Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Cameroun: EDF et IFC vont construire une usine hydroélectrique
Juillet 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 16 novembre 2018

Cameroun: EDF et IFC vont construire une usine hydroélectrique

Des accords « engageants et définitifs » ont été signés le 8 novembre entre EDF, IFC et la République du Cameroun pour la construction du barrage et de l'usine hydroélectrique de Nachtigal, au centre du pays. Une signature rendue possible par le récent accord entre Eneo et l'État camerounais, la filiale d'Actis s'engageant à acheter l'intégralité de la future production du barrage. Initialement prévue en 2016, la construction du barrage de Nachtigal, à 65 km au nord-est de Yaoundé, sur le fleuve de la Sanaga, devrait finalement débuter « avant la fin 2018, à l’issue du closing financier », annoncent dans un communiqué conjoint EDF et IFC, associés avec le gouvernement du Cameroun au sein de la société NHPC (Nachtigal Hydro Power Company), qui porte le projet. Les trois partenaires ont conclu le 8 novembre des accords « engageants et définitifs portant sur la construction de l’aménagement » de ce gigantesque projet – l’ouvrage principal sera long de 1 455 m pour une hauteur maximale de 14 m et disposera d’une retenue d’eau de 27,8 millions de mètres cubes, s’étendant sur 421 hectares. Dotée de sept turbines d’une puissance de 60 mégawatts (MW) chacune, l’installation délivrera une puissance de 420 MW – de quoi couvrir 30 % des besoins énergétiques du pays, signalent les auteurs du communiqué. Sa mise en service, d’abord annoncée pour 2020-2021, avant d’être repoussée, est finalement estimée pour 2023. L’une des causes de ce retard, ces derniers mois, a été le silence du gouvernement sur le dossier de la concession de la distribution d’électricité au Cameroun, alors que le contrat d’Eneo (filiale d’Actis), le concessionnaire actuel, devait s’achever en 2021.

Source: jeuneafrique.com