Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Weblog du Bureau de Bruxelles
Novembre 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 325]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 325]
Date d'envoi: 2012-06-04 17:14:45
Publication #: 137
Contenu:
CTA Newsletter
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [DATE]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.
  1. Principaux évènements pour la semaine du 4/06 au 10/06/2012
  2. Prochain Briefing de Bruxelles sur le Développement
  3. Les défis à long terme de l'eau
  4. L’UE doit se doter d’une politique cohérente en matière de migration
  5. Stage de formation sur la biodiversité agricole
  6. CARIFORUM-UE: Nouvelle stratégie à l’horizon
  7. Le Pacifique veut l’aval de la CE pour le progrès de l’EPA
  8. Le Vanuatu accueille la 37e session du conseil des ministres de l’ACP
  9. Guinée Bissau : L’UE durcit les sanctions
  10. Les APE devraient promouvoir les efforts d’intégration régionale
  11. Les ORGP :gérer leurs pêcheries de la façon la plus durable possible
  12. L’UE, un modèle pour la SADC?
  13. Un éventuel effet domino?
  14. Plus de compréhension pour l’archipel des Fidji
  15. Cameroun: Doubler la production de bananes d’ici 2013
  16. La gronde des commerçants rwandais
  17. Une nouvelle note sur les APE et l’intégration africaine
  18. L’UE espère cette année un accord commercial avec la SADC
  19. Actualités ACP-EU: Le groupe ACP, les droits de douane, et les PEID


  1. Principaux évènements pour la semaine du 4/06 au 10/06/2012
    2012-06-04
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural, Politique alimentaire, Politique ACP-UE

    Parlement européen
    -4 Juin: Commission Affaires étrangères
    Conseil de ministres
    -5 Juin: COREPER I
    -5/6 Juin:  COREPER II
    -3/5: Réunion informelle du Conseil (agriculture et pêche - AGRI), Horsens (Danemark)
    -10 Juin : Réunion informelle du Conseil (CAG), Horsens (Danemark)
    Groupe ACP
    -4 Juin: Réunion extraordinaire du Comité des ambassadeurs  
    -5 Juin:  Rapport 2012 du PNUD sur le développement humain en Afrique
    -10/15 Juin: 95ème session du Conseil des ministres ACP (Vanuatu)
    -10/15 Juin: 37ème session du Conseil des ministres ACP-UE (Vanuatu)

    Vous pouvez également lire notre quotidien anglais « CTA Brussels Daily » (alimenté par Twitter) et nous suivre à travers notre nouveau group de Facebook CTABrussels ainsi que notre compte Twitter CTABruxelles pour recevoir les dernières informations UE-ACP.




  2. Prochain Briefing de Bruxelles sur le Développement
    2012-06-04
    Catégorie(s) : Archives, Sécurité alimentaire, Environnement, Politique alimentaire, Politique ACP-UE

    Le prochain Briefing de Bruxelles sur le développement se tiendra le 26 Juin de 8h30-13h00 sur «Pertes et gaspillage dans la chaîne alimentaire». Environ un tiers de la nourriture produite chaque année dans le monde- approximativement 1,3 milliard de tonnes d'aliments - est perdue ou gâchée ! Le Briefing vise à aborder ce sujet et son lien avec la sécurité alimentaire, les efforts pour une production durable et la réduction du gaspillage et son recyclage. Différents acteurs - agriculteurs, détaillants, gouvernements et consommateurs - produisent de quantités importantes de pertes et gaspillage. De nombreuses stratégies sont disponibles, elles ne sont pas toujours connues, et des efforts beaucup plus importants sont nécessaires pour réduire des pertes alimentaires et le gaspillage à l'échelle mondiale, régionale et nationale.
    Dans ce contexte, les objectifs du Briefing sont : de sensibiliser aux causes et aux conséquences des pertes alimentaires et le gaspillage dans les pays à faible, moyen et haut revenu ; d'accroître l'échange d'informations et l'expertise sur ce sujet et de faciliter une mise en  réseau entre des partenaires au développement qui travaillent dans ces domaines.
    Parmi les intervenants figureront des chercheurs, décideurs, industriels, ainsi que des organisations de producteurs.

