Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Weblog du Bureau de Bruxelles
Novembre 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 329]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 329]
Date d'envoi: 2012-06-29 16:44:37
Publication #: 141
Contenu:
CTA Newsletter
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [DATE]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.
  1. Principaux évènements pour la semaine du 2/07 au 08/07/2012
  2. Notre invité vidéo: Oliver Leo, Centre commun de recherche, CE
  3. Le dernier Briefing sur le développement à Bruxelles
  4. L’UE ne contraindra pas le groupe ACP à signer
  5. Des plans pour atteindre les cibles liées aux changements climatiques
  6. Le déclin dans les promesses d’aide au développement
  7. Un pas en avant dans les relations entre l’UE et le Libéria
  8. UE-FAO: gérer la diversité pour la sécurité alimentaire
  9. 35,9 millions € à la promotion des produits agricoles
  10. Des coupes dans l’aide au développement
  11. Le logo biologique de l'UE sera obligatoire à partir du 1er juillet 2012
  12. Les APE: La Commission INTA donne un coup de main aux ACP
  13. La nouvelle PAC doit disposer d'un budget « décent »
  14. Des difficultés pour assurer la traçabilité des produits biologiques
  15. Garantir l'accès des travailleurs humanitaires en RDC
  16. Un règlement concernant les produits chimiques dangereux
  17. Un oeil attentif à la crise financière de l’UE
  18. L’UNICEF accueille avec enthousiasme l’initiative de l’UE
  19. Plan stratégique pour promouvoir le secteur de la pêche kittitien-et-névicien
  20. Vers un agenda commercial alternatif
  21. Une opportunité manquée, mais pas un échec absolu
  22. Le retrait des fonds affecte l’industrie sucrière au Fidji
  23. Les aides collectives de l'UE ont diminué


  1. Principaux évènements pour la semaine du 2/07 au 08/07/2012
    2012-06-29
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural, Politique alimentaire, Politique ACP-UE

    Parlement européen
    - 2 et 5 Juliet : Commission Affaires étrangères
    Conseil de ministres
    - 6 Juliet : COREPER I
    Groupe ACP
    - 2 Juliet : Réunion de direction
    - 3 Juliet :  Réunion extraordinaire du Comité des ambassadeurs
    - 4 Juliet : CaribErasmus International Seminar
    - 6 Juliet : Département DEDC


    Vous pouvez également lire notre quotidien anglais « CTA Brussels Daily » (alimenté par Twitter) et nous suivre à travers notre nouveau group de Facebook CTABrussels ainsi que notre compte Twitter CTABruxelles pour recevoir les dernières informations UE-ACP.




  2. Notre invité vidéo: Oliver Leo, Centre commun de recherche, CE
    2012-06-29
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Politique alimentaire, Développement rural

    L’APHLIS, qui est une initiative du Centre commun de recherche de la CE, et qui est financée par la DG DEVCO et développée en association avec la FAO, l’ASARECA et la CDAA,  s’appuie sur un réseau d’experts africains locaux, qui fournissent les données pertinentes et vérifient les estimations des pertes post-récoltes. Lors du dernier Briefing de Bruxelles pour le développement sur « Pertes et gaspillage dans la chaîne alimentaire », nous ont rencontré Oliver Leo, du Centre commun de recherche de la CE. Ils nous a parlé des aspects les plus importants du projet APHLIS.


    Link Regarder la vidéo
    Link Centre commun de recherche
    Link Un rapport sur APHLIS


  3. Le dernier Briefing sur le développement à Bruxelles
    2012-06-29
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Développement rural, Politique alimentaire, Politique ACP-UE

    Le dernier Briefing sur le développement à Bruxelles au sujet de «Pertes et gaspillage dans la chaîne alimentaire » s’est tenu le 26 Juin, 2012. Près de 100 décideurs des pays ACP et de l´UE, représentants des ONG et délégués des Etats membres y ont suivi les discussions dans le batiment Borschette de la Commission européenne. Une audience plus large a pu suivre le webstream en ligne ou ils ont pu poser des questions à travers des emails et Twitter.
    Une documentation de la conférence, y compris des photos et des vidéos, sera publiée ici au cours des prochaines semaines. Sur ce site, vous pouvez aussi télécharger les présentations PowerPoint des intervenants.




