Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Rapport de la FAO sur l’état de la sécurité alimentaire
Mai 2019
L Ma Me J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Mercredi, 09 octobre 2013

Rapport de la FAO sur l’état de la sécurité alimentaire

L’édition de 2013 du rapport de l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) sur l'état de la sécurité alimentaire dans le monde vient d’être publiée. Le rapport présente les dernières estimations en matière de malnutrition et les progrès réalisés en vue d’atteindre les objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et les objectifs du Sommet mondial de l'alimentation (SMA) visant à éradiquer la faim. La dernière analyse révèle que des progrès ont été réalisés en faveur des OMD de 2015, qui restent atteignables dans l’ensemble des pays en développement, malgré des différences marquées entre les régions et la nécessité urgente de redoubler d’efforts. Le rapport de 2013 présente également une plus grande série d’indicateurs visant à capturer la nature pluridimensionnelle de l’insécurité alimentaire, ses facteurs et ses conséquences. En se basant sur ces indicateurs, les rédacteurs du rapport ont également analysé les diverses expériences de six pays (le Bangladesh, le Ghana, le Népal, le Nicaragua, le Tadjikistan et l’Ouganda). Ils ont ainsi mis en évidence un bilan contrasté de progrès et d’échecs. En outre, toutes ces expériences révèlent l’importance de la protection sociale, des actions d’amélioration de la nutrition, des politiques visant à accroître la productivité agricole et le développement rural, des sources de revenus variées et de l’engagement à long terme d’intégrer la sécurité alimentaire et la nutrition dans les politiques et les programmes publics. L’UE reste la principale source de financement volontaire de la FAO, sa contribution depuis 2007 atteignant plus de 580 millions d’euros. Elle travaille en étroite collaboration avec la FAO afin de mettre en place des programmes de qualité dans le monde entier. L’UE, qui a signé un accord de partenariat stratégique avec la FAO en septembre 2004, soutient le renforcement institutionnel de la FAO afin qu’elle améliore ses résultats au niveau national et axe ses travaux sur cinq objectifs stratégiques, tout en tirant le meilleur profit possible des ressources disponibles. Le rapport « l’état de l’insécurité alimentaire dans le monde » sensibilise sur les problèmes liés à la faim dans le monde, analyse les causes profondes de la faim et de la malnutrition et suit les progrès accomplis en direction de l’accomplissement des objectifs de réduction de la faim fixés lors du Sommet mondial de l’alimentation en 1996 et du Sommet du Millénaire. Il vise un large public, notamment les responsables politiques, les organisations internationales, les institutions scientifiques et universitaires et les citoyens dans leur ensemble, en examinant en particulier les liens entre sécurité alimentaire, développement humain et développement économique.

Source : FAO