Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Weblog du Bureau de Bruxelles
Septembre 2018
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 314]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 314]
Date d'envoi: 2012-03-19 18:39:16
Publication #: 126
Contenu:
CTA Newsletter
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [DATE]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.
  1. Principaux évènements pour la semaine du 19/03 au 25/03/2012
  2. Notre invité vidéo: Maryam Abeiderrahmane, directrice, Tiviski
  3. Prochain Briefing de Bruxelles sur le Développement
  4. Le dialogue politique entre l'UE et la Namibie
  5. Réinstallation des réfugiés: des priorités pour 2013
  6. Plus de participants carabéens wanted
  7. Ghana: Promotion de la production de bois légal
  8. Le Parlement soutient largement la 'feuille de route' de la Commission
  9. Les députés discutent sur l'épidémie de virus de Schmallenberg
  10. La volonté d’une politique étrangère commune fait défaut aux membres
  11. Commerce du bœuf aux hormones
  12. Décision d’aide d’urgence à hauteur d’un million d’euros pour Magadascar
  13. Allocation de fonds supplémentaires au Botswana par l’UE
  14. Des mesures restrictives à l’encontre de la Côte d'Ivoire
  15. Sincères condoléances suite au récent décès de George Brizan
  16. Pour une économie faible en carbone
  17. Consentement du PE au renouvellement de l'accord sur le cacao
  18. Le Kenya demande un délai de réflexion pour les membres de l’EAC
  19. Des priorités de l'UE pour 2013 en matière de réinstallation des réfugiés
  20. Des efforts de réduction des émissions de CO2 en milieu rural
  21. EAC: Les APE mèneront-ils enfin au développement de cette communauté?
  22. Ouvrir les marchés des pays européens aux biens et produits soudanais
  23. La Commission: déterminée a remédier aux insuffisances


  1. Principaux évènements pour la semaine du 19/03 au 25/03/2012
    2012-03-19
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural, Politique alimentaire, Politique ACP-UE

    Parlement européen
    -20-22  Mars: Session plénière du Parlement européen (Strasbourg)
    Conseil de ministres
    -21 Mars: COREPER I
    -21  Mars: COREPER II
    -19/20  Mars: Conseil Agriculture et pêche
    Groupe ACP
    -19 Mars: Commission des affaires sociales et de l’environnement
    -19 Mars: Commission du développement économique, des finances et du commerce
    -19 Mars: Bureau de l’Assemblée parlementaire ACP
    Événements de la recherche
    22 Mars : Le budget de l'UE-delà de 2013

    Vous pouvez également lire notre quotidien anglais « CTA Brussels Daily » (alimenté par Twitter) et nous suivre à travers notre nouveau group de Facebook CTABrussels ainsi que notre compte Twitter CTABruxelles pour recevoir les dernières informations UE-ACP.

     




  2. Notre invité vidéo: Maryam Abeiderrahmane, directrice, Tiviski
    2012-03-19
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Politique ACP-UE, Commerce ACP-UE, Politique alimentaire

    Quels sont les défis de la commercialisation des produits du pastoralisme? Lors du dernier Briefing de Bruxelles, intitulé «Nouveaux enjeux et opportunités pour le pastoralisme dans les pays ACP», nous avons rencontré Mme. Maryam Abeiderrahmane, directrice de la Laiterie Tiviski (Mauritanie). Elle nous raconte que les débuts de Tiviski ont été difficiles à cause de divers facteurs, tels que le préjudice contre la vente du lait ou  la préférence des consommateurs pour les produits importés. Notamment, elle parle de la politique commerciale extérieure de l'UE.


