Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Weblog du Bureau de Bruxelles
Septembre 2018
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 327]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 327]
Date d'envoi: 2012-06-19 09:32:50
Publication #: 139
Contenu:
CTA Newsletter
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [DATE]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.
  1. Principaux évènements pour la semaine du 18/06 au 24/06/2012
  2. Réduire le gaspillage et les pertes dans la chaîne alimentaire
  3. Révélations des résultats du Programme du NU de l'environnement mondial
  4. Renforcer les règles du commerce
  5. ACP-UE : Vanuatu accueille la plus grande rencontre de l’année
  6. L’EFSA renouvèle la composition de son comité scientifique
  7. Une relâche des contrôles aux frontières sur les produits frais importés
  8. La communauté scientifique appelle à un plan d’action
  9. Des indicateurs du développement durable de l'UE
  10. S'engager pour un plan d'action concret à Rio
  11. L'UE et le Mozambique - Adoption d'un nouveau protocole
  12. Accord sur la directive relative à l’efficacité énergétique
  13. Prolonger le financement de la lutte contre le changement climatique
  14. Orientation générale sur une proposition de règlement relatif à la PCP
  15. Cadre financier post-2013
  16. Forte montée du protectionnisme au sein du G20
  17. Surplus budgétaire en 2011
  18. Plan de redressement pluriannuel pour le thon rouge
  19. La culture des OGM
  20. Sommet sur la pêche au Fidji


  1. Principaux évènements pour la semaine du 18/06 au 24/06/2012
    2012-06-18
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural, Politique alimentaire, Politique ACP-UE

    Parlement européen
    - 18/19 Juin:  Commission des affaires étrangères
    - 18/19 Juin:  Commission du développement
    - 20/21 Juin:  Commission du commerce international
    - 18/19 Juin:  Commission de l'agriculture et du développement rural
    - 22 Juin:  Commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie
    - 20/21 Juin : Commission de l'environnement
    Conseil des ministres
    - 18 Juin: Réunion du Conseil (agriculture et pêche - AGRI) (Luxembourg)
    - 20 Juin: COREPER I (Bruxelles)
    - 20/21 Juin: COREPER I (Bruxelles)
    Groupe ACP
    - 18 Juin: 3ème réunion des ministres ACP charges de la Pêche  (Fidji) 
    - 20/22 Juin: Rio+20 - Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio de Janeiro, Brésil)

    Vous pouvez également lire notre quotidien anglais « CTA Brussels Daily » (alimenté par Twitter) et nous suivre à travers notre nouveau group de Facebook CTABrussels ainsi que notre compte Twitter CTABruxelles pour recevoir les dernières informations UE-ACP.




  2. Réduire le gaspillage et les pertes dans la chaîne alimentaire
    2012-06-18
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Commerce ACP-UE, Développement rural, Politique alimentaire, Politique ACP-UE, Environnement

    Le prochain Briefing de Bruxelles sur le développement se tiendra le 26 Juin de 8h30-13h00 sur «Pertes et gaspillage dans la chaîne alimentaire». Environ un tiers de la nourriture produite chaque année dans le monde- approximativement 1,3 milliard de tonnes d'aliments - est perdue ou gâchée ! Le Briefing vise à aborder ce sujet et son lien avec la sécurité alimentaire, les efforts pour une production durable et la réduction du gaspillage et son recyclage. Différents acteurs - agriculteurs, détaillants, gouvernements et consommateurs - produisent de quantités importantes de pertes et gaspillage. De nombreuses stratégies sont disponibles, elles ne sont pas toujours connues, et des efforts beaucup plus importants sont nécessaires pour réduire des pertes alimentaires et le gaspillage à l'échelle mondiale, régionale et nationale.
    Dans ce contexte, les objectifs du Briefing sont : de sensibiliser aux causes et aux conséquences des pertes alimentaires et le gaspillage dans les pays à faible, moyen et haut revenu ; d'accroître l'échange d'informations et l'expertise sur ce sujet et de faciliter une mise en  réseau entre des partenaires au développement qui travaillent dans ces domaines.
    Parmi les intervenants figureront des chercheurs, décideurs, industriels, ainsi que des organisations de producteurs.

