Teknoloji Haberleri Teknoloji Blogu Internet Haberleri Defterdar | Bir Bilgenin Defteri HDFilmİzle Full HD izle Türkçe Dublaj izle
Weblog du Bureau de Bruxelles
Juin 2018
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 312]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 312]
Date d'envoi: 2012-03-02 18:28:45
Publication #: 124
Contenu:
CTA Newsletter
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [DATE]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.
  1. Principaux évènements pour la semaine du 5/03 au 11/03/2012
  2. Notre invité vidéo: S.E. Raymond Magloire, Ambassadeur d´Haïti
  3. La Commission INTA soutient le projet de la CE de mettre à jour le SPG
  4. Rio+20: Des principes essentiels qui orienteront les travaux de l'UE
  5. Redoubler d’efforts pour que la croissance verte devienne une réalité.
  6. Karel De Gucht: «L'engagement de l'UE reste ferme»
  7. Des produits 'Origine Sénégal' sur le marché allemand
  8. Des règles sur l'étiquetage et les contenus des aliments mieux définies
  9. Des PEI dans les domaines des matières premières et du développement
  10. Coopération Chine-UE pour aider les Etats africains
  11. Des propositions visant à stimuler la mobilité universitaitre intra-ACP
  12. Un financement européen pour le renfort des troupes AMISON
  13. Bientôt un consensus sur l’APE : le Ghana presse la CEDEAO
  14. Amélioration du secteur laitier par les ministres européens
  15. Nouvelle campagne contre la faim dans le monde
  16. Un projet de directive pour économiser de l'énergie
  17. 7e réunion ACP/UE
  18. Le Conseil a approuvé l’AFP avec la Guinée-Bissau
  19. Des vitamines pour lutter contre le paludisme
  20. Accords bilatéraux relatifs à l'énergie
  21. Une molécule pour prendre le dessus sur la malaria
  22. On se prépare pour le septième sommet des chefs d’État des pays ACP


  1. Principaux évènements pour la semaine du 5/03 au 11/03/2012
    2012-03-02
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural, Politique alimentaire, Politique ACP-UE

    Parlement européen
    -8 Mars: Commission Affaires étrangères
    Conseil de ministres
    -7 Mars: COREPER I
    -6/7 Mars: COREPER II
    -9 Mars: Conseil Environnement
    Groupe ACP
    -5/6 Mars: Building Block sur la coopération sud-sud et triangulaire
    -6/7 Mars: Comité de pilotage élargi de la Facilité intra-ACP Migration
    Date spéciale
    -8 Mars: Célébration de la journée internationale de la Femmes

    Vous pouvez également lire notre quotidien anglais « CTA Brussels Daily » (alimenté par Twitter) et nous suivre à travers notre nouveau group de Facebook CTABrussels ainsi que notre compte Twitter CTABruxelles pour recevoir les dernières informations UE-ACP.




  2. Notre invité vidéo: S.E. Raymond Magloire, Ambassadeur d´Haïti
    2012-03-02
    Catégorie(s) : Archives, Développement rural, Politique ACP-UE

    Comme nous l’avons mentionné en Janvier, deux ans après le séisme, le relèvement d’Haïti est encore en cours. S.E. Raymond Magloire, Ambassadeur d´Haïti auprès de la Belgique, et aussi des Pays Bas, du Luxembourg et de l´UE, nous explique la situation actuelle du pays. Notamment, il remarque que l’un des principaux défis d’Haïti est celui de la réhabilitation de sa capacité de production.