    Link Regarder la vidéo
    Link Tout savoir sur Tiviski
    Link Briefing sur le Pastoralisme


  3. Prochain Briefing de Bruxelles sur le Développement
    2012-03-19
    Catégorie(s) : Développement rural, Commerce ACP-UE, Politique ACP-UE, Environnement

    Le prochain Briefing,  intitulé « Petites Economies insulaires: convertir les vulnérabilités en opportunités»,  se tiendra le 4 avril 2012,  et sera organisé par le CTA en partenariat avec la Commission européenne (DG DEVCO), le Secrétariat ACP, Concord et d’autres partenaires médias.
    Le Briefing examinera les options politiques visant à réduire la vulnérabilité des petites économies insulaires. Nous discuterons également des meilleures pratiques pour encourager le développement durable, particulièrement  dans le contexte de Rio +20.
    Parmi les intervenants principaux au Briefing : Cheick Sidi Diarra, Haut-Représentant pour les pays les moins avancés, les pays en développement sans littoral et les petits États insulaires en développement ; Professeur Lino Briguglio, Directeur de l’Institute des îles et des petits États ; Iosefa Maiava, a la tête de la Commission économique et sociale des Nations Unies  pour l'Asie et le Pacifique, Sanjesh Naidu du Pacific Islands Forum Secretariat, Ena Harvey de IICA. .
    Vous pouvez vous enregistrer en ligne: bruxellesbriefings




  4. Le dialogue politique entre l'UE et la Namibie
    2012-03-16

    Dans le cadre du dialogue politique de l’UE et la Namibie, une réunion s’est récemment tenue au Bostwana. Le chef de la délégation de l'UE en Namibie, Raul Fuentes, qui s’est réuni avec le ministre namibien des affaires entrangers, Utoni Nujoma, a attiré l'attention sur le fait que l'UE est le deuxième partenaire commercial le plus important de la Namibie après l'Afrique du Sud. Il a également souligné le rôle de l'UE comme partenaire au développement, car il est le principal donateur pour les projets d'éducation, d'eau et d'assainissement.
    Utoni Nujoma, a notamment déclaré: "La Namibie reconnaît le fait que l'UE a été un des principaux fournisseurs d'aide au développement [...] alors que de nombreux autres partenaires se ont réduit leur aide. Par conséquent, je félicite l'Union européenne pour le soutien à la Namibie. [ …] Malgré les défis de la zone euro, " a-t-il ajouté.

    Source: All Africa


    Link En savoir plus
    Link L'UE et la Namibie
    Link La délégation de l'UE en Namibie


  5. Réinstallation des réfugiés: des priorités pour 2013
    2012-03-16
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    Le Conseil Justice et affaires intérieures a adopté une décision fixant les priorités de l'UE pour 2013 en matière de réinstallation des réfugiés ainsi que de nouvelles règles concernant l'assistance financière que l'UE accorde aux États membres qui accueillent sur leur territoire des réfugiés provenant de pays tiers (réinstallation). Notamment, la décision portant modification fixe six priorités concernant les réfugiés et les personnes déplacées, tels que les  congolais dans la région des Grands Lacs, les somaliens en Éthiopie ou les érythréens au Soudan oriental.
    Conformément à la nouvelle décision, les États membres pourront recevoir du Fonds européen pour les réfugiés un montant forfaitaire de 6 000 euros par réfugié réinstallé lorsqu'ils demandent cette aide financière pour la première fois; 5 000 euros par réfugié lorsqu'ils ont déjà reçu une fois auparavant une aide de l'UE; ou 4 000 euros pour tous les autres États.
    Ces nouvelles règles en matière de cofinancement viennent s'ajouter au cadre juridique existant qui régit le Fonds européen pour les réfugiés, doté de 630 millions d'euros pour la période 2008-2013.Le Fonds cofinance les actions des États membres relatives à l'amélioration des infrastructures d'accueil, à l'intégration des personnes dont le séjour dans l'État membre concerné a un caractère durable et stable, à la formation destinée à assurer l'accès aux procédures d'asile, à la fourniture d'une assistance sociale et juridique, etc.
    Ces changements s'inscrivent dans le cadre d'une révision plus vaste du Fonds européen pour les réfugiés, qui fait l'objet de discussions au sein du Conseil et du Parlement européen pour les nouvelles perspectives financières 2014-2020 de l'UE.

