Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Weblog du Bureau de Bruxelles
Octobre 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 319]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 319]
Date d'envoi: 2012-04-20 17:38:31
Publication #: 131
Contenu:
CTA Newsletter
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [DATE]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.
  1. Principaux évènements pour la semaine du 23/04 au 29/04/2012
  2. Le 7ème Briefing Régional se tiendra à Maurice
  3. PE: un suivi de la stratégie pour la biodiversité de l'UE à l'horizon 2020
  4. Lancement de la 'base de données mondiale d'entrées-sorties'
  5. L’Afrique, perpétuel fournisseur de matières premières ?
  6. Définir des secteurs prioritaires de coopération avec la Côte d'Ivoire
  7. 'Un coup de main' pour les forêts en Afrique
  8. Les éleveurs zambiens zieutent le marché européen
  9. Les députés souhaitent que la Commission propose un 7e EAP
  10. Conférence sur le rôle des TIC pour le développement de l’Afrique
  11. Caricom et Cariforum: serait-il mieux d’être bicéphale?
  12. Détournerait-on l’argent destiné au développement ?
  13. Un avis sur les propositions législatives de la Commission concernant la PAC
  14. L’aide énergétique pour les pays en développement
  15. Relancer l'économie de la République de Côte d’Ivoire
  16. Tout le monde semble succomber à la force d’attraction de l’Afrique
  17. Aller plus loin dans la relation bailleurs de fonds - récipiendaires de la Région du Pacifique
  18. La révision des accords commerciaux permettra d’améliorer l’indépendance
  19. CARDI donne un coup de pouce à l’agriculture haïtienne
  20. L’Union européenne est « in » en développement énergisant


  1. Principaux évènements pour la semaine du 23/04 au 29/04/2012
    2012-04-20
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural, Politique alimentaire, Politique ACP-UE

    Parlament européen
    -23/24 Avril: Commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie
    -23/24 Avril: Commission des affaires étrangères
    -23/24 Avril: Commission l'agriculture et du développement rural
    -23/24 Avril: Commission de la pêche
    -24/25 Avril: Commission de International Trade
    -24/25 Avril: Commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire
    Conseil de ministres
    -25 Avril: COREPER I
    -25 Avril: COREPER II
    -24 Avril: Réunion du Conseil (affaires étrangères - CAF) (Luxemburg)
    Groupe ACP
    -23/24 Avril :  2ème Réunion d’Experts chargés du Dialogue ACP-UE sur la Migration
    -25 Avril: Réunion du Comité ACP- de Coopération pour le Financement du Développement
    -25 Avril: G/T sur les perspectives futures du Groupe ACP
    - 26/27 Avril:  Département DEDC
    Recherche événements
    - 23/24 Avril : Le 7ème Briefing Régional: « Développer la résilience des petites économies insulaires : transformer les vulnérabilités en opportunités » (Maurice)
    -23/27 Avril : Dixième réunion du Panel international des ressources

    Vous pouvez également lire notre quotidien anglais « CTA Brussels Daily » (alimenté par Twitter) et nous suivre à travers notre nouveau group de Facebook CTABrussels ainsi que notre compte Twitter CTABruxelles pour recevoir les dernières informations UE-ACP.




  2. Le 7ème Briefing Régional se tiendra à Maurice
    2012-04-20
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural, Politique alimentaire, Politique ACP-UE

    Le Briefing de Bruxelles sur les Petites Economies Insulaires, qui s’est tenue le 4 avril 2012,  a eu un grand succès. En guise de suivi, le CTA et ses partenaires, et en collaboration avec le gouvernement de Maurice, organisent le 7ème Briefing Régional. L’événement, qui se tiendra à Maurice le 23-24 avril 2012, réunira une centaine de participants des  îles du Pacifique, des Caraïbes et de l'Afrique pour échanger des vues et d'identifier les actions politiques urgentes et concrètes d'intérêt commun qui doivent être mises en place.
    Ce briefing a pour objectif de partager les connaissances sur les principaux défis et opportunités des petites économies insulaires, notamment dans les domaines du commerce, du changement climatique et des catastrophes naturelles, ainsi que des nouvelles possibilités économiques pour les zones rurales (nouveaux marchés, la croissance verte, services, les TIC ...).
    Les briefings régionaux sont liés aux Briefing de Bruxelles, qui sont organisés, tous les deux mois, par le Centre Technique de Coopération Agricole et Rural (CTA) , la Commission européenne, le Groupe ACP, Concord, les organisations d’intégration régionale, les organisations paysannes régionales, et d’autres partenaires œuvrant pour le développement rural des pays ACP.

