Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Weblog du Bureau de Bruxelles
Novembre 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 323]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 323]
Date d'envoi: 2012-05-21 16:28:15
Publication #: 135
Contenu:
CTA Newsletter
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [DATE]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.
  1. Principaux évènements pour la semaine du 21/05 au 26/05/2012
  2. Contribution au développement des PME agroalimentaires en Ouganda
  3. Croissante préoccupation au sujet des crises en Afrique
  4. Le Premier ministre des îles Salomon félicite l’UE
  5. Des mesures plus souples concernant l'écologisation de la PAC
  6. Déclaration conjointe sur le futur rôle de l'aquaculture
  7. Guyana: l’Assemblée unanime pour ratifier l’APE
  8. Des aspects clés de la reforme de la PCP débattus
  9. Des conséquences de l'arrêt de la pêche dans les eaux mauritaniennes
  10. Zimbabwe: Améliorer les échanges commerciaux
  11. Une nouvelle approche en matière de coopération au développement
  12. Premier APE intérimaire avec une région africaine
  13. Bourses offertes par le programme ACP/EU MICROFINANCE
  14. Actualités ACP-EU: la clause de la NPF, le PE, et l’Afrique du Sud


  1. Principaux évènements pour la semaine du 21/05 au 26/05/2012
    2012-05-21

    Parlement européen
    - 21/24 Mai: Session Plénière  (Strasbourg)
    -21 et 24 Mai: Commission Affaires étrangères  
    -21 Mai: Commission de la pêche
    Conseil des ministres
    -23 Mai: Coreper I
    -23 Mai: Coreper II
    Groupe ACP
    -21 Mai : Consultations sur la feuille de route panafricaine pour le coton
    -21 Mai: Atelier des parties prenantes – Etude financée par le PNUD sur les Perspectives futures du Groupe ACP.
    -21 Mai: 6ème réunion du Dialogue ACP-UE sur la Migration
    -22 Mai: Réunion des Représentants basés à Bruxelles et à Genève des pays ACP producteurs de cotton.
    -22 Mai: 17ème réunion du Comité d’orientation et de suivi-Coton
    -23/30 Mai: Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE (Horsens, Danemark)
    Recherche événements
    -22/24 Mai : Atelier sur le rôle des administrations douanières dans la protection de l'environnement. (Rønne, Danemark)

    Vous pouvez également lire notre quotidien anglais « CTA Brussels Daily » (alimenté par Twitter) et nous suivre à travers notre nouveau group de Facebook CTABrussels ainsi que notre compte Twitter CTABruxelles pour recevoir les dernières informations UE-ACP.




  2. Contribution au développement des PME agroalimentaires en Ouganda
    2012-05-16
    Catégorie(s) : Développement rural, Politique ACP-UE

    Bien que l’Ouganda soit souvent considéré comme un pays essentiellement agricole, ses récentes performances ont été jugées quelque peu « décevantes ». Selon un article publié par New vision, face au manque de financement dans ce secteur, le pays ne peut pas atteindre son potentiel optimal et ainsi devenir une grande puissance agricole en Afrique de l’Est.
    Les experts estiment que l’investissement dans les PME agroalimentaires aurait un impact positif sur les exploitants agricoles. Une augmentation des dépenses publiques dans ce secteur, associée à une panoplie de mesures politiques cohérentes, contribuerait de façon remarquable à la relance du secteur agricole.
    Ainsi, S.E. l’ambassadeur Roberto Ridolfi, chef de la délégation de l’UE, a souligné le soutien de l’UE aux efforts déployés par le gouvernement ougandais dans ces domaines. L’UE, ainsi que d’autres partenaires du développement, travaillent en étroite collaboration avec l’Ouganda afin d’examiner les possibilités de création d’un fonds de placement pour les PMA agroalimentaires.

    Source: New vision


    Link En savoir plus [EN]
    Link L'EU et l'Ouganda
    Link Une nouvelle approche en matière de coopération