    Source : Conseil de l’UE


    Link En savoir plus
    Link Réinstallation des réfugiés
    Link Lire le communiqué


  6. Plus de participants carabéens wanted
    2012-03-16
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    La Commission européenne cherche plus de participants carabéens pour le programme de mobilité universitaire intra-ACP qui finance les échanges d’étudiants et de chercheurs au sein des pays ACP. Seule une proposition a été reçue jusqu’à présent. “Alors qu’il y avait déjà un niveau suffisamment élevé de candidatures soumises lors de la première année de sélection pour l’Afrique, il existe toujours un véritable besoin de contrebalancer la diffusion régionale pour les candidatures pour les régions carabéennes et du Pacifique”, explique le porte-parole de la Commission.
    Le programme de mobilité universitaire Intra-ACP, lancé le 10 février, vise à promouvoir la coopération dans le domaine de l’éducation supérieure entre les pays ACP. Le budget disponible a été maintenu pour la région des Caraïbes et celle du Pacifique afin d’assurer la disponibilité du budget pour les prochains appels à propositions élaboré sur la base de l’expérience du premier appel.

    Source: Commission européen


    Link En savoir plus
    Link Tout savoir sur le programme
    Link Les appels


  7. Ghana: Promotion de la production de bois légal
    2012-03-16
    Catégorie(s) : Développement rural, Politique ACP-UE

    Les communautés locales ghanéennes pourraient produire du bois de construction pour consolider le volume de l’approvisionnement légal en bois destiné au marché national. Cela serait rendu possible grâce à la mise en oeuvre d’un projet mené par Tropenbos International (TBI) Ghana, qui cherche à associer les communautés locales aux exploitants de concessions forestières afin de produire du bois de construction légal en vertu du programme de soutien FLEGT relatif à l’application des réglementations forestières, à la gouvernance et aux échanges commerciaux de l’Organiation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) et de l’Union européenne (UE).
    Dr. Attah Alhassande de la division du développement du secteur industriel du bois de la commission forestière qui a lancé le programme a délcaré “sans un marché national fort, notre industrie ne peut pas grandir. Nous avons besoin de penser à nos faiblesses dans cette collaboration pour assurer un front fort.”   

    Source: Ghanabusinessnews


    Link En savoir plus
    Link L'UE et le Ghana
    Link ACP Flegt programme


  8. Le Parlement soutient largement la 'feuille de route' de la Commission
    2012-03-16
    Catégorie(s) : Environnement

    Comme l’Alliance des democrats et des liberaux pour l’Europe (ALDE) a récemment mentionné, le Parlement devrait approuver à une large majorité cette semaine la 'feuille de route' de la Commission vers une économie compétitive à faible intensité de carbone. Les députés, qui ont largement soutenu la proposition de la Commission,  ont adopté une résolution non législative qui appelle l’UE à se servir des politiques en matière d'énergie, de transports et d'agriculture pour réduire les émissions de CO2 - et améliorer son système d'échange de quotas d'émission - afin de rendre l'économie plus compétitive et beaucoup moins dépendante des énergies fossiles d'ici 2050.
    Après les précédents appels des députés en vue d'accroître l'objectif de 20 % de réduction des émissions de l'UE pour 2020, cette résolution souligne que l'objectif à court terme actuel ne constitue "pas une option rentable" pour des réductions plus importantes qui doivent être réalisées au vu du changement climatique.

    Source: Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link Toute savoir sur la feuille de route
    Link Texte adopté


  9. Les députés discutent sur l'épidémie de virus de Schmallenberg
    2012-03-16
    Catégorie(s) : Archives, Commerce ACP-UE, Politique alimentaire

    Selon le service de Presse du parlement européen, cette semaine les députés demandent à la Commission européenne quelles mesures afin d'aider les États membres à protéger animaux et humains du virus de Schmallenberg, qui provoque des malformations congénitales chez les bovins, les ovins et les caprins.
    Pour l'instant, des cas ont été signalés dans plus de 1200 exploitations en Allemagne, aux Pays-Bas, en Belgique, en France, au Royaume-Uni, en Italie et au Luxembourg.