    Vous pouvez vous enregistrer en ligne sur le site web bruxellesbriefings.net


    Link Le programme
    Link Enregistrez-vous
    Link Webstream


  3. Révélations des résultats du Programme du NU de l'environnement mondial
    2012-06-18
    Catégorie(s) : Environnement, Archives, Politique ACP-UE

    La cinquième édition du Programme des Nations Unies de l'environnement mondial a été lancée  le 6 juin. Les réunions se sont déroulées simultanément à Rio de Janeiro, Bruxelles et Genève pour révéler les résultats des études, à savoir que des progrès significatifs concernant l'évaluation des 99 objectifs environnementaux n'a été rendue que dans quatre objectifs : éliminer la production et l’utilisation des substances qui appauvrissent la couche ozone, éliminer du plomb à partir de combustible, augmenter l'accès à l'approvisionnement de l’eau, et améliorer et stimuler la recherche pour réduire la pollution du milieu marin.
    En effet, il y a eu du progrès concernant les 24 objectifs (changement de climat, stock de poisson, la désertification et la sécheresse) et peu de progrès ou pas a été fait pour les 40 objectifs (changement de climat, stock de poisson, la désertification et la sécheresse).
    Il y a eu lieu encore plus de détérioration dans 8 objectifs (l’état des coraux du monde) tandis que 14 objectifs n’ont pas pu être évalués en raison d'un manque important de données.
    Le rapport souligne qu'un ensemble d'objectifs ambitieux de développement durable peut être réalisé d'ici 2050 si les politiques actuelles et les stratégies sont modifiées et renforcées. Le sommet Rio+20 devrait être utilisé comme un moment catalytique pour transformer le développement durable en une véritable démarche de progrès et de prospérité. Les recommandations spécifiques sont faites dans ce rapport, telles que la nécessite d’avoir des données plus fiables afin de prendre des décisions éclairées au sujet des ressources environnementales, mesurer le progrès en vue d'atteindre les objectifs convenus au niveau international, une plus grande responsabilisation, voir les changements à court et à long terme qui combinent la technologie, identifier les mesures d'investissement et de gouvernance ainsi que des modifications de style de vie et une coopération internationale accrue pour une approche plus large pour attaquer aux problèmes environnementaux.
    Les intervevants lors du lancement du GEO-5 à Bruxelles étaient Matthias Groote ; MEP et Président du Comité de l'environnement, Jan Dusik ; PNUE, le Directeur régional par intérim en Europe, Jacqueline McGlade; Directrice générale de l'Agence européenne pour l'environnement, Jeremy Wates; le Secrétaire général du Bureau européen de l'environnement et Marcel Kok; Autorité Néerlandais de l'Environnement et auteur de Géo -5. Tous les membres ont souligné les points importants du rapport et ont répondu aux questions posées par l’audience.

    Source: CTA


    Link En savoir plus
    Link Freshwater: Europe - GEO-3
    Link Visant à une véritable démarche de progrès


  4. Renforcer les règles du commerce
    2012-06-18
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Dans un discours à Genève lors d’une conférence sur le financement mondial du commerce des produits de base, le Directeur général de l’OMC, Pascal Lamy,  a déclaré que les produits de base étaient une question sensible pour les gouvernements, ce qui pouvait les amener à mettre en place des politiques contreproductives ayant parfois des effets désastreux.
    Selon Mr Lamy, la communauté commerciale devrait donc faire pression sur les gouvernements dans le but de renforcer les règles du commerce et d’éviter ainsi les écueils.