  3. Croissante préoccupation au sujet des crises en Afrique
    2012-05-16
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    Encore une fois, des crises en Afrique, ainsi que l'engagement de la Chine sur le continent, obligent l'UE à réévaluer sa propre politique. Selon des dernières informations publiées par le service de presse du Parlement européen, la commission des affaires étrangères (AFET),  a conseillé de prendre des mesures sur les crises en Afrique de l'Ouest, centrale et orientale, en particulier au sujet des tensions entre le Soudan et le Sud-Soudan.  A cet égard, les députés de la commission AFET ont notamment rappelé le rôle de la Chine dans la région, car le pays a été très dynamique au Soudan et au Sud Soudan. Soulignant le retard de réaction de l’UE à la situation ,  le député Mario Mauro a demandé : « Quel est le rôle de l'UE ici? »
    Nicholas Westcott, directeur pour l'Afrique au Service européen d'action extérieure (SEAE), a fait observer que les deux pays manquaient d'expérience pour faire face à la situation.  Egalement, Rosalind Marsden, représentante spéciale de l'UE  pour le Soudan, a dit que l'UE et la Chine partageaient le même objectif, à savoir encourager à la fois  les gouvernements du Soudan et du Sud-Soudan à développer une solution pour la paix.  Cependant, elle a estimé que "la Chine agit de manière proactive, car les entreprises chinoises sont touchées par le pétrole soudanais".
    Véronique de Keyser a pareillement exprimé sa  préoccupation et a constaté que « lorsque l'on compare la situation actuelle à celle de l'année dernière, la situation a dégénéré ».

    Source: Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link La Chine pèse un certain poids
    Link Coopération Chine-UE pour aider les Etats africains


  4. Le Premier ministre des îles Salomon félicite l’UE
    2012-05-15
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    A l’occasion de la journée de l’Europe, M. Gordon Darcy Lilo, Premier ministre des îles Salomon, a adressé ses félicitations à l’Union européenne. Rappelant le rôle de l’UE en tant que « moteur de développement », il a expliqué que l’UE demeurerait un partenaire majeur. Il a également noté que, dans le cadre des arrangements prévus par l’Accord de Cotonou, les îles Salomon recevaient déjà une assistance substantielle dans des domaines de développement importants, tels que l’agriculture et le changement climatique.
    Selon le Solomon Star, M. Lilo a également apprécié l’appui budgétaire de l’UE dans le cadre du programme d’aide à la reprise économique des îles Salomon. Evoquant les crises financières auxquelles les Etats membres de l’UE ont été confrontés, il a applaudi « l’engagement ferme de l’UE vis-à-vis du développement international », notamment dans les pays ACP.

    Source: Solomonstarnews


    Link En savoir plus [EN]
    Link Les Îles Salomon et l'UE
    Link A la reprise économique des îles Salomon


  5. Des mesures plus souples concernant l'écologisation de la PAC
    2012-05-15
    Catégorie(s) : Développement rural, Environnement

    Suite aux discussions tenues en Mars, les ministres ont rediscuté des mesures d'écologisation dans le cadre de la réforme de la politique agricole commune (PAC) de l'UE. Notamment, le Conseil Agriculture et pêche a procédé à des échanges de vues sur des efforts à entreprendre pour encourager les agriculteurs européens à adopter des pratiques plus écologiques. Le débat a principalement porté sur trois grandes mesures d'écologisation présentées par la Commission: Augmenter la diversité des cultures ; créer et maintenir des pâturages permanents ; et préserver les zones et les paysages naturels.
    En outre, dans la proposition, la Commission suggère que 30 % des paiements directs soient réservés aux exploitations qui appliquent ces pratiques. Les exploitations pratiquant l'agriculture biologique et les petits exploitants seraient épargnés par ces exigences.
    Comme les ministres ont fait remarquer lors des réunions précédentes, les États membres sont favorables à l'idée de rendre les pratiques agricoles plus écologiques, mais ils souhaiteraient que les mesures proposées soient plus souples, qu'elles tiennent compte des différences existant entre États membres et régions et qu'elles ne créent pas de charges administratives supplémentaires.

    Source : Conseil de l’UE


    Link En savoir plus
    Link Le Conseil souhaite une PAC verte
    Link La réforme de la PAC


  6. Déclaration conjointe sur le futur rôle de l'aquaculture
    2012-05-15
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Les ministres ont été informés par la Commission au sujet de la  conférence intitulée « PCP: quel avenir pour l'aquaculture? »,  qui s’est récemment tenue à Salzbourg, Autriche. Selon le service de presse du Conseil de l’UE, dans le prolongement de cette conférence, vingt-et-un Etats membres ont signé une déclaration conjointe sur le futur rôle de l'aquaculture en eau douce dans le cadre de la politique commune de la pêche (PCP). Cette déclaration souligne l'importance de l'aquaculture dans l'UE, qui peut garantir une pérennité sur le plan écologique, économique et social et contribuer a la sécurité des approvisionnements alimentaires et a la reconstitution des stocks halieutiques.
    Compte tenu du rôle crucial de l'aquaculture pour l'économie, l'emploi et la qualité de vie dans les zones rurales, ce secteur devrait être encourage et soutenu en conséquence, notamment via Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP), qui est appelé à remplacer l'actuel Fonds européen pour la pêche.

