Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Weblog du Bureau de Bruxelles
Décembre 2018
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

[CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 343]
Sujet: [CTA - Bulletin du Bureau de Bruxelles N° 343]
Date d'envoi: 2012-11-13 17:50:17
Publication #: 158
Contenu:
CTA Newsletter
1

 

Ce blog partage des informations clé sur les programmes et évènements
ACP-UE à Bruxelles importants pour le développement agricole et rural des pays ACP.


Date : [12/11/2012]
Bulletin du Bureau de Liaison du CTA à Bruxelles

Principaux évènements de la semaine.

 

  1. Principaux événements pour la semaine du 12/11/2012 - 18/11/2012
  2. Notre invité vidéo: Tony Simons, Directeur général du World Agroforestry Centre (ICRAF)
  3. La Commission compte augmenter les réserves de sucre
  4. Projection du film: Les moissons du futur
  5. L’UE concède 6 millions € en aide d’urgence aux Caraïbes après l’ouragan Sandy
  6. Les petits agriculteurs n’ont pas de temps face au changement climatique
  7. Léger repli de l’indice FAO des prix alimentaires en octobre
  8. Transformer les petites exploitations en entreprises florissantes
  9. Le FIDA soutient les efforts de la CAE vers l’autonomie alimentaire
  10. Les retards de la réforme de la PAC pourraient affecter le financement agro-environnemental
  11. Les législateurs de la réunion de l’APE se penchent sur des projets de lois modèles
  12. Les participants discutent de l’avenir du statut d’entrepreneurs des petits agriculteurs
  13. Accord sur le financement conjoint de projets de recherche entre l'Europe et l'Afrique
  14. Sommet sur le climat : l’UE et le monde doivent être plus ambitieux
  15. La réglementation en matière de pêche du Swaziland est obsolète
  16. Les États membres et la Commission doivent mieux gérer les dépenses
  17. La crise alimentaire affaiblit l’agriculture aux Caraïbes
  18. La FAO et le gouvernement haïtien ont besoin d'aide pour le secteur agricole d’Haïti
  19. La Royal Society et le ministère britannique pour le DFID créent un fonds pour la recherche en Afrique
  20. L'UE consacrera € 158 millions aux projets de développement en Somalie
  21. Renforcer la présence des femmes dans les conseils d’administration
  22. Les femmes, gardiennes principales de la diversité du bétail
  23. Les coopératives, des alliés de taille dans la lutte contre la faim
  24. Progrès mitigés dans les accords commerciaux ACP-UE


  1. Principaux événements pour la semaine du 12/11/2012 - 18/11/2012
    2012-11-12
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Archives, Pêche Régionale, Environnement, Efficacité Aide, Commerce ACP-UE, Développement rural, Politique alimentaire, Politique ACP-UE

    Parlement Européen
    - 12 Novembre: Commission de l'Environnement, de la Santé Publique et Sécurité Alimentaire
    - 12 & 15 Novembre: Commission des Affaires étrangères

     

    Groupe ACP
    - 12 Novembre: Comité des Ambassadeurs du groupe de travail sur la préparation du 7ème Sommet ACP
    - 13 Novembre: Groupe de travail sur les Bananes
    - 13 - 16 Novembre: Comité des Ambassadeurs


    Vous pouvez également lire notre quotidien anglais « CTA Brussels Daily » (alimenté par Twitter) et nous suivre à travers notre nouveau group de Facebook CTABrussels ainsi que notre compte Twitter CTABruxelles pour recevoir les dernières informations UE-ACP.




  2. Notre invité vidéo: Tony Simons, Directeur général du World Agroforestry Centre (ICRAF)
    2012-11-12
    Catégorie(s) : Développement rural, Environnement

    Lors du 29e Briefing de Bruxelles pour le développement sur le changement climatique, l'agriculture et la sécurité alimentaire, nous nous sommes entretenus avec Tony Simons, directeur général du World Agroforestry Centre (ICRAF) au Kenya, à propos des paysages tenant compte du climat et des objectifs de l’agriculture intelligente face au climat.
    La mission d'ICRAF est de générer des connaissances scientifiques sur les divers rôles qui jouent les arbres dans les paysages agricoles, et d'utiliser ses recherches pour faire progresser les politiques et les pratiques qui profitent aux pauvres et à l'environnement.


