Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
L'UA et le ministre britannique pour l'Afrique discutent du commerce
Mai 2019
L Ma Me J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Mercredi, 03 août 2011

L'UA et le ministre britannique pour l'Afrique discutent du commerce

Le ministre britannique pour l'Afrique, Henry Bellingham, a rencontré le vice-président de l'Union africaine (UA), Erastus Mwencha, pour discuter des échanges commerciaux ; de la crise de la sécheresse dans la Corne de l'Afrique ; de l'intégration régionale en Afrique, favorisée par les communautés économiques régionales ; des résultats du 17e sommet de l'UA et de la préparation du 18e sommet de l'UA.

Pendant les discussions, qui ont eu lieu le 21 juillet 2011, les parties ont salué le rôle du gouvernement britannique dans la promotion des échanges commerciaux intra-africains et ont pris bonne note des engagements d’améliorer la quantité et la qualité de la production pour satisfaire aux normes internationales. Le programme intégré pour le développement de l'agriculture en Afrique (PPDAA), qui s’inscrit dans le cadre du nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD), a été épinglé pour son travail de promotion et d'accroissement des investissements agricoles au niveau national et régional. L'importance des communautés économiques régionales pour garantir la mise en œuvre effective des politiques de l'UA, a également été soulignée.

Des discussions sur l'urgence humanitaire dans la crise de la sécheresse dans la Corne de l'Afrique ont mis en exergue le rôle de leadership de l'UA : en effet, elle veille à ce que l'aide humanitaire parvienne aux victimes. M. Mwencha a déclaré que l'UA et les organisations partenaires visiteront certains sites pour trouver des solutions à cette crise. Par ailleurs, le gouvernement britannique a demandé à être admis comme observateur au 18e sommet de l'UA.

Source: Union africaine