    Source: Conseil de l'UE


    Link En savoir plus
    Link Lire la declaration
    Link L'aquaculture et l'UE


  7. Guyana: l’Assemblée unanime pour ratifier l’APE
    2012-05-15
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Quelques semaines après la visite de Jolita Butkeviciene, directrice en charge de l’Amérique latine et des Caraïbes au sein de la Direction générale de l’aide européenne pour le développement et la coopération (DEVCO), les parlementaires du Guyana ont unanimement approuvé une motion autorisant la ratification de l’accord de partenariat économique.
    Dans la mesure où il fait partie des pays qui auraient refusé de signer l’accord initial si aucune clause de révision n’avait été prévue, le Guyana pourra procéder à un réexamen complet de l’APE tous les cinq ans. Selon Carolyn Rodrigues-Birkett, ministre des Affaires étrangères du Guyana, l’UE a accepté la requête du pays dans les dernières heures de négociations.
    Le Guyana rejoint ainsi les autres pays ayant déjà ratifié l’accord (Antigua-et-Barbuda, Belize, la Dominique et la République dominicaine). Jusqu’à présent, le CARIFORUM est la seule région à avoir conclu un APE complet avec l’Union européenne.

    Source: The Gleaner


    Link En savoir plus [EN]
    Link L'UE et les Caraïbes
    Link APE: la Guyana en avance sur ses voisins


  8. Des aspects clés de la reforme de la PCP débattus
    2012-05-15
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Lors de la dernière réunion du Conseil Agriculture et pêche ( Bruxelles) , les ministres ont tenu deux débats publics dans le cadre de la reforme de la politique commune de la pêche (PCP). Le premier débat était axé sur la durabilité environnementale assurée grâce au rendement maximal durable (RMD) et a l'intégration des exigences légales en matière d'environnement dans le cadre de la proposition portant sur les dispositions essentielles de la PCP. Le second débat a été consacré à un examen plus détaillé de la proposition de règlement relatif au Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) appelé à remplacer l'actuel Fonds européen pour la pêche.

    Source : Conseil de l’UE


    Link En savoir plus
    Link La réforme de la PCP
    Link Actuel Fonds européen pour la pêche


  9. Des conséquences de l'arrêt de la pêche dans les eaux mauritaniennes
    2012-05-15
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Lors de 3165e session du Conseil, les ministres ont été informes par la délégation polonaise des conséquences de l'arrêt de la pêche pour les navires de l'UE dans les eaux mauritaniennes. Plusieurs Etats membres ont apporté leur soutien à la demande adressée par la Pologne à la Commission pour qu'elle intervienne et sorte les négociations avec la Mauritanie de l'impasse dans laquelle elles se trouvent, rappelant l'importance considérable que revêt cet accord de partenariat pour la flotte de pêche de l'UE.
    Cette décision a été prise par la Commission parce que le quota annuel de l'UE pour cette zone est presque épuisé. La fermeture touche les chalutiers-congélateurs couverts par l'accord de partenariat dans le secteur de la pêche entre l'UE et la Mauritanie et pêchant principalement des espèces pélagiques telles que la sardine, la sardinelle et le maquereau. Les Etats membres concernes ont été informes de cette décision, qui a été prise pour prévenir la surpêche.
    Actuellement, les navires de pêche de six Etats membres (Pologne, Pays-Bas, Lituanie, Lettonie, Royaume-Uni et Allemagne) sont durement frappés par la décision de fermer la pêche pélagique dans les eaux mauritaniennes à partir du 24 avril 2012.

    Source : Conseil de l’UE


    Link En savoir plus
    Link Demande adressée par la Pologne
    Link APP avec la Mauritanie


  10. Zimbabwe: Améliorer les échanges commerciaux
    2012-05-15
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Politique ACP-UE

    Avec l’accord de partenariat économique intérimaire (APEI), le Zimbabwe bénéficiera d’un plan de financement de 50 millions d’euros dans le cadre du Programme d’appui à l’intégration régionale (RISP) pour l’aider à développer ses échanges commerciaux. Selon M. Aldo Dell'Ariccia, l’ambassadeur européen au Zimbabwe, « cette facilité comprend également une assistance technique qui facilitera l’accès des entreprises zimbabwéennes aux informations actualisées sur le marché européen, mais permettra aussi aux investisseurs de dresser une image réaliste de l’environnement d’affaires au niveau local ».
    M. Aldo Dell'Ariccia a également déclaré que l’APE contribuerait à l’amélioration des échanges commerciaux entre l’UE et le Zimbabwe. « Les échanges commerciaux entre l’UE et le Zimbabwe ont doublé depuis 2009 et l’APEI devrait permettre d’accroître les exportations zimbabwéennes vers l’UE ».