    Le Briefing sera transmis en direct à travers un webstream.


    Link Regarder le Briefing
    Link Tout savoir sur le Briefing


  3. PE: un suivi de la stratégie pour la biodiversité de l'UE à l'horizon 2020
    2012-04-20
    Catégorie(s) : Environnement, Développement rural, Pêche Régionale

    Selon une résolution récemment adoptée par le Parlement européen, la première priorité politique de l’UE devrait aller à la préservation et à la restauration des écosystèmes endommagés. L'UE n'ayant pas réussi à atteindre son objectif 2010 en matière de biodiversité, celui-ci devrait désormais être intégré dans la réforme de la politique agricole de l'UE et les subventions nuisibles pour l'environnement devraient être identifiées et progressivement éliminées, ajoute le texte.
    Etant donné un déclin constant de la biodiversité dans l'UE  que d'études récentes ont indiqué, le rapporteur Gerben-Jan Gerbrandy a déclaré : « Les services que la nature nous fournit, comme l'eau propre, l'air pur, un sol fertile, de la nourriture, sont non seulement cruciaux pour le bien-être de l'humanité, mais représentent également une valeur économique astronomique. Selon les économistes, nous perdons chaque année 3% du PIB en raison de la perte de la biodiversité. Cela coûte à l'UE 450 milliards d'€ par année. Comparé à ces chiffres, un investissement de 5,8 milliards d'€ par an dans le réseau Natura 2000 est une bonne affaire ! »
    Egalement la résolution, qui est un suivi de la stratégie pour la biodiversité de l'UE à l'horizon 2020 proposée par la Commission européenne en mai 2011, souligne des futures réformes des politiques communes de l'agriculture et de la pêche ainsi que du cadre financier pluriannuel (CFP).

    Source : Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link La Commission ENVI: En faveur de la biodiversité
    Link Stratégie d'ici 2020


  4. Lancement de la 'base de données mondiale d'entrées-sorties'
    2012-04-20
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Selon des récents rapports, la Commission européenne a organisé une conférence de haut niveau marquant le lancement de la «base de données mondiale d'entrées-sorties». Cette nouvelle base de données, qui permet aux analystes commerciaux de mieux comprendre les chaînes de valeur mondiales générées par le commerce mondial,  Au lieu de calculer la valeur brute échangés, la nouvelle base de données montre la valeur ajoutée que des biens et des services incorporent à mesure qu’ils  sont commercialisés dans le monde.
    Les résultats obtenus sont significatifs, car ils modifient notre perception de la compétitivité de certains secteurs, dans certains pays. Le projet est financé par la Commission européenne, Direction-Générale de la Recherche et de l'Innovation, 7ème programme-cadre de Recherche et Développement.

    Source : Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link La base de données
    Link Le discours de Karel De Gucht


  5. L’Afrique, perpétuel fournisseur de matières premières ?
    2012-04-20

    La semaine dernière, nous avons parlé de certaines des déclarations faites par W. Mkapa, l’ancien président tanzanien et président du Centre Sud, sur les négociations des APE avec la Communauté d’Afrique de l’Est. M. Mkapa a exprimé quelques doutes quant à la possibilité qu’ils soient menés par des intérêts européens.   Cette semaine, il a approfondi la question et il présente les trois scénarios qui pourraient survenir suite aux négociations UE-EAC ainsi que leurs conséquences. Selon son analyse, la suppression des taxes douanières sur 80 pour cent des échanges commerciaux, les restrictions sur l’utilisation des taxes à l’exportation et les restrictions quantitatives, ainsi que la clause de gel (ou clause de standstill) ne feront que cantonner l’Afrique dans son rôle de fournisseur perpétuel de matières premières.
    Ses critiques concernent également les subventions européennes. En effet, l’Union européenne est loin de montrer une quelconque volonté de les supprimer; en outre, ces subventions impliquent, selon les dires de Mr Mkapa, « une compétition majeure inéquitable à l’encontre des producteurs africains de lait, de volaille, de porc, de bœuf, de céréales, etc. »
    Étant donné que les APE conduiront à une libéralisation à 80% des échanges commerciaux, il annonce la vague prévisionnelle de produits européens qui inondera les marchés régionaux africains, ce qui causera du tort au développement du commerce régional et à l’intégration, ces deux aspects représentant une opportunité « pour l’Afrique à se diversifier et à se développer ».

