Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Visite du commissaire Piebalgs au Ghana
Mai 2019
L Ma Me J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Mardi, 30 octobre 2012

Visite du commissaire Piebalgs au Ghana

Andris Piebalgs, commissaire européen chargé du développement, est parti le 30 octobre pour une visite de deux jours au Ghana. Il rencontrera le vice-président Paa Kwesi Bekoe Amissah‑Arthur et prendra acte de la transition politique sans heurts qui a suivi le décès de feu le président Atta Mills. Durant sa visite, il annoncera qu’une aide supplémentaire sera accordée par l’UE au Ghana pour appuyer les efforts qu’il déploie dans le domaine de la santé maternelle et pour renforcer le rôle des autorités locales, notamment pour accélérer la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement.
Il participera également à un forum de haut niveau intitulé «Vers l’énergie durable pour tous en Afrique de l’Ouest». Cet événement devrait donner lieu à l’adoption d’une politique régionale en faveur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, et constitue l'une des premières étapes sur la voie de la mise en œuvre de l'initiative des Nations unies visant à promouvoir l'énergie durable pour tous d'ici à 2050. Au cours du forum, la facilité ACP-UE pour l'énergie fera l’objet d’un nouvel appel à propositions pour un montant de 75 millions EUR.
Avant son départ, M. Piebalgs s'est exprimé en ces termes: «le Ghana est un modèle démocratique et économique dans la région. Je me réjouis de voir comment nous pourrons approfondir notre dialogue politique et assurer le développement durable et solide du pays. Nous allons être résolument partenaires dans cette entreprise. Je suis heureux de signer ces accords de financement, qui aideront le Ghana à atteindre les objectifs du millénaire pour le développement et à consolider la gouvernance».

Source: Commission européenne