    Source : OMC


    Link En savoir plus
    Link Le financement du commerce
    Link Proposition d'un plan d'action de l'Union européenne


  5. ACP-UE : Vanuatu accueille la plus grande rencontre de l’année
    2012-06-18
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    Plus de 300 personnalités issues de l’Union européenne et du Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique se sont réunis au Vanuatu,  Etat insulaire du Pacifique du Sud, dans le cadre de la plus grande rencontre de l’année entre les deux groupes de pays. La 37ème session du Conseil des ministres ACP-UE, la plus haute instance décisionnelle du partenariat ACP-UE, s’est tenue les 14 et 15 juin 2012 au Warwick Le Lagon Resort à Port Vila. Elle a été précédée, du 11 au 13 juin, par la 95ème session du Conseil ACP.
    «L’une des pierres angulaires du partenariat ACP-UE est, comme chacun le sait, un dialogue ouvert et régulier entre nos pays en développement du Sud et nos partenaires plus nantis du Nord. C’est un cadre unique dans lequel les relations devraient être guidées par la coopération et les avantages mutuels, et non par le conflit ou la concurrence », a déclaré le Secrétaire général ACP Dr Mohamed Ibn Chambas.

    Source: ACP


    Link En savoir plus
    Link Le Secrétariat du Groupe ACP
    Link  95ème session du Conseil des ministres ACP


  6. L’EFSA renouvèle la composition de son comité scientifique
    2012-06-18
    Catégorie(s) : Politique alimentaire

    L’Autorité européenne de sécurité des aliments, qui a pour mission de fournir des avis scientifiques indépendants dans un large éventail de domaines associés à la sécurité de la chaîne alimentaire dans l’Union européenne,  a publié  les noms et les déclarations d’intérêts des 167 scientifiques qui commenceront à travailler avec l’Autorité au sein du comité scientifique et de huit de ses groupes scientifiques à partir du 1er juillet 2012 pour un mandat de trois ans.
    Commentant la nouvelle composition du comité scientifique et des groupes scientifiques, le Dr Hubert Deluyker, directeur de la stratégie scientifique et de la coordination à l’EFSA, a déclaré : C’est grâce à la contribution de scientifiques de haut niveau employés par des agences nationales de sécurité des aliments, des universités et d’autres organismes de recherche que l’EFSA est en mesure d’accomplir sa mission. L’expérience accumulée par ces experts nous donne accès à des compétences multidisciplinaires d’un niveau qu’il nous serait impossible d’atteindre seuls. En réponse à notre appel destiné à recruter des membres pour le comité et les groupes scientifiques, l’EFSA a réussi à s’attirer les compétences d’éminents experts scientifiques. L’équilibre qui s’établira entre les experts déjà en place et les nouveaux experts permettra d’assurer une cohérence de la qualité du travail qui est attendu de notre part tout en stimulant notre réflexion à l’endroit d’une mise en œuvre efficace de la stratégie scientifique de l’Autorité.

    Source : EFSA


    Link En savoir plus
    Link Tout savoir sur EFSA
    Link Le Comité scientifique


  7. Une relâche des contrôles aux frontières sur les produits frais importés
    2012-06-18
    Catégorie(s) : Développement rural, Commerce ACP-UE

    Selon le règlement européen (CE) n° 669/2009, l’intensité des contrôles aux frontières appliqués aux produits frais importés dans l’UE est déterminée par le degré de risque associé aux produits. Ce risque est défini en fonction d’informations provenant de sources diverses, notamment les notifications du RASFF, les rapports de l’Office alimentaire et vétérinaire (OAV), des États membres et de pays tiers.
    En 2008 et 2010, des quantités de résidus de pesticides supérieures aux seuils autorisés ont été décelées sur des légumes importés de la République Dominicaine, notamment sur des légumes asiatiques destinés à des marchés de niche en Europe. Cette situation a donné lieu à des notifications de la part du RASFF et l’application d’une série de mesures. L’OAV s’est rendu en République Dominicaine en 2008 et 2010 et a émis une série de recommandations à l’intention des autorités du pays. En parallèle, la fréquence des contrôles aux frontières sur les produits frais importés en provenance de la République Dominicaine a été fixée à 50 %. Au départ, cette décision concernait un éventail de fruits et de légumes, mais les contrôles n’ont ensuite porté que sur les légumes asiatiques incriminés.
    Une telle intensité de contrôles aux frontières a de sérieuses répercussions sur le secteur de l’exportation. Elle a rapidement déclenché une réponse des acteurs tant du secteur public que du secteur privé en République Dominicaine visant à appliquer les recommandations de l’OAV et à mettre en place les mesures prévues pour réduire le risque de dépassement des taux de résidus autorisés à l’avenir. Suite à cette réponse vigoureuse et en reconnaissance de l’amélioration du niveau de conformité aux limites maximales de résidus de pesticides exigés par l’UE pendant la période 2010-2011, la fréquence des contrôles des légumes concernés sera désormais réduite de 50 % à 20 % (informations DG SANCO).

