Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Weblog du Bureau de Bruxelles
Septembre 2018
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 336]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 336]
Date d'envoi: 2012-09-24 12:05:24
Publication #: 148
Contenu:
CTA Newsletter
1

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [21/09/2012]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.

  1. Principaux évènements pour la semaine du 24/09 au 30/09/2012
  2. Notre invité vidéo: Fatouma Ali Bazi, Commission de l’Océan Indien
  3. Suivez en direct le webstream du prochain Briefing sur le développement
  4. Le vote du PE sur l’échéance de l’APE profite au Zimbabwe
  5. Le PIB ne reflète pas, à lui seul, le niveau de pauvreté
  6. Revitaliser le système commercial multilatéral
  7. La Commission PECH appelle à l'élimination de la pêche illicite
  8. Des règles plus claires sur le statut du pollen dans le miel
  9. Un corps de volontaires pour des opérations humanitaires
  10. M. Piebalgs discute de l'aide au développement avec le ministre malien
  11. L’APE pourrait priver la CAE d’une « véritable industrialisation »
  12. L’APE suscite le débat au 5ème Sommet UE-Afrique du Sud
  13. Bruxelles accueillera les Journées européennes du développement 2012
  14. La mise en œuvre de l’OMD 5 en Afrique gagne du terrain
  15. Debating Europe ouvre le débat sur la sécurité l’alimentaire
  16. Allemagne : augmentation des revenus du commerce équitable
  17. Mr. Chambas : « Le PE a fait preuve de sagesse politique »
  18. 5e sommet UE- Afrique du Sud : renforcer le partenariat stratégique
  19. Une bourse européenne pour les ONG de la Barbade
  20. Zimbabwe : le chemin du rétablissement
  21. L’UE conserve son soutien au Ghana
  22. Vers une politique plus durable en matière de pêche
  23. Un arrêt de la Cour européenne déclare que l’UE a déjà approuvé les OGM


  1. Principaux évènements pour la semaine du 24/09 au 30/09/2012
    2012-09-24
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural, Politique alimentaire, Politique ACP-UE

    Parlement européen
    -24 Septembre :  Commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie
    -19 Septembre :  Commission de la pêche
    Conseil des ministres
    - 24 Septembre : Conseil Agriculture et pêche (AGRI-FISH), (Bruxelles)
    - 24 Septembre : Conseil Affaires Générales (GAC) (Bruxelles)
    - 26 Septembre: COREPER I
    - 26 et 28 Septembre :  COREPER II
    Groupe ACP
    - 24 Septembre: Réunion de direction ACP     
    - 25 Septembre: Réunion Technique conjointe ACP-CE des experts sur le sucre
    - 26 Septembre: S/C Commerce et protocoles relatifs aux produits de base
    - 27 Septembre: Pacific ACP Trade officials
    - 28 Septembre: G/T  du Comité des ambassadeurs sur la préparation du 7eme Sommet ACP
    Recherche événements
    - 26 Septembre: Conférence  d’haut niveau sur le développement rural et l’agriculture durable (Lanarca)
    -27 Septembre : Briefing de Bruxelles sur le développement: Changement climatique, agriculture et sécurité alimentaire

    Vous pouvez également lire notre quotidien anglais « CTA Brussels Daily » (alimenté par Twitter) et nous suivre à travers notre nouveau group de Facebook CTABrussels ainsi que notre compte Twitter CTABruxelles pour recevoir les dernières informations UE-ACP.




  2. Notre invité vidéo: Fatouma Ali Bazi, Commission de l’Océan Indien
    2012-09-24
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE, Environnement

    Le Global Climate Change Alliance (GCCA) est une initiative de l’Union Européenne (UE) dans le but de renforcer le dialogue et la coopération, avec les pays en développement, sur le sujet du changement climatique. Le centre Borschette, situé à Bruxelles, a récemment rassemblé un large panel de partenaires, pour le « 2012 GCCA Global learning event ». La Commission de l’Océan Indien (COI), organisation intergouvernementale rejoint par les Seychelles, Madagascar, l’ile Maurice, les Comores et l’ile de la Réunion (France) pour renforcer une certaine coopération, a été invitée à cet évènement. Nous avons eu l’opportunité de rencontrer Fatouma Ali Bazi, Project Manager à la COI et intervenante, dans le passé, à un des briefings régionaux ACP. Elle nous a expliqué les principales priorités de la COI et les futurs projets, au niveau régional, en relation avec le changement climatique.