  4. L’UE ne contraindra pas le groupe ACP à signer
    2012-06-29
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Le groupe ACP ne souhaite pas céder aux conditions de l’UE des accords de partenariat économique, les bien nommés APE. Le groupe avertissait la semaine dernière qu’il ne signera pas tantqu’il n’y a pas de  position avantageuse pour les deux parties afin de ne pas menacer l’intégration régionale.
    M. Alva Baptiste, président du conseil ACP a souligné que le groupe ACP et l’UE avaient besoin l’un de l’autre. Cependant, il a mis en exergue qu’au préalable, il fallait régler certains problèmes de litigeux liés aux APE. Il a ajouté que le groupe n’approuvait pas l’impatience de l’Union: "L’UE ne doit pas mettre nos membres sous une pression excessive pour les pousser à signer. Nous souhaitons, en tout temps que la patience et la persévérance fassent partie de la négociation. Ainsi, nous continuerons à discuter avec l’UE jusqu’à ce qu’un accord soit atteint. Mais, nous ne voulons pas être contraints à signer tant que nos inquiétudes n’ont pas trouvé de solution. Il reste tellement à faire en termes d’intégration régionale. En outre, il faut proposer l’infrastructure adéquate à nos économies pour que ça puisse fonctionner."

    Source: Bilaterals


    Link En savoir plus
    Link Les APE et intégration régionale
    Link Craintes à propos de la clause de la NPF


  5. Des plans pour atteindre les cibles liées aux changements climatiques
    2012-06-29
    Catégorie(s) : Environnement

    Bruxelles a récemment accueilli “Energy futures and civil society in the EU – building a low carbon alliance”, une conférence qui couvre un large nombre d’initiatives qui ont actuellement cours à travers l’UE afin d’atteindre les cibles liées aux changements climatiques. Ces projets, qui vont de programmes d’efficience et de génération énergétique des groupes locaux de la base aux programes nationaux majeurs ont été présentés comme faisant partie de la Semaine de l’énergie durable de l’UE.  
    Un des messages clé qui est ressorti de cet événement est l’espoir qu’un futur énergétiquement durable devienne une priorité essentielle. Enfin, il a également été dit que l’appropriation des programmes par les participants était vitale et que les sociétés pourraient avoir besoin de passer une radiographie de leur modèles économiques.


    Source: Comité économique et social européen


    Link En savoir plus [EN]
    Link Présentations
    Link La politique d'Energie de l'UE


  6. Le déclin dans les promesses d’aide au développement
    2012-06-29
    Catégorie(s) : Archives, Développement rural

    Il ressort d’un récent rapport publié par l’Institut de recherche politique publique (IPPR) et le Overseas Development Institute (ODI) qu’il existe des “signes clairs” d’une diminution de la valeur de l’aide au développement.  Les résultats basés sur l’analyse d’une série de séminaires de discussions menés dans tout le Royaume-Uni suggèrent que la crise financière et les récentes coupes dans les dépenses ont diminué le soutien du grand public pour une augmentation voire le maintien des niveaux actuels de dépenses britanniques pour l’aide au développement.
    Beaucoup s’inquiètent considérablement sur le gaspillage et l’inefficacité dans la distribution de l’aide. Il apparait d’ailleurs que celles-ci sont renforcées par certaines communications ou images utilisées par les ONG et les gouvernements pour la recherche de fonds. L’utilisation répétée d’images de personnes vivant dans une grande détresse donne l’impression à certains que très peu de choses ont changé durant les dernières décennies.  

    Source: Public Policy Research


    Link En savoir plus [EN]
    Link Lire le rapport
    Link Tout savoir sur l'aide du RU


  7. Un pas en avant dans les relations entre l’UE et le Libéria
    2012-06-28
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Politique ACP-UE