    Source: COLEACP


    Link En savoir plus
    Link COLEACP PIP
    Link DG Sanco


  8. La communauté scientifique appelle à un plan d’action
    2012-06-18
    Catégorie(s) : Environnement, Développement rural

    Le Sommet de la Terre Rio+20 devra aboutir à des actions décisives pour la population et sur la consommation sans avoir peur de dépasser les tabous politiques, faute de quoi  il ne parviendra pas à trouver de solutions au déclin inquiétant de l’environnement mondial, affirment d'éminents membres de la communauté scientifique mondiale.
    Les pays riches doivent tempérer ou radicalement transformer leurs modes de vie actuels. Il faudrait également redoubler d'efforts pour fournir des moyens de contraception à ceux qui le désirent dans les pays en développement. C'est ce qu'a mis en exergue un rapport publié le 14 juin par une coalition de 105 institutions scientifiques, dont la Royal Society britannique. Ce rapport sonne comme un signal d'alarme pour les négociateurs réunis à Rio cette semaine dans le cadre de la conférence des Nations unies sur le développement durable.
    Les auteurs du rapport ont souligné que même si le sommet de Rio visait à réduire la pauvreté et freiner la dégradation de l'environnement, il faisait peu de cas des deux solutions qui pourraient soulager la pression causée par la raréfaction des ressources. Au sein de la communauté scientifique, nombreux sont ceux qui estiment qu'il est temps de s'attaquer à ces sujets tabous. « La population et la consommation ont été trop longtemps absentes des négociations en raison des sensibilités politiques et éthiques. Ces questions affectent pourtant les pays développés et en développement. Nous devons, ensemble, prendre nos responsabilités », a déclaré Charles Godfray, membre de la Royal Society et président du groupe de travail de l'IAP, le réseau mondial des académies des sciences.
    Dans un communiqué commun, les scientifiques ont fait part de leur volonté de rappeler aux décideurs politiques de Rio+20 que la population et la consommation déterminaient le niveau d'exploitation des ressources naturelles et la capacité de la planète à répondre, entre autres, à la demande alimentaire, énergétique et en eau aujourd'hui et à l'avenir. Les modèles de consommation actuels sont insoutenables dans certaines parties du monde. La forte hausse de la population mondiale peut avoir des retombées sociales et économiques négatives. La combinaison de ces deux facteurs entraîne une perte de biodiversité considérable.

    Source: EurActiv


    Link En savoir plus
    Link Une occasion que le monde ne peut pas passer
    Link Rapport de Royal Society


  9. Des indicateurs du développement durable de l'UE
    2012-06-18
    Catégorie(s) : Environnement, Développement rural

    Eurostat, l'Office statistique de l'Union européenne, publie aujourd'hui un ouvrage intitulé "Figures for the Future – 20 years of sustainable development in Europe? A guide for citizens" à l'occasion du Sommet de Rio+202, la conférence des Nations Unies sur le développement durable qui aura lieu du 20 au 22 juin 2012. Cette publication de 160 pages présente, dans un style nouveau et facilement compréhensible, 70 des indicateurs du développement durable de l'UE (IDDs) qui sont utilisés pour mesurer et suivre la mise en œuvre de la Stratégie de développement durable  de l'UE.
    Les statistiques et le développement durable sont souvent perçus comme des concepts abstraits. Le but de cette publication est de les rendre accessibles et compréhensibles par tous les citoyens, et non pas seulement par les spécialistes, en utilisant un style narratif présentant les données sous la forme d'histoires attrayantes.

