Teknoloji Haberleri Teknoloji Blogu Internet Haberleri Defterdar | Bir Bilgenin Defteri HDFilmİzle Full HD izle Türkçe Dublaj izle
L'Europe appuie les Caraïbes sur le financement du climat
Mai 2018
L Ma Me J V S D
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal

Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Jeudi, 29 juin 2017

L'Europe appuie les Caraïbes sur le financement du climat

Un haut responsable de l'Union européenne (UE) dans les Caraïbes a déclaré que l'Europe est prête à poursuivre le leadership mondial sur la lutte contre le changement climatique, y compris en aidant les pays pauvres et vulnérables de la région. Soulignant les défis posés par le changement climatique, le chef de la délégation de l'Union européenne à la Barbade, les États des Caraïbes orientales, l'OECO et CARICOM / CARIFORUM, l'ambassadeur Daniela Tramacere a précisé que l'UE n'avait aucun plan pour abandonner l'accord extraordinaire conclu à Paris En 2015 par près de 200 pays. "Le changement climatique est un défi que nous ne pouvons régler ensemble et, depuis le début, l'Europe a été à l'avant-garde de cet engagement collectif. Aujourd'hui, plus que jamais, l'Europe reconnaît la nécessité d'ouvrir la voie à sa mise en œuvre, grâce à des politiques climatiques efficaces et à une coopération renforcée pour établir des partenariats solides ", a déclaré Tramacere. "Maintenant, nous devons travailler en tant que partenaires sur sa mise en œuvre. Il ne peut y avoir de complaisance. Trop de choses sont en jeu pour notre bien commun. Pour l'Europe, la lutte contre le changement climatique est une question de responsabilité politique et d'engagement multilatéral, ainsi que de sécurité, de prévention des conflits et même de radicalisation. En cela, l'Union européenne a également l'intention de soutenir les plus pauvres et les plus vulnérables. "Pour toutes ces raisons, l'Union européenne ne renégociera pas l'Accord de Paris. Nous avons passé 20 ans à négocier. Maintenant, il est temps d'agir, la priorité du monde est la mise en œuvre ", a-t-elle ajouté. L'accord de 2015 à Paris, qui vise à maintenir la température mondiale, s'élève «bien en dessous» de 2 degrés C, est entré en vigueur à la fin de l'année dernière, obligeant les pays qui l'ont ratifié à élaborer des plans spécifiques en matière de changements climatiques. Les pays des Caraïbes, les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) et l'UE ont joué un rôle clé dans les négociations fructueuses. Le 1er juin de cette année, le président Donald Trump a déclaré qu'il retirerait les États-Unis de l'accord historique, demandant des alliés américains et des dirigeants d'entreprises.

Source: International Press Agency