Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Weblog du Bureau de Bruxelles
Octobre 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 317]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 317]
Date d'envoi: 2012-04-06 17:03:44
Publication #: 129
Contenu:
CTA Newsletter
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [DATE]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.
  1. Principaux évènements pour la semaine du 09/04 au 15/04/2012
  2. Le dernier Briefing sur le développement à Bruxelles
  3. Football professionnel contre la faim
  4. 'Un changement profond des mentalités'
  5. Les délégations parlementaires: Quels objectifs?
  6. Aide internationale : l’UE met en place des restrictions budgétaires
  7. Rendre la PAC plus verte “est essentiel”
  8. L´agenda du Parlement passe au vert
  9. Suppression du libre accès de certains pays ACP au marché européen?
  10. Aider les communautés jamaïcaines à renforcer leur résilience
  11. L’UE prête à accroître les investissements au Zimbabwe
  12. L’UE reproche à la région des Caraïbes son appropriation de l’APE
  13. Le partenariat UE-Afrique pour les infrastructures: clé du développement
  14. 3 nouveaux accords visant à renforcer le CARIFORUM
  15. L’accès au marché européen hors taxes sur la corde raide
  16. L’Afrique du Sud prête à saisir de nouvelles opportunités
  17. Des APE avec l’UE basés sur « une relation de cavalier à cheval »
  18. Une communication pour la compétitivité du secteur agricole


  1. Principaux évènements pour la semaine du 09/04 au 15/04/2012
    2012-04-05
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural

    Parlement européen
    -10 Avril: Commission Affaires étrangères
    Groupe ACP
    -13 Avril: Réunion du S/C de coopération commerciale ACP-UE
    -13 Avril: 4ème réunion du Dialogue ACP-UE sur la Migration

    Vous pouvez également lire notre quotidien anglais « CTA Brussels Daily » (alimenté par Twitter) et nous suivre à travers notre nouveau group de Facebook CTABrussels ainsi que notre compte Twitter CTABruxelles pour recevoir les dernières informations UE-ACP.




  2. Le dernier Briefing sur le développement à Bruxelles
    2012-04-05
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Pêche Régionale, Archives, Commerce ACP-UE, Politique ACP-UE, Développement rural

    Le dernier Briefing sur le développement à Bruxelles au sujet de «Petites Economies insulaires: convertir les vulnérabilités en opportunités » s’est tenu le 4 avril. Près de 100 décideurs des pays ACP et de l´UE, représentants des ONG et délégués des Etats membres y ont suivi les discussions dans le batiment Borschette de la Commission européenne. Une audience plus large a pu suivre le webstream en ligne ou ils ont pu poser des questions à travers des emails et Twitter.
    Une documentation de la conférence, y compris des photos et des vidéos, sera publiée ici au cours des prochaines semaines. Sur ce site,  vous pouvez aussi télécharger les présentations PowerPoint des intervenants.




  3. Football professionnel contre la faim
    2012-04-05
    Catégorie(s) : Archives, Sécurité alimentaire, Politique ACP-UE

    Cette semaine la campagne "Football professionnel contre la faim" a investi des centaines de stades en Europe en divulguant le message qu'il faut agir dès maintenant pour conjurer une catastrophe humanitaire dans la région du Sahel, en Afrique.
    L'Association européenne des ligues de football professionnel (EPFL), la Commission européenne et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) se sont unis pour divulguer cet appel d'urgence.
    Le message et les activités de la campagne ont été transmis à travers tout le continent, faisant intervenir 300 clubs de football professionnel de 20 ligues dans 16 pays d'Europe, et atteignant des millions de supporteurs.

    Source : FAO



    Link En savoir plus
    Link Nouvelle campagne contre la faim dans le monde
    Link 'Ending hunger'


  4. 'Un changement profond des mentalités'
    2012-04-05
    Catégorie(s) : Archives, Développement rural, Environnement