    Link Regarder la vidéo
    Link Global Climate Change Alliance
    Link Tout savoir sur la COI


  3. Suivez en direct le webstream du prochain Briefing sur le développement
    2012-09-24
    Catégorie(s) : Environnement, Politique alimentaire, Sécurité alimentaire, Développement rural, Archives

    Le prochain Briefing, intitulé «Changement climatique, agriculture et sécurité alimentaire : approches éprouvées et nouveaux investissements», se tiendra le 27 Septembre, 2012, et sera organisé par le CTA en collaboration avec le programme de recherche du CGIAR sur le changement climatique (CCAFS), l’agriculture et la sécurité alimentaire.
    Il portera sur des questions liées à l’agriculture et à la sécurité alimentaire dans un climat en pleine évolution et sur le renforcement de la résistance aux effets du changement climatique via l’agriculture. Il visera notamment : (i) à sensibiliser les pays ACP aux principaux défis du changement climatique pour l’agriculture ; (ii) à renforcer l’échange d’information et d’expertise sur des stratégies de développement d’une agriculture intelligente face au climat et sur les succès avérés ; et (iii) à faciliter le réseautage entre les partenaires de développement.
    Environ 120 décideurs ACP-UE, représentants des États membres de l’UE, groupes issus de la société civile, réseaux de recherche, acteurs de terrain dans le domaine du développement et organisations internationales basées à Bruxelles, assisteront au Briefing.

    Vous pouvez vous enregistrer en ligne sur le site bruxellesbriefings.net

    Vous pouvez suivre notre Briefing  à partir du live webstream ici.

    Posez-nous également vos questions sur l’événement sur Brussels.briefing@cta.int et sur @CTABrussels. Nous nous efforcerons de les intégrer au débat


    Link Webstream
    Link Briefings de Bruxelles
    Link Enregistrez-vous


  4. Le vote du PE sur l’échéance de l’APE profite au Zimbabwe
    2012-09-24
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Après le vote du Parlement européen la semaine dernière, les analystes ont salué le report de l’échéance pour la conclusion des APE entre l’UE et les pays ACP, permettant ainsi aux pays africains d’aligner leurs économies.
    S’agissant du Zimbabwe, l’expert commercial M. Gift Mugano a déclaré dans une interview accordée au quotidien The Herald que ce report « permettra à de nombreuses économies africaines, y compris le Zimbabwe, d’aligner leurs économies avec le nouvel ordre […]. L’échéance précédente (du 1er janvier 2013) était désastreuse car la plupart de nos économies sont très fragiles. Le Zimbabwe, par exemple, ne peut faire concurrence avec les acteurs régionaux […]. La décision de l’UE donnera certainement [au pays] un instrument vital pour aborder ses défis structurels », a-t-il ajouté.

    Source: All Africa


    Link En savoir plus [EN]
    Link Zimbabwe : le chemin du rétablissement
    Link Zimbabwe: Améliorer les échanges commerciaux


  5. Le PIB ne reflète pas, à lui seul, le niveau de pauvreté
    2012-09-21
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE, Archives, Développement rural

    Lors de la dernière réunion de la commission du développement du Parlement européen, les députés ont estimé que la sélection de pays pour une aide au développement bilatérale ne peut pas se faire uniquement sur base du revenu par habitant, tel que proposé par la Commission dans son projet de réforme de l'aide au développement. La Commission DEVE a donc demandé une approche plus large et souligne les défis liés à la pauvreté et aux inégalités dans les "pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure", qui perdraient l'aide bilatérale de l'UE selon le projet de la Commission.
    La commission parlementaire a adopté un ensemble d'amendements à la proposition de la Commission européenne sur l'instrument de coopération au développement (ICD), le plus grand instrument de financement externe de l'UE pour lequel l'Union a consacré 23,3 milliards d'euros pour la période 2014-2020.
    "Le Parlement européen veille à ce que l'accent soit mis sur les pays les plus pauvres et les groupes les plus vulnérables. À lui seul, le PIB ne reflète pas le niveau de pauvreté d'un pays. Il faut prendre en compte la progression des richesses", a déclaré le rapporteur, Thijs Berman.