    Source: Deccan herald


    Link En savoir plus [EN]
    Link La course aux matières premières en Afrique
    Link Des déclarations stupéfiantes sur les APE


  6. Définir des secteurs prioritaires de coopération avec la Côte d'Ivoire
    2012-04-19
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE, Archives, Développement rural

    Selon des récents rapports, M. Andris Piebalgs, Commissaire européen au développement, visite cette semaine la Côte d'Ivoire. Le Commissaire rencontrera le Président Alassane Ouattara et le Premier ministre M. Jeannot Kouadio-Ahoussou, afin de relancer le dialogue politique et définir conjointement les secteurs prioritaires de coopération. En outre, M. Piebalgs également rencontrera plusieurs autres membres du gouvernement, de la société civile et des milieux économiques et inaugurera un programme financé par UE dans le domaine de l'eau et l'assainissement.
    Avant de partir, M. Piebalgs a déclaré que sa visite confirme que l’UE « est et restera un partenaire fiable pour la Côte d'Ivoire dans ses efforts de développement à long terme. »
    L’UE, qui constitue le premier bailleur de fonds en Côte d’Ivoire,  a soutenu activement la relance économique du pays et la réconciliation nationale.Depuis la fin de la crise postélectorale en 2011 de nouvelles ressources importantes ont été mobilisées pour porter l'aide totale de l'UE en faveur du pays à plus de € 600 millions pour l'ensemble de la période couvrant 2008 à 2013.

    Source : Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Relancer l'économie de la République de Côte d’Ivoire
    Link L'UE et la Côte d'Ivoire


  7. 'Un coup de main' pour les forêts en Afrique
    2012-04-19
    Catégorie(s) : Environnement, Développement rural, Politique ACP-UE

    Selon des récent rapports publiés par le service de Presse du Parlement européen, les députés ont donné leur consentement  aux accords sur la protection des forêts avec la République centrafricaine et le Liberia, qui  représentent une partie importante des forêts tropicales en Afrique. L'objectif principal est de lutter contre l'exploitation illégale et la dégradation.
    Le rapporteur du Parlement, Elisabeth Köstinger, a dit à cet égard que les accords constituent un progrès important dans la promotion de l'exploitation forestière et du commerce du bois durables, mais aussi en termes de sensibilisation de la population. « Je pense que les bénéfices issus des ventes de bois au Libera ne seront plus utilisés de manière abusive pour financer les effusions de sang. Nous devons également veiller à ce que les droits et les inquiétudes des peuples indigènes soient pleinement pris en compte par les autorités de la République centrafricaine, » a-t-elle-ajouté.

    Source: Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link Texte adopté
    Link Les accords de partenariat volontaires


  8. Les éleveurs zambiens zieutent le marché européen
    2012-04-19
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Emmanuel Chenda, le ministre zambien de l’Agriculture et de l’Élevage, a récemment déclaré que le pays est prêt à participer au marché international pour les produits d’élevage fort d’un cheptel de plus de trois millions de têtes. La Zambie a déjà souvent exporté sur plusieurs marchés régionaux, elle n’a pas encore pu exploiter les marchés internationaux comme celui de l’Union européenne en raison de maladies animales dans son cheptel.   
    Le ministre a ajouté: « Un des enjeux auxquels la chaine de valeur de l’élevage fait face est l’accès inadéquat aux marchés étrangers pour nos produits d’élevage. Cet obstacle est dû au fait que nous ne pouvons pas exporter sur le marché de l’UE et sur d’autres marchés de la région parce que la Zambie n’est pas considérée comme une zone exempte de maladies. »
    Selon le quotidien Zambia Daily Mail, M. Chenda a souligné que le commerce dans le secteur des produits de base est une option appréciée pour l’amélioration de l’accès au marché des exportateurs africains de viande, en mettant l’accent sur les caractéristiques sanitaires et de salubrité du produit plutôt que sur le statut de maladie du pays d’origine.  
    Le ministre a demandé son aide au secrétariat du COMESA (le marché commun d’Afrique australe et orientale) pour obtenir le soutien des autres États membres au sein de la région et des autres pays du continent dans le but d’augmenter les opportunités commerciales.