    Selon un article publié par EurActiv, les fabricants reconnaissent  leur échec face aux inquiétudes liées aux dangers des pesticides pour l’environnement et la santé. Ils promettent un «changement profond des mentalités » en s’impliquant auprès de la société et en défendant leurs affirmations habituelles sur la sécurité des produits. Friedhelm Schmider, le directeur général de l'Association européenne de protection des cultures (ECPA),  déclare que le secteur a appris de ses erreurs passées et est prêt à répondre aux inquiétudes de la société quant à la sécurité et l'environnement.
    « Nous sommes aujourd'hui conscients que notre stratégie de communication était fondée sur des faits et des chiffres, ce dont nous sommes fiers, mais que nous n'étions pas réellement à l'écoute des inquiétudes de la société, » a-t-il-ajouté.
    Les craintes des consommateurs se sont renforcées suite à la publication de plusieurs études révélant la présence de résidus de pesticides dans les fruits et légumes des rayons de supermarché. La Commission européenne a tenté de répondre à ces inquiétudes en adoptant un règlement interdisant l'utilisation des produits chimiques les plus toxiques, ceux susceptibles de provoquer le cancer ou d'affecter le système de reproduction.
    La législation européenne impose également des limites à la présence de pesticides dans les aliments. Il s'agit de la teneur maximale en résidus au-delà de laquelle la consommation en grande quantité peut présenter un risque pour la santé de l'Homme.

    Source: Euractiv


    Link En savoir plus
    Link Tout savoir sur EPCA
    Link Entretien avec Friedhelm Schmider


  5. Les délégations parlementaires: Quels objectifs?
    2012-04-05
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    Comme le service de presse du Parlement européen indique, les délégations du Parlement sont semblables aux commissions parlementaires. Elles sont constituées de députés, chargés d'une mission spécifique mais contrairement aux commissions, elles ne préparent pas les résolutions déposées en séance plénière.
    L’un des objectifs des délégations est d’échanger des informations et développer les relations internationales du Parlement. Egalement, les délégations essaient de cultiver les contacts avec les députés d'autres régions du monde, et de contribuer à promouvoir les valeurs de liberté et de démocratie sur lesquelles se fonde l’Union européenne.
    Concernant  le fonctionnement , il existe au sein du Parlement 41 Certaines délégations ne sont constituées que de 12 membres et d'autres en rassemblent plus de 70. Chaque délégation a un président et un vice-président et les députés sont habituellement membres d'une ou plusieurs délégations.
    Une fois par an, se tient une réunion interparlementaire entre la délégation, ses homologues dans un pays tiers ou des représentants de la société civile. En étroite collaboration avec les commissions des affaires étrangères, du développement et du commerce international, les délégations consultent les présidents avant de soumettre leurs rapports sur un thème donné.

    Source: Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link Accueil des délégations
    Link La délégation ACP-EU


  6. Aide internationale : l’UE met en place des restrictions budgétaires
    2012-04-05
    Catégorie(s) : Archives, Développement rural, Politique ACP-UE

    Compte tenu de la crise de la zone euro, les membres de l’UE ont mis en place des mesures de restriction budgétaire, notamment en ce qui concerne l’aide internationale. Selon un communiqué de presse publié par Concord, la confédération européenne des ONG d’urgence et de développement, presque tous les pays européens ont réduit leurs dépenses allouées aux programmes d’aide en faveur des pays en développement.
    Comme les chiffres de l’OCDE le montrent, les dépenses allouées par les pays européens à l’aide internationale ont diminué de 0,42 % du revenu national brut en 2011 (contre 0,44 % l’année précédente). Selon Concord, 12 pays européens ont diminué leurs budgets alloués à l’aide : c’est le cas notamment de l’Espagne (-32,7 %) et de la Grèce (-39,3 %) mais aussi de la Belgique.  
    Malgré une certaine compréhension compte tenu de la crise, les critiques fusent. Olivier Consolo, directeur de Concord, appelle les pays européens à « ne pas tourner le dos aux trois milliards de personnes qui vivent avec moins de 2,5 dollars par jour […] Nous pourrions voir l’Europe entrer dans une période d’austérité financière et ainsi réduire l’aide qu’elle octroie à des millions de personnes défavorisées dans les pays en développement ».

    Source: Concord/ Publicserviceeurope


    Link En savoir plus [EN]
    Link Critique de certains pays européens
    Link Des reductions du budget néerlandais


  7. Rendre la PAC plus verte “est essentiel”
    2012-04-05
    Catégorie(s) : Environnement, Développement rural, Commerce ACP-UE

