Juillet 2017
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

 Invité: Vincent Martin, FAO Sénégal




Choisissez les catégories :
















Twitter

Suivez le CTA Brussels Daily

 

twitter logo

 

facebook logo cta

Vendredi, 07 juillet 2017

Vision stratégique de l'UE pour l'Afrique: plus de coopération

Les ministres des Affaires étrangères de l'UE ont rencontré leurs homologues africains au Luxembourg pour exprimer leur engagement à renforcer leur coopération mutuelle en vue d'un sommet UE-Afrique «ambitieux et fructueux» à Abidjan, en Côte d'Ivoire, les 29 et 30 novembre de cette année. Les ministres ont consacré la plupart de leur temps ensemble à discuter de la migration et des politiques connexes visant à créer des États et des sociétés plus résilientes en Afrique subsaharienne, ainsi que créer des possibilités d'emploi et des alternatives à la migration des emplois dans la contrebande. Selon une déclaration dans le «Partenariat Afrique-UE: une impulsion renouvelée», il est de l'intérêt stratégique de l'UE d'approfondir et d'adapter son partenariat de longue date avec l'Afrique en raison de la nature en constante évolution de la dynamique mondiale. Une relation politique plus forte est envisagée et les objectifs stratégiques sont transformés en actions, en tenant compte de la vision et des priorités de l'Afrique. Les conclusions que les deux parties ont adoptées lors de leur réunion soulignent l'importance du principal partenaire d'Afrique dans les domaines de l'investissement étranger, du commerce, du lieu d'origine des envois de fonds, du développement et de l'aide humanitaire ainsi que de la défense et de la sécurité. Le point de vue général est tel qu'un cadre de coopération englobant une gamme de domaines est le meilleur moyen de gérer les migrations et de prévenir la radicalisation. Les dirigeants ont déclaré qu'ils appuyaient les propositions initiales d'actions axées sur «des emplois plus nombreux et de meilleure qualité, en particulier pour les jeunes». Gianni Pittella, leader du groupe S & D du Parlement européen, a déclaré que le document a démontré l'intérêt stratégique de l'UE en Afrique, mais a ajouté que «une approche plus constructive est nécessaire en fonction d'une stratégie à long terme. Un nouveau partenariat signifie que les Européens se concentrent sur le développement par le biais des investissements, de la démocratie, de la bonne gouvernance et de l'éducation, alors que les Africains ont également leur responsabilité. À cette fin, la mise en œuvre d'un plan de développement à long terme de l'UE pour l'Afrique est essentielle ".

Source: EU Bulletin