    Link Regarder la vidéo
    Link L'action de l'UE en Haïti.
    Link Haïti : Deux ans après


  3. La Commission INTA soutient le projet de la CE de mettre à jour le SPG
    2012-03-02
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Selon les députés de la commission du commerce international (INTA), les pays à haut et moyen revenu devraient être retirés de la liste des préférences commerciales généralisées de l'Union (SPG), en vue d'aider davantage les pays en développement les plus nécessiteux. Egalement, les députés veulent renforcer les garanties pour empêcher les importations textiles en provenance de pays tiers de perturber le marché de l'UE.
    Lors d'un vote sur le projet de mise à jour du système, les députés ont soutenu le projet de la Commission européenne de mettre à jour le SPG afin de refléter les récents changements intervenus dans la structure des échanges mondiaux, en supprimant les préférences pour les importations de l'UE en provenance des pays qui figurent en bonne place de la liste de revenu par habitant de la Banque mondiale (y compris la Russie, le Brésil, le Koweït, l'Arabie saoudite  et le Qatar).
    Selon le Parlement européen, les changements réduiraient le nombre de pays qui jouissent d'un accès préférentiel aux marchés de l'UE qui passerait de 176 à environ 80. Les importations qualifiées pour les préférences seraient réduites, passant de 60 milliards d'euros en 2009 (4% des importations totales de l'UE) à environ 37,7 milliards d'euros.
    C'est la première fois que le Parlement a exercé son pouvoir, introduit par le traité de Lisbonne, de légiférer sur le SPG.

    Source: Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link La commission INTA
    Link Les SPG


  4. Rio+20: Des principes essentiels qui orienteront les travaux de l'UE
    2012-03-02
    Catégorie(s) : Environnement, Développement rural

    Suite aux récentes discussions, le Conseil européen a souligné qu'il souhaitait vivement que la Conférence des Nations unies sur le développement durable Rio+20 débouche sur un résultat ambitieux. Notamment, Il a énoncé quelques principes essentiels qui orienteront les travaux de l'UE dans cette perspective.
    Selon le Conseil européen « [ la] conférence devrait faire progresser la transition de la planète vers une économie verte, et ainsi œuvrer en faveur de la protection de l'environnement, contribuer à l'éradication  de la pauvreté et stimuler une croissance à faibles émissions de CO2 qui permette une  utilisation efficace des ressources ».
    En outre,  « elle devrait faire progresser les travaux sur la définition à l'échelle planétaire d'objectifs
    cohérents pour l'après-2015 en matière de développement durable, en tenant compte  notamment du processus de réexamen des objectifs du Millénaire pour le développement ».

    Source: Conseil européen


    Link En savoir plus
    Link RIO+20
    Link L'UE et RIO+20


  5. Redoubler d’efforts pour que la croissance verte devienne une réalité.
    2012-03-02
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Des Membres de l’OMC et des représentants d’autres organisations internationales ont récemment assisté un atelier sur l’Aide pour le commerce, le développement durable et l’économie verte, qui s’est tenu à l’OMC la dernière semaine. Le Président du Comité du commerce et du développement, l´ambassadeur Mothae Maruping, Lesotho,  a conclu que l’Aide pour le commerce contribuait au développement durable, mais qu’il fallait redoubler d’efforts pour que la croissance verte devienne une réalité.
    Notamment, le Président du Comité du commerce a dit: "[L]e commerce est une partie intrinsèque du pilier du développement économique du développement durable [...]OMC a un rôle central à jouer pour assurer que les mesures environnementales ne soient pas des formes déguisées de protectionnisme."

    Source: OMC


    Link En savoir plus
    Link Aide pour le commerce
    Link Questionnement sur l´APC


  6. Karel De Gucht: «L'engagement de l'UE reste ferme»
    2012-03-01
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    La Commission européenne a récemment publié son deuxième rapport sur les obstacles au commerce et à l'investissement,  qui décrit les progrès accomplis dans le démantèlement des barrières. Le rapport reconnaît des réussites dans l'élimination de certaines barrières commerciales, comme  par exemple en Inde. Toutefois, il souligne la persistance générale des obstacles pour les entreprises européennes d'accéder aux marchés clés. Le démantèlement de ces barrières permettrait d'améliorer et d'ouvrir de nouvelles possibilités d'exportation et d'investissement pour les entreprises européennes et des personnes.
    En parlant de protectionnisme, le commissaire européen au commerce Karel De Gucht a déclaré que l'UE «[doit] s'assurer que le commerce reste ouvert afin de stimuler la croissance économique et l'emploi. [Ce] rapport montre que notre stratégie  est payante dans la lutte contre les barrières injustes au commerce et à l'investissement. Pourtant, nous devons […] doubler nos efforts afin de s'assurer que l'ouverture est maintenue dans le monde entier. L'engagement de l'UE visant à garantir l'ouverture des échanges reste ferme".»

