Teknoloji Haberleri internet Haberleri Web Güvenliği Teknoloji Yazılım Bilim Teqnoloji Yazılım C# Dersleri C# Programlama
Bureau de négociation commerciale pour conseiller comment résoudre le défi de l'EPA
Août 2019
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Jeudi, 15 juin 2017

Bureau de négociation commerciale pour conseiller comment résoudre le défi de l'EPA

Lorsqu'il décollera complètement, le Bureau de négociation sur le commerce (NOTN), récemment approuvé, est de conseiller le gouvernement fédéral sur la meilleure façon de régler l'accord de partenariat économique litigieux (EPA), le ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Investissement, le Dr Okechukwu Enelamah a déclaré. Le Conseil exécutif fédéral (FEC) a récemment approuvé la création de NOTN pour servir de pivot à la négociation d'accords commerciaux bilatéraux et multilatéraux entre le Nigeria et d'autres pays et agences. L'APE, qui répond aux critiques persistantes selon lesquelles les accords commerciaux préférentiels non réciproques et discriminatoires offerts par l'Union européenne (UE) sont incompatibles avec les règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), est un schéma de création d'une zone de libre-échange ( FTA) entre l'UE et le Groupe d'États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), mais a été menacé de controverse. Dans une interview à Abuja, Enelamah, qui a qualifié l'EPA de "situé au 19ème siècle", a déclaré que l'un des domaines que le gouvernement fédéral attendait des conseils du NOTN et des experts techniques était sur la façon de résoudre l'impasse de l'EPA. "L'un des domaines que nous attendons d'obtenir des conseils du Bureau nigérian de négociation commerciale / experts techniques est sur la façon de résoudre le défi de l'EPA. Il y a un défi et la raison pour laquelle il y a un défi est de négocier avec d'autres pays et N'engageaient pas nécessairement le Nigeria, qu'ils auraient dû donner à 60 pour cent du marché de la CEDEAO. "Nous avons examiné l'accord et nous pensons que les accords sont situés au 19ème siècle et nous sommes maintenant au 21ème siècle. "Vous savez si quelqu'un essaie de planifier avec vous en fonction de l'endroit où vous êtes aujourd'hui lorsque vous prévoyez de déménager ailleurs, il sera sage d'aller de l'avant et de veiller à ce que l'accord anticipe où vous allez, le problème avec l'EPA Est-ce qu'il ne prévoit pas où nous voulons être en tant qu'économie industrielle. "Cela suppose que nous apportons les matières premières, nous les envoyons en Europe et que si vous les introduisez, nous vous donnerons accès à notre marché . Mais alors, vous devrez leur donner accès aux produits finis pour revenir.

Source: Allafrica