    Link Voir la vidéo
    Link Apprendre plus sur World Agroforestry Centre [EN]
    Link Agriculture intelligente face au clima


  3. La Commission compte augmenter les réserves de sucre
    2012-11-12
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Sécurité alimentaire

    La Commission européenne envisage de proposer des mesures afin d'accroître l'approvisionnement en sucre de l'UE pour contrer la baisse des réserves et un écart grandissant entre les prix nationaux et mondiaux. La Commission cherche à accroître l'approvisionnement d'un montant total de 1,2 millions de tonnes grâce à une combinaison des importations des sucre brut de canne à droits réduits et des ventes de sucre de betterave domestique produite en excès des quotas de production nationaux.
    L'annonce a suivi des mesures similaires l'an dernier, lorsque les prix mondiaux élevés restreignaient les importations de l'UE et ont conduit à des pénuries de sucre dans plusieurs Etats membres. L'exécutif européen a également approuvé l'exportation d'un 700.000 tonnes supplémentaires de hors-quota de sucre pour la campagne 2012/13 en cours, ce qui porte les exportations totales à 1,35 million de tonnes - juste dans la limite de 1.370.000 tonnes imposée par l'Organisation mondiale du commerce.

    Source: EurActiv


    Link En savoir plus [EN]
    Link UE-ACP Protocole sur le Sucre
    Link Les Quotas de Sucre et les Dépenses Agricoles de l'UE


  4. Projection du film: Les moissons du futur
    2012-11-08
    Catégorie(s) : Environnement, Développement rural, Sécurité alimentaire

    Les moissons du futur est le dernier documentaire de Marie-Monique Robin. Elle présente ainsi le dernier volet de sa trilogie après Le monde selon Monsanto (2008) et Notre poison quotidien (2011). Mme Robin montre qu'il est possible de lutter contre la crise alimentaire ainsi que contre les crises environnementales et climatiques. La projection du film a été organisé le 8 Octobre 2012, par SOS Faim au Parlement Européen avec le soutien de trois députés: Charles Goerens (ALDE), Mariya Gabriel (PPE) et Bart Staes (Verts).
    Accorder la priorité et soutenir les petits agriculteurs doivent être au cœur des futures politiques qui visent à aborder des questions de l'énergie, du climat, de la pauvreté et la biodiversité. En explorant pratiques agro-écologiques de différents continents, le film démontre qu'un autre type d'agriculture est possible et explique comment réexaminer les pratiques des agriculteurs et repenser le l'organisation et la gestion de la chaîne alimentaire afin de pouvoir faire face aux défis les plus importants de notre époque.


    Source: CTA


    Link En savoir plus [EN]
    Link En savoir plus sur SOS Faim
    Link Resserrer les liens


  5. L’UE concède 6 millions € en aide d’urgence aux Caraïbes après l’ouragan Sandy
    2012-11-08
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Efficacité Aide

    Face aux graves dégâts causés par l’ouragan Sandy, l’Union européenne a débloqué 6 millions € en aide immédiate aux populations les plus vulnérables gravement affectées dans les Caraïbes. Cuba et Haïti sont les pays les plus touchés, avec 3 et 1,5 millions de personnes affectées respectivement. La République dominicaine et la Jamaïque ont également subi des dégâts importants.
    Les cultures et les récoltes sont dévastées et l’on craint pour la sécurité alimentaire. Les maisons et les infrastructures ont été détruites. Les priorités immédiates sont l’accès à l’alimentation et à une eau sûre afin d’éviter les maladies hydriques et, dans les pays affectés par le choléra, de juguler les épidémies. Un soutien conséquent est également nécessaire pour la reconstruction des abris et des infrastructures de base.  
    Le financement d’urgence de la Commission européenne permettra d’aider immédiatement les populations affectées par l’ouragan Sandy en Haïti et à Cuba : approvisionnement en nourriture et en fournitures domestiques de base et réparation des maisons et des services d’approvisionnement en eau. Ce financement de 6 millions € sera également utilisé pour réhabiliter l’agriculture locale en fournissant aux agriculteurs des semences et des outils.


    Source : Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link Intervention humanitaire de la CE dans les Caraïbes [EN]
    Link Jamaïque négocie 13 miJamaïque négocie 13 M $ pour avec l'UE [EN]


  6. Les petits agriculteurs n’ont pas de temps face au changement climatique
    2012-11-08
    Catégorie(s) : Environnement, Développement rural, Sécurité alimentaire