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus [EN]
    Link Lire le rapport
    Link L'accès au marché


  7. Des produits 'Origine Sénégal' sur le marché allemand
    2012-03-01
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Selon un article publié sur le site Sendeveloppementlocal, qui informe sur les actualités du développement  local au Sénégal, cinq entreprises sénégalaises du secteur des exportations des produits horticoles, accompagnées par l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (Asepex), ont participé , à Berlin, en Allemagne, au salon 'Fruit logistica 2012’' Selon un communiqué de l’Asepex, cet événement, est le plus grand salon professionnel en Europe de l’ouest consacré au commerce des fruits et légumes frais.
    Le salon a enregistré 56 mille visiteurs en 2011, selon le texte. La même source indique que la participation du Sénégal, par le biais de l’ Asepex, s’inscrit dans le cadre de sa mission classique d’identification de marchés porteurs et de positionnement des produits ‘Origine Sénégal’.
    L’Asepex a organisé la participation de ces entreprises, en partenariat avec le Centre hollandais de promotion des importations en provenance des pays du Sud (CBI) et le Centre du commerce international (CCI).
    Comme souligné par le communiqué : « L’objectif de la participation des entreprises sénégalaises est d’entrer directement en contact avec les acheteurs européens, principaux importateurs des fruits et légumes sénégalais exportés ».

    Source: Sendeveloppementlocal


    Link En savoir plus
    Link Fruit Logistica 2012
    Link Sénégal-UE: Statistiques


  8. Des règles sur l'étiquetage et les contenus des aliments mieux définies
    2012-03-01

    Selon les députés en commission de la santé publique et de la sécurité alimentaire (ENVI), les règles sur l'étiquetage et les contenus des laits pour bébés et des aliments pour les personnes ayant des besoins médicaux spécifiques doivent être mieux définies en vue de protéger les consommateurs et de rendre le secteur alimentaire plus clair. Ces règles spéciales devraient aussi couvrir l'intolérance au gluten et certains régimes faibles en calories.
    Frédérique Ries a déclaré à cet égard: "Je me félicite du vote [...], qui montre que nous poursuivons l'objectif clair de protéger les citoyens les plus vulnérables de notre société, dont les enfants et ceux qui ont des besoins médicaux spécifiques. Je salue en particulier les dispositions spéciales pour les personnes atteintes de la maladie cœliaque, étant donné que l'intolérance au gluten peut être mortelle.
    Le projet de texte remplacera différents actes législatifs existants en vue de simplifier et de clarifier les règles sur l'étiquetage et la composition, qui couvrent des produits représentant 1-2 % du marché alimentaire total. La mise a jour a été proposée en raison de problèmes auxquels sont confrontés les consommateurs et les autorités pour faire la distinction entre les aliments destinés à la consommation courante et ceux destinés à des groupes spécifiques.