    Source : Parlement européen  


    Link En savoir plus
    Link La proposition de la Commission
    Link Tout savoir sur ICD


  6. Revitaliser le système commercial multilatéral
    2012-09-21
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Selon des dernières informations par le service de presse de l’OMC, en raison du ralentissement de la croissance de la production mondiale, les économistes de l’OMC ont ramené leur prévision concernant l’expansion du commerce mondial de 3,7% à 2,5% pour 2012, ainsi que leur estimation pour 2013 de 5,6% à 4,5%.  A cet égard, M. Pascal Lamy a rappelé que dans un monde de plus en plus interdépendant, les chocs économiques dans une région peuvent rapidement s’étendre à d’autres régions .
    En parlant du system commercial multilatéral, M. Lamy a fait la déclaration suivante:  « Nous avons besoin d'un engagement renouvelé pour revitaliser le système commercial multilatéral qui peut rétablir la sécurité économique à un moment où elle est absolument nécessaire .»

    Source : OMC



    Link En savoir plus
    Link Statistiques du commerce internationale
    Link Le système commercial


  7. La Commission PECH appelle à l'élimination de la pêche illicite
    2012-09-21
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Lors de la dernière réunion de la Commission PECHE du Parlemente européen, les députés ont présenté un rapport sur la dimension extérieure de la politique commune de la pêche. Ils  plaident en faveur d'efforts au niveau mondial pour accélérer la lutte contre la pêche illégale.  Ils demandent également d'améliorer les accords avec les pays tiers pour permettre aux navires de l'UE de pêcher dans leurs eaux.
    La commission a appelé à l'élimination de la pêche illicite, non déclarée et non réglementée. L'UE doit mettre en place des partenariats efficaces avec des pays clés tels que les Etats-Unis, le Japon et la Chine, a-t-elle estimé. En matière d'accords de pêche bilatéraux avec les pays tiers, les députés ont affirmé que les navires de l'UE ne devaient pas être en compétition avec les pêcheurs locaux pour les mêmes ressources et ont accueilli favorablement l'intention de la Commission d'inclure une clause de sauvegarde en matière de droits de l'homme.
    Par ailleurs, ils ont souligné l'importance d'obtenir des données complètes et fiables de chaque pays sur le montant total de la pêche dans leurs eaux, afin d'éviter la surexploitation.

    Source : Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link Tout savoir sur la Commission PECH
    Link Pêche INN


  8. Des règles plus claires sur le statut du pollen dans le miel
    2012-09-21
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    La Commission européenne a récemment adopté une proposition visant à modifier la réglementation applicable au miel  afin de clarifier la véritable nature du pollen à la suite d’une décision préjudicielle de la Cour de justice de l’Union européenne. Conformément aux normes internationales de l'Organisation mondiale du commerce, ce texte définit le pollen comme un constituant naturel du miel et non comme un ingrédient.
    Fondant son interprétation sur la directive relative au miel, qui date de 2001, la Cour de justice avait qualifié le pollen d’ingrédient du miel, faisant valoir que le pollen se trouve dans le miel principalement en raison d’une intervention de l'apiculteur.
    Dans la proposition de la Commission, en revanche, le pollen est reconnu comme un constituant naturel et non comme un ingrédient, car il entre dans la ruche par l’effet de l'activité des abeilles et se trouve dans le miel indépendamment d’une éventuelle intervention de l’apiculteur. Par conséquent, le pollen étant considéré comme un constituant naturel du miel, les règles de l’Union en matière d’étiquetage qui exigent la présence d'une liste d'ingrédients ne s’appliqueraient pas.