    Source : Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link La publication
    Link Des indicateurs du développement durable de l'UE


  10. S'engager pour un plan d'action concret à Rio
    2012-06-18
    Catégorie(s) : Environnement

    Une délegation du CESE, composée du Président Staffan Nilsson et des membres Brenda King, Hans-Joachim Wilms and Lutz Ribbe, participera à la conférence des Nations-Unies sur le développement durable, communément appelée "Rio+20", à Rio de Janeiro du 19 au 22 juin.
    Ils emmèneront avec eux la liste des messages-clés élaborés tout au long de l'année de consultations menées auprès des organismes européens de la société civile et d'autres partenaires mondiaux, pour amener les décideurs politiques à placer le développement durable au sein du processus de décision politique. Les participants seront incités à s'engager pour un plan d'action concret.

    Source: CESE


    Link En savoir plus
    Link Plateforme dédiée à l'événement Rio+20
    Link Tout savoir sur RIO+20


  11. L'UE et le Mozambique - Adoption d'un nouveau protocole
    2012-06-18
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Le Conseil a récemment adopté une décision relative a la conclusion d'un nouveau protocole entre l’UE et la République du Mozambique fixant les possibilités de pêche et la contrepartie financière prévues par l'accord de partenariat de pêche en vigueur entre les deux parties.
    L'accord de partenariat dans le secteur de la pêche entre l'UE et le Mozambique a été conclu en 2007. L'objectif principal du protocole joint a cet accord est de définir les possibilités de pêche offertes aux navires de l'UE ainsi que la contrepartie financière due, de manière distincte, au titre des droits d'accès et de l'appui sectoriel.

    Source: Conseil de l'UE


    Link En savoir plus
    Link L'UE et le Mozambique
    Link Conclusion du protocole


  12. Accord sur la directive relative à l’efficacité énergétique
    2012-06-15
    Catégorie(s) : Environnement, Politique ACP-UE, Archives

    Les négociations entre le Parlement européen, la Commission et le Conseil ont abouti à un accord sur la directive relative à l’efficacité énergétique cette semaine. Le principal négociateur du Parlement a toutefois annoncé que l’objectif de 20 % d’économies d’énergie n’avait pas été retenu.  Claude Turmes, l'eurodéputé vert luxembourgeois qui a mené les négociations au nom du Parlement européen, semble passablement satisfait de l'accord conclu.
    « Cet accord donnera une impulsion à l'économie européenne et nous aidera à atteindre nos objectifs en termes de sécurité énergétique et de protection du climat », a-t-il déclaré.
    « La nouvelle législation sur l'efficacité énergétique prévoit des mesures contraignantes qui permettront à l'UE de se rapprocher de son engagement à réduire la consommation d'énergie de 20 % d'ici 2020 », a poursuivi l'eurodéputé.
    La semaine dernière, M. Turmes avait pourtant calculé que le compromis actuel ne permettrait d'atteindre que 14,5 % d'économies d'énergie d'ici 2020, un pourcentage bien inférieur à celui de 20 % pour lequel les États membres avaient donné leur accord de principe lors d'un sommet de l'UE en 2007.
    Avant d'entamer la phase finale des négociations avec les États membres et la Commission hier, l'eurodéputé vert avait déclaré à EurActiv que le Parlement pourrait se satisfaire d'un objectif de 15 %, « un minimum absolu » selon lui.