    Source: Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link Tout avoir sur ENVI
    Link Règles sur l'étiquetage


  9. Des PEI dans les domaines des matières premières et du développement
    2012-03-01
    Catégorie(s) : Développement rural, Commerce ACP-UE

    La Commission européenne a  récemment proposé  des mesures décisives pour relever trois défis: l'approvisionnement en matières premières, l’agriculture durable et le vieillissement actif et en bonne santé. Ces trois domaines requièrent un effort d’innovation plus concerté impliquant à la fois le secteur public et le secteur privé afin d'améliorer la qualité de la vie et de donner à l’Europe un rôle de premier plan sur la scène mondiale. La Commission a donc lancé deux nouveaux Partenariats européens d'innovation (PEI), dans le domaine des matières premières et dans celui du développement durable et de la productivité de l'agriculture.
    Les PEI appréhendent l’ensemble de la chaîne de la recherche, du développement et de l’innovation sous un autre angle en réunissant les parties prenantes publiques et privées par delà les frontières et les secteurs afin d'accélérer la diffusion et l’adoption des innovations. Chacun des PEI a un objectif ambitieux à atteindre avant 2020, et ils devraient produire des résultats d’ici 1 à 3 ans. La communication précède de peu un Conseil européen dont on attend qu'il réaffirme la place de la recherche et de l'innovation au cœur de la reprise économique de l’Europe.
    Le président de la Commission européenne, M. José Manuel Barroso, a déclaré à ce sujet: «si nous voulons ramener l’Europe sur la voie de la croissance et de l’emploi, et relever des défis majeurs tels que l’approvisionnement en matières premières, l’agriculture durable et le vieillissement de notre population, il nous faut innover. Les partenariats européens d’innovation abattront les cloisonnements, élimineront les goulets d’étranglement et concentreront nos efforts sur des résultats importants pour les particuliers et les entreprises.»
    Il convient de rappeler que le PEI est un concept nouveau, introduit dans l’initiative phare «Une Union de l'innovation» de la stratégie Europe 2020. Son objectif est de s’attaquer aux faiblesses, aux goulets d'étranglement et aux obstacles qui, dans le système européen de recherche et d’innovation, entravent le développement des bonnes idées et leur commercialisation.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Tout avoir sur les PEI
    Link Stratégie Europe 2020


  10. Coopération Chine-UE pour aider les Etats africains
    2012-03-01
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE, Commerce ACP-UE

    Dans le cadre de la 3149e réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères, les ministres ont approuvé un projet de coopération en matière d’exportations d’armes conventionnelles entre les représentants de la société civile, de l’industrie et des gouvernements nationaux des pays membres de l’Union européenne ainsi que ceux de la Chine et des Etats africains pour un budget s’élevant à 830 000 euros. Un groupe de travail mixte composé d’experts en armes conventionnelles ainsi qu’un centre de recherche mixte sur les armes conventionnelles ont été mis sur pied. Ce projet fait partie de la stratégie de l’Union visant à combattre l’accumulation illicite d’armes légères et de petit calibre et leur trafic.
    Un communiqué de presse a annoncé que l’objectif de ce projet était « d’identifier les opportunités de coopération entre l’UE et la Chine afin de soutenir les Etats africains dans leur prévention de commerce illégal et d’accumulation d’armes légères et de petit calibre. Une augmentation de la sensibilisation et de l’engagement sur ces problématiques contribuera au succès des négociations et de la mise en oeuvre d’un traité solide sur le commerce des armes. »

    Source: Conseil de l'UE


    Link En savoir plus
    Link Tout savoir sur la stratégie
    Link L'UE, l'Afrique et la Chine


  11. Des propositions visant à stimuler la mobilité universitaitre intra-ACP
    2012-02-29
    Catégorie(s) : Archives, Politique ACP-UE

    La délégation européenne au Zimbabwé a récemment lancé un nouvel appel à propositions dans le cadre du Programme de mobilité universitaire intra-ACP dans le but de promouvoir la coopération en matière d’enseignement supérieur au sein de ces régions. Cet appel s’adresse aux institutions zimbabwéennes dédiées aux études supérieures.
    Le programme finance les partenariats conclus entre les établissements d’enseignement supérieur (EES) des états membres ACP et octroie les bourses pour les étudiants et les universitaires pour qu’ils puissent mener études, recherches et activités d’enseignement.  
    Les candidatures doivent être envoyées par courrier ou par courriel pour le 10 mai 2012 à l’adresse centrale.