    Source : Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link L’affaire
    Link Situation mondiale et européenne 1997-2005


  9. Un corps de volontaires pour des opérations humanitaires
    2012-09-20
    Catégorie(s) : Archives

    La Commission européenne dévoile son projet d'initiative globale qui permettra à quelque 10 000 personnes de se porter volontaires, de 2014 à 2020, pour des opérations humanitaires menées dans le monde entier. A cet égard, Mme Kristalina Georgieva, membre de la Commission chargée de la coopération internationale, de l'aide humanitaire et de la réaction aux crises, a déclaré :  «Cette initiative est une occasion unique d'adresser un signal positif en cette période de crise: grâce à leur action sur le terrain, les volontaires humanitaires de l'UE afficheront la solidarité de l'Europe en venant en aide aux populations qui en ont le plus besoin »
    L'initiative de l'UE pour un corps de volontaires tracera une voie pour les Européens désireux d'apporter un soutien concret là où une aide d'urgence s'impose. Le nombre de catastrophes d'origine naturelle et humaine survenues dans le monde a fortement augmenté ces dernières années, une tendance qui devrait malheureusement perdurer. Les organisations humanitaires ont donc un besoin accru de personnes bien préparées qui pourront les aider à soutenir les populations touchées par les catastrophes.

    Source: European Commission


    Link En savoir plus
    Link Volontaires au service de l'aide de l'UE
    Link L' aide humanitaire


  10. M. Piebalgs discute de l'aide au développement avec le ministre malien
    2012-09-20
    Catégorie(s) : Archives, Politique ACP-UE

    Selon le service de presse de la Commissione européenne, Andris Piebalgs, le Commissaire au Développement, a rencontré le Ministre Malien des Affaires Etrangères, M. Tiéman Coulibaly, lors de sa première visite officielle à Bruxelles en tant que Ministre. M. Tiéman, qui est président de l'UDD, l'Union pour la démocratie et le développement, et vice-président du FDR, le Front pour la démocratie et la République, la coalition qui s'était opposée au coup d'Etat du 22 Mars, est le nouveau chef de la diplomatie au Mali.
    A l'issue de cette rencontre, le Commissaire a souligné que  l'Union européenne est activement engagée auprès du Gouvernement d'union nationale du Mali pour soutenir la transition démocratique. Néanmoins, il a confirmé au ministre sa préoccupation quant à la situation dans le Nord du Mali.
    Il convient de rappeler que, suite au coup d'état du 22 mars 2012, la coopération au développement de l'Union européenne au Mali s’est limitée à des actions de soutien direct à la population, à la transition démocratique et l'aide humanitaire.
    « Nous avons également discuté de l'aide au développement accordée par l'UE au Mali. […]J'ai assuré au Ministre que nous sommes prêts à reprendre graduellement l'aide au regard de l'évolution du contexte de sortie de crise et de manière à accompagner la mise en œuvre d'une feuille de route consensuelle et d'un calendrier pour l'organisation des élections. Dans le cadre de l'actuelle crise alimentaire qui touche le Sahel, l'Union européenne a accordé €15 million additionnels au Mali pour venir en aide aux populations vulnérables en partenariat avec le Programme Alimentaire Mondial (PAM). Cette mesure s'ajoute aux autres actions financées par l'UE via ses fonds d'aide au développement et humanitaire, pour un montant total de plus de €50 million. »

    Source : CTA/Commissione européenne



    Link En savoir plus
    Link Mali : l’UE suspend l’aide au développement
    Link Relations de l'UE avec le Mali


  11. L’APE pourrait priver la CAE d’une « véritable industrialisation »
    2012-09-20
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE, Commerce ACP-UE

    Une fois encore, Benjamin Mkapa, président du South Centre, a tenu à rappeler que la signature d’un accord de partenariat économique (APE) par la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE) pourrait empêcher les pays qui la composent de devenir des nations industrialisées. « Si nous signons l’APE et que d’autres sous-régions nous emboîtent le pas, nous renoncerions à la meilleure chance qui se présente à nous d’embrasser une véritable industrialisation », a-t-il affirmé dans un discours d’ouverture.  
    Dans une optique assez proche du Professeur Chukwuma Soludo, ancien gouverneur de la Banque centrale du Nigeria, qui a déclaré que les APE auraient des conséquences défavorables pour l’Afrique, M. Mkapa rappelle que les pays moins avancés et en développement doivent toujours se demander si les accords commerciaux vont aider à augmenter la production intérieure, encourager la diversification et l’industrialisation, promouvoir la sécurité alimentaire, fournir un emploi de qualité et un soutien à la transition d’une région exportant pour l’essentiel des ressources naturelles brutes, à l’exportation de produits plus sophistiqués.