    Selon le professeur Alan Matthews, du Trinity College de Dublin, rendre la Politique agricole commune (PAC) plus « verte » est essentiel en termes d'environnement, de santé et d'économie. Dans un rapport présenté aux députés de la commission parlementaire de l'agriculture, il a indiqué qu’il faut une incitation financière pour que les exploitants évoluent vers des pratiques agricoles plus durables, et a dit que cette réforme est urgente. Il a également souligné les éléments  positifs de la proposition de la Commission, mais également pointe  certaines interrogations et ambiguïtés.
    Le professeur Mattheuws a estimé que la propositionne requiert pas de budget additionnel. En outre, elle crée des normes environnementales unifiées au niveau européen et protège le patrimoine naturel. Cependant, il s’est demandé si les normes seront contraignantes pour les agriculteurs. La proposition propose en effet deux types de paiements, l'un pour les performances « vertes » et l'autre plus général.
    Il pense que les fonds destinés aux mesures écologiques devraient être sécurisés et augmentés dans le Cadre financier pluriannuel, le budget à long terme de l'UE. Enfin, il s'est interrogé sur l'équité des mesures, étant donné que les agriculteurs « bio » sont déjà, par définition, écologiques.
    La proposition de la Commission a été présentée en octobre 2011. Il appartient au Parlement européen et au Conseil (représentant les Etats membres) de décider conjointement.
    Le Parlement travaille déjà sur le sujet. Un débat est prévu le 27 mars 2012 en commission de l'agriculture. Le vote final en session plénière n'est pas attendu avant juin, voir même plus tard si les négociations sur le Cadre financier pluriannuel de l'UE ne sont pas terminées.

    Source: Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link Dossier de la réforme
    Link Position du Parlement


  8. L´agenda du Parlement passe au vert
    2012-04-05
    Catégorie(s) : Environnement

    Selon le Parlement européen, la couleur de son agenda passe au vert. De la réforme de la PAC à la réduction des gaz à effet de serre dans les transports aériens, en passant par la feuille de route sur l'économie sobre en carbone. Mais, quels sont les opinions des parlementaires?
    Selon  Amalia Sartori, à la tête de la Commission Industrie, recherche et Energie (ITRE), "l'énergie verte, c'est le futur". Pour elle, l'objectif numéro un, est de "décarboniser l'économie. Et pour cela, les institutions publiques comme les citoyens ont un rôle à jouer."
    Egalement, le vice-président de la commission Economie (ECON), Pablo Zalba Bidegain, considère lui qu'une économie verte basée sur les énergies renouvelables, constitue l'un des piliers fondamentaux des développements technologiques futurs en Europe. "Cette économie verte va nous permettre de créer des emplois et de la richesse, tout en respectant l'environnement," ajoute-il.
    Pervenche Bères, à la tête de la commission Emploi (EMPL) va même plus loin : "Un emploi dit "vert" peut revêtir divers aspects : limiter la consommation énergétique, réduire les déchets et la pollution, voire sauvegarder la biodiversité. S'il vise globalement à la préservation de l'environnement, cet emploi doit être décent, et durable. Un emploi vert doit également favoriser la mobilité et assurer une meilleure qualité de vie, tout en garantissant des conditions de travail sûres."

    Source : Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link Réduction des gaz à effet de serre
    Link En faveur de la biodiversité


  9. Suppression du libre accès de certains pays ACP au marché européen?
    2012-04-05
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Politique ACP-UE

    Selon de récents rapports du service de presse du Secrétariat ACP, des fonctionnaires issus des ministères irlandais des Affaires étrangères et du Commerce et du ministère de l’emploi, de l’entreprise et de l’innovation se réuniront cette semaine dans le cadre du comité Oireachtas sur les affaires étrangères et le commerce pour débattre de la COM (2011)598 relative aux APE avec les pays ACP.
    C’est la première fois que le comité examinera de façon approfondie une proposition de la Commission européenne. La Com 2011 598 est une proposition modifiant l’Annexe I de la réglementation n° 1528/2007 du Conseil de l’UE pour un certain nombre de pays de la liste des régions ou des états ayant conclu un accord de partenariat économique.
    Les représentants présents à cette occasion expliqueront au comité les raisons et le but de cet amendement, quel en sera l’impact sur les pays ACP impliqués et les conséquences pour l’

    Source: ACP


    Link En savoir plus [EN]
    Link Ministère irlandais des Affaires étrangères
    Link Lire la proposition