    Vous pouvez vous enregistrer en ligne sur le site web bruxellesbriefings.net




  3. Les défis à long terme de l'eau
    2012-06-04
    Catégorie(s) : Environnement

    Suite aux préoccupations exprimées au sujet de la gestion de l'eau,  la commission parlementaire de l'environnement a voté en faveur d’un rapport visant à créer une base législative solide permettant de mieux gérer le précieux liquide en Europe.  Le rapport,  sur la initiative du députée Richard Seeber, est en faveur d'une utilisation plus économe et durable de l'eau dans l'agriculture. Les nouvelles technologies et pratiques seraient la voie à suivre.
    En outre, le rapport appelle à un contrôle de la pollution à la source afin de réduire la présence de substances dangereuses dans l'eau et donc faciliter son retraitement. La position finale du Parlement devra encore être adoptée en session plénière.

    Source: Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link Projet de rapport
    Link Protection et gestion des eaux


  4. L’UE doit se doter d’une politique cohérente en matière de migration
    2012-06-04
    Catégorie(s) : Archives

    La Commission a récemment publie un rapport sur les avancées intervenues en 2011 dans le domaine de l’immigration et de l’asile. Les données chiffrées du rapport confortent la Commission dans sa conviction que l’Union européenne doit se doter d’une politique forte et cohérente en matière de migration. La commissaire aux affaires intérieures, Mme Cecilia Malmström a dit a cet égard :  « Nous devons assurer une gestion efficace de nos frontières externes, de façon à préserver la liberté de circulation au sein de l’UE et à offrir une protection réelle à ceux qui en ont besoin, tout en ouvrant des voies de migration légale et de mobilité».
    Le rapport  est assorti d’un sondage Eurobaromètre sur la position des citoyens européens en matière de mobilité transfrontalière, de migration et de sécurité.
    Il ressort de ce sondage que huit Européens sur dix conviennent que les États membres de l’UE doivent offrir protection et asile aux personnes qui en ont besoin et que les règles régissant l’accueil des demandeurs d’asile devraient être identiques à travers toute l’Union européenne.

    Source : Commissionne européenne


    Link En savoir plus
    Link Politique d'asile de l'UE
    Link Lire le rapport


  5. Stage de formation sur la biodiversité agricole
    2012-06-01
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Développement rural, Politique ACP-UE, Archives

    L’Union Européenne avec CGIAR va financer un stage de formation qui a pour but de développer  les capacités d’évaluation et mesure de la biodiversité agricole dans  le contexte de la sécurité alimentaire et la nutrition dans  le contexte des systèmes alimentaires africains de l'Ouest. Ce stage est ouvert aux candidats de Bénin, Ghana, Mali, Nigéria et Sénégal. 
    Le cours est organisé par l’Institut de Recherché et de Développement sur la Biodiversité des Plantes Cultivées Aromatiques et Médicinales (IRDCAM), Biodiversité Internationale, Réseau africain pour l'agriculture et Agroforesterie et Ressources Naturelles (ANAFE) et le Forum régional des universités pour le renforcement des capacités dans l'agriculture (RUFORUM).
    La date limite pour demander à participer au cours et soumettre un essai est le 6 Juin, 2012.

    Source: Biodiversity International


    Link En savoir plus [EN]
    Link Tout savoir sur CGIAR
    Link Securité alimentaire en Afrique de l'Ouest


  6. CARIFORUM-UE: Nouvelle stratégie à l’horizon
    2012-06-01
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Lors d’un récent entretien en République dominicaine, l'UE et le CARIFORUM ont déclaré qu'une nouvelle stratégie mettant en avant une coopération plus développée entre les deux régions pourrait être finalisée dans peu de temps.
    A cet égard, le directeur exécutif du service européen d'action extérieure pour les Amériques, Christian Leffler, a fait remarquer qu’il est certain qu'ils vont célébrer « une adoption simultanée en Europe et dans les Caraïbes»


    Source: Bilatérales


    Link En savoir plus [EN]
    Link Tout savoir sur Cariforum
    Link L’impasse des négociations APE