    Source: Observer/CTA


    Link En savoir plus [EN]
    Link Tout savoir sur CAE
    Link Une nouvelle note sur les APE et l’intégration africaine


  12. L’APE suscite le débat au 5ème Sommet UE-Afrique du Sud
    2012-09-20
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    Comme nous l’avons signalé plus tôt cette semaine, les dirigeants présents au 5ème Sommet Union européenne-Afrique du Sud se sont rencontrés pour discuter d’une série de questions clés telles que la situation économique mondiale, le changement climatique, le commerce, la coopération au développement, et la paix et la sécurité en Afrique et au Moyen-Orient. Cependant, les discussions se sont beaucoup concentrées sur les négociations d’APE. Plus particulièrement, Jacob Zuma, le président d’Afrique du Sud, a exhorté les dirigeants de l’UE à sortir de l’impasse actuelle avec les 15 nations de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC). « Plusieurs questions clés dans les négociations d’APE doivent encore être résolues », a-t-il souligné.
    M. Zuma a appelé l’UE à plus de compréhension et de flexibilité, puisque selon lui la situation actuelle de l’APE est « en effet intenable ». Du côté de l’UE, le président de la Commission européenne, Jose Manuel Barroso, a déclaré que l’Afrique du Sud était sincèrement engagée à parvenir à un accord. Les deux parties semblent espérer une avancée lors du prochain cycle de négociations, qui devrait avoir lieu plus tard cette année.
    L’UE est le plus gros partenaire commercial de l’Afrique du Sud – représentant près d’un tiers des échanges commerciaux du pays en 2010 – et également son principal bailleur de fonds, fournissant près de 70 pour cent de l’aide, qui représente l’enveloppe financière bilatérale la plus importante de l’UE.

    Source: CTA/Brecoder


    Link En savoir plus [EN]
    Link Tout savoir sur SADC
    Link 5e sommet UE- Afrique du Sud


  13. Bruxelles accueillera les Journées européennes du développement 2012
    2012-09-19

    Bruxelles accueillera en octobre prochain les Journées européennes du développement 2012 (EDD12).  Ces deux journées (16 et 17 octobre) seront consacrées à l’agriculture durable, à la sécurité alimentaire, à la résilience, à la croissance inclusive et à l’engagement du secteur privé dans le développement international.
    D’après un article de DEVEX, l’EDD12 intervient à un moment décisif pour le financement extérieur de l’UE. Les ministres européens discutent actuellement du prochain budget du bloc régional, et certains ont suggéré une réduction de l’aide compte tenu de la crise dans la zone euro. L’Union européenne et ses 27 États membres représentent le plus gros bailleur de fonds du monde, offrant plus de la moitié de toute l’aide publique au développement.
    Dans une interview exclusive accordée au site de développement international, M. Piebalgs réaffirme pourquoi l’Union européenne doit tenir sa promesse d’atteindre l’objectif de financement de l’aide convenu au niveau international de 0,7 pour cent du revenu national brut d’ici 2015. Par ailleurs, il donne un aperçu de ce qui attend les délégués à ces journées européennes du développement et fait part de quelques-unes des personnalités qui seront présentes à l’événement.

    Source: DEVEX


    Link En savoir plus [EN]
    Link Tout savoir sur les JED
    Link Andris Piebalgs


  14. La mise en œuvre de l’OMD 5 en Afrique gagne du terrain
    2012-09-19
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE, Archives

    D’après un article de la Ghana News Agency, Nicholas Westcott, directeur général du Service européen pour l’action extérieure (SEAE) pour l’Afrique, a souligné que la pauvreté recule en Afrique et que la mise en œuvre de l’Objectif du millénaire pour le développement 5 gagne du terrain. S’agissant de la coopération UE-Ghana, M. Westcott a déclaré que les deux parties établissaient une relation commerciale dynamique.
    M. Westcott a fait ces déclarations dans le cadre d’un programme d’interaction sur notre weblog de la semaine dernière – « Africa and the EU: Moving Forward or Time for Change » (L’Afrique et l’UE : aller de l’avant ou changer), organisé par la délégation de l’UE à Accra.
    En outre, il a rappelé que l’UE encourageait les pays africains à promouvoir trois politiques, à savoir la coopération économique, politique et diplomatique avec l’UE et le monde dans son ensemble.

