanie


  17. Un nouveau problème bananier?
    2012-02-01
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    D’après le rapport sur le site d’informations ghanéen Peace FM online, George Kporye, le président de l’association Apibana qui vient de voir le jour (association des producteurs africains d’ananas et de bananes), exhorte le gouvernement ghanéen à signer l’APE avec l’Union européenne. G. Kporye souligne que l’accord garantit une entrée sur le marché européen libre de quota et il est redevable du fait que l’APE intérimaire initié par le Ghana le 13 décembre 2007 permet aux producteurs d’ananas et de bananes d’accéder au marché européen sans taxe douanière. « Si le Ghana ne signe pas l’APE, les producteurs d’ananas et de bananes seront soumis à des taxes douanières, ce que nous ne pouvons pas nous permettre pour rester compétitifs. », ajoute-t-il.
    Le président d’Apibana met, en outre, en exergue le fait que les producteurs africains doivent faire face à une compétition inégale avec les producteurs d’Amérique latine à cause d’une série d’accords, tels que l’accord de Genève et l’accord UE-Amérique centrale, ces deux accords ont en effet changé l’équilibre de l’offre et de la demande sur le marché de l’Union européenne.

    Source: Peace FM online


    Link En savoir plus
    Link L'UE et le Ghana
    Link Bananes, APE et l'OMC


  18. La politique du Cap and trade: «plus qu’inefficace»
    2012-02-01
    Catégorie(s) : Environnement

    Selon un document d’information publié par le FERN, une organisation non gouvernementale et une fondation néerlandaise, créée pour suivre l’implication de l’Union européenne dans le secteur des forêts et coordonner à l’échelle européenne les activités des ONG actives dans ce domaine, la politique choisie de plafonnement et d’échange de quotas (en anglais, cap and trade) a prouvé son inefficacité.
    Le FERN affirme que la Banque européenne d’investissement (BEI) continue de financer par des fonds carbone une politique contreproductive et hautement dommageable visant à soutenir l’échange de quotas carbone pour un montant totalisant près d’un demi-milliard d’euros.
    Cette note d’information basée sur un rapport publié par les organisations Counter Balance et Campagna per la riforma della banca mondiale (CRBM), donne une vue d’ensemble de l’implication rendue publique de la Banque européenne d’investissement en soutien aux marchés défaillants du carbone.

    *Cap and trade: Cap and trade est une méthode visant à réguler voire à réduire les pollutions émises dans l’atmosphère.

    Source: FERN



    Link En savoir plus
    Link Rapport de CB & CRBM
    Link Tout savour sur FERN


  19. Mettre fin au différend sur le commerce du bœuf aux hormones
    2012-01-31
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    La commission du commerce international (INTA) a récemment adopté  une proposition de concession de l'UE visant à mettre fin au différend, qui dure depuis 20 ans, avec les États-Unis et le Canada sur le commerce du bœuf aux hormones. "Il s'agit d'une résolution avantageuse pour tous, étant donné que l'Union européenne maintient son interdiction sur les importations de bovins traités aux hormones sans désavantager les produits agricoles européens, alors que les États-Unis et le Canada obtiennent des quotas très utiles pour leurs bovins non traités aux hormones", a déclaré le rapporteur Godelieve Quisthoudt-Rowohl (PPE, DE).
    S'il est approuvé par le Parlement dans son ensemble en Mars, le règlement autorisera les pays tiers à vendre à l'UE, à droit nul, 48 200 tonnes de viande de haute qualité provenant de bovins non traités avec des hormones de stimulation de la croissance.
    En échange, les États-Unis et le Canada ont déjà suspendu les droits à l'importation, qui s'élèvent à près de 130 millions de dollars, imposés aux produits agricoles européens inscrits sur la "liste noire". La suspension de ces droits, qui touchent le plus durement la France, l'Allemagne, le Danemark et l'Italie, permettra à ces pays et aux autres États membres de vendre chocolat, viande porcine, roquefort, moutarde, oignons, et truffes, ainsi que d'autres produits, à des prix compétitifs.

    Source: Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link Le différend
    Link Commission INTA


  20. Une proposition qui «répond de toute évidence aux attentes des citoyens»
    2012-01-31
    Catégorie(s) : Environnement

    Etant donné que les améliorations dans le domaine de la qualité de l’eau risquent d’être mises à mal par de nouvelles formes de pollution chimique, la Commission propose d’ajouter quinze substances chimiques à la liste des trente-trois polluants qui sont surveillés et contrôlés dans les eaux de surface de l’UE. Parmi ces quinze substances figurent des produits chimiques industriels, mais aussi des substances utilisées dans les produits biocides, pharmaceutiques et phytopharmaceutiques. Elles ont été sélectionnées sur la base de preuves scientifiques attestant qu'elles peuvent présenter un risque important pour la santé. A cet égard, Janez Potočnik, membre de la Commission chargé de l'environnement, a déclaré : « […] cette avancée […] répond de toute évidence aux attentes des citoyens ».
    La mise à jour sera effectuée par une révision de la directive sur les substances prioritaires dans le domaine de l'eau. La proposition contient également des normes plus strictes pour quatre substances qui font actuellement l’objet d’une surveillance et exige la suppression progressive des émissions de deux autres substances qui figurent déjà sur la liste.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Qualité environnementale
    Link Liste des substances