    Source : Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link Déclaration de la CE sur le virus
    Link 'L'UE doit prendre des mesures'


  10. La volonté d’une politique étrangère commune fait défaut aux membres
    2012-03-15
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    Pouvons-nous parler de politique étrangère de l’UE? Erkki Tuomioja, le ministre finlandais des affaires étrangères, a déclaré que les pays de l’Union étaient plus divisés aujourd’hui qu’avant l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne (2009).  Ces remarques ont été faites la semaine dernière par M. Tuomioja suite aux discussions avec ses homologues européens à Copenhague.  
    Lors d’un entretien téléphonique avec Euobserver, il a déclaré que « le vrai problème vient des États membres et de leur volonté à travailler ensemble – cela devrait être une condition préalable de base lorsque nous entamons une discussion sur tel ou tel sujet, sans cela, il n’y aurait pas de ligne rouge ... [Mais] l’engagement en la matière est en fait moindre qu’il y a cinq ans. Le Traité de Lisbonne nous a donné un nouvel instrument mais cela reste une question de volonté politique. »
    Le Traité de Lisbonne en 2009 a appelé à la création d’un service européen pour l’action extérieure (SEAE) et de la fonction d’un nouveau responsable de la politique extérieure européenne, poste aujourd’hui rempli par Catherine Ashton.
    M. Tuomioja a souligné que personne n’a critiqué C. Ashton lors de leur réunion à Copenhague. Même s’il a ajouté qu’il a remarqué qu’« ils ne parlaient pas aussi ouvertement qu’ils le devraient les uns avec les autres, même à huis clos. »

    Source: The Euobserver


    Link En savoir en plus
    Link Traité de Lisbonne et la politique etrangère
    Link L'impact du traité sur ACP-UE


  11. Commerce du bœuf aux hormones
    2012-03-15
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Afin de mettre fin au conflit, qui dure depuis 20 ans, avec les États-Unis et le Canada sur le commerce du bœuf aux hormones, des concessions de l'UE ont été approuvées par les députés cette semaine. Cette proposition avait été adopté par la Commission du commerce international (INTA). Selon le service de Presse du Parlement européen (PE), l'accord permet à l'UE de maintenir l'interdiction d'importer des bœufs traités aux hormones en échange de l'augmentation des quotas d'importation de viande bovine de haute qualité en provenance des États-Unis et du Canada. Le rapporteur allemand Godelieve Quisthoudt-Rowohl a declaré à cet égard  qu´  « il s´agit d'une résolution avantageuse pour tous » et que des mesures prises par le PE « permettront au secteur agricole européen d'aller de nouveau de l'avant ».
    Selon l'accord, les quotas d'importation de viande bovine de haute qualité dans l'UE passeraient à 48 200 tonnes. Les États-Unis et le Canada, quant à eux, ont déjà suspendu les droits à l'importation imposés, pour répondre à l'interdiction européenne d'importer du bœuf traité aux hormones, aux produits de 26 États membres de l'UE (tous excepté le Royaume-Uni).

    Source : Parlement européen


    Link En savoir en plus
    Link Importantions de viande
    Link Mettre fin au différend


  12. Décision d’aide d’urgence à hauteur d’un million d’euros pour Magadascar
    2012-03-15
    Catégorie(s) : Archives

    En raison de la saison des cyclones de 2012 à Magadascar, qui a fait augmenter les besoins humanitaires importants dans le pays, la Commission européenne répond par une décision prévoyant l’octroi d’une aide d’urgence d’un million d’euros visant à assurer la survie des plus vulnérables en fournissant soins de santé, eau et abris.
    Kristalina Georgieva, la commissaire européenne en charge de la coopération internationale, de l’aide humanitaire et de la réaction aux crises a affirmé à propos de cette aide de l’Union qu’il [est] tout aussi important de renforcer la résilience aux catastrophes pour l’avenir, cela permettra de diminuer l’incidence des tempêtes et d’éviter de nouvelles situations d’urgence humanitaire.
    Le communiqué de presse de la Commission annonce également que le cyclone Giovanna a frappé le sud de Taomasina, cité portuaire d'un million d'âmes, mettant à mal les communautés établies le long d'une bande côtière de 120 km. Au moins 35 personnes ont été tuées et 240 000 déplacées. Deux semaines plus tard, le 26 février, la tempête tropicale Irina a frappé le sud-est du district d'Ifanadiana, coûtant la vie à 72 personnes au moins et en affectant 70 000 autres. Madagascar est exposée aux cyclones et aux tempêtes tropicales, en particulier durant la saison des pluies, entre janvier et avril.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Le Magadascar et l'UE
    Link Le cyclone Giovanna


  13. Allocation de fonds supplémentaires au Botswana par l’UE
    2012-03-15
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Politique ACP-UE