    Dans la perspective d’une étape majeure franchie dans les relations entre l’UE et le Libéria, Dr. Nick Westcott, directeur pour l’Afrique du service européen d’action extérieure (SEAE), a annoncé le lancement d’un dialogue politique structuré et régulier entre l’UE et ce pays africain, conformément à l’article 8 de l’accord de Cotonou.
    Dr. Westcott a dirigé une délégation européenne composée de Attilio Pacifici, chef de délégation, et de quatre chefs de mission européens représentés en permanence (France, Allemagne, Suède et Royaume-Uni) lors d’une première consultation avec la Présidente Ellen Johnson Sirleaf et plusieurs ministres importants du gouvernement.
    Les thèmes abordés avec la Présidente libérienne incluaient le processus de réconciliation politique, le renforcement des institutions démocratiques, les priorités du développement ainsi que des problématiques régionales, incluant des défis pour la CEDEAO et pour l’Union africaine comme la crise au Mali et dans d’autres régions fragiles de l’Afrique de l’Ouest.  
    L’UE a promis de continuer son soutien à l’intégration régionale. En outre, les avantages réels qu’offre un accord de partenariat économique (APE) ont été discutés. L’avenir de l’aide au développement a également fait l’objet de discussions avec la présidente libérienne. Fin 2012, des pourparlers débuteront sur l’aide européenne pour le développement offerte au Libéria d’ici 2020, avec pour cible essentielle le soutien du programme Vision 2030 et de la deuxième stratégie de réduction de la pauvreté (SRP) au Libéria.

    Source: All Africa


    Link En savoir plus [EN]
    Link L'UE et le Liberia
    Link Délégation de l'UE au Liberia


  8. UE-FAO: gérer la diversité pour la sécurité alimentaire
    2012-06-28
    Catégorie(s) : Développement rural

    Selon des récent rapports,  l’Union européenne contribuera à hauteur de 5 millions d'euros  au Fonds de partage des avantages du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture. Le Fonds de partage des avantages aide les agriculteurs des pays en développement à gérer la diversité de leurs cultures pour la sécurité alimentaire et l'adaptation au changement climatique.
    Il s'agit-là de la plus importante contribution faite au Fonds depuis sa création en 2008. Elle permettra d'accroître la capacité des petits exploitants à gérer les cultures traditionnelles telles que la pomme de terre, le riz, le manioc, le blé et le sorgho.

    Source : FAO


    Link En savoir plus
    Link Fonds de partage des avantages
    Link Critères scientifiques


  9. 35,9 millions € à la promotion des produits agricoles
    2012-06-28
    Catégorie(s) : Développement rural, Commerce ACP-UE

    20 programmes destinés à promouvoir les produits agricoles dans l'Union européenne et dans les pays tiers ont été approuvés par la Commission européenne . Les programmes sélectionnés, d'une durée de trois ans, sont dotés d'un budget total de 70,7 millions €, dont 35,9 millions € seront financés par l'UE. Ces programmes concernent les fruits et légumes frais et transformés, le lait et les produits laitiers, les AOP (appellations d'origine protégées), les IGP (indications géographiques protégées) et les STG (spécialités traditionnelles garanties), les huiles de graines, le vin et la viande.
    Dans le cadre du régime d’information et de promotion, les services de la Commission avaient reçu, à la mi-février 2012, 41 programmes visant le marché intérieur et les pays tiers. Parmi ces programmes, 20 ont été sélectionnés au moyen d’une procédure d'évaluation en vue d'un cofinancement, dont 17 ciblent le marché intérieur et 3 les pays tiers.
    Source : Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Promotion des produits agricoles de l'UE
    Link  La promotion des produits agricoles


  10. Des coupes dans l’aide au développement
    2012-06-28
    Catégorie(s) : Archives, Développement rural

    RNW, Radio Pays-Bas International, indique que certains pays de l’Union européenne ont diminué leur aide au développement et ce pour la première fois depuis 2002. Comme nous avons récemment informé, quatorze Etats membres ayant réduit leur soutien financier aux pays en développement, la contribution totale des 27, s’élevant à 50,86 milliards d’euros,  a diminué de 1,5 pour cent selon un rapport de 2011 réalisé par l’ONG ONE.
    Adrian Lovett, directeur général européen de ONE a, lors de la présentation du rapport, déclaré que les coupes budgétaires de l’aide au développement n’aideraient pas l’Europe à sortir de la crise économique. « L’aide au développement constitue un montant que même l’Europe peut se permettre. Le sauvetage des banques coûte bien plus que l’aide aux pays en développement. Mais la volonté politique des dirigeants européens les pousse à agir ainsi », a-t-il conclu.