    Source: European Commission


    Link En savoir plus
    Link Mobilité intra-ACP
    Link Candidatures


  12. Un financement européen pour le renfort des troupes AMISON
    2012-02-29
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    Comme mentionné la semaine dernière, suite à la visite officielle du Premier ministre somalien, la conférence internationale dédiée à l’avenir de ce pays subsaharien allait discuter de la proposition d’augmenter les effectifs militaires actifs dans la mission menée par l’Union africaine en Somalie  (AMISOM). Catherine Ashton et Andris Piebalgs, respectivement haute représentante de l’UE et commissaire européen au développement, tous deux présents à la conférence qui se tenait le 23 février, ont affirmé les engagements pris par l’UE pour stabiliser la situation en Somalie et ont annoncé que l’Union européenne soutiendra le travail essentiel mené par AMISOM par une aide supplémentaire à hauteur de 100 millions d’euros. C.Ashton a également déclaré: «Ce nouveau financement soutiendra l’augmentation des effectifs militaires décidée par la résolution 2036 (2012) du Conseil de sécurité de l’ONU adoptée mercredi 22 février.»
    La haute représentante a ajouté que « l’UE doit soutenir la population somalienne dans ses efforts visant à construire un avenir politique stable, à développer son économie et à être capable de vivre en sécurité dans un État de droit. » En outre, elle a rappelé l’approche globale de l’Union par son cadre stratégique pour la Corne de l’Afrique. Comme précédemment indiqué par le CTA, Alex Rondos, récemment désigné par le Conseil comme représentant spécial de l’UE pour la région qui inclut le  Djibouti, l’Érythrée, l’Éthiopie, le Kenya, la Somalie, le Soudan, le Sud-Soudan et l’Ouganda, joue un rôle de coordination active, en premier lieu en Somalie.
    Et Catherine Asthon de conclure: «Lors de ces 5 dernières années, l’UE a contribué à la situation en Somalie avec un budget dépassant le milliard d’euros. Nous avons la volonté de continuer à soutenir les Somaliens sur leur lancée vers un futur meilleur.»

    Source: European Commission/ CTA Bruxelles


    Link En savoir plus
    Link Lueurs d’espoir pour la Somalie
    Link Stabilisation de la Somalie


  13. Bientôt un consensus sur l’APE : le Ghana presse la CEDEAO
    2012-02-29
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Mme Hannah Tetteh, la ministre ghanéenne du commerce et de l’industrie, a indiqué que le pays souhaite obtenir un consensus de la part de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (ou CEDEAO) sur les accords de partenariat économique (APE) avec l’Union européenne (UE). Lors d’une interview avec le magazine Financial Business Times, elle a souligné qu’au Ghana, « nous sommes activement engagés dans la discussion liée à la création d’une plateforme CEDEAO pour l’APE complet  mais notre pays détient un APE intérimaire en réserve et nous n’arriverons pas atteindre de consensus dans la limite de temps fixée. »
    La ministre a ajouté qu’une discussion plus approfondie était nécessaire parce que ce point touche bien plus que le seul intérêt national. «Il est vrai que la signature de l’APE complet serait bénéfique pour certaines de nos régions et négatif pour d’autres mais nous avons besoin de contrebalancer les bénéfices et les pertes et d’ainsi décider ce qui est le mieux pour le pays », a-t-elle conclu.