  7. Le Pacifique veut l’aval de la CE pour le progrès de l’EPA
    2012-06-01
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Le groupement de Majuro, les îles Marshall/ le bloc du Pacifique du Groupe ACP ont encouragé la Commission Européenne (CE) à répondre officiellement aux propositions reliées à l’Agrément Economique de Partenariat avec l’UE.« La région Pacifique reste dévoué à conclure les négociations pour un Partenariat Economique compréhensive avec l’Union Européen à partir de 2012, comme a pu conclure les dirigeants l’année dernière », a indique le Ministre du Main D’œuvre, du Commerce et de l’industrie du Tonga, l’Honorable Isileli Pulu, qui cumule aussi le rôle de porte parole principale de l’ACP.
    M. Pulu a exprimé que l’Union Européenne doit exprimer ses concernes envers la Commission  Européenne qui doit fournir une première version d’un document formel traitant les lois et le développement du chapitre de la coopération et l’accès aux offres du marché soumis par la région Pacifique ACP en juillet 2011.
    « C’est une obligation de la part de la Commission  Européenne d’augmenter le niveau d’engagement avec le Pacifique afin de conclure les négociations en 2012 », a dit Le Ministre Pulu, en ajoutant que la région Pacifique de l’ACP a travaillé assidument pendant ces deux dernières années afin de conclure les négociations.
    « Huit états Pacifique de l’ACP ont déjà soumis à l’accès aux marchés de la Commission Européenne et quatre autres ont l intention de soumettre les leurs lors des prochains mois. La région Pacifique a aussi révisé le document légal révisé après avoir effectué des consultations nationales relevantes ».    
    « La soumission de huit documents pour avoir accès aux marchés et le document légal sont les résultats des consultations et négociations substantielles régionales, et cela reflète l’envie de la région du Pacifique envers la procédure de l’EPA. »
    La dernière négociation formelle entre le Pacifique le de l’ACP et la Commission Européenne était en 2009.
    Malgré les différentes demandes par le Pacifique d’avoir des sessions de négociations formelles, cela n'a pas été faite, même si d'autres régions de l’ACP ont eu de nombreuses réunions avec la Commission Européenne à différents niveaux pendant cette même période. »
    Le Ministre a ajouté que « les états du Pacifique sont prêts à entreprendre une coopération de développement en douceur qui contribuera à adresser les commerces et les défis du Pacifique.
    « Les états du Pacifique de l’ACP sont prêts à finaliser les préparatifs en prélude d’une session de négociation formelle avec la Commission Européenne dès la réception des commentaires de la commission », a-t-il expliqué.

    Source: Bilaterals


    Link En savoir plus [EN]
    Link Tout savoir sur Cariforum
    Link Aller plus loin dans la relation bailleurs de fonds


  8. Le Vanuatu accueille la 37e session du conseil des ministres de l’ACP
    2012-06-01
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    Le Vanuatu organisera la 37e session du conseil des ministres du groupe ACP  et de UE du 11 au 15 juin 2012. La conference reunira environ 1 000 participants des pays ACP et de l’UE.  En outre, la 95e session du conseil des ministres de l’ACP sera organisée en prélude de la réunion de deux jours du 14 au 15 juin à Port Vila.


    Link En savoir plus
    Link Conseil des ministres ACP
    Link Lire le programme


  9. Guinée Bissau : L’UE durcit les sanctions
    2012-05-31
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    L’UE  a décidé de durcir les sanctions contre les personnes qui dénoncent la paix, la sécurité et la stabilité dans ce pays car la situation politique s'est aggravée en Guinée-Bissau C’est pour cette raison que Mme Catherine Ashton, la haute représentante de l'Union Européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a dit que l'UE "continue d’implorer que l’ordre constitutionnel soit rétabli dès que possible. »
    Le Conseil a ajouté sur sa liste 15 individus qui n’ont pas le droit d’accès sur les territoires de l’UE et que leurs biens doivent être saisis. Cette décision fait partie des provisions des résolutions 2048 (2012) du Conseil de Sécurité des Nations Unies traduites dans les lois de l’UE. Cinq individus de la junte militaire et qui sont sur la liste du régime des sanctions de l’Union Européenne, sont donc interdits d’accès.
    Même si l’UE avait suspendu toute aide envers la Guinée Bissau depuis avril dernier, elle a continué à apporter de l’aide humanitaire et du soutien à la population.