    Source: Radio Pays-Bas International



    Link En savoir plus [EN]
    Link Les dépenses de l’Union en matière d’aide
    Link Les aides collectives de l'UE ont diminué


  11. Le logo biologique de l'UE sera obligatoire à partir du 1er juillet 2012
    2012-06-28
    Catégorie(s) : Politique alimentaire

    La période transitoire de deux ans pour que le secteur de l'alimentation biologique se conforme aux nouvelles normes européennes en matière d'étiquetage touche à sa fin. À partir du 1er juillet 2012, le nouveau logo biologique de l'UE sera obligatoire sur toutes les denrées alimentaires préemballées biologiques qui ont été produites dans les États membres de l’Union et respectent les normes en vigueur. A cet égard, Dacian Cioloș, membre de la Commission européenne chargé de l’agriculture et du développement rural, a dit : « Nous avons l'espoir que le nouveau logo de l’UE deviendra un symbole encore plus largement reconnu de la production alimentaire biologique à travers toute l’Union et qu’il donnera aux consommateurs l’assurance que les produits sont obtenus en parfaite conformité avec les règles strictes de l’UE en la matière. »
    Le logo restera facultatif pour les produits biologiques non emballés et importés. L’apposition, à côté du logo de l’UE, d’autres logos à caractère privé, régional ou national sera toujours autorisée.

    Source : Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Le logo
    Link Le bio


  12. Les APE: La Commission INTA donne un coup de main aux ACP
    2012-06-28
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Selon le service de presse du Parlement européen, les députés de la commission du commerce international  (INTA) ont appelé la Commission européenne à octroyer deux années supplémentaires aux pays du Groupe ACP en difficultés pour négocier leurs accords de partenariat économique (APE) avant de leur retirer le libre accès au marché européen.
    La commission parlementaire a voté pour étendre le délai de 2014 proposé par la Commission européenne et octroyer à ces pays ACP un délai allant jusque 2016 pour ratifier leur APE, avant qu'ils ne perdent le droit de l'accès en franchise de droits et hors contingents à l'UE dont ils bénéficient depuis 2007.

    Source : Parlement européen


    Link En savoir plus [EN]
    Link Tout savoir sur la Commission INTA
    Link Des conséquences désastreuses?


  13. La nouvelle PAC doit disposer d'un budget « décent »
    2012-06-27
    Catégorie(s) : Développement rural

    Suite aux discussions entre les parlementaires nationaux et les députés européens de la commission de l'agriculture (AGRI) du Parlement au cours d’une récente réunion interparlementaire, les députés ont convenu que la nouvelle politique agricole de l'UE devait disposer d'un budget « décent »  afin de garantir un approvisionnement sûr en denrées alimentaires de haute qualité à tous les citoyens européens.
    En parlant de défis de la politique agricole commune (PAC), et faisant référence à la sécurité alimentaire, la volatilité des prix et le changement climatique , Paolo De Castro  a dit : "La pression sur nos ressources n'a jamais été aussi élevée. Nous devons rendre la PAC plus verte et plus efficace. Nous devons encourager le soutien au développement rural en vue d'atteindre un équilibre territorial au sein de l'UE",

    Source : Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link Documents de la réunion
    Link Premiers projets dévoilés


  14. Des difficultés pour assurer la traçabilité des produits biologiques
    2012-06-27
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Dans son dernier rapport, la Cour des comptes européenne conclut que plusieurs autorités compétentes dans les États membres n'ont pas suffisamment joué leur rôle en matière de supervision des organismes de contrôle. Les autorités compétentes dans les États membres éprouvent des difficultés pour assurer la traçabilité des produits biologiques sur le territoire qui relève de leur compétence et il est encore plus difficile de garantir celle des produits franchissant les frontières. En ce qui concerne les produits biologiques importés, il a été constaté que des faiblesses affectaient également le système régissant les différents régimes d’importation.
    Un certain nombre de recommandations sont émises en vue de remédier aux faiblesses mises au jour dans le cadre de l’audit de la Cour, à savoir : les autorités compétentes dans les États membres devraient renforcer la supervision qu’elles exercent sur les organismes de contrôle; l'échange d'informations au sein des États membres, entre les États membres et la Commission, ainsi qu'entre États membres devrait être amélioré; les vérifications devraient être renforcées pour assurer que les opérateurs (tels que les producteurs, les transformateurs et les importateurs) satisfont aux exigences réglementaires en matière de traçabilité;  et la Commission devrait renforcer la surveillance qu'elle exerce sur les systèmes de contrôle des États membres en effectuant des visites d'audit ainsi qu'en collectant les données et les informations nécessaires et en faisant bon usage. En outre, et s'agissant des importations, la Commission devrait s’assurer que les pays figurant sur la liste des pays reconnus comme équivalents pour la production biologique fassent l’objet d’une supervision appropriée.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Le bio: la législation européenne
    Link Des faiblesses dans le système de contrôle