    Source: All Africa


    Link En savoir plus [EN]
    Link Tout savoir sur RISP
    Link Petit espoir de changement d’opinion de l’UE


  11. Une nouvelle approche en matière de coopération au développement
    2012-05-15
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Politique ACP-UE, Développement rural

    Afin de trouver les moyens de mettre en œuvre une nouvelle approche en matière de coopération au développement, et conformément à la communication récente de la Commission européenne intitulée « Programme pour le changement », des rencontres ont eu lieu la semaine dernière entre la délégation de l’UE en Ouganda et des représentants de l’Afrique de l’Est. Les négociations ont également eu pour but de préparer l’exercice de programmation du 11ème FED (Fonds européen de développement).
    L’Ouganda doit répondre à des besoins croissants dans les domaines de l’énergie, de l’eau et de l’assainissement, des transports et des communications. Comme le souligne la délégation de l’UE, les aides européennes, avec des prêts accordés par différentes institutions financières, y compris des banques et des investisseurs privés, peuvent contribuer à améliorer l’efficacité en termes de développement des infrastructures. Cette nouvelle approche permettrait de réformer le Fonds fiduciaire actuel UE-Afrique pour les infrastructures.
    Les principaux investisseurs seront notamment l’Union européenne et les Etats membres de l’UE, les institutions financières officielles, les banques privées, les institutions internationales de financement et les fondations, mais aussi le Fonds national de sécurité sociale (NSSF) ainsi que d’autres investisseurs privés en Ouganda et à l’étranger.

    Source: New Vision


    Link En savoir plus [EN]
    Link Programme pour le changement
    Link Délégation de l'UE en Ouganda


  12. Premier APE intérimaire avec une région africaine
    2012-05-15
    Catégorie(s) : Pêche Régionale, Commerce ACP-UE, Développement rural, Politique ACP-UE

    L'accord de commerce et de développement conclu par l’UE et quatre États d’Afrique orientale et australe, à savoir Maurice, Madagascar, les Seychelles et le Zimbabwe, prendra effet cette semaine. Ces quatre pays vont progressivement ouvrir leurs marchés aux exportations européennes au cours des quinze prochaines années, avec des exceptions pour certains produits considérés comme sensibles.  A cet égard, Karel De Gucht, commissaire européen chargé du commerce déclare : «Il s’agit d’une excellente chose et je félicite l’ensemble des négociateurs et des collègues pour les efforts qu’ils ont déployés. Avec cet accord commercial, nous espérons accompagner le développement de nos partenaires d’Afrique orientale et australe et offrir des perspectives d’échanges durables et plus intéressantes.»
    L’accord comprend, en outre, des dispositions concernant les règles d’origine, la coopération au développement, la pêche, les instruments de défense commerciale et le règlement des différends. Ces quatre pays ont maintenant pris les mesures nécessaires en vue de la ratification ou de l’application notifiée de l’accord, qui est donc applicable à compter de ce jour. Une fois ratifié par l’ensemble des parties, y compris tous les États membres de l’UE, l’accord entrera officiellement en vigueur.

    Source : Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Accord de partenariat économique intérimaire
    Link Accord-cadre EU-ESA


  13. Bourses offertes par le programme ACP/EU MICROFINANCE
    2012-05-15
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    Dans le cadre de son partenariat avec le Centre International de Formation de l’Organisation Internationale du Travail (ITC ILO), ACP/EU MICROFINANCE offre des bourses de formation destinées aux décideurs de politiques de microfinance de pays ACP. Le Programme octroiera 20 bourses à des cadres des banques nationales, des ministères de tutelle et des organismes de supervision de la microfinance, c’est-à-dire à tous ceux qui ont une pouvoir d’influence sur les politiques relatives à la microfinance dans leur pays.
    Ces bourses permettent de couvrir les frais de scolarité, d'une valeur de 4 500 USD, mais ne couvrent ni les frais de voyage ni les frais d’hébergement. La Formation en Microfinance Boulder aura lieu au CIF OIT, à Turin, en Italie, du 16 juillet au 3 août 2012.