  21. Synergie entre les instruments du commerce et ceux du développement
    2012-01-30
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Archives, Développement rural, Politique ACP-UE

    Suite aux déclarations du commissaire européen au commerce, Karel De Gucht, ainsi qu’à la communication «Commerce, croissance et développement» , la Commission européenne présente toute une série de propositions qui visent à renforcer la synergie entre les instruments du commerce et ceux du développement pour une véritable réduction de la pauvreté dans le monde. Ces propositions cherchent à renforcer les capacités commerciales des pays en développement en intégrant le commerce dans leur stratégie de croissance.
    Les propositions mettent en avant le rôle du commerce en tant que vecteur majeur de développement, de croissance et de réduction de la pauvreté. En outre, l’Union européenne appelle aujourd’hui toutes les économies développées à suivre son exemple et à accorder aux pays en développement le même niveau élevé d’accessibilité à leurs marchés.
    À cet effet, les dirigeants des pays en développement doivent également faire face à leurs responsabilités. Des réformes internes sont nécessaires dans ces pays afin que les populations pauvres bénéficient réellement de la croissance fondée sur le commerce.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Commerce, croissance et développement
    Link En faveur des pays pauvres


  22. Au revoir mesdames et messieurs les ambassadeurs
    2012-01-30
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    Elizabeth Simbrão, l’ambassadrice angolaise auprès de la Belgique et de l’Union européenne, a récemment fait ses adieux à ses collègues ambassadeurs. À cette occasion, la diplomate, a déclaré, qu’en sa capacité de coordinatrice du groupe de la Communauté de développement d’Afrique australe (ou SADC), elle était déterminée à renforcer la position de ce groupe régional.
    Le secrétaire général du groupe Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP) ainsi que d’autres corps diplomatiques étaient présents lors de cette cérémonie.

    Source: ACP


    Link En savoir plus
    Link Tout savoir sur la SADC
    Link L'UE et la SADC


  23. Fidji: prochaine mise en oeuvre d’une législation en matière de pêche
    2012-01-30
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Dans le cadre du programme ACP Fish II « renforcement de la gestion des pêches dans les pays ACP », les Fidji bénéficieront de neuf des 26 projets en matière de pêche pour un budget prévu à 3 millions d’euros (soit 6.9millions de FJD (dollar de Fidji). Les projets des régions du Pacifique permettront aux Fidji de développer en particulier leur législation en matière de subvention afin de mettre en œuvre leur législation dans le domaine de la pêche.
    Un manuel des opérations nationales standard de suivi, contrôle et surveillance est en train d’être réalisé aux Fidji, dans les Îles Cook, à Niue, aux Tonga et au Vanuatu.
    Selon une déclaration du groupe d’États Afrique, Caraïbes et Pacifique du programme Fish II (ACP Fish II), ce manuel vise à être un document de référence afin de guider les officiers de suivi, contrôle et de surveillance (MCS) dans l’exercice de leurs fonctions.

    Source: Fiji Times


    Link En savoir plus
    Link Programme ACP Fish II
    Link Les Fidji et l'UE


  24. Piebalgs assiste au sommet de l’UA
    2012-01-30
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Politique ACP-UE

    Le sommet de l’UA, qui se tient à Addis Abeba les 29 et 30 janvier, assiste à l’élection du Collège des commissaires de l’UA qui officie au cours des quatre prochaines années. Le Commissaire Piebalgs, en charge du développement, assiste en tant qu’observateur, pour renforcer les liens entre l’UE et l’Union africaine (UA).
    Le sommet décidera également du pays organisateur de la présidence de l’UA pour 2012. Un pays d’Afrique centrale, la Guinée équatoriale, assurant actuellement la présidence, son successeur sera un pays d’Afrique de l’Ouest.
    Hormis les élections, la relance des échanges commerciaux intra-africains sera le thème central du sommet de cette année. La conférence devrait appuyer un plan d’action pour relancer les échanges commerciaux intra-africains, ainsi que l’établissement d’une zone de libre échange continentale d’ici 2017.

    Source: SEAE


    Link En savoir plus
    Link L'Union africaine
    Link Partenariat de l'UE et l' Afrique



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Mme Isolina BOTO
Manager
Bureau du CTA/Bruxelles
39 rue Montoyer
1000 Bruxelles - Belgique
Tel: + 32 (0) 2 513 74 36; Fax: + 32 (0) 2 511 38 68
Courriel: boto@cta.int
Site Web: http://www.cta.int/
Blog de Bruxelles: http://bruxelles.cta.int/
Briefings de Bruxelles: http://bruxellesbriefings.net/

 

Rédacteur : Alejandra Morales (morales@cta.int)

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2011 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

1