    La vitesse et l'intensité du changement environnemental évoluent plus rapidement que les capacités des petits agriculteurs à gérer les effets d'un climat variable. Les pertes et les dégâts causés par un climat extrême continuent à augmenter alors que les sécheresses, les inondations et les tempêtes tropicales deviennent de plus en plus imprévisibles.
    Par conséquent, de plus en plus souvent, les mauvaises récoltes et les pertes de bétail entraînent des pertes économiques, font augmenter les prix alimentaires et nuisent à la sécurité alimentaire dans certaines parties d’Afrique subsaharienne, d’Asie et d’autres régions. Parallèlement, les subsistances rurales sont menacées par les effets latents du stress hydrique, la dégradation des terres et la perte de biodiversité. Pour devenir résistants à ces dangers, les petits agriculteurs ont besoin de technologies et de financements leur permettant d’améliorer la production et de réduire les risques climatiques.
    Le nouveau programme pour l’adaptation des petits agriculteurs (ASAP) du FIDA vise à aider 8 millions d'habitants des zones rurales à mieux résister aux impacts du changement climatique. Le programme est un outil de développement et d’intégration de la résistance au changement climatique dans le financement d’environ un milliard d’USD du FIDA par an dans de nouveaux investissements.  L’ASAP représente un effort renouvelé et concerté pour faire face aux questions liées au changement climatique dans le développement rural et réduire les risques et les chocs pour ainsi diminuer la pauvreté rurale.

    Source : FIDA


    Link En savoir plus [EN]
    Link En savoir plus sur l'ASAP [EN]
    Link Développant la résilience des petits cultivateurs [EN]


  7. Léger repli de l’indice FAO des prix alimentaires en octobre
    2012-11-08
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire

    L'indice FAO des prix des denrées alimentaires s'est contracté d'un pour cent en octobre 2012 et les prix alimentaires pour les dix premiers mois de l'année sont en moyenne inférieurs de huit pour cent par rapport à leurs niveaux de la même période de l'année dernière.
    L'indice s'est replié à 213 points soit deux points de moins que son niveau révisé de septembre 2012. Ce recul est attribuable en grande partie à la baisse des prix internationaux des céréales et des huiles et graisses, qui ont largement contrebalancé l'augmentation des prix du sucre et des produits laitiers.
    Perspectives de l'alimentation, bulletin semestriel de la FAO, publié également aujourd'hui, fait observer que la baisse des prix internationaux et des taux du fret, ainsi que le repli des achats de céréales, pourraient faire baisser la facture mondiale des importations alimentaires en 2012. Selon les prévisions, celle-ci devrait atteindre 1,14 trillion de dollars, soit 10 pour cent de moins que son niveau record de l'an dernier.

    Source: FAO


    Link En savoir plus
    Link Indice des prix des produits alimentaires
    Link Volatilité des prix alimentaires


  8. Transformer les petites exploitations en entreprises florissantes
    2012-11-08
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Développement rural

    Le changement climatique, l’urbanisation et la croissance démographique constituent un environnement difficile pour la production alimentaire. On estime à 500 millions le nombre de petits producteurs agricoles dans le monde, voire 800 millions selon certaines estimations. Ces agriculteurs joueront un rôle important face à des défis grandissants, en s’appuyant sur des modèles entrepreneuriaux de plus en plus sophistiqués.
    Alors que les délégués du monde entier se réunissent à Addis-Abeba pour la conférence « Resserrer les liens : Chaînes de valeur pour transformer l’agriculture de petite échelle », un consensus émerge sur la nécessité de faire évoluer les mentalités vers une agriculture considérée comme une source d'opportunités.
    La gestion financière, le marketing et la gestion d’entreprises sont des compétences nécessaires. De nouveaux partenariats sont essentiels afin de renforcer les modèles entrepreneuriaux des petits agriculteurs. Les ONG, souvent considérées comme des agents du secteur public, fournissent de plus en plus des services de gestion d’entreprises à travers des programmes de coaching, ainsi que des formations simplifiées et pertinentes.  Une série d'acteurs du secteur privé émergent pour apporter des conseils sur la gestion d’entreprises. Les grandes entreprises doivent également modifier leur vision de la place des petits agriculteurs dans la chaîne de production.

    Source : This is Africa


    Link En savoir plus [EN]
    Link Les petits agriculteurs peuvent résoudre le problème alimentaire dans le monde
    Link Les petits producteurs sont essentielles pour le développement de l'Afrique


  9. Le FIDA soutient les efforts de la CAE vers l’autonomie alimentaire
    2012-11-08
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire

    M Kanayo Nwanze, président du Fonds international pour le développement de l’agriculture (FIDA) basé à Rome, a affirmé un plein soutien à la Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) dans ses efforts de lutte contre la famine et vers l'autonomie alimentaire. Le président du FIDA a déclaré de la CAE sera au sommet de son agenda en 2013 et que les responsables les plus éminents seraient déployés afin de débattre de la coopération dans la révision de la production alimentaire de la région.
    Un plan d’action quinquennal a été adopté plus tôt cette année par le 9e sommet extraordinaire des chefs d’État de la CAE, l’organe supérieur de prise de décision. Le plan d’action vise à augmenter significativement la production de biens stratégiques pour la sécurité alimentaire en fournissant un accès aux intrants et en promouvant la production transnationale dans la région. La CAE établit également un système d’alerte précoce pour contrôler les pénuries alimentaires.