    Source: Myjoyonline


    Link En savoir plus
    Link Tout savoir sur CEDEAO
    Link Relations commerciales


  14. Amélioration du secteur laitier par les ministres européens
    2012-02-29
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Développement rural, Politique alimentaire

    Dans le cadre de la dernière réunion du Conseil des ministres des Affaires générales qui s’est tenue à Bruxelles cette semaine, les ministres ont adopté un réglement visant à améliorer le fonctionnement du secteur laitier au sein de l’UE. Les dispositions prises sur les relations contractuelles dans le secteur du lait et des produits laitiers ainsi que la suppression prochaine des quotas laitiers de l’UE d’ici 2015 répondent à la profonde crise qui a affecté ce secteur en 2008 et 2009.
    Le renforcement du pouvoir de négociation des producteurs laitiers en leur permettant de mettre sur pied des organisations de producteurs visant à négocier collectivement les contrats de livraison du lait constitue l’un des éléments principaux de ce règlement.

    Source: Conseil de l'UE


    Link En savoir plus
    Link Lait et produits laitiers
    Link La crise en 2008-2009


  15. Nouvelle campagne contre la faim dans le monde
    2012-02-29
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire

    En raison du nombre élevé de personnes souffrant de famine chronique et de malnutrition à l’échelle mondiale, la Commission européenne (CE), l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ainsi que la Ligue européenne de football professionnel (LEFP) se sont unies pour une campagne commune pour augmenter la sensibilisation à cette problématique et encourager les actions dont nous avons tant besoin. L’un des pilliers principaux de cette campagne se concentrera comme prévu sur la crise alimentaire imminente de la région sahélienne.
    Le point culminant de cette campagne sera les journées 2012 Match Day Against Hunger. Cette troisième édition de l’événement réunira au moins 20 ligues nationales de football européen et plus de 300 clubs professionnels de football dans plus de 150 stades dans pas moins de 15 pays. Les matchs auront lieu les 31 mars et 1er avril prochains.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Le programme
    Link La crise alimentaire au Sahel


  16. Un projet de directive pour économiser de l'énergie
    2012-02-29
    Catégorie(s) : Environnement

    Selon un projet de directive européenne approuvé par la commission de l'énergie, les pays de l'UE devraient se fixer des objectifs nationaux contraignants en termes d'efficacité énergétique et économiser de l'énergie par le biais de mesures spécifiques telles que la rénovation des bâtiments publics.  La directive permettrait d'économiser de l'énergie et de réduire les émissions de CO2, et donc les demandes de quotas d'émission, en vertu du système européen d'échange de quotas.
    Le rapporteur Claude Turmes a declaré : « Ce vote montre clairement que le Parlement, avec une majorité comprenant la plupart des partis politiques, prend au sérieux les coûts croissants de l'énergie et la pauvreté énergétique. L'efficacité énergétique offre des possibilités de création d'emplois, en particulier dans le secteur de la construction. Les gouvernements ont désormais le choix: protéger les citoyens contre la pauvreté énergétique et créer de nombreuses possibilités d'emploi ou permettre aux grandes compagnies d'énergie de faire des profits toujours plus importants ».
    L'Union s'est fixé l'objectif de 20 % d'économies d'énergie primaire d'ici 2020 (actuellement il s'agit d'un objectif non-contraignant), mais la Commission estime qu'en l'absence de mesures, l'UE n'atteindra que la moitié de cet objectif d'ici 2020.

    Source: Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link La directive du PE
    Link Commission ITRE


  17. 7e réunion ACP/UE
    2012-02-29
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Politique ACP-UE, Archives

    À l’issue de la 7e réunion ACP/UE qui s’est déroulée dans la capitale zambienne Lusaka dès ce mercredi 22 février, les parlementaires européens et ceux des pays dits ACP ont déclaré que la corruption et le fossé qui règne en matière d’égalité hommes-femmes entravent le développement sur le continent africain.
    Les parlementaires ont également souligné que la lutte contre la corruption requérait “des politiques fortes, une législation anticorruption adéquate ainsi que des médias indépendants”. Ils ont enfin mis en lumière que “la démocratie dépassait le simple concept d’organisations libres et d’élections transparentes et crédibles. ”
    Dans le même ordre d’idée, les États membres de la Communauté de développement d’Afrique australe (la SADC selon l’acronyme anglais) sont invités à mettre en place des mécanismes légaux et institutionnels afin de promouvoir l’égalité des sexes en ce qui concerne les positions de décideurs ou de responsables politiques.
    Certaines questions commerciales ont également fait l’objet de discussions. Notons aussi que les parlementaires ont mis en exergue les opportunités de transformation en fonction des ressources minérales en Afrique afin de générer des revenus par le commerce de ce secteur qui est localisé dans la région et de faire en sorte que ces revenus ne s’en aillent pas à l’étranger.

