Février 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 15 janvier 2016

Allemagne – Afrique de l’Est : 16,5 millions d’euros pour les réfugiés

La République fédérale d’Allemagne a annoncé la semaine dernière une donation de 16,5 millions d’euros pour venir en aide aux réfugiés en Afrique de l’Est. Depuis peu, la Tanzanie accueille plusieurs milliers de personnes en provenance du Burundi. « Nous saluons la contribution généreuse du gouvernement et du peuple allemands. Leur soutien continu au Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), dans ce cas l’apport de fonds pour l’opération en Tanzanie et l’accueil de réfugiés burundais par deux autres pays, permettra sans nul doute de combler certaines lacunes importantes dans la réponse à l’appel que nous ne cessons de lancer », a déclaré Joyce Mends-Cole, représentant du HCR en Tanzanie. Sur la totalité de cette somme, 14 millions d’euros iront au Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) pour apporter une aide alimentaire aux réfugiés burundais et congolais en Tanzanie. « Nous espérons que notre contribution permettra d’appuyer l’encadrement humanitaire exceptionnel en Tanzanie », a expliqué l’ambassadeur Egon Kochanke. Les 2,5 millions restants sont destinés au Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, en vue d’aider les réfugiés burundais en République démocratique du Congo, au Rwanda et en Tanzanie. Selon l’ambassadeur Kochanke, « La Tanzanie est devenue un refuge pour un grand nombre de burundais et le gouvernement allemand souhaite féliciter le peuple et le gouvernement d’avoir accueilli un si grand nombre de leurs voisins du Burundi. » Plus de 116 000 réfugiés ont fui en Tanzanie depuis le mois d’avril en raison de l’instabilité politique au Burundi et 64 000 réfugiés congolais se trouvent déjà dans le pays, ce qui amène à 180 000 le nombre total de réfugiés séjournant en Tanzanie. Pour prendre en charge l’arrivée en masse des réfugiés burundais, le gouvernement tanzanien a rouvert cette année trois anciens camps de réfugiés au nord-ouest du pays. Lors de son intervention, Richard Ragan, représentant des pays du PAM, a expliqué qu’outre l’aide aux réfugiés eux-mêmes, cette contribution généreuse permettra de raviver l’économie locale. « Grâce à l’initiative du PAM qui vise à favoriser l’accès au marché, le maïs (un aliment de base pour les réfugiés) est fourni sur le marché intérieur, ici en Tanzanie », a fait noter M. Ragan.

Source: East African Business Week