Teknoloji Haberleri Teknoloji Haberleri Teknoloji Blogu Internet Haberleri Yazılım C# Dersleri C# Programlama
DFID et World Vision: £2 million pour contrer El Niño en Afrique
Juillet 2018
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Mardi, 02 février 2016

DFID et World Vision: £2 million pour contrer El Niño en Afrique

Des familles anéanties par le phénomène El Niño, qui devrait être particulièrement dévastateur cette année, vont bénéficier de petits prêts dans six pays africains pour rétablir leurs moyens de subsistance, grâce à une « aide remboursable » de 2 millions GBP allouée par le ministère britannique du Développement international (DFID) en aide à l’agence World Vision UK et son partenaire de microfinancement, VisionFund International. Vedaste, originaire du Rwanda, travaille désormais comme charpentier et peut subvenir en partie aux besoins de sa famille. Lorsque des individus comme Vedaste ont la possibilité de créer leur petite entreprise, c’est leur famille qui en récolte les fruits. « Donner un coup de pouce plutôt que la charité permet aux individus de retrouver leurs moyens de subsistance et leur indépendance », explique Scott Brown, président-directeur général de VisionFund International. Compte tenu de la sécheresse attendue en Afrique de l’Ouest et en Afrique australe, ainsi que des risques d’inondations graves en Afrique de l’Est, VisionFund utilisera les fonds pour allouer des ressources supplémentaires à ses institutions de microfinancement au Kenya, en Ouganda, au Rwanda, en Tanzanie, au Malawi et au Mali afin qu’elles puissent accorder des prêts de relance à leurs clients. Ces prêts seront destinés aux individus éligibles touchés par El Niño, pour un montant et une durée probablement plus importants qu’un microcrédit ordinaire. Ces prêts sont destinés à reconstruire les entreprises détruites par les inondations et la sécheresse afin de rétablir l’indépendance financière des familles et de stimuler l’économie des communautés le plus rapidement possible. Les prêts de relance de VisionFund devraient permettre le rétablissement des moyens de subsistance d’environ 18 000 familles, avec par conséquent un impact sur près de 40 000 enfants. Le ministère britannique du Développement international (DFID) a octroyé 200 000 GBP supplémentaires pour la gestion et l’évaluation de l’impact du projet, mais également pour tirer des enseignements en ce qui concerne le rôle du microfinancement en cas de catastrophe. Lorsque le contexte s’y prête, les prêts de relance viennent compléter l’aide humanitaire traditionnelle car ils ciblent des groupes économiques spécifiques au sein de la communauté. World Vision et VisionFund collaboreront étroitement pour s’assurer que la démarche de VisionFund est bien en adéquation avec l’intervention humanitaire immédiate de World Vision. Lorsque les individus sont prêts à reconstruire leur entreprise ou à démarrer une nouvelle activité, ils peuvent solliciter un prêt de relance auprès des institutions de microfinancement de VisionFund. C’est un autre outil pour aider les communautés à se relever. VisionFund s’assure, pour sa part, que tous les risques financiers ont été dûment évalués pour ceux qui reçoivent un prêt.

Source: PR Web