Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Signature des programmes indicatifs nationaux avec 16 pays ACP
Avril 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 20 juin 2014

Signature des programmes indicatifs nationaux avec 16 pays ACP

Le commissaire européen chargé du développement, M. Andris Piebalgs, et les ministres de 16 pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) cosigneront aujourd'hui et demain à Nairobi (Kenya) les premiers programmes indicatifs nationaux au titre du 11e Fonds européen de développement pour la période 2014-2020.
La cérémonie de signature aura lieu en marge de la réunion du Conseil conjoint des ministres des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique et de l’Union européenne, à Nairobi. La liste des pays signataires d’aujourd’hui comprend le Botswana, la Côte d’Ivoire, Djibouti, l’Éthiopie, le Gabon, le Ghana, le Kenya, la Mauritanie, le Niger, Sao Tomé-et-Principe, la Sierra Leone, la Somalie, le Swaziland, la Tanzanie et le Suriname (ce dernier étant le seul pays signataire non africain). Il est prévu que le Nigeria signe demain.
Les programmes indicatifs nationaux (PIN) représentent une étape importante dans la programmation de l’aide de l’UE au titre du Fonds européen de développement (FED). Les États membres de l’UE ont décidé en 2013 du montant global de la coopération au développement qui sera alloué à 78 pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique au titre du 11e FED au cours de la prochaine période de financement 2014-2020 (montant total: 29,1 milliards d’euros).
En parallèle, les préparatifs d’un PIN pour chacun de ces pays ont débuté, définissant la stratégie et les priorités de l’aide de l’UE. Ces préparatifs ont lieu en étroite coopération avec les pays partenaires afin que les PIN soutiennent les priorités nationales dans les domaines où l’UE présente une valeur ajoutée.
Pour la première fois, les PIN sont fondés sur les politiques et stratégies des gouvernements qui reflètent leur analyse des besoins. Ils s’inscrivent dans le droit fil de la vision de l’UE pour l’avenir de la coopération au développement, le «programme pour le changement», qui plaide pour que les ressources soient ciblées là où elles sont les plus nécessaires et peuvent être les plus efficaces. Le financement de l’UE se concentrera sur un maximum de trois secteurs par pays (éventuellement quatre dans le cas de pays fragiles), afin que la coopération de l’UE produise un effet maximal, avec un rapport coût-bénéfices optimal.
Les autres PIN devraient être achevés et signés d’ici au début de l’année 2015. En parallèle, les travaux de conception de projets et de programmes ont également débuté dans tous les pays.

Source: Commission européenne