Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Articles filtrés par date:Avril 2018
Juillet 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
Lundi, 16 avril 2018

Aujourd’hui nous allons parler de coopération agricole internationale, sous l’angle des contributions des coopératives en faveur du développement durable. Nous allons donc à la quatrième édition du salon PRODURABLE qui s’est tenu au palais des congrès de Paris les 4 et 5 avril derniers. Nous sommes attendus sur le stand du regroupement Coop de France, par les responsables et techniciens de coopératives agro-alimentaires françaises, qui entretiennent des partenariats en Afrique.

L’Union européenne (UE) et la Conférence des Nations unies sur le Commerce et le développement (CNUCED) ont lancé, ce mercredi, à Luanda, un programme pour diversifier les mannes financières de l’Angola.Le projet, qui s’échelonnera sur quatre ans, devrait permettre aux deux institutions de débloquer quelque 6,9 millions $ au profit du pays d’Afrique australe.

Lors de la conférence de presse organisée jeudi 12 avril à Paris au siège de l’Agence française de développement (AFD) pour présenter les résultats 2017 de l’institution, son Directeur général Rémy Rioux affichait une légitime satisfaction : les engagements de l’AFD pour 2017 s’affichent encore à la hausse, ayant désormais franchi le seuil symbolique des 10 milliards d’euros (à 10,4). Et l’Afrique reste au premier rang des récipiendaires, avec 5,2 Md€ d’engagements. Avec une hausse de 11 % de ses activités en 2017 et de 25 % sur les deux dernières années, les engagements de l’Agence française de développement ont donc atteint 10,4 milliards d’euros, dépassant le seuil symbolique des 10 milliards.

Un genou à terre: avec sa récolte de blé de l'an dernier, la France espérait reconquérir le terrain perdu en Afrique mais elle peine à se redresser face aux épis russes, moins chers et dont les caractéristiques plaisent aux meuniers africains. "Après la mauvaise récolte de blé français en 2016, le blé russe a eu l'opportunité de rentrer dans notre marché. On l'a essayé, on a trouvé qu'il entrait dans notre cahier des charges. Depuis, on travaille à 100% avec du blé russe", a témoigné Imad Talil, du groupe sénégalais Olam, lors d'un récent colloque organisé par France Export céréales à Paris.

La Banque africaine développement va débloquer un fonds de 50 millions de dollars à la banque allemande Commerzbank pour lui permettre de répondre à la demande de financement du commerce africain. Il s'agit d'un accord de participation au risque, non financé, approuvé par le management de l'institution financière panafricaine. Le développement du commerce en Afrique est une priorité de la Banque africaine de développement (BAD).

Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>