    Source: Ghana News Agency



    Link En savoir plus [EN]
    Link L’Objectif 5
    Link L’UE conserve son soutien au Ghana


  15. Debating Europe ouvre le débat sur la sécurité l’alimentaire
    2012-09-19
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Développement rural, Archives

    Quelques semaines avant le lancement des Journées européennes du développement 2012, Debating Europe tente de sensibiliser le public à la sécurité alimentaire. La plate-forme, qui entend susciter le plus d’échanges de points de vue possible entre lecteurs et experts, pose la question : « Comment pouvons-nous offrir une meilleure sécurité alimentaire à ceux qui ont faim dans le monde ? Les nouvelles technologies peuvent-elles nous aider à produire de la nourriture plus efficacement? Ou devons-nous arrêter de gaspiller autant de nourriture, et essayer d’être plus rationnels et efficaces dans la manière dont nous consommons ? »
    Debating Europe collectera les commentaires et les présentera aux décideurs politiques et experts afin de recueillir leurs réactions.

    Source: Debating Europe


    Link En savoir plus [EN]
    Link Briefing sur la crise alimentaire
    Link Tout savour sur les EDD


  16. Allemagne : augmentation des revenus du commerce équitable
    2012-09-19
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Suite à l’engagement du commerce et de l’industrie, et à la faveur d'une prise de conscience des consommateurs, le premier semestre de 2012 a vu une croissance du chiffre d’affaire de 35%, comparé au premier semestre de 2011. Les consommateurs allemands ont acheté pour près de 250 millions d’euros en produits équitables.
    La diversification croissante de l’assortiment, principalement grâce à l’augmentation des marques maisons labellisées commerce équitable et au grand nombre de points de vente en Allemagne (36.000) contribuent à cette réussite. « La réussite économique est le cadeau d’anniversaire que les consommateurs font aux organisations de producteurs en Afrique, Asie et Amérique latine, » a dit le manager de Transfair, Dieter Overath.
    La principale croissance est perçue dans les domaines du café, des fleurs et des bananes, explique Transfair. Les ventes de roses équitables ont atteint les 130 millions de roses – une augmentation de 221 pour cent. Les ventes de bananes équitables ont augmenté d’environ 53 pour cent à 8.200 tonnes et celles du café ont atteint 4.700 tonnes ces six derniers mois, soit une croissance de neuf pour cent.

    Source: Fresh Plaza


    Link En savoir plus [EN]
    Link L'UE et le commerce equitable
    Link Délices du commerce équitable


  17. Mr. Chambas : « Le PE a fait preuve de sagesse politique »
    2012-09-18
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Politique ACP-UE

    Suite au vote du Parlement européen sur le règlement 1528/2007 relatif à l'accès au marché, qui s’est tenu la semaine dernière,  le Secrétaire général du Groupe ACP, Dr Mohamed Ibn Chambas a dit que « le PE a fait preuve de sagesse politique en prenant la décision de prolonger  jusqu'au 1er janvier 2016 la période de négociation des APE. »
    Mr. Chambas observe que le délai supplémentaire de deux ans «est de nature à favoriser l'instauration d'un environnement plus serein pour adopter des décisions équitables et bénéfiques pour toutes les parties. »
    Néanmoins, le Secrétaire général du Groupe ACP espère que la Commission répondra à cet appel, de façon à permettre le règlement des questions litigieuses en instance d'ici à 2016.