    Source: EurActiv 


    Link En savoir plus [EN]
    Link Directive sur l'efficacité énergétique
    Link La directive efficacité énergétique divise le PE


  13. Prolonger le financement de la lutte contre le changement climatique
    2012-06-15
    Catégorie(s) : Environnement, Politique ACP-UE, Archives

    Les ministres de l'environnement ont adopté des conclusions sur l'établissement d'un cadre pour un septième programme d'action de l'UE pour l'environnement (PAE) et sur la préparation de deux
    réunions internationales sur la biodiversité et la biosécurité, qui auront lieu à Hyderabad, en Inde,
    en octobre 2012.
    à Durban, et au-delà.le changement climatique entre 2013 et 2020, dans la perspective de la CdP 18, qui se tiendraAu déjeuner, les ministres ont discuté de la façon de prolonger le financement de la lutte contre
    d'affectation des terres et à la foresterie (UTCATF).de gaz à effet de serre résultant des activités liées à l'utilisation des terres, au changementrelative aux règles comptables et aux plans d'action concernant les émissions et les absorptionsAprès le déjeuner, les ministres ont tenu un débat d'orientation sur la proposition de décision.
    à l'horizon 2050.de la feuille de route pour la transition vers une économie compétitive à faible intensité de carboneEn outre, le Conseil a pris note des informations communiquées par la présidence sur l'avancement

    Source: Conseil de l'UE


    Link En savoir plus
    Link Sommet de Durban sur le changement climatique
    Link PAC 2014-2020


  14. Orientation générale sur une proposition de règlement relatif à la PCP
    2012-06-15
    Catégorie(s) : Pêche Régionale, Commerce ACP-UE, Politique ACP-UE, Archives

    En ce qui concerne la pêche, dans le cadre du paquet sur la réforme de la politique commune de la pêche (PCP), les ministres ont dégagé une orientation générale sur une proposition de règlement relatif à la PCP et sur une proposition portant organisation commune des marchés dans le secteur des produits de la pêche et de l’aquaculture. Le Conseil a ensuite pris note d'un rapport de la présidence sur l'état d'avancement des travaux concernant le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP).

    Source: Council of the EU


    Link En savoir plus
    Link La CAPE se félicite de l’adoption de la Déclaration de l’APP ACP-UE sur la réforme de la PCP
    Link Première réaction d’OCEAN2012 au paquet de la Commission sur la réforme de la PCP


  15. Cadre financier post-2013
    2012-06-14
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    Le débat public qui s'est tenu jeudi au Parlement européen, réuni en session plénière à Strasbourg, sur le prochain Cadre financier pluriannuel post-2013, a été l'occasion pour le président du groupe ADLE, Guy Verhofstadt, de mettre en garde le Conseil européen contre toute tentation d'ignorer la demande du Parlement en faveur d'un nouveau système de ressources propres.
    M. Verhofstadt a déclaré : « Une Union crédible a besoin d'un budget crédible. Et un budget crédible a besoin de ressources crédibles. Pas une cotisation à 1% comme si l'Union était une association locale. Notre Union est un projet politique. Il s'agit de bâtir un avenir commun. Aussi avons-nous besoin d'un lien direct, un lien financier direct, entre les citoyens et l'Union. Non pas une charge supplémentaire, mais en compensation de la baisse des contributions des Etats membres. Pour notre groupe, l'instauration d'une véritable ressource propre est un point clef. Faute de quoi, nous ne donnerons pas notre aval au nouveau Cadre financier pluriannuel. »
    De son côté Anne JENSEN (Venstre, Danemark), porte-parole de l'ADLE pour le CFP, a félicité la présidence danoise qui vient de présenter une boîte de négociations dont débattra le Conseil européen lors de sa réunion des 28 et 29 juin. « C'est un paquet important et complexe qui fait référence à une soixantaine de propositions législatives en co-décision. Une responsabilité qu'assumera le Parlement car nous croyons que le budget européen est crucial pour la croissance et l'emploi. Pour nous cependant, il manque un élément essential : la souplesse dans la gestion des rubriques budgétaire, ce qui permettrait de faire face aux imprévus. Il faut davantage de flexibilité si on veut faire de ce paquet un succès. »

    Source: Political press


    Link En savoir plus [EN]
    Link Un nouveau système de ressources propres?
    Link Options pour la coopération au développement


  16. Forte montée du protectionnisme au sein du G20
    2012-06-14
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Politique alimentaire, Politique ACP-UE

