Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Bulletin 493
Juillet 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345SuivantFin »
Vendredi, 20 mai 2016

Parlement Européen

23-25 mai: Réunions des commissions parlementaires

Autres événements

24 mai: InfoPoint Lunchtime conference: Farmers’ organisations make agro-food chains work

25 mai: InfoPoint Lunchtime conference: Social Enterprise - a solution for development?

  • Bookmark and Share
  • Email
  • Imprimer

European Development Days 2016
Tour et Taxis (Bruxelles): 15-16 juin, 2016

Le 15-16 juin, CTA va collaborer avec plusieurs organisations internationales sur cinq événements aux "European Development Days 2016" à Bruxelles. Les sujets qui seront abordés lors des événements: les objectifs de développement durable, l'agro-industrie et la sécurité alimentaire aux pays d'ACP (Les événements seront communiqués en anglais).
Veuillez suivre les liens ci-dessous pour plus d'informations:

Developments in agricultural trade and the Sustainable Development Goals in African, Caribbean and Pacific countries:
https://www.eudevdays.eu/sessions/developments-agricultural-trade-and-sustainable-development-goals-african-caribbean-and

The Treatment of Food Standards in Mega-Regional Trade Agreements:
https://www.eudevdays.eu/sessions/treatment-food-standards-mega-regional-trade-agreements

Gender and Agricultural Entrepreneurship:
https://www.eudevdays.eu/sessions/gender-and-agricultural-entrepreneurship

Supporting local and sustainable food production in African, Caribbean and Pacific countries:
https://www.eudevdays.eu/sessions/supporting-local-and-sustainable-food-production-african-caribbean-and-pacific-countries

Ending hunger and undernutrition: It can be done faster:
https://www.eudevdays.eu/sessions/ending-hunger-and-undernutrition-it-can-be-done-faster

L'ENREGISTREMENT TERMINE - dimanche le 22 mai
VEUILLEZ INSCRIRE ICI:
 https://eudevdays.eu/register-anonymous

Le service d’actualités du Bureau du CTA à Bruxelles fournit des informations sur des domaines clé de la coopération ACP-UE. En plus de ce service, nous avons fournissons également des articles sur le commerce régional intra-ACP, le changement climatique et la coopération sud-sud (investissements des pays émergents dans la secteur agricole des pays ACP). Les principales infos de la semaine sont disponibles dans notre bulletin et tous les articles se trouvent dans les rubriques « Commerce régional » et « Coopération sud-sud ».

  • Bookmark and Share
  • Email
  • Imprimer

Le ministère des Affaires étrangères congolais demande à l'Union européenne de rappeler son ambassadrice dans le pays, Saskia de Lang, au motif, selon une « note verbale » révélée mercredi par le quotidien Les Dépêches de Brazzaville, que le comportement de cette diplomate néerlandaise de 59 ans serait « incompatible » avec sa fonction. Pour le moment l'UE ne cède pas et réaffirme son soutien à sa représentante. Pour rappel, Bruxelles avait refusé d'observer la présidentielle de mars dernier et émis de sérieux doutes sur la « crédibilité » de la réélection du président Denis Sassou-Nguesso. C'est le ministre des Affaires étrangères en personne qui est allé porter le courrier à Bruxelles. Une note verbale datée du 9 mai dans laquelle Brazzaville reproche à l'ambassadrice de l'Union européenne « un activisme contraire » à la « Convention de Vienne qui régit les relations diplomatiques entre les Etats ». En guise d'exemple, les autorités citent notamment un courrier dans lequel Saskia de Lang demande à être reçue dans « les plus brefs délais » par la Cour constitutionnelle, dix jours après la présidentielle. Un courrier perçu comme une « injonction », « inadmissible ».

Source: rfi.fr

En 2014, l’Union européenne a investi plus de un milliard d’euros, et la France 521 millions, afin de lutter contre la pauvreté en Afrique subsaharienne (programme NASAN). Or, la Commission « Développement » du Parlement européen considère que cette manne financière, loin de bénéficier aux populations locales, profite surtout aux entreprises multinationales en facilitant leur implantation sur ces nouveaux marchés. Le 20 avril, la Commission « Développement » du Parlement européen a adopté un rapport sur la Nouvelle alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition (NASAN, voir encadré ci-dessous) dans lequel elle critique vivement ce programme d’aide en Afrique Subsaharienne. L’agriculture paysanne et familiale est la plus à même d’assurer la sécurité et la souveraineté alimentaire, comme le rappelle la FAO. Elle est pourtant largement négligée depuis plus de 30 ans par les investisseurs. Le rapport rappelle que ce modèle agricole et les paysans devraient être au cœur de la NASAN et que les investissements privés dans l’agriculture ne réduisent pas automatiquement la pauvreté ni n’assurent la sécurité alimentaire. Les communautés rurales autochtones, paysans et pêcheurs, en principe cibles de ce programme, ont été largement exclus de la concertation préalable et de sa mise en œuvre.

Source: infogm.org

« DébutPrécédent12345SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>