    Source : ACP/ CTA


    Link En savoir plus [EN]
    Link Deux années supplémentaires pour négocier les APE
    Link Les APE et l'intégration régionale africaine


  18. 5e sommet UE- Afrique du Sud : renforcer le partenariat stratégique
    2012-09-18
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    Comme nous avons informé nos lecteurs la semaine dernière,  le 5e sommet Union européenne-Afrique du Sud a lieu à Bruxelles cette semaine. Le sommet a l’objectif de renforcer le partenariat stratégique entre l'UE et l'Afrique du Sud et d'examiner un certain nombre de dossiers clés dont la situation économique mondiale, le changement climatique, le commerce, la coopération au développement, ainsi que les questions de paix et de sécurité en Afrique et au Proche-Orient.
    Selon le service de presse de la Commission européenne (CE),  l'UE sera représentée par MM. Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, et José Manuel Barroso, président de la CE. La République d'Afrique du Sud sera représentée par son président, M. Jacob Zuma.
    Assisteront également au sommet, du côté européen, le commissaire chargé du commerce, Karel De Gucht, le commissaire chargé du développement, Andris Piebalgs, et la commissaire chargée de la recherche, de l’innovation et de la science, Máire Geoghegan-Quinn. Du côté sud-africain, le président Zuma sera accompagné du ministre des affaires étrangères, M. Nkoana-Mashabane, et des ministres du commerce, des finances, des sciences et de la technologie, de l'énergie et des transports.
    Avant la réunion, Herman Van Rompuy a fait la déclaration suivante :   «Le sommet arrive à un moment crucial où des initiatives courageuses s'imposent pour accélérer le redressement de l'économie mondiale et consolider notre partenariat afin de stimuler la croissance et l'emploi. Je me réjouis des importants entretiens que nous allons avoir avec le président Zuma au sujet de la manière d'assurer un leadership commun et de renforcer notre partenariat en matière de paix et de sécurité. Nous partageons la responsabilité conjointe d'aider la Somalie et le Sahel à parvenir à une paix et à un développement durables et de briser la spirale de la violence et de la répression en Syrie. De plus, nous voulons renforcer la coopération dans la lutte contre la piraterie, un fléau qui touche à la fois l'Afrique du Sud et l'Union européenne.»

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus [EN]
    Link Le partenariat stratégique
    Link L’AdS prête à saisir de nouvelles opportunités


  19. Une bourse européenne pour les ONG de la Barbade
    2012-09-18
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE, Développement rural

    Jusqu’à dix organisations non gouvernementales (ONG) de la Barbade auront l’opportunité de soumettre leur candidature en vue de recevoir une bourse visant le renforcement des droits de l’homme et le développement des ressources humaines.
    Lors d’une conférence de presse qui a eu lieu cette semaine au siège de la délégation européenne, le chef par intérim de cette délégation, Claude Bochu, a fait savoir que le plan actuel deviendrait le programme phare du Panel Barbade-UE-intervenants non étatiques tout en cherchant à habiliter quelque 10 ONG dans la région de la Barbade en vue de travailler aux droits de l’homme et à la protection des ressources humaines.
    Le diplomate de l’UE a déclaré que la délégation savait qu’à la Barbade, bon nombre d’organisations d’intervenants non étatiques étaient avant tout volontaires et que dès lors on estimait que l’UE pourrait fournir un soutien en vue d’aider ces organisations à remplir leurs mandats respectifs.

    Source: Barbados advocate


    Link En savoir plus [EN]
    Link L'UE et la Barbade
    Link La Barbade et l’UE évaluent le portefeuille du FED


  20. Zimbabwe : le chemin du rétablissement
    2012-09-18
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    Lorsque la crise humanitaire du Zimbabwe était à son apogée en 2002, 7 millions de personnes avaient besoin d’une aide alimentaire. Une décennie plus tard, le nombre de personnes dans le besoin est retombé à un million, même si ce nombre pourrait à nouveau augmenter de 600.000 en 2013. Malgré tout, deux des principaux donateurs du pays, l’Union européenne et les Etats-Unis, et leur partenaire de mise en œuvre les Nations Unies, disent du Zimbabwe que le pays est en voie de se rétablir et de se développer. L’UE a annoncé la réduction de son aide humanitaire.
    La décision ne devrait pas étonner, a estimé l’Office d’aide humanitaire de la Commission européenne (ECHO). Le département « a progressivement réduit » les fonds alloués au Zimbabwe, passant d’environ 18,9 millions USD en 2010 à approximativement 12,6 millions USD en 2011, puis à environ 6,3 millions USD en 2012, a expliqué David Sharrock, porte-parole de la Commission européenne pour la Coopération internationale, l'Aide humanitaire et la Réaction aux crises.