    Source : Communauté d'Afrique de l'Est


    Link En savoir plus [EN]
    Link Ministres de la CAE cherchent à améliorer la sécurité alimentaire [EN]
    Link Le commerce entre l'UE et la CAE [EN]


  10. Les retards de la réforme de la PAC pourraient affecter le financement agro-environnemental
    2012-11-08
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE, Politique ACP-UE, Développement rural

    Il faudra probablement attendre l’an prochain pour parvenir à un accord final sur la politique agricole commune (PAC), les parlementaires européens ayant retardé de trois mois le vote sur la politique. Ce retard exclut presque inévitablement l’entrée en vigueur d’un nouveau régime en 2014, comme proposé à l’origine par la Commission européenne, ce qui pourrait avoir des implications majeures pour les agriculteurs dont les systèmes agro-environnementaux expireront en 2014.
    Après les vacances parlementaires, la Commission agriculture du Parlement européen a établi un planning prévoyant un vote sur le paquet de réformes de la PAC en novembre, retardé aux 23 et 24 janvier. Le vote plénier du PE ne devrait pas avoir lieu avant mars. Ce n’est qu’à ce moment que les négociations finales entre les parlementaires européens, les ministres de l’UE et la Commission européenne débuteront, certaines sources bruxelloises prédisant un accord de dernière minute à la fin de la présidence irlandaise, fin juin.


    Source : Farmers Guardian


    Link En savoir plus [EN]
    Link Nombre record d'amendements pour la PAC
    Link Réforme de la PAC


  11. Les législateurs de la réunion de l’APE se penchent sur des projets de lois modèles
    2012-11-08
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    L’unité de mise en œuvre de l’accord de partenariat économique (APE) du Secrétariat de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) doit réunir ses législateurs les 8 et 9 novembre à Antigua-et-Barbuda.  
    « La réunion, qui regroupera les législateurs des États du CARIFORUM signataires de l’APE, vise à les aider à préparer les législations de mise en œuvre de l’APE, appliqué de manière provisoire depuis le 29 décembre 2008 », a déclaré la responsable juridique de l’unité, Mme Alexis Downes-Amsterdam.
    Durant la réunion seront envisagés le projet de législation modèle sur les services de transports maritimes de l’APE et la législation de réglementation des services professionnels.


    Source : Secrétariat du CARIFORUM


    Link En savoir plus [EN]
    Link En savoir plus sur la CARICOM [EN]
    Link Le Commerce entre l'UE et les Caraïbes [EN]


  12. Les participants discutent de l’avenir du statut d’entrepreneurs des petits agriculteurs
    2012-11-07
    Catégorie(s) : Développement rural, Sécurité alimentaire, Archives

    Plus de 500 représentants du secteur privé, responsables gouvernementaux, donateurs, représentants de la société civile, organisations d'agriculteurs et universitaires se sont réunis lors de la conférence internationale  « Resserrer les liens - des chaînes de valeur agricoles au profit des petits producteurs », qui se penchera sur l’avenir des chaînes de valeur agricoles et l’intégration des petits agriculteurs afin de promouvoir le développement agricole et rural.
    Organisée par le Centre technique pour la coopération agricole et rurale (CTA) ACP-UE et la Commission économique pour l’Afrique (CEA) des Nations unies, avec le soutien de nombreuses autres organisations, la conférence adopte une nouvelle approche axée sur le marché afin de permettre aux petits agriculteurs de continuer à jouer un rôle clé et de répondre à la demande des consommateurs au niveau national, régional et international.
    Les petits agriculteurs fournissent l’essentiel de la nourriture produite dans les pays en développement, soit jusqu’à 80 % en Afrique sub-saharienne. Les populations urbaines croissantes et la plus grande richesse mondiale créent une demande supplémentaire pour les produits agricoles. Cependant, l’augmentation des prix alimentaires suggère que la productivité des agriculteurs ne répond pas à cette demande.
    Les participants de la conférence partageront des idées, des connaissances, de nouvelles approches et des bonnes pratiques pouvant renforcer l'efficacité et la profitabilité des chaînes de valeur commerciales existantes et aider ceux qui promeuvent leur développement à renforcer la croissance économique dans les communautés de petits exploitants.

