Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Burkina Faso - UE 10e édition JOD: des accords sur le changement climatique
Octobre 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Mercredi, 03 février 2016

Burkina Faso - UE 10e édition JOD: des accords sur le changement climatique

La Délégation de l’Union européenne au Burkina Faso (DUE) a tenu sa traditionnelle Journée ouagalaise pour le développement(JOD), ce mardi 26 janvier 2016, au sein de l’institut français de Ouagadougou. Cette 10e édition a porté sur le thème : « L’accord de la COP21 sur le changement climatique : Quelles perspectives pour le Burkina Faso ? ». Les enjeux de la lutte contre les changements climatiques transcendent les Nations et le Burkina Faso n’est pas en reste de cette réalité, a souligné Jean Lamy dans son discours d’introduction de la 10e de la JOD. Pour le chef de la délégation de l’UE au Burkina Faso, plusieurs secteurs de la vie socio-économique du pays, en l’occurrence l’agriculture, l’élevage, l’alimentation, la santé, subissent la péjoration du climat. De ce fait, soutient-il, la lutte contre les changements climatiques est « un enjeu de développement et de paix » pour les Nations et le Burkina Faso en particulier. Abondant dans le même sens, le ministre en charge de l’environnement du Burkina, Bassière Batio, a relevé que les autorités actuelles du pays ont décidé de faire de ce combat, une priorité. C’est en cela, indique-t-il, qu’elles ont entrepris de rebaptisant son département : ‘’Ministère de l’environnement, de l’économie verte et du changement’’ pour « tenir compte du changement climatique et de l’économie verte comme problématique qui affecte le développement et devant être au centre des préoccupations qui accompagneraient ses actions ». Selon le ministre toujours, l’accord de la COP21 de Paris sur les changements climatiques est   « historique et représente un compromis acceptable pour le Burkina Faso et l’Afrique ». Sur ce, il dit attendre beaucoup  « des enseignements qui sortiront des débats  de la 10e édition de la JOD» afin qu’ils puissent conforter son pays et lui permettre « d’aller vers les objectifs de l’accord ».

Source: Burkina 24