    Source: All Africa


    Link En savoir plus [EN]
    Link Petit espoir de changement d’opinion de l’UE
    Link Le Zimbabwe réengage le dialogue avec l’UE


  21. L’UE conserve son soutien au Ghana
    2012-09-18
    Catégorie(s) : Politique ACP-UE

    L’UE poursuivra son soutien au Ghana. Même si le Ghana a dorénavant le statut de pays à revenu moyen, l’Union poursuivra son aide au développement pour ce pays. Actuellement, l’UE élabore le 11e Fonds européens de développement.
    Dr Nicholas Westcott, Administrateur délégué pour l’Afrique, Service Européen de l’Action Extérieure (SEAE), a communiqué ceci lors d’une conférence à Accra, jeudi dernier. Le thème était le suivant : ‘Afrique et UE : Aller de l’avant ou changer ?’.
    Y participaient certains membres du monde des affaires et de la communauté européenne, des représentants d’organisations de la société civile ainsi que des diplomates.
    M. Nicholas, qui a abordé une large gamme de sujets tels que le partenariat économique, la stabilité politique, la paix et la sécurité, et les troubles dans la région du Sahel – a félicité l’Afrique pour ses réalisations économiques.
    « Le rythme du changement en Afrique s’accélère. Pour la moyenne continentale, la croissance a grimpé ces dix dernières années à 5% ou plus, ponctuée de certains taux spectaculaires, comme les 14 % du Ghana l’an dernier, » a-t-il déclaré.


    Source: Ghana Gov


    Link En savoir plus
    Link Octroi d’un financement supplémentaire au Ghana
    Link L'UE et le Ghana


  22. Vers une politique plus durable en matière de pêche
    2012-09-18
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Il y a peu, le Parlement européen a approuvé un rapport sur l’exploitation durable des ressources de pêche. Nils Torvalds a repris le rapport de son prédécesseur, l’actuel ministre finlandais de la Défense Carl Haglund. Il fait partie d’une série de six rapports formant le package législatif sur la réforme de la politique commune de la pêche.
    Evoquant la surpêche, M. Torvalds a souligné qu’il s’agissait du « plus grand problème de la politique actuelle en matière de pêche. Deux tiers des stocks de poisson en Europe sont surpêchés, aboutissant à une diminution des prises annuelles de 1,5 million de tonnes et une perte de 130 000 emplois ces dix dernières années. Ne pas pêcher des quantités plus importantes que la nature ne peut produire est une question de bon sens. Malheureusement, l’Europe actuelle ne prend pas ce bon sens au sérieux ».

    Source: ALDE


    Link En savoir plus
    Link Une politique européenne de la pêche durable
    Link Priorités de la PCP débattues


  23. Un arrêt de la Cour européenne déclare que l’UE a déjà approuvé les OGM
    2012-09-18
    Catégorie(s) : Développement rural

    La semaine dernière, un arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne a constaté que les organismes génétiquement modifiés ne peuvent être soumis aux autorisations individuelles des Etats étant donné que l’UE a d’ores et déjà approuvé leur consommation et commercialisation.
    « Le manque de règlementations nationales en vue de garantir la « coexistence » de cultures modifiées, biologiques et conventionnelles n’autorise pas les Etats membres européens à interdire les culture biotechnologiques en général, » a écrit la Cour, selon Bloomberg.
    L’affaire portée devant la Cour européenne opposait Pioneer Hi-Bred Italia Srl et le ministère italien de l’Agriculture.

    Source: Greenbio


    Link En savoir plus [EN]
    Link Les OGM
    Link Les OGM et la feuille de route en discussion



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Mme Isolina BOTO
Manager
Bureau du CTA/Bruxelles
39 rue Montoyer
1000 Bruxelles - Belgique
Tel: + 32 (0) 2 513 74 36; Fax: + 32 (0) 2 511 38 68
Courriel: boto@cta.int
Site Web: http://www.cta.int/
Blog de Bruxelles: http://bruxelles.cta.int/
Briefings de Bruxelles: http://bruxellesbriefings.net/

Rédacteur: Alejandra Morales(morales@cta.int)

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2011 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

1