    Source : allAfrica


    Link En savoir plus [EN]
    Link Les Chaînes de Valeur en Afrique [EN]
    Link Resserer les Liens


  13. Accord sur le financement conjoint de projets de recherche entre l'Europe et l'Afrique
    2012-11-07
    Catégorie(s) : Environnement, Développement rural, Archives

    Un accord relatif à la première initiative de pays européens et africains pour le financement conjoint de projets de recherche collaborative sera conclu aujourd'hui au cours de la visite au Cap de Mme Máire Geoghegan-Quinn, membre de la Commission européenne chargée de la recherche, de l'innovation et de la science.
    Les appels à projets, qui devraient être lancés en janvier pour un budget de 11 millions d'euros, permettront de financer la recherche dans des domaines tels que l'agriculture, la santé, le changement climatique et l'énergie, et sont regroupés autour de trois thèmes: l'énergie renouvelable, la recherche interdisciplinaire et la recherche innovante. Les appels à projets ont été élaborés dans le cadre du projet «ERA-Net pour l'Afrique» (ERAfrica), d'une durée de trois ans et doté d'un budget de 2 millions d'euros.
    Mme Máire Geoghegan-Quinn, membre de la Commission européenne chargée de la recherche, de l'innovation et de la science, a déclaré à ce propos: «L'accord que nous signons aujourd'hui est véritablement historique. C'est la première fois que des pays d'Europe et d'Afrique établissent conjointement un calendrier de recherche qui sera financé par les deux parties. Il pourra servir de modèle à la coopération future entre nos deux continents et encourager d'autres pays à adopter cette nouvelle forme de partenariat.»

    Source: Commission européenne


    Link En savoir plus
    Link ERAfrica [EN]
    Link Commissaire Geoghegan-Quinn [EN]


  14. Sommet sur le climat : l’UE et le monde doivent être plus ambitieux
    2012-11-07
    Catégorie(s) : Environnement

    D’après une résolution adoptée le 6 novembre par la Commission environnement du PE, le Sommet mondial sur le climat de Doha (COP 18) devrait encourager l’UE et d’autres pays du monde à intensifier leur action pour limiter le réchauffement climatique. À la majorité, les membres de la commission ont préconisé un objectif de 30 % de réduction des émissions au sein de l’UE d’ici 2020.
    Les parlementaires ont rappelé que l’engagement des parties de l’ONU est insuffisant selon les scientifiques pour atteindre l'objectif de limitation du réchauffement planétaire mondial moyen à 2°C. Appelant l’UE à dépasser son objectif actuel de 20 % de réduction des émissions, la résolution souligne qu’il va de l’intérêt de l’UE de fixer un objectif de 30 % d’ici 2020, générant ainsi une croissance durable et de nouveaux emplois et diminuant la dépendance vis-à-vis des importations énergétiques.Par ailleurs, les parlementaires de la Commission environnement soutiennent résolument une deuxième période d’engagement du Protocole de Kyoto, un accord pilier en vigueur depuis 2005 qui expirera à la fin de cette année. Cela devrait permettre de parvenir à un traité mondial et contraignant adopté d’ici 2015 et en vigueur d’ici 2020, à la suite d’un engagement inédit des parties de l’ONU lors du sommet de Durban en décembre dernier.La résolution globale – adoptée avec 54 votes pour, 7 contre et une abstention – sera soumise au vote plénier lors de la session du 19 au 22 novembre.


    Source : Parlement européen


    Link En savoir plus
    Link La Commission Parlementaire sur l'Environnement [EN]
    Link Préparations pour Doha


  15. La réglementation en matière de pêche du Swaziland est obsolète
    2012-11-07
    Catégorie(s) : Pêche Régionale

    Des experts ont constaté que les dispositions régissant la pêche au Swaziland étaient totalement obsolètes. Leone Tarabusi, directeur régional du projet ACP Fish II pour l’Afrique australe, a indiqué que le secteur de la pêche au Swaziland était régi par la loi sur la protection des poissons d’eau douce de 1937 et d’autres réglementations promulguées en 1973.
    « Ces lois sont désormais obsolètes et nous empêchent de mettre en œuvre les mesures prises pour lutter contre la pauvreté et améliorer la sécurité alimentaire ».
    Avec l’appui stratégique de Feike en Afrique du Sud pour le volet légal et celui du programme Fish II de l’UE pour le volet financier, le ministère de l’Agriculture a chargé sa division pour la pêche d’organiser un atelier consultatif de deux jours. Celui-ci a pu compter sur la participation de nombreux acteurs des secteurs de la pêche et de l’aquaculture provenant d’horizons différents (organisations non gouvernementales, petits agriculteurs dépendant de la pêche pour assurer leur subsistance, pisciculteurs, pêcheurs sportifs, attachés ministériels et représentants d’organismes gouvernementaux divers).


