Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Afrique de l’Ouest: surexploitation des réserves halieutiques commerciales
Avril 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 02 août 2013

Afrique de l’Ouest: surexploitation des réserves halieutiques commerciales

La plupart des réserves halieutiques commerciales sont presque surexploitées dans les régions d’Afrique de l’Ouest, ont conclu les représentants des 15 États de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) lors de la 10ème session de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE – qui s’est tenue à Abuja (au Nigeria) du 17 au 19 juillet.
La pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN), les mauvaises statistiques sur les réserves, l’inefficacité des contrôles sanitaires, le manque de coopération et de coordination, ainsi que les menaces à la sécurité font partie des causes identifiées de la situation actuelle dans la région.
Cependant, des opportunités pour l’industrie de la pêche en Afrique de l’Ouest pourraient émaner de la considérable biodiversité de ses eaux et de sa proximité avec les marchés européens. Afin de tirer le meilleur parti de ces opportunités, une attention spéciale devrait être accordée à l’augmentation des capacités de stockage, à la modernisation de flottes vieillissantes et à l’amélioration de la sécurité maritime. Les pêcheries intérieures devraient également être considérées comme une priorité pour la politique de sécurité alimentaire.
Concernant le sujet de la sécurité maritime, la présence du terrorisme, de la piraterie et du trafic de drogues dans la région, en particulier au Nigéria, est une préoccupation particulière.  Pour régler ce problème, étant donné la nature transnationale des menaces terroristes, les membres de la CEDEAO ont appelé à une collaboration plus forte dans la région et avec les partenaires internationaux.

Du 17 au 19 juillet, la région d’Afrique de l’Ouest du groupe ACP a organisé la 10
ème session de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE, réunissant des parlementaires des 15 États de la CEDEAO et des homologues du Parlement européen, pour discuter d’importantes questions de commerce et de développement pour la région. Le dialogue s’est porté sur les Accords de partenariat économique (APE), les ressources énergétiques et le développement, le changement climatique, le chômage des jeunes, le développement de l’industrie de la pêche, le terrorisme et la piraterie, et l’émancipation des femmes.

Source : Groupe ACP