Novembre 2017
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Le Bureau du CTA à Bruxelles produit des actualités sur la coopération au développement ACP-UE. Abonnez-vous au Bulletin hebdomadaire.
« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Lundi, 13 novembre 2017

La Commission européenne a annoncé l'octroi d'une aide globale de 106 millions d'euros (46 millions d'euros d'aide humanitaire et 60 millions d'aide au développement) afin d'aider directement la population du Soudan touchée par les déplacements forcés, la malnutrition, les épidémies et les conditions climatiques extrêmes récurrentes. Quelque 4,8 millions de Soudanais ont actuellement besoin d'une aide d'urgence. Cette annonce intervient alors que M. Christos Stylianides, commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, est au Soudan et effectue des visites de projets d'aide humanitaire de l'UE dans le sud du Darfour.

Lundi, 23 octobre 2017

Afin de soutenir les activités socio-économiques dans le delta du Niger et de promouvoir la paix en améliorant l’accès à un approvisionnement durable en eau potable, l’Union européenne a débloqué 20 millions d’euros pour cette région. Cette information a été révélée récemment à Uyo, la capitale de l’État d’Akwa Ibom, pendant un dialogue avec les médias sur le thème de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène (WASH), par le spécialiste WASH de l’Unicef, l’ingénieur Moustapha Niang.

Lundi, 16 octobre 2017

L’Ambassade de Dominique à Bruxelles (membre des ambassades des États de la Caraïbe orientale) œuvre en étroite collaboration avec la direction générale Protection civile et opérations d’aide humanitaire européennes (ECHO) afin d’enclencher le système de réponse rapide de l’UE, et de fournir à la Dominique l’aide financière et matérielle nécessaire au secours des victimes de l’ouragan. Le service de la Commission européenne à la protection civile et aux opérations d'aide humanitaire européennes (ECHO) alloue 806 000 dollars des Caraïbes orientales (250 000 euros) à l’aide humanitaire d’urgence à la Dominique, pour faire face aux destructions massives provoquées par l’ouragan Maria, qui a dévasté l’île le 19 septembre dernier

Jeudi, 12 octobre 2017

La Gambie et la FAO ont lancé mardi dernier un projet de € 4,4 millions pour améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition en Gambie à travers la "fortification alimentaire", en d'autres termes des aliments enrichis. Ce projet financé par l'Union européenne (UE) tend plus particulièrement à améliorer la situation alimentaire des femmes et d'es enfants dans les régions North Bank et Central River, rapporte Foroyaa Newspaper.

Mardi, 10 octobre 2017

Afrique, Caraïbes et Pacifique : le partenariat aidera les pays à passer de la viande de brousse à des sources alternatives de protéines animales. Lancé le mardi 10 octobre à la FAO, un programme impliquant plusieurs partenaires et estimé à 45 millions d'euros vise à aider les pays des régions Pacifique, Afrique et Caraïbes à mettre un terme à la chasse non durable des animaux sauvages, à protéger leur héritage naturel et à renforcer les moyens d'existence des populations, ainsi que la sécurité alimentaire. Financé par la Commission européenne, le programme qui s'étalera sur sept ans, est une initiative du Groupe des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP).

Mercredi, 06 septembre 2017

Le plus grand potentiel agricole inexploité est en Afrique. Le continent devrait devenir le grenier à grain du reste du monde selon le responsable d’une société d’engrais. Svein Tore Holesther, président de Yara, une multinationale spécialisée dans les engrais et la nutrition des cultures, estime que le développement de l’agriculture africaine et les technologies numériques, comme l’agriculture de précision, sont les meilleurs moyens d’augmenter la production agricole mondiale. « Nous voyons toujours le potentiel d’augmentation de la production et de la durabilité en Europe, le plus grand potentiel est selon nous en Afrique », souligne le président de Yara. « Aujourd’hui, 29,6 milliards d’euros sont dépensés tous les ans pour l’importation d’aliments, mais il existe un potentiel non exploité immense pour une productivité augmentée, puisque 65 % des terres arables du monde se trouvent sur le continent africain. » Pour lui, le défi sera de rendre les petits exploitants africains plus productifs et leurs pratiques plus durables, ce qui prendra du temps.

En prélude à l'ouverture du 7ème Forum sur la Révolution verte en Afrique (AGRF), la ministre ivoirienne de l’Enseignement supérieur et de la eecherche scientifique, Ly Ramata Bakayoko, a présidé l'Atelier sur le rôle de la recherche et de l’innovation dans le processus de transformation de l’agriculture africaine, lui permettant de faire le point de la recherche agricole nationale, rapporte aibdjan.net. Au niveau de la coopération bilatérale et multilatérale, la ministre a cité le Fonds compétitif pour l’innovation agricole durable (FCIAD) doté d’une enveloppe de FCFA 5 milliards (€ 7,6 millions), le Partenariat rénové pour la recherche au service du développement (Presed) avec à la clef le financement de 3 projets en lien avec la recherche agronomique pour un montant de FCFA 255 millions (€ 342 000) dans le cadre du programme de désendettement de la France piloté par l'Agence française de développement (AFD), tandis que le deuxième C2D prévoit un financement de FCFA 1,21 milliard (€ 1,8 million) pour développer la recherche agronomique

Vendredi, 01 septembre 2017

Le ministère namibien de l’agriculture a annoncé hier que la gestion des abattoirs d’Oshakati et de Katima Mulilo serait confiée à une nouvelle direction et à de nouveaux exploitants. « Le coût d’exploitation de ces abattoirs s’élèvera à 8 millions de dollars namibiens pour l’abattoir d’Oshakati et 6 millions de dollars namibiens pour celui de Katima Mulilo », a indiqué hier Percy Misika, secrétaire permanent en charge de l’agriculture, à Windhoek.

Mercredi, 30 août 2017

L’Angola bénéficiera d’une enveloppe de 65 millions d’euros de l’Union européenne (UE) au profit du projet de renforcement de la résilience et de la sécurité alimentaire et nutritionnelle (FRESAN), indique l'Agence de presse angolaise (Angop). Ce montant sera octroyé par le biais du 11ème Fonds européen de développement (FED) et l’accord de financement a été paraphé, le lundi dernier, par Job Graça, ministre du Plan et du Développement du territoire et Tomas Ulicny (photo), ambassadeur de l’UE près l’Angola.

Mercredi, 26 juillet 2017

Les producteurs et exportateurs de fruits du Cameroun, de la Côte d'Ivoire et du Ghana ont officiellement lancé AFRUIBANA, une association qui permettra aux producteurs de fruits du continent de combiner leurs efforts afin de mieux entendre leur voix dans le commerce international. Lors d'une visite à Bruxelles, le ministre du Commerce du Cameroun, Luc Magloire Mbarga Atangana, a lancé l'association aux institutions européennes le mercredi 19 juillet. En tant que représentant du Groupe d'Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) lors des différents Conseils de Ministres s'adressant à L'industrie de la banane, le ministre a été salué de cette initiative, qui est en mission pour défendre les intérêts de la culture fruitière africaine.

« DébutPrécédent12345678910SuivantFin »
Développement agricole et rural

Développement agricole et rural

<< Préc. | Ring Hub | Rejoindre | Suiv. >>