    Dans un rapport publié jeudi, l’UE fait état d’une montée considérable du protectionnisme à l’échelle mondiale, qui s’est traduite par l’introduction de 123 nouvelles restrictions des échanges au cours des huit derniers mois, soit une hausse légèrement supérieure à 25 %. Ainsi, le nombre total de mesures restrictives en place aujourd'hui s’élève désormais à 534.
    Dans son neuvième rapport sur les mesures risquant de limiter les échanges, la Commission souligne que les pays du G20 ne sont pas parvenus à réduire le nombre d’obstacles au commerce. Les membres du G20 doivent consentir davantage d’efforts pour prévenir l’introduction de nouveaux obstacles au commerce et pour modifier les mesures de protection adoptées depuis le début de la crise.
    « À l’évidence, les membres du G20 doivent intensifier leurs efforts de lutte contre le protectionnisme. Je suis très préoccupé par la forte hausse récente du nombre de mesures commerciales restrictives en l’espace de quelques mois seulement », a déclaré Karel De Gucht, commissaire européen chargé du commerce. « N’oublions pas que le G20 s’est engagé à limiter ce genre de pratiques et que le protectionnisme ne profite à personne. Il adresse un signal négatif non seulement aux partenaires commerciaux au niveau mondial, mais également aux investisseurs et aux entreprises, qui ont besoin d’un environnement prévisible pour faire des affaires. »

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus [EN]
    Link EU Cautions Against Trade Protectionism
    Link EU slams G20 over trade protectionism


  17. Surplus budgétaire en 2011
    2012-06-14
    Catégorie(s) : Environnement, Politique ACP-UE

    La 3173ème réunion du Conseil européen sur l'environnement qui a eu lieu le 11 juin 2012 a adopté sa position sur le projet rectificatif du budget N° 3  de l'UE pour l’année 2012, en acceptant le  budget d'un surplus de 1,50 billions d’euros de l’année 2011. Ce surplus est le résultat d'un enregistrement surévalué des revenues (671,3 millions euros), des paiements en moins (728,3 millions euros) et un solde positif des échanges monétaires (97,4 millions euros). Les contributions des Etats membres diminueront en conséquence.

    Source: Conseil de l'UE


    Link En savoir plus [EN]
    Link Budget l'UE pour l’année 2011
    Link Des pays qui bloquent le budget 2011


  18. Plan de redressement pluriannuel pour le thon rouge
    2012-06-14
    Catégorie(s) : Environnement, Pêche Régionale, Politique alimentaire

    La 3173ème  réunion du Conseil de l’Union européenne sur l’environnement qui a eu lieu à Luxembourg le 11 juin a adopté un amendement à la réglementation 302/2009 concernant un plan pluriannuel de reconstitution des stocks de thon rouge dans l'Atlantique Est et la Méditerranée suivant une première lecture d’un accord avec le Parlement européen (16/12).
    Lors de sa réunion annuelle en 2010, la Commission Internationale pour la Conservation des Thons de l'Atlantique (CICTA) avait recommandé d’amender le plan de la relance de la population des thons rouges dans l'Atlantique Est et la Méditerranée.
    Afin de reconstituer le stock, le plan de reconstitution de la CICTA a été modifié, réduisant le total des prises du thon rouge afin et réduire la capacité de pêche, plus particulièrement en ce qui concerne le transfert et les opérations qui consistent à conserver les thons dans les fermes.
    La Communauté fait partie de la CICTA depuis 1997 et les recommandations sont obligatoires pour toutes les parties qui ne s'opposent pas. La responsabilité de l’Union Européenne est d’appliquer les recommandations.
    Le but de ce règlement est de transposer les recommandations du CICTA en lois de l’EU afin de modifier le plan de rétablissement du thon rouge dans l'Atlantique Est et la Méditerranée.