  10. Aider les communautés jamaïcaines à renforcer leur résilience
    2012-04-04
    Catégorie(s) : Développement rural

    Dans le but de permettre aux communautés de cogérer les zones forestières tout en renforçant leur résilience aux risques de catastrophes naturelles, 113 914 jeunes plants ont été replantés dans près de 215 hectares de zones hydrographiques. Cette initiative a été mise en place dans le cadre du projet du Comité de gestion des forêts locales (LFMC), mis en œuvre grâce au financement de l’Alliance mondiale contre le changement climatique (GCCA) au sein du Groupe ACP.
    Au cours de la Smithfield LFMC in Cascade (Hanovre), S.E. Luther Buchanan, ministre d’Etat du bureau du Premier ministre, a expliqué que ces projets ont été mis en œuvre pour aider les résidents à participer à la préservation des forêts protégées sur l’île. « C’est exactement le type de projet d’implication communautaire dont nous avons besoin pour sensibiliser la population à l’importance que revêtent nos forêts pour l’environnement », a-t-il déclaré.
    Le projet est géré par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et l’Institut jamaïcain de la planification (PIOJ). Il est mis en œuvre par le Département des forêts, l’Agence nationale pour l’environnement et la planification (NEPA), la Division de la gestion environnementale du ministère de l’eau, des terres, de l’environnement et du changement climatique, ainsi que les services météorologiques.

    Source: ACP


    Link En savoir plus [EN]
    Link La Jamaïque et l'UE
    Link Vers une meilleure protection des forêts


  11. L’UE prête à accroître les investissements au Zimbabwe
    2012-04-04
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    L’UE a annoncé sa volonté de renforcer les relations de commerce et d’investissement avec le Zimbabwe. Elle a appelé le pays à tirer parti de l’aide apportée par le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), auquel l’UE apporte une assistance technique visant à renforcer l’intégration régionale.
    M. Aldo Dell’Ariccia, chef de la délégation de l’UE au Zimbabwe, a ainsi rappelé que le bloc s’efforçait d’attirer les investissements européens dans le pays. Il faut se souvenir que la semaine dernière, le gouvernement zimbabwéen a lancé sa politique pour le développement industriel et sa politique nationale pour le commerce afin de renforcer la compétitivité de ses exportations. L’un des objectifs majeurs étant de diversifier ses produits d’exportation dans un certain nombre de secteurs prioritaires possédant un avantage comparatif.
    Il conviendra en outre d’augmenter les recettes d’exportation de 10 % par an (7 milliards de dollars EU d’ici 2016 contre 4,3 milliards de dollars EU l’an dernier).

    Source: ACP


    Link En savoir plus [EN]
    Link L'UE et le Zimbabwe
    Link Ministère du commerce


  12. L’UE reproche à la région des Caraïbes son appropriation de l’APE
    2012-04-04
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Valeriano Diaz, chef de la délégation européenne à la Barbade et dans les Caraïbes orientales, a récemment indiqué que les gouvernements régionaux et le secteur privé n’étaient pas pressés de mettre en œuvre l’accord de partenariat économique (APE) signé il y a plus de trois ans.  Il a déclaré que le CARIFORUM devait s’approprier le pacte économique et commercial. « Selon moi, il est clair que l’UE n’a pas abandonné les Caraïbes […] cet accord de partenariat économique n’est pas de la compétence de l’Union européenne, mais bien de celle des gouvernements régionaux qui doivent s’assurer que le cadre législatif, entre autres, soit en place pour permettre au secteur privé et aux entrepreneurs notamment de tirer parti des termes de cet accord ».   
    Selon récent rapports, l’ambassadeur Diaz a appelé le secteur privé au sein de la région à ne pas rester dans l’expectative et à jouer un rôle plus proactif dans le cadre de cet accord. Il a par ailleurs indiqué qu’il était surprenant d’entendre dans les médias certains hommes d’affaires se lamenter de n’avoir aucune information pertinente concernant cet APE. Et de conclure « Nous vivons à l’ère de l’information et, compte tenu le retard pris dans la signature de cet APE, ce type d’attitude défaitiste est difficile à comprendre.»

    Source: Bilaterals


    Link En savoir plus [EN]
    Link l'UE et Antigua-et-Barbuda
    Link EPA impact on the Caribbean


  13. Le partenariat UE-Afrique pour les infrastructures: clé du développement
    2012-04-04
    Catégorie(s) : Développement rural, Environnement, Archives, Politique ACP-UE