    Selon les dernières nouvelles, l’UE a donné au Botswana 26,6 millions d’euros pour financer les fluctuations à court terme des recettes d’exportations (FLEX). Le ministre botswanais des finances et de la planification du développement, Kenneth Matambo a déclaré que ce financement relevait d’un accord conclu entre le Botswana et l’UE pour l’allocation de fonds de développement supplémentaires.
    FLEX permettrait de protéger les réformes et politiques socioéconomiques qui pourraient être affectées négativement par la chute des revenus qui pourrait subvenir suite à la crise économique et financière de 2009. « Le Botswana est une économie basée sur l’exportation des ressources minérales et durant l’année 2010, les ventes de diamants ont diminué de manière dramatique, résultat de la crise économique et financière mondiale. », a déclaré M. Matambo. D’après le Monitor Business, c’est pour cette raison que l’UE a donné des fonds additionnels au Botswana. Ces fonds visent à contribuer à la réalisation des objectifs du Plan national de développement 10  (PND 10) en renforçant l’optimisation des ressources humaines et en soutenant les réformes du secteur public.», a-t-il conclu.
    L’Ambassadeur Gerard McGovern, responsable de la délégation de l’Union européenne auprès du Botswana et de la SADC,  a déclaré que ces donations supplémentaires seraient le moteur de la diversification économique du gouvernement par l’intégration au sein du programme en cours en matière de développement des ressources humaines conclu entre l’UE et le Botswana.

    Source: Monitor Business



    Link En savoir plus
    Link Le Botswana et l'UE
    Link Tout savoir sur FLEX


  14. Des mesures restrictives à l’encontre de la Côte d'Ivoire
    2012-03-15
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Archives

    D’après nos dernières informations, le Conseil de l’Europe a allégé les mesures restrictives contre la Côte d'Ivoire. Il lève le gel des avoirs et l’interdiction de visas qui touchaient en tout 15 personnes: huit individus désignés par les Nations unies et sept personnes désignées automatiquement par l’UE en raison de leur rôle dans l’obstruction du processus de paix et de réconciliation nationale. Cette décision n’altérera pas le reste des mesures restrictives de l’UE à l’encontre de la Côte d'Ivoire, qui inclut un embargo sur les armes.
    Ces mesures restrictives imposées par l’UE peuvent cibler des gouvernements de pays tiers ou des entités non étatiques et des individus (comme des (groupes) terroristes). Elles peuvent concerner des embargos d’armes, d’autres restrictions commerciales spécifiques ou générales (interdictions d’importation et d’exportation), des restrictions financières, des restrictions sur l’admission (interdiction de visa ou de voyage), ou d’autres mesures si nécessaire.

    Source: Conseil de l'UE


    Link En savoir plus
    Link La Côte d’Ivoire et l'UE
    Link Tout savoir sur les mesures restrictives


  15. Sincères condoléances suite au récent décès de George Brizan
    2012-03-15
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    Le secrétariat ACP Secretariat a adressé ses sincères condoléances suite au décès récemment survenu de l’ancien premier ministre de Grenade, l’honorable George Ignatius Brizan. Ce dernier a officié en tant que président du conseil des ministres ACP ainsi que comme coprésident du conseil des ministres UE-ACP en 1994, une période qui a vu le lancement de la révision à moyen terme de la convention IV de Lomé. Les obsèques nationales auront lieu le 16 mars à St George,  capitale de ce pays carabéen.
    George Ignatius Brizan était également connu pour être un homme d’État de stature internationale, un historien, un auteur et un éducateur ainsi que le père fondateur du National Democratic Congress, parti actuellement au pouvoir. Au cours de sa remarquable carrière politique, il a occupé en 1995, pendant quelques mois, les fonctions de premier ministre de Grenade.