  15. Garantir l'accès des travailleurs humanitaires en RDC
    2012-06-27
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE, Archives

    Selon un récent rapport de la Commission européenne, la situation humanitaire des personnes déplacées dans les provinces de l'est de la République démocratique du Congo (RDC) est de plus en plus préoccupante. Depuis le 1er avril 2012, plus de 220 000 personnes ont été contraintes de fuir de chez elles pour sauver leur vie au Nord-Kivu. Kristalina Georgieva, commissaire européenne chargée de l'aide humanitaire et de la protection civile a dit à cet égard : « Les acteurs humanitaires ont atteint la limite absolue de leur capacité à répondre aux besoins des populations. J'adresse donc un appel pressant à tous les groupes armés pour qu'ils cessent les combats, épargnent les civils et garantissent l'accès des travailleurs humanitaires.»
    On compte à présent plus de 1,4 million de personnes déplacées dans l'est de la RDC et, au total, plus de 2 millions de personnes déplacées à l'intérieur du pays. Ces personnes ont été forcées de fuir de chez elles et d'abandonner leurs moyens de subsistance à cause des conflits en cours et ont besoin d'une aide humanitaire urgente pour survivre.

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus [EN]
    Link La RDC et l'UE
    Link RDC : Des fonds additionnels


  16. Un règlement concernant les produits chimiques dangereux
    2012-06-26
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE, Environnement

    Lors de la dernière réunion du Conseil Affaires générals, les ministres ont adopté un règlement concernant les exportations et importations de produits chimiques dangereux. Ce règlement remplace le règlement qui met en œuvre la convention de Rotterdam sur la procédure de consentement préalable en connaissance de cause (procédure PIC) applicable a certains produits chimiques et pesticides dangereux qui font l'objet d'un commerce international.
    Le nouveau règlement vise a encourager le partage des responsabilités et la coopération au niveau international afin de protéger la sante des personnes et l'environnement contre des dommages éventuels, ainsi qu'a contribuer a l'utilisation écologiquement rationnelle des produits chimique dangereux.

    Source : Conseil de l’UE

    Un règlement concernant les produits chimiques dangereux

    Lors de la dernière réunion du Conseil Affaires étrangères, les ministres ont adopté un règlement concernant les exportations et importations de produits chimiques dangereux. Ce règlement remplace le règlement (CE)

    qui met en œuvre la convention de Rotterdam sur la procédure de consentement

    préalable en connaissance de cause (procédure PIC) applicable a certains produits chimiques et pesticides dangereux qui font l'objet d'un commerce international.

    Le nouveau règlement vise a encourager le partage des responsabilités et la coopération au niveau international afin de protéger la sante des personnes et l'environnement contre des dommages éventuels, ainsi qu'a contribuer a l'utilisation écologiquement rationnelle des produits chimique dangereux.

    Source : Conseil de lUE


    Link En savoir plus
    Link Lire le Réglement
    Link Convention de Rotterdam


  17. Un oeil attentif à la crise financière de l’UE
    2012-06-26
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    La Banque mondiale (BM) indique que les pays d’Afrique australe seront durement touchés par toute nouvelle déterioration de la crise financière qui toucherait l’Union européenne ainsi que par un ralentissement économique de la Chine. Le tout dernier rapport économique mondial de la BM affirme que si la croissance mondiale s’affaiblit, le prix des matières premières pourrait diminuer affectant ainsi  les régions exportatrices de matières premières industrielles comme le métal et le coton ainsi que les économies qui vivent du tourisme.
    Elle ajoute qu’en situation de crise, la faiblesse des affluxs de capitaux, des versements et des apports d’aides pourrait donc se dégrader brusquement, ce qui pourrait dès lors compromettre la stabilité macroéconomique. À ce propos, Masimba Kuchera, de la coalition du Zimbabwé sur la dette et le développement, a déclaré que le manque de recettes d’exportations et de versements depuis l’Europe paralyserait le Zimbabwé.