    Source : Swazi Observer


    Link En savoir plus [EN]
    Link À Propos du Projet [EN]
    Link Calendrier Mensuel des Evènements


  16. Les États membres et la Commission doivent mieux gérer les dépenses
    2012-11-07
    Catégorie(s) : Environnement, Pêche Régionale, Archives, Politique ACP-UE

    En 2011, l’Union européenne a dépensé 129,4 milliards d’euros, dont près de 80 % ont été consacrés à l’agriculture et aux politiques de cohésion, domaines où la Commission et les États membres se partagent la mission d’exécuter le budget de l’UE. La Cour a relevé trop de cas dans lesquels les fonds de l’UE n’ont pas permis d’atteindre l’objectif visé ou n’ont pas été utilisés de manière optimale. Les systèmes de contrôle examinés, qu’ils relèvent des États membres ou de la Commission, n’étaient que partiellement efficaces pour garantir la régularité des paiements.
    Le taux estimatif d’erreur calculé par la Cour des comptes européenne pour les dépenses dans le groupe de politiques Développement rural, environnement, pêche et santé, qui est le plus exposé aux erreurs en matière de dépenses, était de 7,7 %. Celui concernant le groupe Politique régionale, énergie et transports est resté élevé, à 6,0 %.
    Depuis de nombreuses années, la Cour plaide en faveur de régimes de dépenses plus simples, avec des objectifs plus clairs, des résultats plus faciles à mesurer et des modalités de contrôle d’un meilleur rapport coût-efficacité. Les recommandations de la Cour des comptes européenne arrivent au moment même où des propositions législatives en vue d’une meilleure gestion de ces fonds sont débattues.

    Source: Commission europénne


    Link En savoir plus
    Link Rapport annuel
    Link Le coût de la PAC


  17. La crise alimentaire affaiblit l’agriculture aux Caraïbes
    2012-11-07
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Politique alimentaire, Développement rural

    Alors que l’âge moyen des agriculteurs caribéens atteint 62 ans, d’aucuns redoutent les conséquences dramatiques d’une éventuelle disparition de l’agriculture commerciale dans une région déjà accablée par une facture des importations alimentaires d’un montant astronomique.   « Dans la région, l’âge moyen de la population travaillant dans l’agriculture ne cesse d’augmenter. Des études ont montré que si nous ne parvenons pas à attirer des jeunes dans la profession, d’ici 10 à 15 ans, la production alimentaire sera sérieusement mise à mal », a déclaré le Secrétaire général de la Communauté caraïbe (CARICOM), l’ambassadeur Irwin Larocque, lors de la 11ème Semaine caribéenne de l’agriculture (CWA). Temps fort dans l’agenda agricole des Caraïbes, la CWA a eu pour thème : « Célébrer la jeunesse et le genre dans l’agriculture caribéenne ». Pendant 9 jours, l’événement a attiré des décideurs politiques et des représentants des principales parties prenantes des politiques régionales venus des quatre coins des Caraïbes.« Notre défi est de rendre le secteur agricole plus attractif aux yeux des jeunes et de les convaincre qu'ils ont tout à gagner à y travailler. Pour ce faire, nous devons favoriser l’accès de tous au système éducatif, du niveau primaire au niveau universitaire. » M. Larocque a également fait remarquer que la flambée des prix des denrées alimentaires était là pour nous rappeler que la région se devait de prêter une attention accrue à la sécurité nutritionnelle et alimentaire et de privilégier une production plus durable et aux coûts plus avantageux.

    Source : IPS


    Link En savoir plus [EN]
    Link Plus d'Informations sur la CARICOM [EN]
    Link Briefing: la Jeunesse et le Développement Rural


  18. La FAO et le gouvernement haïtien ont besoin d'aide pour le secteur agricole d’Haïti
    2012-11-07
    Catégorie(s) : Sécurité alimentaire, Environnement, Archives

    La FAO et le gouvernement d'Haïti ont besoin de 74 millions de dollars au cours des 12 prochains mois pour le relèvement du secteur agricole de l'île suite au passage de l'ouragan Sandy.
    La «super tempête» avait provoqué, fin octobre, des dégâts matériels considérables aux cultures, aux terres, au bétail, à la pêche et aux infrastructures rurales, laissant en outre plus de 600 000 Haïtiens à risque d'insécurité alimentaire et nutritionnelle. Sur le financement total nécessaire au relèvement de l'agriculture haïtienne, 4 millions de dollars sont requis dans l'immédiat pour aider 20 000 familles à assurer le succès de la saison des cultures d'hiver à partir de décembre.
    Ce fut la troisième catastrophe à frapper l'île en l'espace de quelques mois. Entre mai et juin, une grave sécheresse a sévi au moment où démarrait la saison cruciale des cultures de printemps. En août, ce fut au tour de la tempête tropicale Isaac, suivie deux mois plus tard par l'ouragan Sandy.