    Source: Zambia Daily Mail


    Link En savoir plus [EN]


  9. Les députés souhaitent que la Commission propose un 7e EAP
    2012-04-19
    Catégorie(s) : Environnement

    Selon les députés ont affirmé lors du vote d'une résolution, le 7e programme d'action pour l'environnement, la prochaine stratégie phare de l'UE sur l'environnement, doit prévoir des mesures et fixer des objectifs en vue de protéger l'environnement dans l'UE et promouvoir une utilisation plus efficace de l'énergie et des ressources naturelles. Les députés souhaitent que la Commission propose un 7e programme d'action pour l'environnement dès que possible, étant donné que la 6e édition actuelle expire en juillet.
    Suite à l'adoption de la résolution, le rapporteur Jo Leinen, a déclaré qu’il faut un nouveau programme de toute urgence, en vue de permettre à l'UE de réduire son empreinte environnementale et de freiner sa consommation non viable des ressources.  « Le programme devrait contribuer à atteindre les objectifs de 2020, à fixer les objectifs de mi-parcours pour 2030 en ce qui concerne les réductions d'émission, l'efficacité énergétique, et les énergies renouvelables, et à établir un projet pour l'état de l'environnement en Europe en 2050, » a-t-il-ajouté.

    Source : Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link Texte adopté
    Link Sixième programme d'action pour l'environnement


  10. Conférence sur le rôle des TIC pour le développement de l’Afrique
    2012-04-19
    Catégorie(s) : Archives, Politique ACP-UE

    Grâce au soutien de la société de l’information et des médias de la Commission européenne et de l’Union africaine, la République unie de Tanzanie organise la septième conférence et exposition annuelle des technologies de la société de l’information (IST) Afrique 2012. Cet événement, qui aura lieu du 9 au 11 mai 2012 traitera en priorité du rôle des TIC pour le développement de l’Afrique et réunira des représentants accrédités d’organisations commerciales, gouvernementales et de recherche.  
    La conférence abordera notamment, parmi d’autres domaines, la recherche appliquée des TIC en cybersanté, l’apprentissage amélioré par la technologie et les compétences en TIC, les bibliothèques numériques, les logiciels libres, les TIC pour l’inclusion en ligne, l’accessibilité numérique et les infrastructures électroniques. (eInclusion, eAccessibility,  eInfrastructures).

    Source: IST-Africa


    Link En savoir plus [EN]
    Link Tout savoir sur la Conférence
    Link Le rôle des TIC dans le développement africain


  11. Caricom et Cariforum: serait-il mieux d’être bicéphale?
    2012-04-19
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Politique ACP-UE

    Dans un article publié sur le site jamaïcain d’informations en ligne Jamaica Observer, le journaliste soulève la question des deux secrétariats pour le groupe des pays ACP de la région caribéenne, à savoir la Caricom et le CARIFORUM, le dernier inclurait la Caricom et la République dominicaine. « Le dilemme vient du fait qu’il y a désormais deux secrétariats, à savoir le secrétariat de la Caricom, un organe bureaucratique inefficace en manque de financement et le secrétariat du CARIFORUM qui est en réalité une institution fictive dans laquelle la place de numéro 2 a été donnée à un ressortissant de la République dominicaine […]. La même personne officie comme secrétaire général des deux secrétariats généraux, celui de la Caricom et du CARIFORUM […] ; faudrait-il un ou deux secrétariats et avec deux secrétariats, faudrait-il un ou deux secrétaires généraux ? »
    Tandis que la Caricom, qui représente 15 pays caribéens, a déjà bien avancé dans son processus d’intégration régionale et se destine à créer une « union économique », le CARIFORUM, quant à lui, composé de la Caricom avec en plus en son sein la République dominicaine, est un groupe dont les membres sont signataires de l’accord de partenariat économique  CARIFORUM-UE.
    Les préoccupations principales de cette problématique ont été soulevées par la République dominicaine puisqu’« [elle] ne contribue pas à la sélection du secrétaire général du CARIFORUM […] et n’a pas son mot à dire dans la direction de l’unité de mise en œuvre de l’APE ».  