    La quatrième réunion du Comité directeur du Partenariat UE-Afrique pour les infrastructures s’est tenue la semaine dernière. L’objectif de la réunion était d’évaluer la mise en œuvre du partenariat entre l’Union africaine et l’Union européenne, en mettant notamment l’accent sur le Programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA). L’évaluation s’est avérée très satisfaisante. Les financements supplémentaires ont permis de soutenir certains grands programmes d’infrastructures nécessaires pour répondre aux besoins du continent africain. Il a néanmoins été noté que les besoins en infrastructures sont immenses en Afrique, notamment dans les domaines du transport, de l’énergie, de la gestion de l’eau et des TIC.
    M. Aboubakar Baba Moussa, directeur des infrastructures et de l’énergie à la Commission de l’Union africaine, a rappelé les progrès considérables réalisés par les pays africains et affirmé qu’ils étaient devenus particulièrement attractifs pour les investisseurs, notamment dans le domaine des infrastructures.
    Le Partenariat UE-Afrique pour les infrastructures a été adopté dans le cadre d’une stratégie commune en décembre 2007. Au cours de ce partenariat, le Comité directeur a fait des progrès significatifs dans la mise en œuvre de son plan d’action.

    Source: Starafrica



    Link En savoir plus [EN]
    Link Tout savoir sur le PIDA
    Link Stratégie de l'UE pour l'Afrique


  14. 3 nouveaux accords visant à renforcer le CARIFORUM
    2012-04-02
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Politique ACP-UE

    Le Forum des Etats ACP des Caraïbes (CARIFORUM) et la Commission européenne (CE) ont récemment conclu trois nouveaux accords financiers. Le premier accord mettra l’accent sur l’intégration économique et commerciale. Le second portera sur le développement des marchés gouvernementaux, les systèmes d’information sur le marché du travail et le commerce électronique. Le troisième accord visera à renforcer les capacités du CARIFORUM en matière de partenariat économique.
    Tout ceci n’est qu’un début, mais le Secrétaire général a prévenu que ce changement ne porterait ses fruits que lorsque les populations de la région commenceront à ressentir l’impact de l’aide par la revalorisation des ressources.

    Source: ACP


    Link En savoir plus [EN]
    Link Tout savoir sur Cariforum
    Link Des engagements en matière d'investissement


  15. L’accès au marché européen hors taxes sur la corde raide
    2012-04-02
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Selon un article publié par Tralac, un législateur européen aurait récemment affirmé que certains Etats africains pourraient se voir refuser l’accès hors taxe au marché européen pour leurs exportations s’ils s’opposaient à la conclusion d’un accord remplaçant l’ancien régime préférentiel – ce que l’Organisation mondiale du Commerce réfute. L’UE et les pays ACP auraient dû signer depuis fin 2007 des accords de partenariat économique (APE) en remplacement du régime préférentiel actuel, afin de ne pas perturber les échanges commerciaux existants.
    Depuis lors, les négociations entre l’UE et la plupart des pays africains du groupe ACP notamment sont dans l’impasse étant donné que certains activistes européens ont affirmé que l’augmentation des exportations de produits africains vers le marché européen représentait un risque pour le secteur agricole et industriel en Europe.
    Vital Moreira, Président de la Commission du Commerce international du Parlement européen, a déclaré que la Commission européenne prévoyait d’introduire une nouvelle législation en matière d’accès au marché qui, une fois adoptée, supprimerait l’accès préférentiel au marché européen à compter de janvier 2014 pour tous les pays n’ayant pas ratifié ces accords de partenariat avant fin 2013.

    Source: Tralac


    Link En savoir plus [EN]
    Link L’INTA fait pression sur la CAE
    Link Modernisation de la politique de l'UE


  16. L’Afrique du Sud prête à saisir de nouvelles opportunités
    2012-04-02
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Développement rural

    Le ministère du Commerce et de l’Industrie (Dti) considère l’industrie alimentaire comme un secteur prioritaire pour l’économie sud-africaine. Suite à l’annonce de M. Pravin Gordhan, ministre sud-africain des Finances, le Programme de renforcement de la compétitivité industrielle (MCEP) sera lancé en avril afin de soutenir le développement industriel et aider les entreprises du secteur à améliorer leur compétitivité. Le Dr Rob Davies, ministre du Commerce et de l’Industrie, a récemment expliqué que ce programme permettrait de stimuler la croissance et le développement du secteur. Selon lui, si la production agricole en Afrique du Sud a nettement augmenté, « le secteur de la transformation alimentaire manque de dynamisme ». Si l’industrie agro-alimentaire est étroitement liée au secteur agricole, d’où elle tire l’essentiel de ses revenus, il est important d’organiser la symbiose entre l’agriculture et l’industrie agro-alimentaire pour créer davantage d’emplois. « Il faut trouver des pistes pour aider nos entreprises agro-alimentaires à sortir de l’ornière et à saisir de nouvelles opportunités », a-t-il récemment déclaré.
    M. Davies a ajouté que le Dti mettait également l’accent sur les nouvelles opportunités d’exportation en Afrique, au Moyen-Orient dans les pays du groupe des BRICS, dans la mesure où l’Afrique du Sud se doit de développer des stratégies d’accès aux marchés « porteurs de croissance ». En outre, les marchés traditionnels d’exportation pour les produits alimentaires sud-africains, à savoir l’Union européenne et les Etats-Unis, devraient être confrontés à une croissance relativement faible au cours des deux à trois prochaines années. « De nombreuses opportunités existent encore en Europe, en particulier dans les nouveaux Etats membres de l’UE et les pays d’Europe de l’Est », a-t-il ajouté.

