Septembre 2017
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Jeudi, 29 juin 2017

Réexaminer l'accord de l'EPA-EE au Nigéria

L'ambassadeur Michel Arrion, délégué sortant de l'Union (UE) au Nigéria et à la CEDEAO, a demandé au Nigeria de reconsidérer sa réticence à signer l'Accord de partenariat économique (EPA). Arrion a donné les conseils à la Chambre de commerce nigérienne-belge (NBCIDC) et à la réunion de petit-déjeuner de June-Belgian Commercial and Document Centre à Lagos avec le thème "Débloquer le potentiel nigérian des PME sur le marché de l'UE". Le représentant de l'UE l'a déclaré Était impératif de reconsidérer les avantages de l'EPA et de rejoindre d'autres pays qui profitent actuellement des opportunités dans l'accord "Nous voulons toujours que le Nigéria revoit sa position de signature de l'APE. Le Nigéria ne doit pas craindre aucun impact négatif de l'APE. Nous avons réalisé que certains Nigérians occupant des postes d'autorité et d'entreprises bloquent le processus de signature de l'APE. "Cela ne veut pas dire que nous mettons la pression sur le Nigéria pour signer l'EPA. Nous savons que l'EPA réduirait ce que le Nigeria doit être industrialisé ", a-t-il déclaré. Arrion a également déclaré qu'il était faux que l'UE ait interdit les haricots nigérians d'entrer dans ses États parce que le Nigéria n'avait pas signé l'APE, mais qu'il était également impératif pour le pays de savoir que l'APE devait favoriser l'intégration des États ACP dans L'économie mondiale. Arrion a ajouté qu'une intégration si harmonieuse et progressive serait dans le respect des choix politiques et des priorités de développement du Nigéria. Il a également déclaré que pour que d'autres produits agricoles nigérians puissent être acceptés dans les États de l'UE, ils doivent être normalisés pour la consommation de la diaspora nigériane en Europe et les Européens. Le commissaire à l'agriculture de l'Ogun, Mme Adepeju Adebajo, lors d'une présentation sur «Connecter les paysans nigérians au marché de l'UE», a déclaré que certaines PME nigérianes exportaient déjà vers l'UE. D'après elle, certains Nigérians exportent actuellement des légumes, des garri et d'autres produits agricoles d'ewedu et ugu dans certains pays européens. Adebajo a déclaré que la récession économique actuelle du Nigéria devrait être une opportunité pour ses PME de s'engager activement dans l'agriculture.

Source: Nigeria Today