    Source: Jamaica Observer


    Link En savoir plus [EN]
    Link Tout savoir sur Caricom
    Link L'UE et le CARIFORUM


  12. Détournerait-on l’argent destiné au développement ?
    2012-04-19
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE, Archives, Développement rural

    Un récent rapport publié par l’ONG European Dignity Watch a indiqué que deux grosses ONG internationales qui défendent et pratiquent l’avortement, à savoir l’IPPF, la Fédération internationale du planning familial ainsi que Marie Stopes International, ont reçu des financements issus du budget de l’aide au développement de l’Union européenne pour des projets liés à la santé sexuelle et reproductive, incluant, parmi d’autres projets, la pratique d‘avortements.
    Un article publié par le site d’informations en ligne Eurasia review rapporte, que les règlements de l’Union européenne relatifs au soutien des pays en développement excluent explicitement le financement des pratiques abortives. L’organisation European Dignity Watch s’est demandée « combien d’argent est donné aux organisations »,  « s’il s’agit d’une négligence de la part de la Commission européenne ou si elle le fait consciemment », ou « qui est responsable d’un tel emploi abusif des financements européens ».
    Ces informations ont été présentées lors de la “Semaine pour la vie” qui s’est tenue au Parlement européen.

    Source: European Dignity Watch/Eurasia review


    Link En savoir plus [EN]
    Link L'UE accusée
    Link Le rapport de 2011


  13. Un avis sur les propositions législatives de la Commission concernant la PAC
    2012-04-17
    Catégorie(s) : Développement rural

    La Cour des comptes européenne a récemment publié son avis sur les propositions législatives de la Commission concernant la réforme de la politique agricole commune à partir de 2014.  Même si la Cour reconnait les efforts consentis par la Commission pour simplifier les dispositions régissant la PAC et répondre à un certain nombre d’observations formulées par le Parlement et le Conseil, elle considère que le cadre législatif de cette politique demeure trop complexe.
    Notamment, la Cour déclare : « Malgré l’accent prétendument mis sur les résultats, la politique reste essentiellement fondée sur les dépenses et le contrôle portant sur celles-ci; elle privilégie donc la conformité plutôt que la performance.»
    En ce qui concerne le développement rural, la Cour insiste sur l'importance de déterminer les objectifs concrets spécifiques et de veiller à ce que le soutien soit ciblé sur les zones rurales où les besoins d'aide se font le plus sentir.
    La Cour souligne que l'efficacité de la réforme dépendra de la clarté des «règlements d'application» que la Commission doit établir.  « Un autre facteur déterminant sera la rapidité avec laquelle les organismes payeurs adapteront leurs procédures et leurs systèmes, ce qui pourrait prendre 12 à 24 mois à partir de l’adoption des modalités d'application par la Commission ».

    Source : Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Des propositions
    Link L'avenir de la PAC


  14. L’aide énergétique pour les pays en développement
    2012-04-17
    Catégorie(s) : Environnement

    Selon le commissaire européen au développement, Andris Piebalgs, une partie des millions d’euros destinés à l’aide énergétique pour les pays en développement pourrait être allouée à des projets pour le gaz. Cependant, les biocarburants, le nucléaire et le charbon en seraient exclus. Notamment le commissaire a dit :  « Nous souhaitons promouvoir un bouquet énergétique très propre [et] cela pourrait inclure le gaz. Je ne l'exclurais pas pour l'instant. »
    M. Piebalgs a declaré à EurActiv  que les investissements alloués au gaz ne seraient sans doute pas très importants et que les fonds en question pourraient également financer des analyses d'impact sur l'environnement et l'utilisation de gaz naturel à présent brûlé en torchère.
    Il convient de rappeler que l’ «initiative pour le développement énergétique » s’est récemment lancée,  visant à aider les pays pauvres qui mettraient en œuvre une série de réformes européennes, comprenant des programmes de renforcement de la capacité et de développement conçus pour attirer les investissements privés.