    Source: ACP


    Link En savoir plus
    Link George Ignatius Brizan
    Link  Le Grenade et l'UE


  16. Pour une économie faible en carbone
    2012-03-14
    Catégorie(s) : Environnement

    Le Parlement européen devrait approuver à une large majorité cette semaine la 'feuille de route' de la Commission vers une économie compétitive à faible intensité de carbone. Le document fournit un cadre politique pour l'Union européenne afin de parvenir à une réduction de 80-95% de ses émissions de CO2 à l'horizon 2050.
    Son approbation formelle par les gouvernements de l'UE avait été bloquée la semaine dernière au Conseil Environnement par la Pologne, qui s'était opposée à la mise en place d'objectifs intermédiaires, malgré une écrasante majorité en faveur. Le soutien transpartisan des députés réjouira la commissaire à l'action pour le climat, Connie Hedegaard, qui arguera que ce soutien renforce son autorité afin de présenter des propositions concrètes pour atteindre l'objectif.
    Le rapporteur Chris DAVIES (LibDem, Royaume-Uni)  affirme que l'UE doit adopter une stratégie claire en vue de promouvoir l'investissement industriel. Il a déclaré : "Le changement climatique n'est pas actuellement la priorité de l'agenda politique, mais une approche à long terme est nécessaire afin de lutter contre ce phénomène. Plus tôt nous agissons, plus l'avenir sera serein."
    Le Parlement approuvera également une demande à la Commission qui propose d'augmenter l'objectif de réduction des émissions comprises dans les ETS au-delà de l'obligation actuelle de 1,74% par an.

    Source: ALDE


    Link En savoir plus
    Link La feuille de route en discussion
    Link Toute savoir sur la feuille de route


  17. Consentement du PE au renouvellement de l'accord sur le cacao
    2012-03-14
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    En janvier, la commission du commerce international recommandait au Parlement de donner son feu vert au nouvel accord international sur le cacao et adoptait une résolution appelant à des mesures contre le recours au travail des enfants dans ce secteur. Le Parlement a récemment donné son consentement au renouvellement de l'accord international sur le cacao en termes de production et de commerce, et il a aussi saisi l'occasion de sensibiliser au problème du travail des enfants dans ce champ.
    Le rapporteur, Vital Moreira a dit lors d'un débat avec le commissaire européen en charge du développement, Andris Piebalgs, avant le vote:  "Un nombre effroyable d'enfants exercent des activités dangereuses dans les champs de cacao. Le nouvel accord international sur le cacao nous offrira plus d'outils pour s'attaquer à ce problème, mais il faut agir davantage. L'ensemble des décideurs politiques et des parties prenantes impliqués dans la production de cacao doivent assumer leurs responsabilités en vue d'éradiquer le travail des enfants de la production de cacao".
    La résolution a été adoptée à main levée.

    Source: Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link Commission INTA contre le travail des enfants
    Link Texte adopté


  18. Le Kenya demande un délai de réflexion pour les membres de l’EAC
    2012-03-14
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE, Commerce ACP-UE

    Un article publié par le service de presse ACP indique que le Kenya a récemment demandé à l’UE d’octroyer un délai de réflexion à la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) afin d’exposer une position unifiée sur les relations commerciales avec l’Europe dans le cadre des accords de partenariat économique. La semaine dernière, le premier ministre kenyan Raila Odinga a déclaré que le pays risquait de perdre beaucoup dans l’arrangement actuel parce que tous les autres pays de l’EAC bénéficient du statut de pays moins avancé qui leur permet d’avoir une commercialisation sans taxes douanières de leurs biens en Europe. "Nous voulons un arrangement qui nous permette de négocier avec l’Europe en tant que communauté et pas comme État individuel”, a-t-il affirmé.
    Au cours d’une réunion la semaine dernière avec le Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, M. Odinga a demandé un délai de réflexion “pour résoudre les différences et atteindre un consensus". Les États membres de l’EAC sont en train de négocier l’accord de partenariat économique, un nouvel accord commercial pour remplacer les préférences commerciales non réciproques garanties sous l’accord de Cotonou signé en 2000.
    Le premier ministre kenyan a ajouté que même si le Kenya supportait le but des APE, il n’est pas simple de trouver un arrangement qui applique des taxes aux exportations kenyanes en laissant les autres pays ACP sans taxe aucune.