    Source: Conseil de l'UE


    Link En savoir plus [EN]
    Link Relations de l'UE avec la Guinée-Bissau
    Link Des conclusions sur la Guinée-Bissau


  10. Les APE devraient promouvoir les efforts d’intégration régionale
    2012-05-31
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Les négociations de commerce reprises dans la 23e session de l’assemblé parlementaire de l’ACP –EU font demande de flexibilité. Le président de l ’ACP, Honorable. Musikari Kombo (Kenya) a imploré le désengagement de la proposition de l ’Union Européenne pour modifier les accès aux marchés, qui établira un délai dans le but de finaliser l’Accord de Partenariat Economique (APE) pour les pays de ACP, ou perdre ses fonctions et accès libre aux quotas des marchés de l’Union Européenne.
    Le secrétaire Général de l’ACP Dr. Général Mohammed Ibn Chambas a proposé une approche de « partenariat » qui démontre la cohérence entre les contrats de commerce et les objectifs. « Nous voulons continuer avec des négociations dans le but de conclure le développement en douceur- c’est à dire l’APE qui s’adresse aux conflits du développement et d’infrastructures ne nous permet pas de produire et profiter d’avantage du marché Européenne. »
    Il a ajouté qu’afin de renforcir les économies, les APE devraient promouvoir les efforts d’intégration régionale « les pays ne doivent pas signer des accords qui vont dépecer une région, créant différents régimes avec divers pays dans une territoire commune. »

    Source: ACP


    Link En savoir plus [EN]
    Link Les APE
    Link Le programme


  11. Les ORGP :gérer leurs pêcheries de la façon la plus durable possible
    2012-05-31
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Comment les organisations régionales de gestion des pêches (ORGP) doivent-elles gérer leurs pêcheries de la façon la plus efficace et durable possible dans tous les océans du monde ? Mme Maria Damanaki, membre de la Commission européenne chargé des affaires maritimes et de la pêche, accueillera cette semaine un forum de discussion d'une journée sur ce sujet. «les ORGP jouent un rôle central dans la gestion durable de la pêche dans le monde entier. Le dialogue et les manifestations de mise en réseau […] sont essentiels pour faire avancer notre agenda en matière de développement durable sur la scène internationale», dit-elle.
    Conformément à la proposition de réforme de la politique commune de la pêche, ce forum procède de l'engagement pris par l'UE. Pour la première fois, des représentants, présidents et secrétaires exécutifs de 15 ORGP présentes de l'Atlantique Nord à l'Antarctique Sud et de l'Océan Indien au Pacifique Ouest se réuniront .
    Les débats porteront sur des questions telles que la nécessité de disposer de données plus ciblées et de meilleures connaissances scientifiques ainsi que la garantie d'un meilleur respect des règles convenues pour lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN). D'autres éléments essentiels, tels que la nécessité d'adopter des mesures de conservation propres à assurer des niveaux de ressources durables et le renforcement des capacités des pays en développement, seront également abordés.
    Le forum de discussion se déroulera dans le bâtiment Charlemagne et sera retransmis sur Internet.


    Link En savoir plus
    Link Les ORGP
    Link Webstream


  12. L’UE, un modèle pour la SADC?
    2012-05-31
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Politique ACP-UE

    Carlos Rosado de Carvalho, un économiste angolais, prenant en exemple la politique d’intégration réussie de l’Union européenne, a suggéré que la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) adopte le même modèle de fonctionnement. Lors de ses entretiens avec le quotidien angolais The Angola Press, l’économiste a rappelé l’histoire de l’UE et son statut actuel de bloc économique principal à l’échelle internationale.
    Cependant, M. Rosado a souligné qu’avec l’intégration économique, l’intégration politique prévue à l’agenda sera renforcée. Mettant l’accent sur la nécessité d’une intégration régionale majeure, de relations commerciales et de partage de connaissances entre les États membres de la SADC, il a déclaré que certaines étapes devaient être entreprises.