    Source: FAO


    Link En savoir plus
    Link Coopération CE-Haïti
    Link Délégation de l'UE en Haïti


  19. La Royal Society et le ministère britannique pour le DFID créent un fonds pour la recherche en Afrique
    2012-11-07
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    La Royal Society (l’académie scientifique britannique) et le ministère britannique pour le Développement international ont créé un fonds de 15,3 millions de livres sterling (24 millions de dollars), assorti d’un programme d’encadrement, en vue d’instaurer une collaboration entre les laboratoires de recherche africains et de renforcer leurs capacités de recherche. Grâce à ce fonds, les scientifiques africains pourront avoir accès à du matériel et des formations et des programmes d’échange entre le Royaume-Uni et l’Afrique subsaharienne seront organisés.
    John Omiti, analyste politique en chef à l’Institut kenyan de recherche et d’analyse sur les politiques publiques, se réjouit de cette initiative : « Ce fonds va contribuer à encourager les scientifiques africains à mener à bien des recherches répondant à des priorités spécifiques dans plusieurs domaines scientifiques. » Il avertit néanmoins que ce fonds ne représentera un réel atout pour les activités scientifiques en Afrique que si les ressources financières sont affectées à bon escient à des recherches ciblant des problématiques tangibles.


    Source : SciDev Net


    Link En savoir plus
    Link En savoir plus sur le DFID
    Link Plus d'Informations sur La Royal Society


  20. L'UE consacrera € 158 millions aux projets de développement en Somalie
    2012-11-07
    Catégorie(s) : Efficacité Aide

    Au cours des prochaines années, l’Union européenne va cibler l’aide qu’elle octroie à la Somalie sur l’amélioration de la sécurité et des systèmes éducatifs et judiciaires. C’est ce qu’a précisé le 3 novembre dernier Michele Cervone d’Urso, l’émissaire spécial de l’UE pour la Somalie, lors de sa présentation du nouveau programme de 158 millions d’euros destiné au pays.
    Celui-ci servira à financer des initiatives visant à renforcer les institutions judiciaires du pays ainsi que d’autres institutions étatiques d’importance, les forces de police et l'enseignement. Une partie des fonds sera en outre utilisée pour encourager le retour au pays des Somaliens travaillant à l’étranger. Ces fonds viennent s’ajouter aux 212 millions d’euros que l’UE alloue déjà pour la période comprise entre 2008 et 2013 et qui sont gérés par les agences de l’ONU et les organisations non gouvernementales.

    Source : Devex


    Link En savoir plus [EN]
    Link Aide de l'UE en Somalie
    Link Le Commerce de bétail stimule l'économie en Somalie [EN]


  21. Renforcer la présence des femmes dans les conseils d’administration
    2012-11-07
    Catégorie(s) : Archives

    Le 24 octobre, au terme d’un désaccord public long de plusieurs semaines, le collège des commissaires s’est distingué par son manque criant de solidarité en refusant d’appuyer le projet de directive soumis par la commissaire Viviane Reding, qui entendait renforcer la présence des femmes au sein des conseils d’administration en Europe.
    Invoquant les problèmes juridiques que semblait poser ce document dont l’élaboration avait commencé un an et demi plus tôt et qui, à ce stade, avait été tellement vidé de sa substance que le Lobby européen des femmes l’avait qualifié de « trop faible pour s’y opposer », la Commission a décidé de reporter l’annonce du projet de directive au 14 novembre. En Europe, les conseils d’administration restent majoritairement masculins. Alors qu’il y a 65 ans déjà, le Traité de Rome chargeait l’UE de la lutte contre les inégalités hommes-femmes en matière d’emploi, on dénombre, aujourd’hui, plus de 85% d’hommes dans les conseils d’administration d’entreprises privées et 97% parmi les dirigeants de ces mêmes entreprises.

    Source : European Voice


    Link En savoir plus [EN]
    Link Contexte
    Link La commissaire de l’UE se « battra » pour les quotas de représentation des genres


  22. Les femmes, gardiennes principales de la diversité du bétail
    2012-11-07
    Catégorie(s) : Archives, Développement rural

    Les femmes éleveurs de bétail à travers le monde doivent être reconnues comme des actrices majeures dans les efforts visant à enrayer le déclin des races indigènes qui sont cruciales pour la sécurité alimentaire en milieu rural et la génétique animale, affirme une nouvelle étude de la FAO. Pourtant, la contribution des femmes à l'élevage et à la conservation des races indigènes est mal documentée et sous-évaluée, soutient l'étude qui s'intitule : «Gardiennes invisibles : les femmes gèrent la diversité du bétail».
    Sur les 600 millions d'éleveurs pauvres que compte la planète, près des deux tiers sont des femmes dont les hommes ont souvent migré vers les villes. Les femmes restent à la maison avec les enfants et vivent des cultures qu'elles plantent et du petit bétail indigène qu'elles élèvent, notamment des poulets, des chèvres ou, peut-être, des vaches.
    Les avantages des races indigènes sont connus de longue date. Mais l'étude de la FAO affirme que le rôle des femmes dans la protection et la défense de ces races et dans l'amélioration de leur patrimoine génétique grâce à une sélection minutieuse n'a pas été apprécié à sa juste valeur.