    Source : EurActiv


    Link Read more
    Link L'énergie pour doper le développemen
    Link L'énergie durable pour tous


  15. Relancer l'économie de la République de Côte d’Ivoire
    2012-04-17
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE, Développement rural, Environnement, Archives

    Selon la Commission européenne, depuis la fin de la crise postélectorale en 2011, de nouvelles ressources importantes ont été mobilisées pour porter l'aide totale de l'UE en faveur de la Côte d'Ivoire à plus de € 600 millions pour l'ensemble de la période couvrant 2008 à 2013.L’UE, qui constitue le premier bailleur de fonds en Côte d’Ivoire,  a soutenu activement la relance économique du pays et la réconciliation nationale. Une attention particulière est actuellement portée à la construction des infrastructures, au transport, à la gouvernance, à la justice, au développement rural, à la formation professionnelle et aux secteurs sociaux, notamment la santé et l'éducation.
    Cinq nouveaux programmes
    ont étés lancés en 2011 pour un total de € 125 millions. Egalement, l'UE a aussi fourni une aide humanitaire de € 80 millions d'euros et €12 millions d'appui aux élections et à la réconciliation en réponse à la crise ivoirienne.
    Avant de partir pour une visite officielle en Côte d'Ivoire, M. Piebalgs a déclaré à cet égard: "En mai 2011, je m'étais engagé auprès du Président Ouattara à accélérer l'aide européenne à la Côte d'Ivoire, pour permettre le retour à la stabilité du pays. Nous avions débloqué 180 millions d'euros pour soutenir les efforts de réconciliation nationale et la reprise économique. Aujourd'hui, la Côte d'Ivoire a retrouvé la voie de la stabilité politique. Ma visite confirme que l'Union européenne est et restera un partenaire fiable pour la Côte d'Ivoire dans ses efforts de développement à long terme."
    Source : Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link La Côte d’Ivoire et l'UE
    Link Cinq programmes pour la relance économique


  16. Tout le monde semble succomber à la force d’attraction de l’Afrique
    2012-04-17
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Selon un article rédigé par Ritesh Kumar Singh et Sudhakar Kasture, tous deux experts en commerce international, la crise économique contraint l’Union européenne et les États-Unis à recourir aux barrières non-tarifaires afin de restreindre les importations sur leurs territoires et afin de protéger l’emploi local.  Tandis que les économies émergentes comme l’Inde et la Chine continuent de connaître la croissance dans leurs secteurs de manufacture, « l’Afrique, riche de ses ressources », semble attirer l’attention des acteurs mondiaux par sa position de futur partenaire stratégique.
    Les auteurs de l’article affirment également que suite à l’amélioration remarquable des échiquiers politiques et économiques, notamment en termes d’urbanisation et de consommation, l’Afrique détient aujourd’hui les crédits nécessaires pour être reconnue comme un éventuel investissement intéressant. « L’Afrique cesse progressivement d’être considérée comme le continent sombre et tout le monde veut désormais une part du marché africain », ont-ils conclu.

    Source: Hindu Business Line


    Link En savoir plus [EN]
    Link Barrières non-tarifaires
    Link Inde stimule le commerce avec l'Afrique


  17. Aller plus loin dans la relation bailleurs de fonds - récipiendaires de la Région du Pacifique
    2012-04-17
    Catégorie(s) : Pêche Régionale, Environnement, Politique ACP-UE

    Catherine Ashton, la haute représentante de l’UE a déclaré que l’Union se destine à développer un partenariat plus complet avec la région du Pacifique afin de pouvoir réussir à gérer les questions d’importance internationale, telles que les changements climatiques. Ce partenariat dépassera l’actuelle relation entre bailleurs de fonds et récipiendaires qui demeure « limitée ».
    Dans leur communiqué conjoint intitulé « Towards a renewed EU–Pacific development partnership » (Vers un renouveau du développement du partenariat UE-Pacifique), Ashton et Andris Piebalgs, commissaire européen en charge du développement, mettent l’accent sur une approche sur mesure des problématiques liées aux changements climatiques et du développement tout en appelant à une coopération plus coordonnée. Par cette communication conjointe qui sera présentée lors de la conférence Rio+20, il sera rappelé que le développement d’une économie plus verte est essentiel pour la promotion d’une croissance inclusive et durable à long terme, de la santé publique et du bien-être.