    Source: Angola Press


    Link En savoir plus
    Link Tout savoir sur SADC
    Link Négociations APE entre la SADC et l’UE


  13. Un éventuel effet domino?
    2012-05-30
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural, Politique ACP-UE

    Lors de la cérémonie d’ouverture de l’assemblée parlementaire ACP-UE, qui se tenait le 23 mai 2012 à Horsens (Danemark), l’état des lieux de plusieurs pays d’Afrique a été un des points centraux des discours. Louis Michel, qui est le coprésident de l’Assemblée, a notamment parlé des conséquences dévastatrices potentielles que pourrait avoir l’instabilité politique malienne sur ses voisins; le Niger, la Mauritanie et le Sénégal tandis que les effets collatéraux du conflit libyen ont fait l’objet de discussions tant de la part du groupe ACP que de la part des représentants de l’Union européenne.  
    S’adressant aux parlementaires, M. Michel a également ajouté que la crise actuelle dans la région du Sahel ne pourra être résolue sans intervention politique et militaire.  Le conflit en Libye ainsi que la crise dans le Sahel peuvent avoir un impact politique sur les pays du groupe ACP et les États membres de l’UE, voire entraîner la volatilité des prix ou affecter le fonctionnement des marchés agricoles.  M. Michel a évoqué l’éventuel effet domino à travers la région, qui pourrait également toucher l’Algérie, le Burkina Faso ainsi que la Libye.  Il a invité à un déploiement rapide d’une mission civile et militaire dans la région dès juillet 2012 et a demandé un support financier de l’UE pour les éventuelles opérations militaires de la CEDEAO au Mali.  

    Source: Egovmonitor


    Link En savoir plus [EN]
    Link Tout savoir sur l'Assemblée
    Link Coopération avec le Mali 'en fonction des progrès'


  14. Plus de compréhension pour l’archipel des Fidji
    2012-05-30
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    La semaine dernière, le gouvernement des Îles Fidji demandait à l’UE et au groupe ACP leur aide et davantage de compréhension concernant la situation politique du pays ainsi que les réformes et les processus qui en découlent.  Lors de l’Assemblée parlementaire ACP-UE, le ministre fidjien des Affaires étrangères Ratu Inoke Kubuabola a assuré que l’archipel se dirigeait bien vers la voie d’élections parlementaires dans la lignée du document Government’s Roadmap for Democracy and Sustainable Socio-Economic Development.
    Le ministre des Affaires étrangères a également profité de l’occasion pour leur demander du soutien et a accueilli favorablement la proposition d’une mission d’information ACP-UE qui se déroulera aux Fidji en juillet prochain.

    Source: Fijivillage


    Link En savoir plus [EN]
    Link L'UE et les Fidji
    Link Restaurer l'ordre constitutionnel dans le pays


  15. Cameroun: Doubler la production de bananes d’ici 2013
    2012-05-30
    Catégorie(s) : Développement rural, Commerce ACP-UE

    L’Union Européenne a décidé de faire un prêt de 48 millions d’euros en faveur du Cameroun qui espère relever le défi de doubler sa production de bananes d’ici 2013. Selon le responsable du département du commerce externe au sein du Ministère camerounais du Commerce, M. Emmanuel Mbarga, cette aide est destinée aux enterprises qui comptent augmenter leur production.
    Daprès un article paru dans le Bilaterals, ce pays d’Afrique central a produit 230 000 tonnes de bananes en 2010 et avait connu une augmentation pour atteindre 250 000 tonnes l’année suivante grâce aux ameliorations dans les méthodes de cultivation.
    L’objectif est d’avoir plus de plantations de bananes afin d’augmenter la production pour atteindre 500.000 tonnes.

    Source: Bilaterals


    Link En savoir plus
    Link Le Cameroun et l'UE
    Link Cameroun/banane


  16. La gronde des commerçants rwandais
    2012-05-30
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Des restrictions sévères agaçent les commerçants rwandais qui doivent exporter leurs produits vers les Etats-Unisou le Japon parce qu’ils ont des problèmes avec certains, surtout des produits horti-cultures, qui n’arrivent pas à faire leur entrée sur les territories européens.
    Selon un exportateur de café, Nicolas Ndagijimana, les Européens protègent leur marches et c’est pour cette raison que les produits horti-cultures du Rwanda sont bannis. Nathan Gashayija, directeur au sein du Ministère chargé des Affaires de la Communauté d'Afrique de l’Est (CAE), a annoncé récemment que ce problème sera taclé à la fin des negotiations entre les CEA et l’UE dans le cadre de l’Accord Economique de Partenariat.
    Il a ajouté que les négociations ont pris du retard parce que les négociateurs de l’Union Européenne ne sont pas d’accord avec les indicateurs proposés par le CAE afin de surveiller les résultats dans les secteurs du développement économique.
    «Il y a des désaccords sur plusieurs dossiers, dont les subventions domestiques et vers l’exportation afin de soutenir nos commerçants pour qu’ils exploitent leurs marché, mais les négociateurs de  l’Union Européenne ne veulent pas », a-t-il dit.