    Source: ACP


    Link En savoir plus
    Link Le Kenya et l'UE
    Link Révision de l’APE demandée


  19. Des priorités de l'UE pour 2013 en matière de réinstallation des réfugiés
    2012-03-14
    Catégorie(s) : Archives, Politique ACP-UE

    Le Conseil Justice et affaires intérieures a récemment adopté une décision fixant les priorités de l'UE pour 2013 en matière de réinstallation des réfugiés ainsi que de nouvelles règles concernant l'assistance financière que l'UE accorde aux États membres qui accueillent sur leur territoire des réfugiés provenant de pays tiers (réinstallation). Egalement, la décision fixe six priorités pour l'UE en matière de réinstallation pour l'année 2013, notamment  concernant les réfugiés et les personnes déplacées dans les régions des Grands Lacs (Burundi, Malawi, Rwanda et Zambie), les réfugiés somaliens en Éthiopie ainsi que les érythréens au  Soudan oriental.
    Conformément à la nouvelle décision, les États membres pourront recevoir du Fonds européen pour les réfugiés un montant forfaitaire de 6 000 euros par réfugié réinstallé lorsqu'ils demandent cette aide financière pour la première fois; 5 000 euros par réfugié lorsqu'ils ont déjà reçu une fois auparavant une aide de l'UE; ou 4 000 euros pour tous les autres États.
    Ce Fonds a été établi pour cofinancer les efforts consentis par les États membres pour accueillir des réfugiés et des personnes déplacées et leur garantir l'accès à des procédures d'asile cohérentes, équitables et efficaces . Il cofinance également les initiatives correspondantes qui sont prises au niveau de l'UE.
    Afin de faciliter la planification des dépenses du Fonds européen pour les réfugiés, les États membres sont invités à fournir à la Commission, pour le 1er mai de cette année, une estimation du nombre de réfugiés, ventilés par groupe prioritaire, qu'ils prévoient de réinstaller en 2013.
    Ces changements s'inscrivent dans le cadre d'une révision plus vaste du Fonds européen pour les réfugiés, qui fait l'objet de discussions au sein du Conseil et du Parlement européen pour les nouvelles perspectives financières 2014-2020 de l'UE.
    Source : Conseil de l’UE



    Link En savoir plus
    Link Tout savoir sur la politique des réfugiés
    Link Communiqué de presse


  20. Des efforts de réduction des émissions de CO2 en milieu rural
    2012-03-14
    Catégorie(s) : Développement rural

    L'exécutif européen a récemment proposé de nouvelles règles harmonisées pour prendre en compte les émissions de gaz à effet de serre des forêts et de l'agriculture au sein de la politique climatique de l'UE. Connie Hedegaard, la commissaire européenne à l'action pour le climat, a déclaré dans un communiqué qu’ « [i]l s'agit de la première étape pour la prise en compte de ces secteurs dans les efforts de réduction de l'UE. »
    Selon EurACtiv,  ces nouvelles règles devront être soumises au Parlement européen et au Conseil, parallèlement à l'obligation pour les États membres d'adopter des plans d'action en faveur de pratiques forestières et agricoles plus vertes. Comme mentionné par un communiqué de l'UE, il est possible que des objectifs de réduction d'émissions pour ces secteurs soient proposés plus tard, «lorsque la fiabilité des règles comptables aura été démontrée ».
    Bien que plus de 75 % du territoire européen soit recouvert par des terres forestières et agricoles, ces deux grands secteurs sont les seuls à ne pas être soumis à des réglementations communautaires.  
    Les efforts de réduction des émissions de dioxyde de carbone en milieu rural n'ont été que partiellement reconnus par l'UE, en raison de l'absence de règles de comptabilisation communes et de problèmes liés au calcul de l'empreinte carbone des forêts et des sols. Cependant, suite à une décision de la Convention-cadre de l'ONU sur le changement climatique quant aux règles de comptabilisation, lors de la conférence de Durban en décembre dernier, l'UE a décidé de s'engager en faveur de pratiques agricoles et forestières plus vertes.

