Novembre 2017
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Mercredi, 17 mai 2017

L'activité agricole en Angola a un très faible niveau de mécanisation

Seuls 100 000 hectares de terres arables, sur les 5 millions d'hectares de l'Angola, sont préparés chaque année à l'aide de machines et / ou de traction animale pour semer et récolter des produits agricoles, a déclaré mercredi à Luanda le ministre de l'Agriculture. Le ministre Marcos Nhunga a également déclaré que le reste de la terre disponible est encore cultivé à l'aide de houes, ce qui est inquiétant et révèle le faible niveau de mécanisation agricole en Angola. En raison de cette situation, le ministère de l'Agriculture a tenu une réunion avec des agents économiques liés à la banque commerciale, aux entreprises du secteur agricole, de la construction, des télécommunications et des assureurs, entre autres, pour diffuser des informations sur les politiques de développement dans le secteur agricole et sensibiliser Les débouchés commerciaux et les investissements dans les secteurs de l'agriculture, de l'élevage et de la foresterie. Le ministre a rappelé que l'Angola a le potentiel d'atteindre des niveaux élevés de production agricole et peut, à court terme, commencer à exporter des produits tels que le maïs, le riz, les légumineuses, les graines oléagineuses, les légumes, les tubercules, les fruits tropicaux, le café, le miel et le bois et leurs dérivés. "Nous avons des sols à haut potentiel agraire, des ressources en eau abondantes et une quantité importante de la population dédiée au travail sur le terrain, mais la production domestique ne répond toujours pas aux besoins de consommation de nombreuses cultures", at-il ajouté, cité par l'agence de presse angolaise Angop .

Source: Macauhub