    Source: Newtimes


    Link En savoir plus [EN]
    Link L'UE et le Rwanda
    Link Tout savoir sur MINEAC


  17. Une nouvelle note sur les APE et l’intégration africaine
    2012-05-30

    Selon certaines déclarations du professeur Chukwuma Soludo, ancien gouverneur de la Banque centrale du Nigéria ou de Benjamin Mkapa, président du Centre sud, le professeur Robert Mabere de l’Université de Dar es Salam a récemment présenté un papier intitulé « Boosting intra-African trade » (Promotion du commerce africain intracontinental), dans lequel il insiste sur le fait que les APE doivent répondre aux priorités d’intégration du continent africain tandis que les accords semblent se concentrer sur les demandes des pays occidentaux. En outre, il a déclaré qu’il était nécessaire que les pays ACP prennent en considération le blocage de dynamiques socioéconomiques spécifiques.   
    Il rappelle que les APE intègrent de nombreuses clauses qui posent problème entravant la capacité des pays africains à se développer et à s’industrialiser. Il ajoute que l’Afrique devrait promouvoir le commerce régional conformément à la déclaration d’Abuja de mars 2010 sur le développement de l'agroalimentaire et de l'agro-industrie en Afrique qui a soutenu la procédure accélérée de mise en œuvre des accords commerciaux régionaux. Il pense enfin que l’Afrique devrait prendre les mesures nécessaires pour supprimer les barrières au commerce intra et interrégional.  

    Source: All Africa


    Link En savoir plus [EN]
    Link Perpétuel fournisseur de matières premières ?
    Link Des déclarations stupéfiantes sur les APE


  18. L’UE espère cette année un accord commercial avec la SADC
    2012-05-30

    Comme nous en avons informé nos lecteurs, l’UE et la SADC (la Communauté de développement d’Afrique australe) commenceront très bientôt des négociations en vue d’un accord de partenariat économique (APE).  Lors d’un événement à Luanda célébrant le 62e anniversaire de la Déclaration de Schuman, l’ambassadeur Gerard McGovern, chef de la délégation européenne au  Botswana, a déclaré espérer que les deux parties atteindront prochainement un accord.
    S’agissant du Botswana, Son Excellence Gerard McGovern a souligné que le pays aurait beaucoup d’avantages à tirer de sa relation avec l’Union européenne: « En tant que pays enclavé, le Botswana aurait à gagner des liaisons de transport régional, davantage de libre échange et plus de coopération transfrontalière. »
    Il a également affirmé que « l’Europe est prête à investir dans ce projet au bénéfice du Botswana et de ses voisins ». Entre autres critiques sur les dispositions des APE, il a déclaré qu’ «après des années d’incertitude, un accord était enfin en vue » et il a fait appel aux gouvernements des pays africains pour que cette année, l’accord commercial devienne une réalité.   

    Source: Southern times Africa


    Link En savoir plus [EN]
    Link Tout savoir sur SADC
    Link L'UE et le Bostwana


  19. Actualités ACP-EU: Le groupe ACP, les droits de douane, et les PEID
    2012-05-30
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural, Politique alimentaire, Politique ACP-UE