    Link En savoir plus
    Link Postuler en ligne
    Link ACP/EU Microfinance (2010-2014)


  14. Actualités ACP-EU: la clause de la NPF, le PE, et l’Afrique du Sud
    2012-05-14
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural, Politique alimentaire, Politique ACP-UE

    Malgré ses critiques continues contre l’UE et les APE, Benjamin William Mkapa, l’ancien Président tanzanien  a souligné que l’on observe une certaine sympathie de la part de l’UE pour les inquiétudes de l’Afrique puisque les comités du Parlement européen sur le développement (DEVE) et le commerce international (INTA) ont récemment élaboré des propositions rejetant la proposition d’amendement au Règlement 1528/2007, qui prévoit un accès au marché de l’UE sans taxes et sans quotas.  Le comité du DEVE a affirmé dans un projet de proposition en avril 2012 « que le contenu qui doit prendre en considération les intérêts des deux parties et répondre à leurs inquiétudes devrait mener l’issue des négociations ». Le comité du DEVE a accepté, trouvant dès lors « les conditions inacceptables » dans les accords, que le Règlement 1528/2007 soit maintenu. De la même façon, deux semaines après l’annonce de la position de DEVE, le comité de l’INTA a suggéré une prolongation du délai pour l’amendement proposé par l’UE du 1er janvier 2014 à 2016 en arguant que « les négociations commerciales bilatérales et multilatérales sont complexes de nature et ne peuvent que très rarement se conclure dans des délais fixés de façon rigide ».
    Toutefois, aux débats sur les négociations autour de l’APE avec la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) s’est ajouté l’exigence de l’UE d’une clause de la nation la plus favorisée (NPF) aux accords. A cet égard,  le quotidien The East African a indiqué que l’Union vise à empêcher le bloc de conclure des accords avec les économies émergentes, en particulier avec la Chine et l’Inde puisque cela requérait que l’extension de l’EAC à l’UE lui garantisse les même préférences que celles accordées aux parties tierces.
    Des questions importantes ont été traitées au Parlement européen. Notamment, les dépenses du budget de la Commission européenne pour 2010, ont été approuvés conformément à la procédure de décharge budgétaire. Egalement, les députées ont approuvé la gestion financière de la plupart des autres institutions et agences, et notamment celle du Fonds européen de développement (FED), qui est l'instrument principal de l'aide communautaire à la coopération au développement aux États ACP.
    En outre, la semaine dernière des questions liées  à l’Afrique du Sud ont fait la une. A l’occasion de la 7ème Commission binationale Afrique du Sud/Allemagne qui s’est tenue à Berlin, le vice-président Kgalema Motlanthe a appelé l’Allemagne à investir dans le mouvement de développement massif des infrastructures en Afrique du Sud. « Nous ciblons un large éventail d’infrastructures, dont les transports (routes, rail, ports), l’eau et les télécommunications. Nous appelons ainsi le gouvernement allemand à coopérer pleinement à cette initiative importante », a déclaré M. Motlanthe dans son allocution d’ouverture.  Egalement,  nous avons vu que le président sud-africain Jacob Zuma a félicité François Hollande après son élection à la présidence de la République française, y voyant une occasion de consolider les relations commerciales bilatérales entre les deux pays.« Au nom du gouvernement et du peuple d’Afrique du Sud, je profite de cette occasion pour adresser mes félicitations à François Hollande et au peuple français pour cette élection réussie », a-t-il déclaré.
    L’antenne bruxelloise du CTA a particulièrement informé sur le soutien de l’UE  pour le développement agricole au Rwanda. Suite à l’entrevue entre M. John Rwangombwa, ministre rwandais des Finances, et M. Michel Arrion, chef de la délégation de la Commission européenne au Rwanda, l’UE accordera une aide de 89 millions d’euros au Rwanda pour financer des projets de développement agricole en vue notamment d’améliorer la production alimentaire dans le pays.Enfin, nous avons également informé sur la modernisation des instruments de défense commerciale, le soutien  de l’UE au projet de développement de la CEDEAO, ou l’objectif des acteurs du secteur des fruits et légumes du Sénégal d’ici à 2015, visant à diminuer de moitié le volume des importations.

    Source: CTA


    Link Lire les actualités



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Mme Isolina BOTO
Manager
Bureau du CTA/Bruxelles
39 rue Montoyer
1000 Bruxelles - Belgique
Tel: + 32 (0) 2 513 74 36; Fax: + 32 (0) 2 511 38 68
Courriel: boto@cta.int
Site Web: http://www.cta.int/
Blog de Bruxelles: http://bruxelles.cta.int/
Briefings de Bruxelles: http://bruxellesbriefings.net/

 

Rédacteur : Alejandra Morales (morales@cta.int)

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2011 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

1