    Source: Bizcommunity



    Link En savoir plus [EN]
    Link Tout savoir sur le Dti
    Link Tout savoir sur le MCEP


  17. Des APE avec l’UE basés sur « une relation de cavalier à cheval »
    2012-04-02
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Selon les récentes déclarations de Robert Sichinga, ministre zambien du Commerce et de l’Industrie, le pays ne sera pas contraint de signer des APE défavorables avec l’UE. Lors d’une rencontre avec la délégation de l’UE à Lusaka, le ministre avait fait remarquer que les dispositions relatives à ces accords étaient basées sur « une relation de cavalier à cheval ».
    M. Sichinga a déclaré que l’UE était un partenaire commercial important et que le pays demeurerait engagé dans le processus pour poursuivre les négociations, estimant qu’un « APE favorable au développement peut contribuer au développement durable de nos économies ». Toutefois, il a également noté que l’UE souhaitait aboutir à un APE qui ne tient pas en compte des relations de puissance inégales entre pays riches et pays pauvres.
    Il a indiqué que ces négociations renforçaient par ailleurs les risques de fragmentation au détriment de l’intégration régionale, dans la mesure où certains pays ont déjà signé des accords bilatéraux en dehors du cadre APE par crainte de perdre leur accès aux marchés.

    Source: Southerntimesafrica


    Link En savoir plus
    Link Délégation de l'UE à Lusaka
    Link Réserves quant à l’impact potentiel des APE


  18. Une communication pour la compétitivité du secteur agricole
    2012-04-02
    Catégorie(s) : Développement rural, Commerce ACP-UE

    La Commission européenne (CE) a récemment  adopté  une Communication pour améliorer le dynamisme et la compétitivité du secteur agricole et agroalimentaire et promouvoir une croissance durable, intelligente et inclusive. Intitulée  « La promotion et l'information en faveur des produits agricoles : une stratégie à forte valeur ajoutée pour promouvoir les saveurs de l'Europe »,  cette Communication marque la seconde étape du processus de réforme de la politique de promotion lancée en juillet 2011.
    A propos des produits européens sur les marchés mondiaux, Dacian Cioloș, membre de la Commission européenne, en charge de l'agriculture et du développement rural, a déclaré que d'ores et déjà, les exportations de ce secteur représentent plus de 100 milliards d'euros.  « Dans un monde de plus en plus ouvert, le succès de l'agriculture européenne tiendra aussi dans sa capacité à renforcer et à développer ses positions. Cela passe par une nouvelle ambition pour notre politique de promotion et par la mise en place d'une véritable stratégie communautaire de valorisation de nos produits, » a-t-il conclu.
    Les règles de l'UE en vigueur en matière d'information et de promotion dans le domaine agroalimentaire ont été établies dans les années 1980. Elles ont été adaptées au fil des ans, notamment grâce à l'augmentation du nombre de labels de qualité. Le budget de l'UE dépensé pour la promotion au titre du règlement (CE) n° 3/2008 du Conseil s'élevait à 47 millions € en 2011 et 55 millions € sont prévus pour 2012.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Lire la communication
    Link La promotions des produits agricoles



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Mme Isolina BOTO
Manager
Bureau du CTA/Bruxelles
39 rue Montoyer
1000 Bruxelles - Belgique
Tel: + 32 (0) 2 513 74 36; Fax: + 32 (0) 2 511 38 68
Courriel: boto@cta.int
Site Web: http://www.cta.int/
Blog de Bruxelles: http://bruxelles.cta.int/
Briefings de Bruxelles: http://bruxellesbriefings.net/

 

Rédacteur : Alejandra Morales (morales@cta.int)

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2011 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

1