    Source: EurActiv


    Link En savoir plus
    Link La proposition de la CE
    Link Durban et le secteur agricole de l'UE


  21. EAC: Les APE mèneront-ils enfin au développement de cette communauté?
    2012-03-14
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Politique ACP-UE

    Selon des rapports récents, le secrétaire général de la Communauté d’Afrique de l’Est, Dr. Richard Sezibera, a affirmé que la région s’est engagée à clôturer avec succès les négociations de l’accord de partenariat économique (APE). La semaine dernière, tandis qu’il recevait des lettres de créance de l’Ambassadeur Johnny Flento, représentant du Danemark auprès de l’EAC, il a fait une série de remarques sur la problématique APE-EAC. Il a notamment affirmé: « Nous souhaitons que les APE mènent au développement de notre région et renforce l’intégration régionale. »
    Comme nous en avons informé nos lecteurs ces dernières semaines, les discussions entre l’EAC et l’Union européenne (UE) afin de conclure les négociations de l’APE sont en cours, malgré quelques incertitudes. L’EAC et l’UE n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur les négociations concernant l’APE depuis le coup d’envoi des discussions en  2007.
    À propos des APE, l’ambassadeur danois a déclaré que son pays est en faveur de l’intégration régionale et a annoncé que le pays aurait recours à sa position actuelle au sein de la Présidence danoise de l’Union pour contraindre à l’élaboration d’APE équitables.
    En outre, le secrétaire général de l’EAC a signé un accord de financement grâce auquel le Danemark octroiera à l’EAC une subvention de 18 millions de couronnes danoises (approximativement 3,2 millions de dollars américains) pour la période de trois ans allant de 2011/2012 à 2014/2015.

    Source: AllAfrica


    Link En savoir plus
    Link Quelle voie faut-il emprunter?
    Link L’EAC et les APE seraient-ils incompatibles?


  22. Ouvrir les marchés des pays européens aux biens et produits soudanais
    2012-03-14
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE, Commerce ACP-UE

    Benechua Garrido, en charge du dossier Soudan pour l’UE ainsi que Bakri Yousif Omer, secrétaire général de la fédération soudanaise des employeurs ont récemment échangé des discussions « réussies ». B. Garrido a affirmé son intention d’apporter soutien et assistance technique au secteur des entreprises au Soudan et d’en outre, ouvrir les marchés des pays européens aux biens et produits soudanais.
    Bakri Yousif Omer, qui a reconnu être satisfait de la réunion a expliqué qu’ils avaient discuté du besoin de se concentrer sur les secteurs productifs de petite et moyenne taille qui contribuent à la lutte contre la pauvreté et améliorent la stabilité sociale par la formation, le financement et le transfert d’expertise.  Ils se sont également penchés sur la façon de créer et de renforcer les relations de coopération entre les entités et les organisations des entreprises au Soudan et dans les pays européens.

    Source: Sudan Vision


    Link En savoir plus
    Link Le Soudan et l'UE
    Link D’autres options sont considérées concernant Cotonou


  23. La Commission: déterminée a remédier aux insuffisances
    2012-03-12
    Catégorie(s) : Développement rural, Environnement

    Suite à la décision relative aux règles comptables révisées pour les sols et les forêts, adopté dans le cadre de la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques en décembre 2011, l'UE est à présent déterminée à remédier aux insuffisances des règles comptables communes dans sa politique en matière de climat. Selon le service de presse de la la Commission européenne (CE), avec l'adoption d'une nouvelle proposition sur la comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre, la CE « a fait un premier pas vers la prise en compte des émissions et des absorptions des secteurs de l'agriculture et de la foresterie dans la politique de l'UE.»
    Cela permettra notamment de rétribuer les agriculteurs pour leur contribution à la lutte contre le changement climatique, dans le cadre de la politique agricole commune. En parlant de la conférence à Durban, Mme Connie Hedegaard, membre de la Commission européenne chargé de l'action pour le climat,  a dit qu’ « à Durban, tous les pays ont convenu de règles comptables révisées pour ces secteurs » et  que « l'UE présente cette proposition qui contribuera également à la préservation de la biodiversité et des ressources en eau, favorisera le développement rural et rendra l'agriculture plus respectueuse du climat.»

    Source : Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Au-delà de la production
    Link Plateforme de Durban



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Mme Isolina BOTO
Manager
Bureau du CTA/Bruxelles
39 rue Montoyer
1000 Bruxelles - Belgique
Tel: + 32 (0) 2 513 74 36; Fax: + 32 (0) 2 511 38 68
Courriel: boto@cta.int
Site Web: http://www.cta.int/
Blog de Bruxelles: http://bruxelles.cta.int/
Briefings de Bruxelles: http://bruxellesbriefings.net/

 

Rédacteur : Alejandra Morales (morales@cta.int)

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2011 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

1