    Source: All Africa/News Tribe


    Link En savoir plus
    Link ACP-EU JPA
    Link Final communiqué


  18. Le Conseil a approuvé l’AFP avec la Guinée-Bissau
    2012-02-29
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Dans le cadre de la dernière réunion du Conseil des Affaires générales qui se déroulait à Bruxelles cette semaine, les ministres ont adopté la décision d’approuver la conclusion d’un nouveau protocole visant à mettre en place des opportunités de pêche et une contribution financière fournie grâce à l’accord de partenariat de pêche entre l’UE et la Guinée-Bissau.
    Il est intéressant de mentionner que cet accord de partenariat avait été conclu en 2008. Un nouveau protocole avait été paraphé le 15 juin 2011 et était provisoirement appliqué afin de permettre aux navires européens de pouvoir exercer leurs activités de pêche. Ce protocole aura une durée de validité de 3 ans et remplacera l’actuel protocole qui expirera le 15 juin de cette année.

    Source: Conseil de l'UE


    Link En savoir plus
    Link La Guinée-Bissau et l'UE
    Link Protocole pour un APP


  19. Des vitamines pour lutter contre le paludisme
    2012-02-29
    Catégorie(s) : Archives

    Une récente étude menée par des chercheurs britanniques et allemands de l’université de Southampton au Royaume-Uni révèle que la prise de vitamines pourrait aider à lutter contre le paludisme (ou malaria). Il ressort des résultats de ces recherches, présentés dans le mensuel scientifique Structure, que les vitamines renforceraient l’efficacité des médicaments pour lutter contre cette maladie qui, selon l’Organisation mondiale de la Santé, touche plus de 250 millions de personnes chaque année dans 106 pays.
    L’un des problèmes principaux auxquels les spécialistes sont confrontés dans leurs tentatives de contrôler la malaria est la haute résistance développée par le Plasmodium (le parasite qui cause le paludisme) aux traitements actuellement utilisés. Trouver des nouvelles cibles médicamenteuses est donc un point essentiel dans la lutte contre cette maladie.
    Les études précédentes ont montré la façon dont les antifoliques ciblant la biosynthèse des vitamines B9 et B6 des parasites de la malaria jouent un rôle extrêmement important dans le traitement du paludisme.  Cette étude, en partie financée par l’UE par l’intermédiaire du sixième programme-cadre (FP6), identifie les enzymes de la malaria responsables de la biosynthèse de la vitamine B6 avec des structures d’atomes à trois dimensions (3D). L’équipe de chercheurs a mis en lumière que la biosynthèse de la vitamine B6 est un processus très organisé qui concerne un complexe enzymatique de 24 sous-unités protéiques. « Ces données sont un nouveau point de départ pour l’élaboration d’inhibiteurs spécifiques qui pourront cibler soit les sites actifs des enzymes, soit l’assemblage des protéines dans des complexes fonctionnels.», ont conclu les chercheurs.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Recherche et Innovation CE
    Link Mensuel scientifique Structure