    Source: Commission européenne/Euroalert


    Link En savoir plus [EN]
    Link L'UE lutte contre le changement climatique
    Link Lire le Communiqué conjoint


  18. La révision des accords commerciaux permettra d’améliorer l’indépendance
    2012-04-17
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Politique ACP-UE

    Selon les dernières informations, Ben Knapen, le ministre néerlandais en charge des affaires européennes et de la coopération internationale a récemment souligné les points positifs des accords commerciaux conclus entre l’Union européenne et la région caribéenne. Il a en outre affirmé que ceux-ci permettent d’augmenter l’indépendance des pays en développement concernés par cet accord. Enfin, le ministre a remarqué que la révision de l’accord de Cotonou s’engage essentiellement à lutter contre le travail des enfants, la piraterie, le trafic d’êtres humains et le crime organisé.
    15 pays de la région caribéenne obtiennent un accès pour tous leurs produits sur le marché européen et ce sans taxe douanières conformément à l’accord de libre échange signé avec l’UE.

    Source: Egovmonitor


    Link En savoir plus [EN]
    Link Ministre des Affaires étrangères
    Link Relations de l'UE avec les Caraïbes


  19. CARDI donne un coup de pouce à l’agriculture haïtienne
    2012-04-17
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Développement rural, Environnement, Politique ACP-UE

    CARDI, l’institut caribéen de recherche et de développement agricole,  s’efforcera d’encourager le secteur agricole haïtien, sérieusement affaibli par le séisme qui a frappé l’île il y a deux ans. Les financements des bailleurs de fonds proviennent de la Caricom, d’Australie, du Fonds commun pour les produits de base (FCPB) tandis que l’UE rendra possible la mise sur pied de trois projets du CARDI. Le premier projet a pour objectif de recréer la végétation, tandis que le second visera à améliorer la production caribéenne de racines et de tubercules par l’introduction de technologies plus avancées. Le but principal du troisième projet est également l’augmentation de la production, mais avec le recours à l’agriculture protégée.
    Dr. Arlington Chesney, cadre supérieur au CARDI a récemment expliqué que l’institut a défini un objectif double: faire renaître l’agriculture tout en assistant à l’essor d’un secteur durable.  
    Les trois projets n’auraient pu avoir lieu sans la collaboration de l’Institut interaméricain de coopération sur l’agriculture, le soutien et la participation active du ministre haïtien de l’agriculture, des ressources naturelles et du développement rural, a conclu Dr. Arlington Chesney, de l’institut CARDI.

    Source:The Guardian


    Link En savoir plus [EN]
    Link Tout savoir sur CARDI
    Link Haïti : Deux ans après


  20. L’Union européenne est « in » en développement énergisant
    2012-04-17
    Catégorie(s) : Environnement, Archives, Développement rural

    À l’issue de la cérémonie d’ouverture du sommet européen sur l’énergie durable qui s’est tenu à Bruxelles la semaine dernière,  José Manuel Durão Barroso, le président de la Commission, a insisté sur l’engagement de l’Union à soutenir les objectifs lancés par Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU. M. Barroso a également rappelé la promesse de l’UE à promouvoir l’accès à l’énergie et l’efficacité énergétique dans les pays en développement. C’est pourquoi l’Union européenne s’est engagée à fournir l’accès aux services en énergie durable à 500 millions de personnes d’ici 2030 ; à ce propos, M. Barroso a d’ailleurs déclaré ceci : « C’est un objectif énorme mais il peut être atteint si nous travaillons ensemble. »
    Il a en outre annoncé que, dans le cadre de l’initiative de « développement énergisant », l’UE créera un dispositif d’assistance technique qui est supposé aider ces pays en développement à engager les réformes nécessaires pour catalyser et fournir les investissements.  « Nous avons besoin de la contribution du secteur privé et d’un engagement fort de nos pays partenaires parce qu’il est clair que ce seul dispositif d’aide ne suffira pas. »


    Link En savoir plus [EN]
    Link L'énergie durable pour tous
    Link La mission de l'UE



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Mme Isolina BOTO
Manager
Bureau du CTA/Bruxelles
39 rue Montoyer
1000 Bruxelles - Belgique
Tel: + 32 (0) 2 513 74 36; Fax: + 32 (0) 2 511 38 68
Courriel: boto@cta.int
Site Web: http://www.cta.int/
Blog de Bruxelles: http://bruxelles.cta.int/
Briefings de Bruxelles: http://bruxellesbriefings.net/

 

Rédacteur : Alejandra Morales (morales@cta.int)

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2011 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

1