    Source: Conseil de l'UE


    Link En savoir plus [EN]
    Link Thon : tous les voyants sont au rouge
    Link L'élevage du thon rouge


  19. La culture des OGM
    2012-06-14
    Catégorie(s) : Environnement, Archives, Politique alimentaire

    La 373ème réunion du Conseil de l’Union européenne sur l’environnement qui a eu lieu à Luxembourg le 11 juin a présenté un rapport intérimaire de la présidence (10883/1/12 REV 1) sur une proposition qui modifie le règlement 2001/18/EC qui concerne la possibilité que les Etats membres interdisent ou restreignent la culture des organismes génétiquement modifiés sur leur territoire.
    Le but de cette proposition est de prévoir une base juridique en relation d'une base légale du cadre juridique de l’Union Européenne afin de donner l’autorisation aux Etats membre d’interdire ou de restreindre cette forme de culture, dans tous les coins de leur territoire, des OGM qui ont été autorisés au niveau de l'UE.
    La présidence danoise a soumis au Conseil en mars 2012 un texte de compromis. Bien qu’un grand nombre d’Etats puissent accepter la proposition de la présidence, il n’est pas encore possible de parvenir à un accord au sein du Conseil.
    Le rapport souligne que depuis la réunion du Conseil de l’environnement en mars, la présidence a eu des consultations informelles avec les délégations afin d'examiner comment arriver un changement de position. Malgré le fait que des progrès significatifs ont été faits, la présidence a conclu qu’un accord politique sur le dossier des OGM n'est pas possible.

    Source: Conseil de l'UE


    Link En savoir plus [EN]
    Link Conseil environnement
    Link Politique de l'UE en matière d'OGM


  20. Sommet sur la pêche au Fidji
    2012-06-12
    Catégorie(s) : Pêche Régionale, Commerce ACP-UE, Politique ACP-UE, Archives, Sécurité alimentaire

    La bonne gestion des ressources de la mer (telles les poissons) sera le point principal de l’ordre du jour du 3e sommet des ministres responsables de la pêche au sein de l’ACP. Le sommet de deux jours se déroulera à Nadi, au Fiji les 18 et 19 juin.
    Dans un document émanant du gouvernement est écrit que pendant le sommet la centaine de participants des pays de l’ACP vont se concentrer sur la bonne gestion du stock de poissons parmi plusieurs thèmes reliés à la pêche.
    Il y aura aussi des discussions sur la population et la nutrition en tenant compte de la sécurité alimentaire, l’augmentation des revenus des activités de la pêche, l’aquaculture et mariculture.
    L’ACP a félicité le Fiji pour l’organisation de ce sommet, et le Secrétaire Général de l’ACP a eu ceci à dire : « la contribution du gouvernement du Fiji envers l’organisation de ce sommet est très bien apprécié. »
    Le sommet sera aussi l’occasion pour les ministres de finaliser les propositions pour le plan stratégique de la pêche et l’aquaculture pour une période de 5 ans dans la région de l’ACP.
    Lors de leur deuxième sommet qui s’était tenu à Mahé, aux Seychelles, les ministres de la pêche des Etats membres de l’ACP avaient adopté une résolution adressant le changement de climat, et la pêche illégale et non-enregistrée, parmi d’autres sujets.
    Dans une résolution, les ministres avaient reconnu l’importance de l’aquaculture pour combler le manque de protéine en raison de la diminution du stock de poissons en résultat de la surexploitation, le changement climatique, la pollution, et la destruction de l’habitat. Ils ont aussi exprimé leurs concernes par rapports aux changements climatiques sur les secteurs de la pêche et de l’aquaculture, avant de conclure que l’identification et l’implémentation des mesures coûteront très chers pour les pays vulnérables.

    Source: Fijisun


    Link En savoir plus [EN]
    Link 2e réunion des ministres ACP Pêche
    Link La pêche aux Caraïbes



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Mme Isolina BOTO
Manager
Bureau du CTA/Bruxelles
39 rue Montoyer
1000 Bruxelles - Belgique
Tel: + 32 (0) 2 513 74 36; Fax: + 32 (0) 2 511 38 68
Courriel: boto@cta.int
Site Web: http://www.cta.int/
Blog de Bruxelles: http://bruxelles.cta.int/
Briefings de Bruxelles: http://bruxellesbriefings.net/

 

Rédacteur : Alejandra Morales (morales@cta.int)

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2011 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

1