Novembre 2017
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Vendredi, 17 novembre 2017

Le projet Décentralisation des fonds climats (DFC) a financé à hauteur de 29 millions 905.000 francs CFA la mise en œuvre d’une initiative portant sur l’amélioration de l’agriculture et de l’élevage à Gnibi, dans le département de Kaffrine, en vue d’aider cette commune à renforcer sa résilience au changement climatique, a appris l’APS. Au total, 110 personnes ont bénéficié directement de ce projet, a précisé le représentant du DFC, Diadji Ndiaye, lors d’une "journée de passage du don" organisée ce week-end à Gnibi et dans le cadre duquel chaque famille bénéficiaire d’animaux donne à son tour à une autre famille nécessiteuse. Le projet DFC est financé par le programme BRACED (Building Resilience and Adaptation to Climate Extremes and Disasters), une initiative du DFID (Département pour le développement international du Royaume Uni).

Le projet «Appui à la réforme et à la sécurisation foncière» (ARSF) a été mis en œuvre depuis janvier 2016, sous la houlette du ministère auprès de la Présidence chargé des projets présidentiels, de l’aménagement du territoire et de l’équipement (M2pate). Et dans les perspectives de renforcer cette politique surtout au niveau des communes rurales, l’Agence française de développement (AFD) et l’union Européenne ont alloué quatre millions d’euros. «Nous avons comme objectif de contribuer à l’amélioration de la sécurisation foncière en milieu rural et au renforcement et à la consolidation de la réforme foncière menée depuis 2005», a expliqué le coordonnateur du programme, Jérôme Marie Elysée Raomba, lors d’un point de presse hier à Anosy.

Lundi, 13 novembre 2017

264 millions d’enfants dans le monde ne vont pas à l’école. La coalition Éducation dénonce la faiblesse de l’aide française à l’éducation dans les pays en développement. La Coalition Éducation, qui rassemble 16 organisations de la société civile, doit rencontrer Brigitte Macron ce lundi 6 novembre, pour évoquer l’engagement de la France sur l’enjeu de l’apprentissage. Le président français a indiqué vouloir atteindre l’objectif de 0,7 % du PIB dédié à l’aide publique au développement (APD) d’ici 2030, avec un objectif intermédiaire de 0,55 % pour 2022. Cela représente une augmentation de pas moins de 3 milliards d’euros. Si la France maintient la part de 15% de l’APD totale pour l’éducation, cela représenterait 655 millions d’euros de financements supplémentaires pour le secteur de l’éducation d’ici à 2020.

Lundi, 30 octobre 2017

L'Ambassadeur d'Italie auprès du Soudan, Fabrizio Ubiso a expliqué que l'Italie accorde une Grande Importance à la Corne de l'Afrique, en particulier au Soudan, en tant que Pilier Majeur de la Région. Il a dit, dans une interview accordée à l'Agence Soudanaise de Presse (SUNA) qui sera publié ultérieurement, " Après l'Abolition des Sanctions Economiques sur le Soudan récemment, le Soudan mène ce qu'il doit le faire et œuvre à renforcer la coopération avec la Communauté Internationale à cet égard et il gagne jour après jour et mois après mois plus de Crédibilité à être un Partenaire Privilégié dans la Communauté Afin de préserver la Stabilité de la Région."

Vendredi, 27 octobre 2017

L’Union européenne (EU) a alloué plus de 484 millions d’euros au titre du 11e Fonds européen de développement (FED) à des projets en Zambie. Le secrétaire au trésor zambien, M. Fredson Yamba, a déclaré que l’UE avait octroyé des subventions à l’agriculture, à l’énergie, à la gouvernance et aux infrastructures pour la période 2014-2020. C’est ce qui ressort d’un communiqué de presse transmis à ZANIS par la première secrétaire chargée de la presse et des relations publiques du Haut-Commissariat zambien en Afrique du Sud, Mme Naomi Nyawali.

L’Union européenne (UE) a réservé 7 millions de dollars US (96 millions de ZAR) pour financer des propositions de projet visant à consolider la chaîne de valeur agricole au Zimbabwe. Ces financements étaient inclus dans le 11e Fonds européen de développement et le programme indicatif national, signé par l’Union européenne et le Zimbabwe en février 2015. Dans le cadre de la mise en œuvre de ce programme, l’Union européenne avait alloué 50 millions de dollars US (soit 40 millions d’euros ou 640 millions de ZAR) à l’horizon 2020 pour développer le secteur agricole du pays.

Lundi, 23 octobre 2017

Afin de soutenir les activités socio-économiques dans le delta du Niger et de promouvoir la paix en améliorant l’accès à un approvisionnement durable en eau potable, l’Union européenne a débloqué 20 millions d’euros pour cette région. Cette information a été révélée récemment à Uyo, la capitale de l’État d’Akwa Ibom, pendant un dialogue avec les médias sur le thème de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène (WASH), par le spécialiste WASH de l’Unicef, l’ingénieur Moustapha Niang.

Lundi, 16 octobre 2017

Suite à la récente saison des ouragans et aux dégâts subis dans les Caraïbes, la France a décidé d’accroître son soutien au projet géothermique à St Kitts, rapporte le Caribbean News Service. Lors d’une réunion bilatérale le week-end dernier, le Premier ministre Timothy Harris et le ministre des Infrastructures publiques Ian Liburd ont rencontré l’ambassadeur de France à Saint-Kitts-et-Nevis. Le conseiller français au commerce extérieur, Jacques Chouraki, qui est également président de Teranov Geothermal Energy, participait également à la réunion. L’entreprise travaille avec le gouvernement pour établir le potentiel géothermique à St Kitts.

Depuis son arrivée en Haïti, il y a quelque douze mois, l’ambassadeur de la République d’Allemagne, Manfred Auster, a présenté jeudi le bilan de la coopération haïtiano-allemande de 2010 à nos jours. 115 millions d’euros, soit 135 millions de dollars américains, ont été investis dans différents projets en Haïti. Accompagné de représentants d'organismes allemands et haïtiens, le diplomate a souligné les soutiens tant financier que moral apporté à la première République noire indépendante du monde. Au cours de cette sortie publique, l’ambassadeur Manfred Auster a, dans ses différentes interventions au cours de la rencontre, fait ressortir le renforcement des liens diplomatiques entre Haïti et l’Allemagne au cours des dix dernières années.

Vendredi, 06 octobre 2017

Ce sont 27 milliards de F. Cfa que l'Union européenne (Ue) prévoit d’investir dans le développement du transport, et l'entretien du réseau routier national. L'information a été donnée par l'ambassadeur de l'Ue en Côte d'Ivoire, Jean-François Valette, le jeudi 21septembre 2017, au cours d'une cérémonie de dons aux ministères des Transports et des Infrastructures économiques. Cette cérémonie a eu lieu au siège de l'Office de la sécurité routière (Oser), à Marcory. Le responsable de l'Ue a indiqué à cette occasion, que l'Organisation entendait renforcer son appui au gouvernement ivoirien, pour le développement du transport et du réseau routier.

« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>