    Comme nous l’avons vu, le Secrétaire général, Dr Ibn Chambas a toujours exprimé son inquiétude concernant le manque de l’unité et de contribution volontariste du côté du groupe ACP. Cette  question a fait la une la semaine dernière.
    Les ambassadeurs de Samoa et de Jamaïque ont souligné qu’il est nécessaire de maintenir l'unité et l'innovation parmi les membres ACP. Ils ont averti que le groupe qui compte 79 membres devrait revoir tant sa pertinence auprès de ses électeurs que sa valeur ajoutée et son importance stratégique en tant que partenaire de l’Union pour le futur. Le Dr. Fatumanava Pao Luteru, qui est le nouvel ambassadeur samoan auprès de l’UE a fait le constant :  « Le partenariat ACP-UE se trouve désormais à un tournant. Le plus inquiétant pour le groupe, ce sont les signaux subtils mais pas moins manifestes émanant de l’UE en ce qui concerne leur point de vue sur l’avenir – signes de désengagement ».
    Quelques jours après ces discussions, Ronald Sanders, un consultant international et ancien diplomate de la région caribéenne, a écrit un article sur ce sujet. L’auteur, conscient de l’unité forte démontrée par le groupe entre 1975 et 2000 « lorsque ses membres trouvaient suffisamment de force dans leur unité pour sécuriser les traités conclus avec l’UE en matière d’aide, de commerce et d’investissement », a déclaré que le groupe des États ACP « a autorisé l’UE à les fragmenter dans ses négociations pour un Accord de partenariat économique (APE) », ce qui a mené, selon lui, à un arrangement inéquitable.  
    Il a ajouté enfin que l’élaboration d’APE insatisfaisants n’incombe pas seulement à l’UE: « Le groupe ACP a également échoué dans sa collaboration effective à analyser les forces et faiblesses des États membres et régions ainsi qu’à fournir collectivement leur pôle d’experts afin de surmonter les obstacles et de profiter des opportunités et des financements que les APE fournissent. »
    Des questions liées au commerce ont été soumises à la discussion. Les producteurs africains de bananes sont inquiets. En effet, en septembre, la Commission européenne pourrait valider une nouvelle réduction des droits de douane pour les exportateurs d'Amérique centrale (Équateur, Colombie, Costa Rica...). Selon les projections de l'African Pineapples and Bananas Association (Apibana), les exportations africaines vers l'Europe pourraient chuter de 15 %, quand les exportations américaines augmenteraient de 17 %.
    Sur une note plus positive
    , les États membres de CARICOM seront bénéficiaires des financements de l’UE. La banque de développement caribéenne (CDB) se lance dans un accord de contribution avec l’UE pour un fonds de réserve pour l’EPA d’un montant de 3,5 millions d’euros. Même si la période d’élaboration de ce fonds s’étale sur trente-six mois, les deux parties se sont accordées sur une extension.
    Ce sont les unités de mise en œuvre des EPA des pays bénéficiaires qui doivent utiliser ces fonds; pour tout soutien administratif, technique ou autre des points centraux nationaux, pour l’assistance technique visant à conseiller et à assister afin de bénéficier des opportunités couvertes par l’EPA.
    En continuant avec les articles publiés il y a quelques semaines sur le rôle de la Chine en Afrique, un article du Réseau des relations internationales et de sécurité (ISN), qui analyse l’impact Investissements directs étrangers (IDE) en Afrique de l’Ouest,  a souligné « les changements dramatiques » liés aux sources des IDE lors des trois dernières décennies. Tandis que dans les années 80, les États-Unis et l’Union européenne représentaient 40% des IDE de la région, la Chine ne représentait alors que 0,1%. Aujourd’hui, la part chinoise d’IDE en Afrique de l’ouest est grimpée jusqu’à 27,5%, faisant passer la participation de l’Asie à 37% de l’intégralité des projets en agriculture financés par les IDE.
    Enfin, comme le Sous-secrétaire général des Nations Unies, M. Cheick Sidi Diarra, nous a récemment expliqué dans une interview, les petits États insulaires en développement (PEID) sont plus vulnérables aux chocs externes  que d'autres pays ou régions en développement. En approfondissant le sujet, Lino Briguglio, Directeur de l'Institute des îles et des petits États (Université de Malte) a parlé du  «Paradoxe de Singapore ». Il a énuméré des avantages et des inconvénients des APE pour les PEID qui font partie du groupe ACP.


    Link Lire les actualités



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Mme Isolina BOTO
Manager
Bureau du CTA/Bruxelles
39 rue Montoyer
1000 Bruxelles - Belgique
Tel: + 32 (0) 2 513 74 36; Fax: + 32 (0) 2 511 38 68
Courriel: boto@cta.int
Site Web: http://www.cta.int/
Blog de Bruxelles: http://bruxelles.cta.int/
Briefings de Bruxelles: http://bruxellesbriefings.net/

 

Rédacteur : Alejandra Morales (morales@cta.int)

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2011 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

1