    Source: Voa News


    Link En savoir plus [EN]
    Link Tout savoir sur Zimcodd
    Link L'UE et le Zimbabwé


  18. L’UNICEF accueille avec enthousiasme l’initiative de l’UE
    2012-06-26
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives

    Yoka Brandt, directrice générale adjointe d’UNICEF a récemment participé aux discussions européennes à Bruxelles abordant la gestion de la crise alimentaire qui touche le Sahel. Elle a accueilli avec enthousiasme une nouvelle initiative visant à renforcer la résilience de la région du Sahel afin de permettre d’aider la population à faire face à plus long terme aux chocs causés par la crise alimentaire.  « Nous sommes dans un contre la montre pour sauver des vies avant que la crise n’atteigne son paroxysme qui menacerait les vies de millions de personnes, cette initiative est donc plus que bienvenue », a-t-elle déclaré.  
    En 2012, l’UNICEF prévoit de prodiguer à 1,1 million d’enfants sahéliens âgés de moins de cinq ans souffrant de malnutrition aigüe sévère un traitement destiné à leur sauver la vie, et ce dans neuf pays du Sahel où, selon les estimations, 18 millions de personnes sont affectées par la sécheresse et la crise alimentaire.

    Source: Allafrica


    Link En savoir plus [EN]
    Link L'EU et l'UNICEF
    Link Beaucoup à faire malgré l’aide humanitaire


  19. Plan stratégique pour promouvoir le secteur de la pêche kittitien-et-névicien
    2012-06-26
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Suite à la 3e réunion des ministres ACP en charge de la pêche, sur le thème des « Partenariats pour le développement durable dans le secteur de la pêche dans les pays ACP » et lors de laquelle les ministres de la région ACP ont discuté des problèmes actuels liés à la pêche, Dr. Timothy Harris, le délégué de Saint-Kitts-et-Nevis a affirmé qu’il s’attendait à ce que sa région bénéficie des stratégies convenues pendant les discussions.
    « Cette réunion devrait avoir des retombées au profit de Saint-Kitts-et-Nevis, en particulier notre communauté de pêche puisque les stratégies fournissent un projet d’action de coopération entre les Etats membres ACP. Nous avons l’intention d’optimiser les opportunités afin d’augmenter la participation du personnel et des pêcheurs en formation avec les Etats d’Afrique, du Pacifique et des Caraïbes », a-t-il explique au journal The Observer.
    Il a conclu sur une note positive que la Fédération recevrait une assistance technique en aquaculture. L’aquaculture et les activités aquicoles incluent la culture en eau douce et en eau salée de populations de poissons, crustacés, mollusques et plantes aquatiques aux conditions de contrôle qui s’opposent à la pêche commerciale en libre parcours.   

    Source: The stkittsnevis observer


    Link En savoir plus [EN]
    Link Sommet sur la pêche au Fidji
    Link ACP Fish II


  20. Vers un agenda commercial alternatif
    2012-06-26
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Un nombre considérable d’activistes européens prônent une alternative radicale à l’agenda commercial de l’UE puisque le modèle commercial actuel fondé sur le néolibéralisme exacerbe les inégalités à travers l’Europe et les pays en développement. Selon l’Alternative Trade Mandate (mandat de commerce alternatif), même si les militants demandent depuis des années une justice commerciale, l’UE « poursuit ses politiques qui peuvent nuire tant aux citoyens qu’à la planète ». Cette semaine,  plusieurs organisations européennes ont lancé l’Alternative Trade Mandate Alliance, dans le but d’un remaniement complet de la politique commerciale de l’UE pour les deux prochaines années.  
    Dot Keet, analyste en développement et activiste pour le commerce à long terme sur le continent africain s’est exprimée lors de la cérémonie de lancement. Elle a déclaré que « les négociations commerciales de l’Europe n’étaient pas démocratiques et que les accords étaient injustes. Le régime commercial actuel alimente les crises alimentaire, économique et climatique auxquelles le monde et l’Europe sont confrontés. Dans ce contexte, les pays africains et leurs pays partenaires ne peuvent pas signer d’accords à long terme qui figent leurs politiques. En effet, ils ne peuvent pas prévoir à l’avance quelles politiques seront nécessaires pour gérer ces problèmes qui les menacent. La société civile africaine possède une longue histoire de mobilisation contre le régime commercial mondial inéquitable et contre les accords de libre échange proposés par l’Union (APE) mais il est important que la société civile européenne se renforce de plus en plus et permette à ses responsables politiques de se rendre compte qu’ils doivent prendre en considération des approches alternatives en commerce ainsi que dans les domaines politique, économique et environnemental.»