    Source : FAO


    Link En savoir plus
    Link Lire l'étude [EN]
    Link La diversité génétique des animaux d’élevage


  23. Les coopératives, des alliés de taille dans la lutte contre la faim
    2012-11-07
    Catégorie(s) : Développement rural

    Pour les petits producteurs de denrées alimentaires, une des rares possibilités d'avoir un accès concurrentiel aux marchés locaux et mondiaux consiste à se regrouper en coopératives, a souligné aujourd'hui M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO, lors de la réunion du Congrès mondial des coopératives à Manchester (Royaume Uni).
    «Les coopératives respectent des valeurs et des principes fondamentaux qui sont essentiels pour faire des affaires de manière équitable et qui visent à responsabiliser et à procurer des avantages à leurs membres et à la communauté dans laquelle elles sont insérées», a déclaré notamment M. Graziano da Silva dans son discours liminaire. «Ceci est particulièrement pertinent dans les communautés rurales pauvres, où le regroupement des forces est essentiel pour promouvoir un développement local durable.»
    Et M. Graziano da Silva a ajouté que dans le cas de l'agriculture, le modèle d'entreprise coopérative aide les agriculteurs, pêcheurs et autres entreprises agricoles de petite et moyenne taille à ajouter de la valeur à leur production et à accéder aux marchés. Par le truchement de leurs coopératives, beaucoup de producteurs de denrées alimentaires peuvent même prendre part aujourd'hui aux discussions relatives à l'élaboration de politiques affectant leurs vies.

    Source: FAO


    Link En savoir plus
    Link Le discours de Graziano da Silva [EN]
    Link Les coopératives agricoles


  24. Progrès mitigés dans les accords commerciaux ACP-UE
    2012-11-07
    Catégorie(s) : Commerce ACP-UE

    Les négociations sur les Accords de partenariat économique (APE) entamées depuis quelque temps déjà entre certains membres du groupe Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP) et l’UE progressent avec quelques difficultés malgré la bonne volonté affichée par chacune des parties. Lors de la dernière réunion du Comité ministériel commercial mixte fin octobre à Bruxelles, le ministre fidjien du Commerce et de l’Industrie, M. Aiyaz Sayed Khaiyum, a plaidé pour un rééquilibrage des ambitions européennes au terme d'une décennie de négociations.
    Depuis le début des années 2000, 36 États ACP se sont regroupés en sept blocs régionaux au sein desquels ils poursuivent les négociations avec l’UE. Jusqu’à présent, seule la région des Caraïbes et ses 15 États membres est parvenue à un accord complet, alors que bon nombre d’autres pays ont signé et ratifié des accords intérimaires. Le commissaire européen chargé du commerce, Karel De Gucht, a déclaré lors de la réunion : « Les résultats sont inférieurs à ce que j'avais escompté il y a un an et, pire que cela, ils sont bien en deçà de ce que nous aurions pu engranger. »


    Source : Secrétariat ACP


    Link En savoir plus [EN]
    Link Accords de partenariat économique UE-ACP
    Link Fidji pousse le commerce avec l'Europe



===========================================================
N'hésitez pas à faire circuler ce bulletin à des collègues qui pourraient être intéressés.

Mme Isolina BOTO
Manager
Bureau du CTA/Bruxelles
39 rue Montoyer
1000 Bruxelles - Belgique
Tel: + 32 (0) 2 513 74 36; Fax: + 32 (0) 2 511 38 68
Courriel: boto@cta.int
Site Web: http://www.cta.int/
Blog de Bruxelles: http://bruxelles.cta.int/
Briefings de Bruxelles: http://bruxellesbriefings.net/

 

Rédacteur : Ronalee Biasca (morales@cta.int)

NOTE
Si vous avez des questions ou suggestions, écrivez à : boto@cta.int
Pour des informations sur l'ensemble des activités du CTA, visitez http://www.cta.int/
Pour des information sur les activités du CTA à Bruxelles, veuillez consulter : http://bruxelles.cta.int/
Le CTA est une institution du Groupe des Etats ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et de l'Union Européenne, dans le cadre de l'Accord de Cotonou.
©Copyright 2011 Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale ACP-UE. Email: cta@cta.int
Les opinions exprimées ici sont celles de leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue du CTA.

Vous êtes actuellement abonné au Bulletin du Bureau CTA de Bruxelles.
Votre abonnement :

===========================================================

 

 

 

 

 

1