  20. Accords bilatéraux relatifs à l'énergie
    2012-02-28

    Selon les informations rapportées par le service de presse du parlement européen, la Commission pourrait examiner de près des accords bilatéraux relatifs à l'énergie, entre les États membres de l'UE et des pays tiers, en termes de conformité avec le droit européen, suivant le projet de législation récemment approuvé par la commission Industrie, recherche et énergie (ITRE). Les députés ont clarifié les mesures à prendre dans le cas où les accords ne seraient pas conformes au droit européen et ont inclus des clauses de sauvegarde pour protéger l'ensemble des parties.
    La proposition législative, qui a  été présentée par la Commission en septembre dernier, exigerait des États membres qu'ils partagent avec cette dernière les détails de l'ensemble des accords bilatéraux sur l'approvisionnement énergétique, qu'ils négocient avec des pays tiers. Elle permettrait également à la Commission de participer aux négociations en tant qu'observateur et de vérifier si les accords respectent le droit européen.
    Les principaux objectifs du projet de législation sont d'empêcher que l'UE ne se retrouve dans une position vulnérable et désavantageuse en termes de sécurité d'approvisionnement énergétique pour le secteur, et de garantir l'efficacité énergétique, la durabilité, et des prix équitables pour les consommateurs.

    Source: Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link Commission ITRE
    Link Projet de rapport


  21. Une molécule pour prendre le dessus sur la malaria
    2012-02-28
    Catégorie(s) : Archives

    Une molécule qui permet au parasite de la malaria de se soustraire du système immunitaire de l’être humain vient d’être découverte par une équipe de chercheurs internationaux (Pays-Bas, Royaume-Uni, Australie et Japon). Les résultats du projet, qui a été en partie financé par le programme EVIMaLaR appuyé par l’Union européenne, ont été présentés dans le mensuel scientifique Cell Host & Microbe. Ils pourraient fournir une vision neuve sur la manière dont le parasite qui déclenche la maladie peut esquiver les défenses construites par le système immunitaire.
    La difficulté du système immunitaire à détecter des cellules infectées par le parasite est l’une des raisons principales qui explique pourquoi les scientifiques sont incapables d’élaborer un vaccin efficace contre le paludisme. Selon l’auteur de référence, le professeur Alan Cowman, de la division infection et immunité de l’institut australien de recherche médicale Walter and Eliza Hall, la molécule découverte, appelée PfSET10, « joue un rôle important dans le contrôle génétique de la PfEMP1, une protéine du parasite essentielle utilisée pour la survie du parasite lors des différents stades de développement.» Plein d’espoirs, il conclut: «Nous serons capables de produire des traitements ciblés qui seront plus efficaces dans la prévention du paludisme pour environ 3 milliards de personnes qui risquent de contracter la malaria à l’échelle du globe.»

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Tout savoir sur EVIMalaR
    Link Recherche au titre du 7e PC


  22. On se prépare pour le septième sommet des chefs d’État des pays ACP
    2012-02-28
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Politique ACP-UE

    Dans la perspective du 7e sommet des chefs d’État ACP, le secrétaire général du groupe des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, Dr Mohamed Ibn Chambas, a récemment rencontré dans la ville portuaire de Bata en Guinée équatoriale le Président de ce pays, Son Excellence Teodoro Obiang Nguema Mbasogo. La République de Guinée équatoriale accueillera d’ailleurs la conférence prévue du 10 au 14 décembre 2012.
    Selon le secrétariat ACP, les débats de décembre porteront principalement sur les implications de la crise économique et financière mondiale sur les pays ACP ; la coopération sud-sud ACP-BRICS ; la coopération entre les pays ACP ainsi que différents aspects commerciaux des relations UE-ACP

    Source: ACP


    Link En savoir plus
    Link Des priorités clés
    Link Solidarité entre les pays ACP



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Mme Isolina BOTO
Manager
Bureau du CTA/Bruxelles
39 rue Montoyer
1000 Bruxelles - Belgique
Tel: + 32 (0) 2 513 74 36; Fax: + 32 (0) 2 511 38 68
Courriel: boto@cta.int
Site Web: http://www.cta.int/
Blog de Bruxelles: http://bruxelles.cta.int/
Briefings de Bruxelles: http://bruxellesbriefings.net/

 

Rédacteur : Alejandra Morales (morales@cta.int)

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2011 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

1