    Source: S2bnetwork


    Link En savoir plus [EN]
    Link Tout savoir sur DG Commerce
    Link Promouvoir les efforts d’intégration régionale


  21. Une opportunité manquée, mais pas un échec absolu
    2012-06-26
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Environnement, Politique ACP-UE, Développement rural

    Selon un communiqué de presse de l’ALDE, même si la Conférence des Nations Unies sur le Développement durable représente « une opportunité manquée, elle ne constitue pas un échec total ». L’accord décisif sur le développement durable qu’envisageait l’Union européenne n’a pas été atteint avec succès car les intérêts des uns et des autres « étaient trop éloignés les uns des autres. »   
    L’éradication de la pauvreté est de loin l’objectif politique le plus important pour plus de trois quarts de la planète. C’est ainsi que Gerben-Jan Gerbrandy, parlementaire européen a déclaré: « Avec d’une part, la priorité de l’Union européenne sur le développement durable et d’autre part, les pays en développement qui, eux, mettent l’accent sur l’inclusion sociale, Rio+20 s’est transformée en une véritable bataille entre les deux camps. Ces deux priorités ne peuvent cependant être atteintes que si chacun travaille main dans la main. »
    Un accord a été obtenu en ce qui concerne l’établissement des objectifs mondiaux de développement durable, ceux-ci seraient applicables aux pays développés ainsi qu’aux pays en développement et seraient complémentaires aux objectifs du millénaire pour le développement.

    Source: ALDE


    Link En savoir plus [EN]
    Link Le défi 'faim zéro'
    Link Déclaration conjointe de l’UE-ACP


  22. Le retrait des fonds affecte l’industrie sucrière au Fidji
    2012-06-25
    Catégorie(s) : Développement rural, Politique ACP-UE, Commerce ACP-UE

    Selon des informations publiés par le PACNEWS,  le groupe des pays ACP croit que le retrait des fonds pour la canne à sucre de la part de l’UE est en train d’affecter les gens qui travaillent dans le commerce de la canne à sucre au Fidji. Le Fidji est le seul pays du Pacifique qui a signé le protocole sur la canne à sucre et bénéficie de l’aide de l’UE pour la modernisation de son industrie sucrière après la perte des prix préférentiels en faveur de l’UE.
    Le Fidji bénéficie de ces fonds dans le cadre du Programme d’Accompagnement pour des Supports et Mesures. Le secrétaire général de l’ACP, le Dr Mohammed Chambas, a dit que le Fidji doit réinstaurer la démocratie s’il veut recevoir de l’aide de l’UE de nouveau. Il a ajouté qu’une mission d’observation de l’Assemblée Parlementaire Conjoint sera envoyée au Fidji en juillet afin d’analyser la situation.

    Source: The Fiji Times


    Link Read more
    Link Mesures d'accompagnement
    Link L'UE et les Fidji


  23. Les aides collectives de l'UE ont diminué
    2012-06-25
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE, Développement rural, Archives

    Dans une interview accordée à EurActiv, Eloise Todd, directrice du bureau bruxellois d'ONE, (une organisation de conseil et de lutte contre l’extrême pauvreté et les maladies évitables, notamment en Afrique), les aides collectives de l'UE ont diminué l’année dernière et l’Allemagne, la France et l’Italie sont responsables de 68 % de cette diminution. L’Espagne, les Pays-Bas, l’Autriche et la Grèce ont dépensé moins de 25 % du montant qu'ils avaient promis aux pays africains.

    Source: EurActiv


    Link Read more
    Link Rapport sur les fonds d'aide
    Link Tout savoir sur ONE



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Mme Isolina BOTO
Manager
Bureau du CTA/Bruxelles
39 rue Montoyer
1000 Bruxelles - Belgique
Tel: + 32 (0) 2 513 74 36; Fax: + 32 (0) 2 511 38 68
Courriel: boto@cta.int
Site Web: http://www.cta.int/
Blog de Bruxelles: http://bruxelles.cta.int/
Briefings de Bruxelles: http://bruxellesbriefings.net/

 

Rédacteur : Alejandra Morales (morales@cta.int)

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2011 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

1